arton87Non mais qu’est ce que c’est que ce bordel ? A peine le Captain s’absente t’il pour quelques heures qu’une rébellion couve parmi ses lecteurs. Bon ok, je dois bien l’admettre, je suis super à la bourre sur la revue de Web d’aujourd’hui (ou plutôt d’hier compte tenu de l’heure) mais ce n’est pas de ma faute. Tout ça, c’est à cause d’un complot de grande ampleur impliquant les services secrets britanniques, la grippe porcine et mon talent naturel pour la sieste. Histoire de faire oublier ce malheureux retard, voici une revue spéciale « Double Cheese »à l’occasion du 1er mai, avec une section vrac aussi épaisse que les talonnettes de Sarkozy. De quoi bien commencer votre weekend que je vais, pour ma part, passer à pioncer et à me saouler.

Mais avant d’en arriver au vrac de cette revue #86, revenons un peu sur ce qui a fait l’actualité high-tech de ces derniers jours, à savoir le grand retour de la loi « Création et Internet » à l’assemblée nationale, fièrement porté par Christine Albanel et TF1. Après la baffe filée par l’opposition le 9 avril dernier, le gouvernement est bien décidé cette fois ci à faire passer l’Hadopi, quitte à devoir faire squatter ses députés sur les bancs de l’hémicycle quelques jours de suite.

C’est ainsi dans une assemblée inhabituellement pleine qu’un simulacre de débat a eu lieu entre d’un coté les anti-hadopi égrenant une liste sans fin d’arguments contre le projet, et de l’autre les défenseurs du texte qui se contentaient de dormir la bave aux lèvres, en attendant le vote. De suspensions de séances en rappels au règlement, ce nouvel épisode peu glorieux de la saga Hadopi se sera finalement conclu par un rejet de la demande de renvoi en commission du texte. Celui ci devrait donc être voté rapidement après la reprise des débats le 5 mai prochain.

La mise en œuvre de l’usine à gaz s’annonce en tout cas amusante dans un climat mondial globalement hostile au principe de riposte graduée et alors que le parti pirate Suédois risque fort d’entrer au parlement européen.  Allez, ne soyons pas trop durs avec nos députés qui ont voté pour le texte, ce n’est pas vraiment de leurs fautes puisqu’ils ne comprennent de toute façons rien au projet. Si vous en doutiez encore, je vous conseille fort cette vidéo de bakchich.info qui le prouve en beauté:

Et maintenant le vrac de ces dernières heures qui devrait combler les junkies de l’information et tous ceux qui se font chier au bureau :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs pour le moment. La prochaine revue de Web sera celle de lundi, mais je posterais sans doute un truc ou deux durant le week-end.