Archive

Articles taggués ‘Microsoft Surface’

Jouer à Donjons & Dragons sur une table Microsoft Surface

23/12/2009

Voila un petit film qui devrait ravir les geeks qui dans leurs jeunesses perturbées ont passé de trop nombreuses heures à discuter avec leurs maitres du jeu pour savoir pourquoi tuer Obi Wan Kenobi d’un coup de blaster dans le dos avant l’épisode IV de Star Wars n’était pas concevable. Je parle bien entendu de jeu de rôle, et dans le cas de cette vidéo, plus particulièrement du mythique Donjons et Dragons.

Le projet présenté ci dessus, nommé Surfacescapes et conduit par l’université de Carnegie Mellon a donc pour objectif d’utiliser une table surface (le truc très lourd et très cher de Microsoft) comme plateau de jeu interactif pour jouer à D&D. Celui ci sera en liaison directe avec le maitre du jeu qui pourra provoquer des évenements et afficher des informations directement sur la surface de jeu à partir de son ordinateur portable.

Bon, pas grand chose à dire de plus sinon que ça semble être une putain de tuerie et que cela donne bien envie de s’y remettre. Le temps des crayons et des feuilles de personnage papier ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir, tout du moins pour ceux qui peuvent se payer le matos (et ils sont pas nombreux).

Via NoWhereElse.

Concepts , ,

Interface du futur et contrôle aérien

24/06/2009

luftansa-air-controlTrouvé sur l’excellent blog d’emob, cette vidéo de la tour de contrôle virtuelle de la « Lufthansa Brand Academy ». Celle ci permet aux visiteurs d’avoir un aperçu en temps réel du trafic aérien des avions de la compagnie. Des contrôles permettent de naviguer autour du globe à la façon de Google Earth, mais également dans le temps pour visualiser à un instant précis la position des appareils.

Même si le système n’est très probablement pas connecté en temps réel au contrôle aérien, cela donne une bonne idée de ce que nous promet l’avenir en terme d’interface. On en est pas encore à un bordel du type « minority report« , mais entre ce genre de système, l’arrivée prochaine des écrans souples et les initiatives tel que la table Surface de Microsoft, on s’en approche doucement. En parlant de Surface d’ailleurs, j’en profite pour partager avec vous cette vidéo que m’a envoyé le camarade LTP et qui donne une bonne idée des possibilités du machin.

Concepts , ,

Revue de Web du lundi 18 mai 2009 [96]

18/05/2009

duke-nukem-3d-on-xbox-live-arcade-more-than-a-dream-2Je ne sais pas si c’est la faute du Weekend ou celle du monumental retard de la dernière revue de Web, mais je n’ai pas beaucoup d’infos à vous filer en ce lundi matin. Si c’est aussi calme le reste de la semaine, la centième revue prévue pour ce vendredi risque bien de faire trois lignes en tout et pour tout, dernières rumeurs sur l’iPhone comprises. Bah, au besoin je comblerais avec des photos de cul ou des recettes de cuisine, ce qui devrait m’assurer de nouveaux lecteurs chez les pervers et les ménagères de moins de 50 ans.

En attendant d’en arriver la, revenons un peu sur l’une des grosses actus de ces derniers jours : la fermeture du studio de jeux vidéos 3D Realms. Alors qu’il est désormais certain que l’équipe responsable du désastre « Duke Nukem Forever » a bien fait ses cartons, la bataille pour récupérer les restes de l’ancêtre semble enfin lancée. Dans cette guerre qui s’annonce épique, l’éditeur Take Two vient de frapper le premier coup en déposant une plainte contre 3D Realms pour rupture de contrat.

Cette plainte porterait sur une somme de douze millions de dollars que le plaignant aurait balancé au studio pour pouvoir enfin terminer la suite de son jeu vedette. A défaut de voir la somme revenir sur son compte en banque, on peut deviner que Take Two cherche sans doute à mettre la main sur la juteuse, bien que maudite, licence Duke Nukem. Ce n’est pas gagné  étant donné que chez 3D Realms (ou tout du moins ce qu’il en reste), on affirme n’avoir jamais reçu une telle somme, et qu’on indique, en conséquence, où Take Two peut se fourrer sa plainte (soit assez profondément dans le système digestif).

Vu le nombre d’investisseurs qui ont filé de la thune aux champions du VaporWare, le tribunal en charge de l’affaire risque fort de faire des heures supplémentaires dans les années à venir.

Le vrac du lundi :

Tout est dit ou presque, vous pouvez maintenant retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de Web #97 ! (J-4 avant la centième quand même)

Revues de web , , , ,