Archive

Articles taggués ‘Youtube’

Revue de Web du vendredi 5 juin 2009 [106]

05/06/2009

jobs-iphoneQuand on écrit quasiment tous les jours sur l’actualité High-tech et les poneys, on finit par se rendre compte que l’année est rythmée par une poignée d’événements. C’est le cas du CES de Las Vegas, de l’E3 et, bien entendu, des différentes keynotes d’Apple. Dans le cas de ces dernières, trois mois avant le jour J, une suite sans fin de billets commence déjà à inonder le Web de rumeurs en tout genre. Généralement aussi fondées que la thèse du complot extraterrestre pour expliquer les attentats du 11 septembre, les infos pré-keynote sont à prendre avec des pincettes et une combinaison NBC. Sans surprises, la conférence Apple de mardi prochain n’échappe pas au phénomène.

Alors que  les rumeurs sur le nouvel iPhone évoquent de plus en plus une version « vidéo » du téléphone, de nombreux sites affirment que Steve Jobs sera présent en personne pour présenter le bouzin. Si son retour à la direction de la firme dans les prochains mois n’est plus vraiment un secret, sa présence à la keynote serait tout de même un événement étant donné  qu’on spéculait sur la date de son enterrement il y a seulement 3 mois.

Pour de nombreux blogueurs, un retour sur scène aussi rapide du gourou de Cupertino impliquerait à coup sûr une annonce surprise de dernière minute, comme le lancement de la très attendue tablette mac. Si ce fameux produit se révèle bien être en développement chez Apple, son annonce mardi prochain risque de mettre quelques bâtons dans les roues du CrunchPad de TechCrunch dont la sortie se rapproche désormais à grand pas. Chaine alimentaire de l’informatique oblige, Arrington risque d’avoir du mal à s’asseoir pendant un moment si l’arrivée d’un produit Apple équivalent à son projet de tablette est confirmée.

En vrac pour ce week-end :

  • Quand certains ont comme loisir le gobage de Flamby ou la chasse à l’éléphant d’Afrique au lance roquette, d’autres préfèrent monter un musée des sites Internet piratés. Soyons honnête, c’est moins fun que l’éradication barbare d’espèces protégées.
  • Dernière rumeur en date concernant l’airbus disparu, celui-ci aurait pu être victime d’un bug informatique. Le Captain peut vous annoncer que Microsoft avait déjà identifié le bug depuis six ans puisque la dernière fois que j’ai tenté d’utiliser Flight Simulator, celui-ci me plantait systématiquement à la gueule dès que je prenais les commandes d’un A330.
  • Si comme moi vous vous adonnez au blogging, sachez que la version finale de WordPress 2.8 sera disponible le 10 juin. Je n’ai pas encore étudié la liste des nouveautés, mais à priori il ne devrait toujours pas y avoir d’intelligence artificielle pour taper les billets à votre place.
  • Libération, jamais à cours de bonnes idées quand il s’agit de sauver ses miches, voudrait taxer les FAI pour financer la presse papier. Faudra pas s’étonner si les petits génies qui ont eu cette idée se retrouvent à se faire violer par des boucs défoncés au crack dans les sous sols de Free.
  • Attention, dans notre merveilleuse société, l’on peut désormais se retrouver au poste pour un commentaire de trois mots sous une vidéo Youtube. La prochaine fois que vous souhaitez poster un message désobligeant concernant la performance vidéo d’un ministre, allez plutôt tagger votre remarque accompagnée de l’url  sur le mur du ministère le plus proche. Une méthode qui a fait ses preuves depuis la Rome antique ne peut pas être totalement mauvaise…

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du jeudi 4 juin 2009 [105]

04/06/2009

archiduchesse-com-patrice-cassardConséquence de l’E3 ou la fête bat encore son plein pour quelques heures, le reste de l’actualité est relativement calme en cette fin de semaine. Du coup, plutôt que de transformer cette revue de Web n°105 en journal du jeu vidéo, je vais inviter ceux que cela intéresse à aller consulter les excellentes émissions spéciales de GameKult consacrées au salon. En ce qui me concerne, je me contenterai de vous faire ici un bon vieux billet des familles, aussi court et standard que possible. Ca ne devrait pas être bien dur de saloper le travail vu que les actualités hightech sélectionnées par mes soins pour aujourd’hui, tiennent sur une feuille de papier cul.

Parmi ces infos, difficile de faire l’impasse sur les rumeurs tournant autour du nouvel iPhone, censé être présenté lors de la keynote Apple de mardi prochain. Si la plupart d’entre elles sont déjà connues de longues dates, certaines se révèlent malgré tout intéressantes. On apprend ainsi que l’iPhone 3G commence à se faire rare en boutique, signe évident de l’arrivée d’une nouvelle version de l’engin. Les débiles légers qui vont malgré tout s’acheter un iPhone ce weekend ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus.

Autre sujet méritant d’être abordé, l’arrivée du nouveau classement Wikio du mois de juin qui voit presse-citron perdre la première place du classement général, emplacement qu’il  occupait depuis des temps immémoriaux. Le nouveau shérif est une femme, se fait appeler poppyroses et parle principalement de tricot et de déco. A voir la liste sans fin de backlink réciproques qui termine la moitié de ses billets, je m’attends à ce qu’une guerre thermonucléaire globale se déclare dans les 24h au sein de la blogosphère francophone.  Préparez vos boucliers anti-émeute et vos battes de baseball, ça risque de troller sévère.

En vrac :

  • Archiduchesse, le nouveau site de Patrice Cassard (dah famous fondateur of lafraise) est en ligne. Cette fois ci il n’est plus question de tee-shirt mais de chouettes chaussettes (ah ah, ça aussi c’est bien à prononcer, non?). Bon courage à lui donc  pour ce nouveau défi, d’autant plus que la boutique tourne sous Prestashop, ce qui lui promet de nombreuses heures d’amusement, ne serait-ce que pour trouver un moyen d’avoir un système d’url rewriting correct (personnellement, je cherche toujours).
  • Découvert via le Twitter du modérateur, regionsjob.com lance un concours des meilleurs blogs emploi. Vu que la moitié du pays cherche un boulot, j’imagine que certains d’entre vous seront peut-être intéressés (y’a même un GPS a gagné, ce qui est toujours pratique quand on doit se rendre au pole emploi sans connaitre le chemin).
  • Yahoo Mail vient de rajouter une option de filtre permettant de limiter les messages de votre boite de réception à ceux provenant de vos contacts. Reste plus qu’une option pour filtrer les connards et un passage sur une architecture Gmail pour que tout soit parfait.
  • Comme il serait dommage que vous ne puissiez pas profiter de toute les merveilleuses vidéos de  l‘Internet sur vos écrans 60’’ de bourgeois, Google lance une version XL de Youtube. Bonne idée les mecs, ce n’est pas comme si vous étiez déjà en train de paumer des millions de dollars par mois en bande passante…

Une fois de plus, tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain.

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mardi 26 mai 2009 [100]

26/05/2009

pony-captain-webCamarades lecteurs, nous y voila. Devant vos yeux mouillés d’émotion se trouve la centième revue de Web du Captain. Alors pour l’occasion j’avais pensé à plein de trucs supers comme de me prendre en photo dans ma piscine olympique entouré de putes bulgares ou de m’acheter un nouveau poney Shetland pour agrémenter mes orgies à thème. Manque de chance, mon butin de guerre est encore bien maigre et le règlement de copropriété de mon immeuble m’interdit strictement d’entretenir des animaux à sabots dans le local à vélo. J’ai bien fait remarquer au président du syndic que sa femme sentait déjà le cheval, mais il n’a pas voulu entendre raison.

Du coup, je me suis dit que j’allais simplement cultiver mon talent naturel pour le foutage de gueule en vous bâclant en cinq minutes une revue de Web bien pourrie. Et comme c’est dans les petits détails qu’on reconnait les vrais super héros, je vous la mets en ligne avec 24 heures de retard !

Allez, anniversaire oblige, je vais tout de même offrir un petit plaisir à mes lecteurs en consacrant une bonne partie de cette centième revue à des histoires de cul.

Après avoir déjà subi toutes sortes d’attaques allant du DoS aux injonctions de justice, Youtube, le site le moins rentable du net, vient d’innover en se prenant dans les dents une initiative pour le moins originale. Les petits rigolos du site 4chan ont en effet décidé de protester contre le retrait de nombreux vidéos clips en déclenchant un « porn day » durant lequel ils ont submergé le site Web de milliers de vidéos pornos. La réaction de Youtube ne s’est pas fait attendre et les modérateurs ont immédiatement commencé à retirer tout le contenu interdit, une boite de kleenex à portée de la main. Dommage, le contenu du site n’avait jamais été aussi intéressant.

Chez Apple aussi, image de marque oblige, on a de gros problèmes avec  tout ce qui touche au sexe. Ainsi, la marque à la pomme avait récemment refusé une application iPhone donnant accès aux milliers d’e-books gratuits du projet Gutenberg, ceci sous le prétexte fallacieux que l’un des titres en question était une version du Kamasutra. Le livre interdit, une traduction anglaise de 1883, rentrait selon Apple en conflit avec les conditions générales de l’AppStore qui interdit formellement tout contenu pouvant exciter les innocents propriétaires du téléphone. L’info ayant rapidement commencé à faire un bad buzz, la société a quand même fini par lâcher l’affaire en autorisant l’application Eucalyptus à être vendu. Faut dire qu’entre les procès que lui colle Cartier dans le derrière et l’apparition de logiciels aussi subversifs que Pod to Pc, Apple a d’autres chats à fouetter pour protéger sa poule aux œufs d’or.

Enfin, en vrac et dans le désordre :

Tout est dit ou presque pour cette exceptionnelement banale revue number #100, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour le prochain numéro !

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du vendredi 22 mai 2009 [99]

22/05/2009

arpanet-5Ce ne sera pas une grande nouvelle pour ceux qui suivent attentivement l’actualité High Tech: à force de muter sans cesse techniquement, Internet commence à ne plus ressembler à rien. Notre réseau mondial, merveille de technologie à sa naissance, est en effet devenu en quelques décennies un monstre de foire qui a de quoi faire chier dans son froc le premier scientifique venu.

Et oui, comme on commence à l’entendre ici et la, Internet is broken. Cet alarmant constat, largement relayé outre atlantique, est d’ailleurs à la base de nombreuses réflexions sur une refondation complète du réseau. Un reboot technique en quelques sortes, qui permettrait cette fois de prendre en compte dès le départ la véritable nature du bordel, chose qui n’avait pas été faite à sa création.  Inutile de blâmer les fondateurs de notre univers numérique, il faut bien avouer que personne à l’époque n’aurait pu penser qu’Internet allait devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Probable d’ailleurs que si le Captain pouvait remonter le temps pour annoncer à Vinton  G.Cerf que ses travaux allaient faire naitre des empires commerciaux et que même des sites aussi inutiles que Facebook arriveraient à dégager plus de 500 millions de revenus, il se serait bien foutu de ma gueule.

Forcément, comment imaginer dans les années 70 qu’Arpanet, réseau originalement dédié aux militaires et aux scientifiques, deviendrait en seulement trois décennies le plus grand supermarché du monde? Dur aussi de deviner que 24 heures de vidéos seraient envoyées chaque minute sur les serveurs de Youtube et que le réseau serait utilisé par des centaines de millions de connards pour jouer au solitaire en réseau ou participer à des concours de machines à tuer.

Ce sont toutes ces utilisations détournées de l’Internet original qui ont fait du réseau l’immense boxon qu’il est aujourd’hui : une entité étrange composée de milliers de couches de programmes mal foutu et de matériels incompatibles. Autant de petits éléments qui assemblés, permettent par miracle au vieil ancêtre de continuer à nous servir si bien.

Alors certes, il est tentant de vouloir faire table rase du passé pour repartir sur de bonnes bases, mais ce serait un peu vite oublier que, malgré tout, le foutoir actuel a certains avantages. Le minimum d’anonymat et de liberté actuellement possible en font parties. Je n’irais pas parier que nous ne serions pas obligé de nous les foutre au cul si demain naissait un « Internet 2 ».

En vrac et super en retard :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web qui sera rien de moins que la numero 100 ! Des fois je m’impressionne moi même tellement je suis génial.

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mercredi 22 avril 2009 [80]

22/04/2009

0asecondglijComme toute créature trônant au sommet de sa chaine alimentaire, Google aime rappeler régulièrement son rôle de male dominant à ce qui lui sert de concurrence. Cela se traduit généralement par un beau tir groupé d’annonces mêlant nouveaux services et améliorations plus ou moins utiles du bordel existant, ceci toutes les quatre ou cinq semaines. Et comme c’est du Google, on retrouve bien sur le tout surmonté d’une mention «beta », histoire de vous prévenir que si ça merde, ce sera tant pis pour votre sale gueule.

Histoire de ne pas briser ce qui commence presque à ressembler à une tradition, c’est donc trois nouvelles fonctions que big G nous offre cette semaine. Au menu : la timeline Google News, Google Me pour faciliter encore un peu plus le travail du détective privé de votre future ex-femme et une nouvelle option de recherche d’images par similitude. Si cette dernière fonction s’annonce très prometteuse sur le papier, on ne peut qu’être déçu pour le moment par la pauvreté des résultats. Impossible en effet d’uploader la photo de votre voisine de palier pour vérifier si comme sa démarche en canard le laisse supposer, celle-ci a récemment eu l’occasion de tourner dans un film comportant de gros plans de son intestin grêle.

De l’autre coté de l’échiquier Internet, les pirates du dimanche et hackers de tout poils continuent de foutre un joyeux bordel sur le réseau (parfois même avec la complicité de leur FAI, comme c’est par exemple le cas en Suède). Si générlement le délinquant numérique se contente de montrer son coté rebelle en téléchargeant le DivX de « Bienvenue chez les Chti », il arrive aussi que certains d’entre eux se montrent plus entreprenant. C’est ainsi le cas de quelques plaisantins brésiliens qui se sont amusés à hacker un satellite militaire de la navy pour le transformer en émetteur CB géant. Bad buzz pour l’armée US qui venait déjà de se faire voler une partie des plans de son F35 par quelques hacktivistes chinois non-identifiés. Si après ça je vous dis que l’Oncle Sam souhaite utiliser des iPhone dans un cadre militaire, vous me croyez ?

En vrac pour clôturer cette revue de Web number 80 :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de Web 81 qui parlera de poneys morts sodomisés (ou pas).

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mardi 21 avril 2009 [79]

21/04/2009

sterlacZuckerberg, le petit génie qui a créé Facebook (ou le vilain copieur qui a volé l’idée selon certains) a donc tenu sa promesse. Désormais, certaines décisions concernant le réseau social le plus envahissant de l’Internet seront soumises aux votes des utilisateurs. Pour la grande première, les membres actifs du site sont donc invités à se prononcer sur deux documents essentiels : « La déclaration des droits et responsabilités » et les plus classiques conditions générales d’utilisation.

Vu la gueule des documents et le profil des inscrits sur le site, on peut déjà douter que le seuil minimal requis par Facebook pour valider le vote ne soit atteints. En effet, même en considérant que seulement 50 millions de comptes soit actifs (c’est-à-dire utilisés au moins une fois dans les trente derniers jours), il faudrait au minimum que 15 millions de personnes votent pour atteindre les 30% requis. A moins d’offrir à chaque votant un champ de cocaïne dans l’application « Guerre des gangs », le Captain voit mal comment cela pourrait se produire. En même temps c’est sans doute l’objectif de l’opération : faire croire aux troupeaux de bœufs qui passent leurs vies sur Facebook, que leurs voix comptent tout en veillant bien à ce que cela ne soit jamais le cas.

Le plus drôle dans l’histoire reste probablement que certains utilisateurs se sentent investis d’un droit de regard sur ce que Facebook va faire du contenu qu’ils mettent en ligne, alors que 99% de celui-ci a autant d’intérêt que le contenu d’une poubelle de maison close.

En vrac parce que je sais que vous aimez ça bande de petits salopards :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain matin (car oui, maintenant les revues de Web arrivent tot le matin avec votre café degueulasse et vos connards de collègues).

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mardi 14 avril 2009 [75]

14/04/2009

article_20ansSoyons clair, le commun des mortels est incapable de prendre des décisions logiques quand on en vient aux questions d’états. C’est d’ailleurs la raison d’être de tout système démocratique : permettre à des millions de connards de choisir l’un d’entre eux pour prendre de très mauvaises décisions à la place du troupeau. La nature humaine étant ce qu’elle est, il est rare de retrouver des personnes désintéressées et œuvrant pour le bien de l’humanité tout en haut de la chaine alimentaire politique. Le système favorise plutôt les gros cons ayant des dents rayant le parquet et des amis avec du pognon plein les fouilles.

Faut comprendre aussi, au moins ces personnes savent prendre les décisions qui s’imposent lorsque la situation l’exige. Ainsi, quand il faut choisir entre voter une loi sur l’inceste ou redéposer en seconde lecture le projet de loi Hadopi rejeté pas l’assemblée une semaine plus tôt, nos hommes politiques n’hésitent pas à choisir l’option la plus impopulaire des deux. Faut dire aussi que les victimes de viols ont rarement le bon gout de posséder des Yatch de luxe, d’être héritier d’une grande famille ou de faire collection de Rolex.

Le projet de loi création et Internet va donc continuer à faire parler de lui alors que tout le monde pensait l’affaire pliée il y a encore une semaine. Autant de temps de gagné pour les opposants à la loi qui continuent de démonter le bordel pièce par pièce, comme la fameuse pétition de la Sacem censée rassembler 10000 signatures d’artistes.

Un gros vrac pour survoler l’actualité de ce long weekend de pâque :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs en attendant la prochaine revue de Web, demain.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du vendredi 3 avril 2009 [69]

03/04/2009

twitter-logoGoogle serait donc en pleine discussion avec Twitter pour racheter celui-ci un camion de billets et quelques tonnes d’action. C’est la rumeur qui tournait depuis quelques heures ce vendredi suite à un article de Techcrunch, avant d’être plus ou moins démentie.  Arrington (le célèbre rédacteur en chef en chaine du blog high-tech) évoquait même dans son article un chiffre de 500 millions de dollars.

Pour certains, comme le Business Insider, Google devrait même penser à claquer le double, voir plus pour s’offrir Twitter. Après tout, un milliard de dollars, c’est vite gagné pour le géant de Mountain view qui doit avoir un budget Lego identique tous les ans.

Mais résumons l’affaire de façons simple pour ceux qui n’auraient pas suivi : si le service de micro-blogging est à vendre,  Google ne peut pas laisser passer une occasion pareille de mettre la main dessus. Au delà d’être le service Web le plus hype du moment, Twitter risque surtout de rentrer à moyen terme en concurrence frontale avec le géant de la recherche. Son fil d’information mis à jour en temps réel par plusieurs millions d’utilisateurs pourrait alors faire passer le crawler de big G pour une technologie du siècle dernier.

Dans tous les cas de figures, la situation économique étant ce qu’elle est, le Captain vous conseille de revendre toutes vos actions pour investir dans des armes à feu et de gros stocks de rations militaires.

Le vrac du week end :

  • Le Podcast d’Eric Dupin, Paroles de blogs coupe les vannes. L’épisode 23 mis en ligne la semaine dernière sera donc le dernier. Ca me tenterait bien de me lancer dans l’aventure, sauf que j’inviterais uniquement des prostitués russes qui raconteraient leur dernière passe. Succès garantie…
  • La Sacem lance un ultimatum à YouTube. Soit le site décide de raquer pour toutes les vidéos de musique sur son site français (rétroactivement en plus), soit celles-ci devront disparaitre avant deux mois. Vu combien rapporte Youtube (je vous donne un indice c’est négatif), je pense connaitre la réponse de Google.
  • La Quadrature du net qui n’a pas encore renoncé à renvoyer aux chiottes la loi Hadopi, tente de soulever au moins 50 points anticonstitutionnels afin de faire bloquer le texte devant le conseil constitutionnel. Bonne chance (vous en aurez besoin).
  • Le Robert se lance sur le Web, en mode payant. C’est surement l’idée du siècle, mais malheureusement pour le dictionnaire, plutôt du siècle dernier…

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain.

Revues de web , , ,

Revue de web du jeudi 5 mars 2009 [48]

05/03/2009

logo_france_telecomSi le buzz a principalement de bons cotés, il peut aussi avoir quelques inconvénients. C’est ainsi le cas quand vous en êtes la victime (ci-git Star Wars Kid) ou quand votre site Web n’a pas été prévu pour recevoir la charge barbare de 150000 internautes en quête d’expériences border-line.

Faismesdevoirs.com vient d’en faire l’amère expérience, son serveur rendant l’âme quelques minutes seulement après l’ouverture officielle, interdisant ainsi l’accès au site. Du coup, le service  se retrouve en maintenance  jusqu’au début de la semaine prochaine. Autant vous le dire tout de suite, si vous comptiez sur faismesdevoirs.com pour obtenir enfin une bonne note en mathématique lundi, c’est foutu. Les suicidaires peuvent toujours essayer de demander un mot d’excuse à un membre du staff, ce qui à défaut de vous éviter un zéro, vous fera un chouette souvenir à raconter durant les trois prochaines années de votre CAP équarrissage.

Une nouvelle totalement inutile maintenant : Youtube a dépassé le mois dernier le cap des cent millions d’utilisateurs uniques. Selon l’étude d’où provient le chiffre magique, chacun d’entre eux aurait visualisé en moyenne 100 vidéos dans le mois. A raison de deux minutes par vidéo, ma calculatrice Windows m’indique que cela représente en temps cumulé, 482 vies humaines foutues aux chiottes. Ca fait quand même beaucoup pour un site qui continue de rapporter peau de zob à Google.

Le vrac du jour :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs !

Revues de web , , , ,