Archive

Articles taggués ‘Facebook’

Revue de Web du lundi 14 septembre 2009 [120]

14/09/2009
Merde, déjà le 14 septembre ! Il était en effet temps de reprendre les revues de Web avant qu’elles ne se transforment en cadavres puants et commencent à infester mon galion numérique. Comme la dernière revue date d’il y a presque un mois, on va se contenter de résumer rapidement les derniers jours d’actu avant de repartir sur de la news bien fraiche dès demain (car l’info High Tech périmée c’est comme le poisson pourri, ça schlingue et ça vous rends malade).
Pour commencer, revenons rapidement sur l’événement de la semaine dernière, celui pour lequel des millions de Geek sont restés devant leurs écran plus d’une heure la bite à la main, je vous parle bien entendu de la keynote Apple « Rock’n Roll ».
Alors autant vous le dire tout de suite au cas où vous ne seriez pas au courant, c’était carrément du foutage de gueule. Non pas que les nouveautés annoncées méritent de finir aux chiottes, mais de la à en faire une keynote d’une heure, faut peut-être pas abuser. Si tous les constructeurs faisaient pareil, on se retrouverait à suivre chaque semaine des conférences Brando durant lesquelles leur directeur créatif (dont j’aimerais bien voir la gueule soit dit en passant) nous parlerait de ses nouveaux hubs USB en forme de plaque de vomi.
Finalement, la seule véritable info à retenir, c’est le retour de Steve Jobs sur le devant de la scène. Sa présence hautement symbolique est un signe fort de la part d’Apple qui démontre ainsi que le messie est bien revenu aux commandes de la société. Une bonne nouvelle pour les fans boys et les détenteurs d’action qui espèrent toujours aussi fort une tablette signé Steve pour la prochaine keynote de janvier. D’autres comme Amazon ou Asus et son EEE Reader font probablement moins la fête et se prépare déjà à serrer les fesses.
En vrac pour la reprise :
Vous ne le saviez peut-être pas, mais le département R&D de Facebook est uniquement constitué de lutins albinos qui font la liste des fonctionnalités qu’il est encore possible de pomper sur Twitter. Heureusement pour le service de micro-blogging, certaines choses sont plus difficilement copiables, comme ces cinq particularités dont Tremendousnews.com nous fait la liste.
Sur Google Caféine, les résultats de recherche sont désormais en temps réel. Super utile pour savoir combien de fois le mot « pute » a été rajouté dans les résultats du moteur lors des 45 dernières secondes.
Votre portable 17 pouces pèse déjà trois tonnes et à chaque déplacement  vous maudissez le vendeur de surcouf qui vous l’a refourgué? Vous détesterez alors la prochaine génération de portable avec double écran  qui nécessitera l’achat d’un fenwick pour les transporter.
Le civet de lapin électronique commence à sentir le cramé puisque les trois offres de reprise de Violet, la société  créatrice du Nabaztag  (actuellement en redressement judiciaire), ont toutes été refusés par la justice. Si vous possédez l’un de ces machins, c’est le bon moment pour essayer de le revendre sur eBay.
Chez Orange, on manque d’antidépresseurs, mais on a des idées quand il s’agit de se faire un tas de fric sur du vent.  Dernière idée en date de notre opérateur préféré : proposer un clone de la wikipédia avec de la pub. En échange la fondation Wikimédia bénéficiera des outils développés par le FAI pour porter l’encyclopédie sur mobile. Reste à savoir qui baise qui dans l’affaire, mais j’ai déjà une petite idée de la réponse…
Quand le département marketing d’une marque comme Nespresso ne sait plus comment dépenser son budget pub, il se lance dans la création de surfaces interactives qui vous donne des infos sur le café que vous êtes en train de boire. Je rêve que le rade à coté de chez moi ait le même genre de gadget, que je puisse enfin retrouver l’ordure qui fabrique son jus de pisse et l’abattre d’une balle dans la nuque.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!

steve-jobs-fortuneMerde, déjà le 14 septembre ! Il était en effet temps de reprendre les revues de Web avant qu’elles ne se transforment en cadavres puants et commencent à infester mon galion numérique. Comme la dernière revue date d’il y a presque un mois, on va se contenter de résumer rapidement les derniers jours d’actu avant de repartir sur de la news bien fraiche dès demain (car l’info High Tech périmée c’est comme le poisson pourri, ça schlingue et ça vous rend malade).

Pour commencer, revenons rapidement sur l’événement de la semaine dernière, celui pour lequel des millions de Geek sont restés devant leurs écran plus d’une heure la bite à la main, je vous parle bien entendu de la keynote Apple « Rock’n Roll ».

Alors autant vous le dire tout de suite au cas où vous ne seriez pas au courant, c’était carrément du foutage de gueule. Non pas que les nouveautés annoncées méritent de finir aux chiottes, mais de la à en faire une keynote d’une heure, faut peut-être pas abuser. Si tous les constructeurs faisaient pareil, on se retrouverait à suivre chaque semaine des conférences Brando durant lesquelles leur directeur créatif (dont j’aimerais bien voir la gueule soit dit en passant) nous parlerait de ses nouveaux hubs USB en forme de plaque de vomi.

Finalement, la seule véritable info à retenir, c’est le retour de Steve Jobs sur le devant de la scène. Sa présence hautement symbolique est un signe fort de la part d’Apple qui démontre ainsi que le messie est bien revenu aux commandes de la société. Une bonne nouvelle pour les fans boys et les détenteurs d’action qui espèrent toujours aussi fort une tablette signée Steve pour la prochaine keynote de janvier. D’autres comme Amazon ou Asus et son EEE Reader font probablement moins la fête et se préparent déjà à serrer les fesses.

En vrac pour la reprise :

  • Vous ne le saviez peut-être pas, mais le département R&D de Facebook est uniquement constitué de lutins albinos qui font la liste des fonctionnalités qu’il est encore possible de pomper sur Twitter. Heureusement pour le service de micro-blogging, certaines choses sont plus difficilement copiables, comme ces cinq particularités dont Tremendousnews.com nous fait la liste.
  • Sur Google Caféine, les résultats de recherche sont désormais en temps réel. Super utile pour savoir combien de fois le mot « pute » a été rajouté dans les résultats du moteur lors des 45 dernières secondes.
  • Votre portable 17 pouces pèse déjà trois tonnes et à chaque déplacement  vous maudissez le vendeur de surcouf qui vous l’a refourgué? Vous détesterez alors la prochaine génération de portable avec double écran qui nécessitera l’achat d’un fenwick pour les transporter.
  • Le civet de lapin électronique commence à sentir le cramé puisque les trois offres de reprise de Violet, la société  créatrice du Nabaztag  (actuellement en redressement judiciaire), ont toutes été refusées par la justice. Si vous possédez l’un de ces machins, c’est le bon moment pour essayer de le revendre sur eBay.
  • Chez Orange, on manque d’antidépresseurs, mais on a des idées quand il s’agit de se faire un tas de fric sur du vent.  Dernière idée en date de notre opérateur préféré : proposer un clone de la wikipédia avec de la pub. En échange la fondation Wikimédia bénéficiera des outils développés par le FAI pour porter l’encyclopédie sur mobile. Reste à savoir qui baise qui dans l’affaire, mais j’ai déjà une petite idée de la réponse…
  • Quand le département marketing d’une marque comme Nespresso ne sait plus comment dépenser son budget pub, il se lance dans la création de surfaces interactives qui vous donnent des infos sur le café que vous êtes en train de boire. Je rêve que le rade à coté de chez moi ait le même genre de gadget, que je puisse enfin retrouver l’ordure qui fabrique son jus de pisse et l’abattre d’une balle dans la nuque.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mardi 7 juillet 2009 [116]

07/07/2009

twitter-iphone-bin-googleYoupi, c’est le mois de juillet. Vive les vacances de chiotte au camping de Trou-sur-mer, le soleil qui te crame la peau au 3éme degré et les MST offertes par ta voisine de table lors de la soirée merguez. Rassurez-vous, le Captain pouvant difficilement survivre sans connexion haut-débit, il restera quand à lui devant son écran à surveiller le net. Bon, moins qu’en temps normal certes, car les vacances c’est un moment sacré et surtout une très bonne excuse pour glander quelques semaines. Ne comptez donc pas trop sur des revues de Web quotidienne jusqu’à la rentrée, d’autant plus que je suis en train de réunir une bonne équipe de bras cassés pour un nouveau projet qui devrait aboutir dans les prochaines semaines.

En attendant le lancement du machin secret, parlons un peu de Twitter puisqu’une fois de plus, le service (dont le nom rentre d’ailleurs pour la première fois dans un dictionnaire) fait les gros titres de 95% des sites hightech. Sujet principal de la grande majorité de ces articles, la course qui fait rage entre Google et Bing pour savoir lequel des deux moteurs intégrera le mieux Twitter dans ses résultats de recherche. Alors que Bing parie sur la mise en avant des messages des «personnalités » inscrites sur le service, Google louche plutôt sur le coté « agence de presse communautaire» et  souhaite intégrer les twitt d’actualités les plus populaires à Google Actu. Si la direction prise par Microsoft semble sans danger, la volonté de Google d’intégrer Twitter à son service d’actualités est nettement plus audacieuse vu la fiabilité pour le moins suspecte de certaines informations.

C’est en tous cas deux façons de faire radicalement différentes qui laissent présager du mouvement autour de Twitter dans les prochaines semaines. Reste maintenant à voir si ces nouvelles fonctions plairont à certaines dictatures comme la Chine ou l’Iran qui essayent par tous les moyens de bloquer le service à leurs citoyens. Entre les moteurs de recherche, les téléphones portables, les proxys et même les extensions wow, on peut parier que les gouvernements en question ne sont pas prêts d’y arriver.

En vrac :

  • Michael Jackson est mort mais heureusement, il ne s’est pas fait enterrer avec sa salle d’arcade comme l’auraient fait certains pharaons d’Egypte. Du coup, on peut visiter ce temple du geek en 360° et même acheter quelque unes des pièces en question puisque tout le bordel est mis aux enchères (ou a déjà été vendu, d’ailleurs si quelqu’un a l’info, laissez la dans les coms, je n’ai pas le courage de chercher  bordel).
  • Le baromètre Greenpeace du mois de juillet vient de sortir et note une fois de plus tous les constructeurs de saloperies électroniques du point de vue écologique. Ce n’est pas brillant, mais entre la survie de l’ours blanc et un nouvel iPhone 20% plus rapide, le choix est vite fait. La loi du plus fort est toujours la meilleure comme le disait Lelay.
  • La fin du monde n’attendra finalement pas 2012 puisque la télé sur iPhone débarque chez Bouygues dès aujourd’hui. D’après mes calculs, cette nouvelle application démoniaque devrait provoquer la mort d’une grande partie de la population, trop occupée à se muscler le cerveau devant tf1 au lieu de regarder en traversant la rue.
  • Facebook gagnerait 500 millions de dollars en 2009. Cela peut sembler beaucoup, mais c’est finalement pas grand chose comparé aux dépenses annuelles de la société. La recherche d’un business model sérieux reste donc toujours d’actualité, comme par exemple la revente d’informations secrètes sur les membres du MI6 aux services secrets chinois.
  • En temps de crise et il est de bon ton de faire des économies dans tous les secteurs. Dans l’armée française, la solution est toute trouvée : on privatisera les satellites militaires de communication. Le Captain attend avec impatience la prochaine étape qui devrait consister en une privatisation de la police puis du gouvernement au grand complet.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du lundi 29 juin 2009 [114]

29/06/2009

iphone-porn-sex-hottest-girlPar nature, Internet est le genre d’entité difficilement contrôlable. C’est l’une des conséquences de sa conception décentralisée dont l’objectif de l’époque était de voir le réseau survivre à une attaque nucléaire globale.  Hasard de l’informatique, cette origine lointaine fait qu’aujourd’hui, même avec la moitié de la planète atomisée, il sera toujours possible d’acheter des balais à chiottes d’occasion sur eBay.

Si un autre élément rend le réseau particulièrement bordelique, c’est bien la multiplicité de formats, de langages, de normes et surtout de connards qui le composent. Du coup, quand quelque chose d’inhabituel arrive, il suffit de peu de choses pour que les algorithmes de nos services préférés deviennent paranoïaques et commencent à virer la moitié de leurs utilisateurs à grand coups de pieds au cul. C’est ce qui est arrivé à Google Actu jeudi dernier quand le moteur a considéré que l’afflux soudain de millions de requêtes sur Michael Jackson avait plus de chance de provenir d’une attaque pirate que cardiaque. Persuadé de se protéger contre des bandits de grand chemin numérique, le moteur s’est alors empressé de bloquer des milliers d’utilisateurs. Les chanceux qui arrivaient malgré tout à obtenir quelques informations avaient quant à eux le droit à de belles pub AdSense leur proposant d’obtenir la liste des pervers sexuels habitant à proximité.

Cela dit, il n’y a pas forcément besoin d’événements extraordinaires pour se retrouver nez à nez avec des bugs qui feraient s’arracher les yeux à de nombreux programmeurs. Les utilisateurs des différents sites de la SNCF le savent bien. Le dernier en date qui génère des cartes de France pour le moins aléatoires prouve bien que même des applications programmées à l’origine pour un appareil aussi robuste que le minitel ne sont pas parfaites…

En vrac pour ces derniers jours :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à je ne sais quand vu que je rebascule en code noir pour quelques jours.

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mardi 16 juin 2009 [108]

16/06/2009

cadillac-wtf-birthday-nuclearSi le monde entier est en ce moment même connecté sur Twitter à l’affut des derniers événements Iraniens, le business ne s’arrête pas pour autant sur Internet. Normal me direz vous puisque le chiffre d’affaires des industries numériques se calcule désormais en milliards d’euros. Ce serait tout de même con de foutre tout ça aux chiottes pour une sombre histoire d’élection truquée. Pour cette raison (et aussi un peu car tous les blogs parlent déjà de l’Iran) aujourd’hui on va discuter gros sous en évoquant deux levées de fond francophones qui ont fait parler d’elles sur le net ces dernières heures.

La première concerne DoYouBuzz, une jeune startup nantaise spécialisée dans la création de CV en ligne. Avec un investissement de 300.000 euros pour développer ses activités, la boite devrait pouvoir lancer une seconde version de son site incluant de nouvelles fonctionnalités encore plus tournées vers la gestion de l’identité numérique. Bonne pioche pour les investisseurs qui comptent sans doute sur la crise économique pour booster très prochainement le secteur de la recherche d’emploi.

De l’autre coté de la chaine, MyFab, fabricant de meubles bien connu des internautes pour ses envahissantes publicités, boucle quant à lui un tour de table de 5 millions d’euros. La aussi le modèle économique du bordel semble parfaitement adapté à la crise actuelle puisqu’il consiste à faire construire de façon «artisanale » des répliques de meubles cultes à l’autre bout du monde et ceci pour dix fois moins cher que les originaux.

A la lecture de ces nouvelles, on pourrait presque penser que les business angels commencent à en avoir marre de balancer de la thune dans la décoration des nouveaux locaux de Facebook. Zut alors…

En vrac et à l’arrache :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner vous perdre ailleurs jusqu’à demain pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , ,

Revue de Web du mardi 2 juin 2009 [103]

02/06/2009

xbox360-booth-babesC’est en ce moment même à Los Angeles qu’a lieu durant trois jours l’E3, la grande messe du jeu vidéo. L’Electronic Entertainment Expo, pour ceux qui ne connaitraient pas, est tout simplement le plus grand salon international du jeu vidéo et des loisirs interactifs. C’est d’ailleurs souvent lors de ce salon qu’entre deux lignes de coke les éditeurs présentent les plus grosses nouveautés de l’année et les futurs hits de noël. Après deux éditions ou les organisateurs avaient tenté de rendre le bordel plus sobre, l’expo revient d’entre les morts sous sa forme originale pour le plus grand bonheur des journalistes. Rappelons en effet que c’est le seul endroit au monde ou durant quelques jours les boites de jeux vidéo s’autorisent à utiliser des putes pour promouvoir leurs produits (aussi appelées booth babes).

Cette année, c’est Microsoft qui a ouvert le feu, en présentant lors de sa conférence de nombreuses nouveautés pour la Xbox 360 parmi lesquelles le projet Natal, manifestement destiné à fister la Wii de Nintendo sur son propre terrain. A la base du projet, une nouvelle caméra nommée Xbox Fluid censé reconnaitre à la perfection les mouvements du joueur, le libérant ainsi de tout contrôleur. Il faut bien l’admettre après avoir vu la vidéo, la technologie semble impressionnante et pourrait donner du fil à retordre à la Wii. Seul truc dommage, à défaut d’avoir à acheter de nouvelles manettes, vous aurez besoin d’investir dans un appartement de 200m².

Coté jeu, c’est un nouveau coup de couteau dans le dos que reçoit la PlayStation 3, puisqu’après la désertion de la série Final Fantasy en 2008, c’est au tour de Metal Gear Solid de passer chez l’ennemi. Le prochain épisode, MGS4 sortira en effet sur 360 pour le plus grand bonheur de Microsoft dont la console devient chaque jour un peu plus incontournable.

Reste donc à attendre la conférence de Sony, histoire de voir si le constructeur a prévu une contre-attaque de taille envers Microsoft, autre que la fameuse PSP Go. Sans grosses annonces pour les mois à venir, il se pourrait fort que la PS3 soit condamnée à occuper la dernière marche du podium jusqu’à l’arrivée de la prochaine génération de console dans quelques années.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du lundi 4 mai 2009 [87]

04/05/2009

goat-googleMai, c’est le mois de la glande par excellence. Entre la fête du travail, la victoire de 45 et l’ascension, ça en fait de beaux weekends à vous branler les couilles devant TF1 ou un bon porno. Votre Captain, en Nerd qui se respecte, préfère quand à lui rester la gueule collé à son écran d’ordinateur pour vous préparer sa revue de web quotidienne. Les nombreux sacrifices qu’impose une telle tache peuvent sembler cruels, mais sont vite récompensés quand ils permettent de vous annoncer des nouvelles aussi importantes pour l’humanité que l’achat de 200 chèvres par Google.

Eh oui, c’était donc la grande nouvelle de ce long weekend : le moteur de recherche à 100 milliards de dollars a décidé d’engager/acheter/louer/cloner un troupeau de ces charmantes bestioles. Attention, si vous vous attendiez à découvrir une nouvelle technique du futur pour créer un Datacenter organique monté sur sabot, vous allez être déçu. La réalité est beaucoup plus Low-tech. En effet, Google, toujours attiré par la pub gratuite et les économies de personnel a simplement décidé de remplacer quelques jardiniers et leurs tondeuses par un troupeau de chèvre qui sera chargé d’entretenir les terrains autour du quartier général de la firme.

La nouvelle, aussitôt connu, a fait 10 fois le tour du réseau, assurant ainsi aux sales bêtes une couverture média aussi balèze que celle de Steve Jobs en phase terminale. Reste à espérer que les résultats seront à la hauteur des exigences de Google ou tout ça risque de se terminer en journée Khebab à la cantine du personnel.

Un petit vrac pour bien commencer la semaine :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!

Revues de web , , , ,

Revue de Web du lundi 27 avril 2009 [83]

27/04/2009

nbcL’apocalypse est à nos portes, c’est très sérieux, je l’ai lu sur Twitter. On savait déjà que les nouvelles voyageaient vite sur le service de micro-blogging, on peut désormais affirmer que les mouvements de panique y sont encore plus rapides. Il suffit d’ailleurs de chercher #swineflu sur le site pour comprendre que l’humanité toute entière est condamnée à très courte échéance, ce qui semble logique vu que le virus semble avoir déjà contaminé 99% des utilisateurs. Les plus paranoïaques ont même fait des réserves de bouffes pour plusieurs années et tirent au shotgun sur tout ce qui ressemble à un mexicain. C’est bête, la race humaine va donc disparaitre juste au moment ou Facebook semblait enfin avoir trouvé un business modèle.

Voyons tout de même les choses du bon coté. Pour certains, une disparition de l’espèce humaine pourrait avoir quelques avantages. Ainsi, Microsoft n’aurait pas à trouver de rustine dégueulasse pour cacher la nouvelle faille de sécurité de Windows 7. Selon les hackers qui ont annoncé la découverte, celle-ci serait de toute façon dure à corriger vu qu’elle nécessiterait de reprogrammer une partie du noyau. Décidément l’année commence bien pour Microsoft, qui par ailleurs,  voit ses revenus à la baisse pour la première fois en 23 ans.

Un petit vrac pour couvrir ce weekend hautement contaminé :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de Web de demain.

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mardi 21 avril 2009 [79]

21/04/2009

sterlacZuckerberg, le petit génie qui a créé Facebook (ou le vilain copieur qui a volé l’idée selon certains) a donc tenu sa promesse. Désormais, certaines décisions concernant le réseau social le plus envahissant de l’Internet seront soumises aux votes des utilisateurs. Pour la grande première, les membres actifs du site sont donc invités à se prononcer sur deux documents essentiels : « La déclaration des droits et responsabilités » et les plus classiques conditions générales d’utilisation.

Vu la gueule des documents et le profil des inscrits sur le site, on peut déjà douter que le seuil minimal requis par Facebook pour valider le vote ne soit atteints. En effet, même en considérant que seulement 50 millions de comptes soit actifs (c’est-à-dire utilisés au moins une fois dans les trente derniers jours), il faudrait au minimum que 15 millions de personnes votent pour atteindre les 30% requis. A moins d’offrir à chaque votant un champ de cocaïne dans l’application « Guerre des gangs », le Captain voit mal comment cela pourrait se produire. En même temps c’est sans doute l’objectif de l’opération : faire croire aux troupeaux de bœufs qui passent leurs vies sur Facebook, que leurs voix comptent tout en veillant bien à ce que cela ne soit jamais le cas.

Le plus drôle dans l’histoire reste probablement que certains utilisateurs se sentent investis d’un droit de regard sur ce que Facebook va faire du contenu qu’ils mettent en ligne, alors que 99% de celui-ci a autant d’intérêt que le contenu d’une poubelle de maison close.

En vrac parce que je sais que vous aimez ça bande de petits salopards :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain matin (car oui, maintenant les revues de Web arrivent tot le matin avec votre café degueulasse et vos connards de collègues).

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mercredi 15 avril 2009 [76]

15/04/2009

1143065774_0c27325961_oCe n’est un secret pour personne, et le Captain a déjà eu l’occasion de vous en parler des dizaines de fois, Twitter va décoller cette année et se placer dans le peloton de tête des réseaux sociaux, pas très loin des leaders du secteur. Après le calvaire musical imposé par MySpace en 2007 et les applications stupides de Facebook en 2008, l’année 2009 sera donc celle du micro-blogging. Le trafic de Twitter, en augmentation de 131% sur le mois de mars dernier le confirme encore, alors qu’une course sans précédent bat son plein sur le site.

C’est en effet la grosse actu du moment : qui sera donc le premier à atteindre le chiffre symbolique d’un millions de veau followers. En tête CNN et Ashton Kutcher (acteur, producteur et accessoirement male dominant de Demi Moore) qui s’affrontent par vidéos interposées pour la plus haute marche du podium. Au delà du concours de celui qui a la plus grosse bite, c’est selon certains une véritable remise en cause des médias historiques qui est ici en jeu. CNN aurait d’ailleurs pleinement pris conscience de l’importance de l’enjeu, puisque le réseau a racheté hier le compte Twitter du même nom qui jusqu’alors était géré par un particulier.

Point intéressant : la fantastique croissance de Twitter et le buzz Internet permanent autour du réseau ne stoppe par pour autant la progression de ses camarades. Facebook connait ainsi une croissance de 314% en Europe, soit des résultats aussi impressionnants que ceux de la pompe à sexe suédoise que mes copains spammeurs essayent de me vendre à longueur de journée. Une telle augmentation de trafic n’arrange d’ailleurs pas forcément Facebook qui, comme Youtube, perd chaque semaine des millions de dollars en bande passante et en maintenance technique, au point de devoir bientôt refaire un tour de table pour trouver quelques brouettes de pognon.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs en attendant la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du jeudi 9 avril 2009 [73]

09/04/2009

hadopialbanelL’actualité incontournable du jour, c’est bien entendu la mise à mort temporaire (mais crève salope !) par l’assemblée nationale du projet de loi « création et internet ». L’info, d’abord diffusée sur Twitter, cinq minutes avant la première dépêche officielle de l’AFP, a depuis trusté la majorité des sujets de conversations sur le net, y compris en dehors de nos frontières. La tactique des opposants au projet, qui sont rentrés dans l’hémicycle à la dernière minute pour être bien sûrs de mettre à quatre pattes les quelques députés de la majorité venus prendre le café a tout simplement fonctionné à merveille.

Bien évidement, le gouvernement qui n’aime pas trop se laisser enfiler sans rien dire devrait déposer à nouveau le projet en seconde lecture dans quelques semaines. Ce ne devrait donc être que quelques jours de gagnés avant que la machine infernale ne se mette en marche avec toutes les conséquences que cela implique pour la neutralité du net, la présomption d’innocence et nos libertés individuelles (car c’est de cela qu’il s’agit, bien plus que de savoir si Pascal Obispo va pouvoir se racheter de nouvelles bagouzes en platine avec la vente de quelques albums supplémentaires).

Si vous êtes optimistes de nature, sachez quand même qu’il reste deux petits espoirs de voir cette loi à la con renvoyée au placard. Le premier est une censure du conseil constitutionnel qui pourrait juger que le bordel marche un peu trop sur les pieds des principes fondamentaux de notre société. Le second espoir c’est le paquet télécom qui sera voté le 22 avril et comporte un amendement qui pourrait rendre la loi française contraire au droit européen.

A noter pour terminer sur ce sujet qu’on aura encore l’occasion d’aborder de très nombreuses fois, le billet du député vert François de Rugy qui explique comment s’est déroulé le vote de l’intérieur (merci LTP).

Immédiatement le vrac du jour, car à part Hadopi, c’est plutôt calme en ce moment :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs, sauf sur journal de TF1 bien sur !

Revues de web , , ,