Archive

Articles taggués ‘Microsoft’

Revue de Web du jeudi 30 avril 2009 [86]

30/04/2009

arton87Non mais qu’est ce que c’est que ce bordel ? A peine le Captain s’absente t’il pour quelques heures qu’une rébellion couve parmi ses lecteurs. Bon ok, je dois bien l’admettre, je suis super à la bourre sur la revue de Web d’aujourd’hui (ou plutôt d’hier compte tenu de l’heure) mais ce n’est pas de ma faute. Tout ça, c’est à cause d’un complot de grande ampleur impliquant les services secrets britanniques, la grippe porcine et mon talent naturel pour la sieste. Histoire de faire oublier ce malheureux retard, voici une revue spéciale « Double Cheese »à l’occasion du 1er mai, avec une section vrac aussi épaisse que les talonnettes de Sarkozy. De quoi bien commencer votre weekend que je vais, pour ma part, passer à pioncer et à me saouler.

Mais avant d’en arriver au vrac de cette revue #86, revenons un peu sur ce qui a fait l’actualité high-tech de ces derniers jours, à savoir le grand retour de la loi « Création et Internet » à l’assemblée nationale, fièrement porté par Christine Albanel et TF1. Après la baffe filée par l’opposition le 9 avril dernier, le gouvernement est bien décidé cette fois ci à faire passer l’Hadopi, quitte à devoir faire squatter ses députés sur les bancs de l’hémicycle quelques jours de suite.

C’est ainsi dans une assemblée inhabituellement pleine qu’un simulacre de débat a eu lieu entre d’un coté les anti-hadopi égrenant une liste sans fin d’arguments contre le projet, et de l’autre les défenseurs du texte qui se contentaient de dormir la bave aux lèvres, en attendant le vote. De suspensions de séances en rappels au règlement, ce nouvel épisode peu glorieux de la saga Hadopi se sera finalement conclu par un rejet de la demande de renvoi en commission du texte. Celui ci devrait donc être voté rapidement après la reprise des débats le 5 mai prochain.

La mise en œuvre de l’usine à gaz s’annonce en tout cas amusante dans un climat mondial globalement hostile au principe de riposte graduée et alors que le parti pirate Suédois risque fort d’entrer au parlement européen.  Allez, ne soyons pas trop durs avec nos députés qui ont voté pour le texte, ce n’est pas vraiment de leurs fautes puisqu’ils ne comprennent de toute façons rien au projet. Si vous en doutiez encore, je vous conseille fort cette vidéo de bakchich.info qui le prouve en beauté:

Et maintenant le vrac de ces dernières heures qui devrait combler les junkies de l’information et tous ceux qui se font chier au bureau :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs pour le moment. La prochaine revue de Web sera celle de lundi, mais je posterais sans doute un truc ou deux durant le week-end.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du lundi 27 avril 2009 [83]

27/04/2009

nbcL’apocalypse est à nos portes, c’est très sérieux, je l’ai lu sur Twitter. On savait déjà que les nouvelles voyageaient vite sur le service de micro-blogging, on peut désormais affirmer que les mouvements de panique y sont encore plus rapides. Il suffit d’ailleurs de chercher #swineflu sur le site pour comprendre que l’humanité toute entière est condamnée à très courte échéance, ce qui semble logique vu que le virus semble avoir déjà contaminé 99% des utilisateurs. Les plus paranoïaques ont même fait des réserves de bouffes pour plusieurs années et tirent au shotgun sur tout ce qui ressemble à un mexicain. C’est bête, la race humaine va donc disparaitre juste au moment ou Facebook semblait enfin avoir trouvé un business modèle.

Voyons tout de même les choses du bon coté. Pour certains, une disparition de l’espèce humaine pourrait avoir quelques avantages. Ainsi, Microsoft n’aurait pas à trouver de rustine dégueulasse pour cacher la nouvelle faille de sécurité de Windows 7. Selon les hackers qui ont annoncé la découverte, celle-ci serait de toute façon dure à corriger vu qu’elle nécessiterait de reprogrammer une partie du noyau. Décidément l’année commence bien pour Microsoft, qui par ailleurs,  voit ses revenus à la baisse pour la première fois en 23 ans.

Un petit vrac pour couvrir ce weekend hautement contaminé :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de Web de demain.

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mardi 31 mars 2009 [66]

31/03/2009

gfailCombien de temps un site web doit t’il rester en beta version avant d’être officiellement considéré comme stable? Difficile à dire, d’autant plus que deux projets Web sont rarement comparables et qu’on ne teste pas un site e-commerce de gode-ceinture comme on testerait celui du traiteur chinois du bas de la rue.

En tout cas, pour Google, une demi-décennie ce n’est manifestement pas encore assez. La preuve, Gmail qui fête ses cinq ans dans quelques heures, est encore et toujours en bêta version. Aucun de ceux qui, comme moi, ont trainé dans les newsgroups les plus sordides du net pour obtenir une invitation en 2004 ne pensait que le Webmail de Google arborerait toujours le signe Grec autant de temps après. Remarquez bien, vu les plantages du service ces derniers temps, la beta est peut-être bien justifié, sans compter qu’elle permet de faire de beaux bras d’honneur aux utilisateurs qui oseraient se plaindre du service.

Depuis cette époque bien lointaine (cinq années sur Internet, c’est déjà l’antiquité), les choses ont bien changé. L’encyclopédie Encarta par exemple, dont l’abandon définitif vient d’être annoncé aujourd’hui par Microsoft, semblait encore promise à un bel avenir en 2004. Les adresses IPV4 étaient encore libres par centaines de millions, et peu de monde se souciait sérieusement de savoir sur quelles IP on hébergerait les nouveaux serveurs de porntube dix ans après. Et puis bien sur, le projet de loi Hadopi n’était encore qu’un rêve lubrique dans le cerveau de Pascal Negre.

Cinq ans plus tard, le rêve de certains est sur le point de devenir réalité et l’assemblée Nationale adopte contre tout bon sens le filtrage de l’Internet, mettant pour l’occasion en place une autorité administrative aux ordres du gouvernement dont l’unique tache sera de punir les internautes.

Ce n’est pas pour faire le vieux con, mais le Captain va finir par regretter ce lointain passé ou on se tapait 70 bornes de RER pour échanger des kilos de disquettes avec un mec trouvé dans les annonces du journal Joystick. Si à l’époque la technologie ne nous permettait pas de pirater à distance, le cul tranquillement posé dans nos fauteuils, elle avait également l’avantage de ne pas transformer jusqu’au dernier d’entre nous en présumé coupable.

Le vrac du jour :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner pécher du bon gros poisson d’avril jusqu’à demain soir pour la prochaine revue de Web de votre Capitaine préféré.

Revues de web, Sciences et techniques , , , ,

Revue de web du mercredi 25 février 2009 [42]

25/02/2009

pirate_drapo_big-300x296Une fois de plus, Twitter aura devancé toute les agences de presse lors du Crash ce matin d’un vol Turkish Airlines à Amsterdam. Le réseau social qui monte prouve donc une fois de plus la puissance et la réactivité de son réseau d’utilisateur. Avec l’augmentation du trafic aérien et donc mathématiquement des accidents, c’est un nouveau créneau prometteur qui s’ouvre pour Twitter. Reste bien sur à trouver le business modèle qui correspond, mais on peut déjà imaginer de la publicité contextuelle pour des parachutes de poches, des assurances vies ou des sacs à viandes en plastique noir.

Mais revenons-en à notre sujet préféré du moment, avec la reprise hier du procès des flibustiers de TPB. La semaine commence bien pour eux puisqu’elle s’ouvre sur une nouvelle victoire de la défense.  C’est désormais toutes les charges concernant la participation du site à des transferts de fichiers piratés qui sont abandonnées. Autant dire qu’il ne reste plus grand chose à l’accusation pour faire plonger ThePirateBay. Cette victoire annoncée fera t’elle enfin avancée l’idée de licence globale en Suède? Rien d’impossible dans un pays dont le seul parti politique qui monte actuellement dans les sondages est le Parti Pirate.

Pendant ce temps la, dans un autre pays censé être la patrie des droits de l’homme, l’Internet Society rend publique une étude de 13 pages sur les conséquences que pourrait avoir la mise en place de la loi Création et Internet. Vision radicalement différente de celle des industries culturelles, les spécialistes de l’Isoc dressent dans le dossier un tableau cauchemardesque du futur façons Hadopi : aggravation du conflit opposant les artistes à leur public, mise sous surveillance globale du réseau, politisation de l’acte de piratage etc. Un pavé de plus dans la gueule du projet de loi, ce qui ne devrait malheureusement pas empêcher son adoption. Pour les idéalistes qui n’ont pas encore perdu tout espoir comme votre Captain, sachez que la quadrature du net lance un appel au blackout de l’Internet Français en signe de protestation.

Au chapitre Google maintenant (car chaque jour a son quota de news avec un gros Q, euh non, un gros G), le moteur préféré des internautes à réfuté l’information selon laquelle son satellite aurait découvert les ruines de l’Atlantide. Encore un complot pour nous cacher la vérité hurle déjà le réseau Voltaire. Dans un geste d’une grande beauté technique, Google tente d’ailleurs de détourner notre attention de la fantastique découverte en rajoutant quelques carottes dans le cul de Microsoft. Profitant en effet de l’autoroute ouverte par Opéra, le moteur pense rejoindre l’action anti-monopole lancé par l’U.E. contre Internet Explorer. C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité mais devant une si belle ironie, on ne peut qu’applaudir.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain, par exemple en jouant à Quake Live depuis votre bureau!

Breaking P.S.  : Grande victoire pour l’industrie du disque, l’UMP propose 1 euro de dédommagement au groupe MGMT après avoir été pris en flagrant délit de violation du droit d’auteur. J’imagine que c’est la somme qu’auront aussi à payer les internautes chopés par l’Hadopi? Non? Ah bon…

Revues de web , , , , ,

Revue de web du mardi 17 février 2009 [36]

17/02/2009

fesseboucC’est le sujet du moment et vous allez en manger durant trois semaines : le procès de ThePirateBay fait l’actualité. Pas de coups d’éclats en ce premier jour puisque la plus grande partie de la première journée a été consacré à configurer Powerpoint et à rappeler les faits reprochés au site, soit la distribution sauvage de 35 fichiers (9 films, 22 morceaux de musique et 4 logiciels). Pour qui connait un peu le nombre de torrent indexés sur thepiratebay.org, ça tient de la bonne blague et personne ne mise sur une condamnation exemplaire du site. Les amateurs de batailles juridiques, pourront suivre en direct sur Twitter le déroulement du procès grâce à Peter Kolmisoppi, l’un des administrateurs du site qui bénéficie d’une place de choix au tribunal (sur le banc des accusés).

L’autre buzz de ce début de semaine c’est la modification des conditions générales d’utilisation de Facebook. On savait déjà que le site s’octroyait un droit de cuissage sur nos contenus, et bien celui ci devient désormais « une licence perpétuelle et mondiale« . Autrement dit, si vous fermez votre compte, les données que vous auriez pu poster resteront la propriété de Facebook. Si vous mourrez aussi probablement, ce qui n’est pas de chance pour vos héritiers qui espéraient surement se faire du pognon avec les textes à haute valeur ajouté que vous aviez posté sur le mur de Simone, la pute Ukrainienne rencontré sur le « groupe de soutien aux filles de l’est« .

Chez Microsoft l’année 2009 s’annonce rude pour le département juridique. Après le bordel causé par l’intégration d’Internet Explorer à Windows, c’est le downgrade payant de Vista vers XP qui est mis en cause. Une class action serait en effet sur le point d’être lancé contre le géant de Redmond par quelque utilisateurs mécontent de s’être fait refourgué le dernier OS de la firme puis d’avoir du payer en plus pour obtenir une version vieille de 5 ans. Les gens ne sont décidément jamais contents.

Pour finir, un petit mot de Samsung qui lance le premier prototype d’écran transparent au monde. Ne me demandez surtout pas à quoi peut servir un truc pareil, même l’équipe marketing du constructeur doit encore être en train de chercher.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs.

Revues de web , , ,

Revue de web du vendredi 13 février 2009 [34]

13/02/2009

virus

Gagner du pognon sur le Web sans (trop) se casser le cul, ce n’est finalement pas si compliqué que ça. Pas besoin de se lancer dans le racket, de se faire tatouer le logo d’un casino sur le front ou même de se prendre le chou à faire le tour du monde. A la place, vous pouvez plutôt faire un procès à Facebook (pour peu que vous ayez été dans la même classe que Mark Zuckerberg à Harvard).

C’est ce qu’on fait les créateurs de ConnectU qui viennent de gagner le jackpot en faisant cracher au réseau social pas moins de 65 millions de dollars. Surement le business plan le plus abouti de ces dix dernières années dans le domaine des NTIC.

Une autre manière rapide de se faire de l’argent, bien qu’un peu plus risquée : devenir chasseur de prime numérique. Après Kapersky qui avait promis en 2008 une récompense à qui lui permettrait de casser le cryptage du virus  GPcode (par exemple en livrant l’auteur directement à Guantanamo), c’est Microsoft qui propose aujourd’hui 250000 dollars à toute personne pouvant balancer le créateur de Conficker (voir revue de web #31) . Compte tenu du nombre de virus qui apparaissent tous les jours et la vitesse à laquelle l’équipe de Windows rebouche les trous, gageons que c’est un nouveau métier va faire un carton dans les mois à venir.

En  mode « quick & dirty » maintenant, car en fin de semaine le Captain est très occupé à dépenser son magot  dans tous les bars à pute de la capitale :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de web #35 qui devrait être en ligne lundi matin (notez le conditionnel).

Revues de web , , , ,

Revue de web du vendredi 6 février 2009 [29]

06/02/2009

206 millions d’euros, c’est donc la somme que Free devrait dépenser pour l’achat de la quatrième licence de téléphonie mobile (si aucun concurrent de dernière minute ne lui fait de croche pied).  Si on y réfléchi, ce n’est finalement pas si cher payé pour avoir le plaisir d’emmerder les trois opérateurs actuellement en place tout en se faisant un paquet de pognon. Reste à savoir ou Free trouvera le milliard et demi nécessaire à l’achat de la licence et au déploiement d’un réseau sur l’ensemble du territoire. Vu que ma facture pour le service home vidéo vient d’augmenter de deux euros par mois, je pense avoir un début de réponse…

En attendant de pouvoir se faire (un peu) moins racketter, vous pourrez participer jeudi 12 février prochain au premier twestival qui aura lieu simultanément dans 185 pays. En France l’orgie textuelle se déroulera au Hard Rock café à partir de 19h et vous coutera entre 5 et 10 euros. Attention, pour rester dans la thématique twitter, toute phrase qui dépassera les 140 caractères durant la soirée verra son auteur sévèrement puni à coups de martinets par une serveuse déguisée en baleine. Vous voila prévenu.

Les news Google du jour maintenant : Google Agenda et Google Docs passent à leur tour en mode hors connexion. La prochaine application concernée devrait être le moteur de recherche lui même, qui stockera  l’intégralité de son index sur votre ordinateur, soit environ 50To de données. Si vous n’avez pas encore d’action chez les fabricants de disque dur, c’est peut être le moment d’investir.

Enfin si vous pensez passer à Windows 7 lors de sa sortie, commencez à revendre vos organes sur eBay, ça risque de vous couter cher.

Une revue de web bien bâclée de plus, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi prochain.

Revues de web , ,

Revue de web du jeudi 5 février 2009 [28]

05/02/2009

Autant hier je croulais sous les infos, autant aujourd’hui je ne trouve pas grand chose d’intéressant. Même pas de nouveau service Google ou de rumeurs ordurières sur la nouvelle Big Boss de Yahoo, c’est dire si il ne se passe rien. Il y a bien quelques centaines de licenciement chez Electronic Arts, mais c’est devenu tellement commun que l’on n’y fait même plus attention. Tant pis, on va faire avec les maigres moyens du bord et combler le tout par des propos insultants.

Un secteur ou quelques news tombent malgré tout aujourd’hui: celui de la téléphonie mobile. Après s’être fait sévèrement enfiler devant les tribunaux hier en perdant son exclusivité sur l’iPhone, Orange annonce qu’il compte bien faire appel jusqu’à ce que mort s’en suive. Autant le dire tout de suite, ses chances de gagner cet appel sont aussi grandes que celles de voir Ben Laden se convertir au bouddhisme. Pendant ce temps la, Bouygue est condamné à démonter l’une de ses antennes relais et NKM veut organiser un « mini grenelle » [sic] de la téléphonie mobile, une belle foire d’empoigne en perspective.

Microsoft, qui cherche toujours à concurrencer big G sur certains services phares comme la recherche ou les Maps, lance les cartes « bird eyes » sur Paris. Le résultat est plutôt impressionnant, même si le zoom n’est pas encore assez puissant pour mater les nibards des touristes américaines sur les marches du Sacré-Cœur. Google devrait lancer une contre attaque prochainement avec Sewers View, un Street View cartographiant l’intégralité des égouts parisiens. Si vous êtes vacciné contre la malaria et assez musclé du cou pour porté 30 kilos de caméras sur un casque de chantier, n’hésitez pas à transférer votre CV à Google France de la part du Captain.

On fini en souhaitant un bon anniversaire à Facebook pour ses cinq ans!

C’est l’occasion rêvée pour vous rappeler que Facebook n’est pas seulement un trou noir pour votre productivité, mais aussi un bel outil pour relayer de grandes causes. Aussi, si vous ne l’avez pas encore fait, nous vous invitons à rejoindre notre groupe « Je tue des chatons à coup de pelle, puis je les mange« , grande cause Internet de l’année 2009.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la dernière chronique de la semaine!

Revues de web , , ,

Revue de web du mercredi 28 janvier 2009 [22]

28/01/2009

En regardant un coup les archives, je me suis rendu compte que dans pratiquement toutes les revues de Web, je parle soit d’Apple, soit de Microsoft, soit de Google. Certains jours ou la balance prend le bélier à quatre pattes dans la maison de mercure c’est même les trois qui s’invitent dans les actus et Yahoo! qui tient la chandelle.

Tout ça pour dire que l’actu high-tech tourne toujours autour des même sujets et qu’aujourd’hui on ne va pas déroger à la règle puisque on parle de Microsoft, Google et …. Apple!

L’histoire qui nous intéresse du coté de Microsoft concerne le bousin qui sert encore de navigateur à la majorité de la planète : Internet Explorer. Alors que la version 8 sort tout juste en RC1 (les plus courageux peuvent l’essayer ici), la commission européenne recommence à s’énerver sur la vente lié Windows-navigateur Internet. Après un brainstorming intense, une caisse de vodka et un kilo de colombienne, l’Europe voudrait finalement imposer la présence d’autres navigateurs dans Windows dès l’installation (puisqu’il est impossible de réellement désinstaller IE selon Microsoft). Pour peu que la firme de Redmond soit obligée de faire ça, avec toutes les saloperies installées d’office dans son OS, Windows 7 tiendra probablement sur 43 blueray.

La vidéo qui fait le tour du web aujourd’hui, c’est l’histoire de Google résumée en deux minutes. L’occasion de rappeler que le moteur vient de fêter son dixième anniversaire en 2008 et que tous ses employés méritent de mourir à coup de démonte-pneu pour avoir un cadre de travail comme celui ci (Via Vlogee).

Enfin, la bonne blague du jour : Apple gagne le jackpot avec le dépôt d’un brevet sur le « multitouch ». Tous les constructeurs ayant l’intention de faire une machine avec un écran tactile (et ils sont un sacré paquet cette année) peuvent donc déjà commencer à mettre de l’argent ou des avocats de coté. Personnellement j’espère juste qu’Apple commencera par foutre en justice la RATP et ses distributeurs de tickets de métro maudit qui me semble enfreindre ce brevet à la con (en plus de te filer 5 MST à chaque fois que tu touche l’écran).

Sur ce je m’en vais faire semblant de travailler sur Twitter, ce qui vous autorise à retourner perdre votre temps ailleurs

Revues de web , , ,

Revue de web du lundi 19 janvier 2009 [15]

19/01/2009

Des putes et du champagne! Fêtons dignement cette nouvelle semaine qui commence sur Internet et qui s’annonce déjà pleine de rebondissement et de licenciement en série.

L’événement sur le web et IRL c’est bien sur l’investiture de Barack Obama demain. A partir de 15h (heure française) la cérémonie sera retransmise en direct sur le réseau, depuis de nombreux sites. Je ne suis pas un spécialiste de la bande passante, mais mon sixième sens me dit qu’on peut prévoir des ralentissements monstrueux qui risque de ralentir nos téléchargements de films de poney. Détail inquiétant intéressant, c’est Microsoft et sa technologie Silverlight qui ont été sélectionnés pour les stream vidéos du site officiel. Une bonne occasion de plus après les jeux olympique pour incruster son plug-in infernal sur vos navigateurs.

L’actualité est d’ailleurs chargée pour Microsoft ces jours ci. Alors que la commission européenne s’apprête une nouvelle fois à mettre la société à l’amende (rapport à son obsession de vouloir coller Internet Explorer partout), les premières infos sur Office 14 commencent à filtrer. Exclusivité du Captain : la grosse nouveauté serait un correcteur orthographique Klingon.

Autre sujet de conversation ce weekend sur le net : Apple et l’affaire Steve Jobs. Alors que certains actionnaires veulent porter plainte contre la société pour ne pas avoir balancé les problèmes de santé de Jobs à la presse plus tôt, l’autre Steve (Wozniak) est venu défendre son bout de gras sur NBC. Dans le même temps, on commence à s’intéresser à l’intérimaire qui remplace le big boss durant les six prochains mois.

En vrac maintenant car j’ai un peu autre chose à foutre: Deezer va sortir une version payante pour mobile, le plus gros blog Teuton est revendu pour 50000€ (une misère) et l’on parle de riposte gradué aux Etats-Unis (mais une bonne partie des utilisateurs de P2P s’en tapent).

Pour finir en beauté, le Captain Web soutient l’initiative visant à créer un nouvel orifice corporel dans lequel on pourrait introduire une tête humaine. Plus on a de trous plus on rit.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs, par exemple en vous faisant créer de nouveaux orifices.

Revues de web , , , , ,