Archive

Articles taggués ‘Hadopi’

Revue de Web du mardi 12 mai 2009 [92]

12/05/2009

tf1-sarkozy-albanel

Pour la plupart d’entre nous, le mardi c’est ravioli. Pour les députés qui ne font décidément rien comme tout le monde, ce sera plutôt Hadopi. L’assemblée se prépare en effet à voter définitivement le projet de loi « Création et Internet ». Vu que le dossier commence à sérieusement puer le fennec, j’imagine que la majorité sera bien contente de se débarrasser enfin du bordel.

Dernier petit problème qui pourrait venir gâcher la fête, l’affaire de cul entre la première chaine et le ministère de la culture n’en finit pas de faire parler d’elle. Petit rappel à destination de ceux qui ne suivraient que le journal de TF1 pour s’informer : l’histoire concerne le licenciement à la hussarde de  Jérôme Bourreau, responsable du pôle innovation Web pour  « acte d’opposition à la stratégie du groupe ». L’acte en question étant un e-mail privé envoyé à son député, puis relayé à la direction de TF1 via le ministère de la culture inutile de dire que le cheminement du courrier a de quoi laisser perplexe. L’opposition déjà bien énervée par deux mois de débats stériles sur Hadopi se préparerait d’ailleurs à  demander une commission d’enquête sur l’affaire.

Au ministère ou l’on se défend de toute connexion politique avec la direction de la première chaine, la première tête est tombée en la personne de l’un des collaborateurs proche de la ministre qui se voit condamné à prendre un mois de vacances. A force de se prendre des pains dans la gueule, Albanel  va peut-être commencer à comprendre qu’à force de remuer la vase on finit les mains pleines de merde.

Pendant ce temps la, NKM, notre secrétaire d’état à l’économie numérique continue d’inaugurer des foires au boudin plutôt que de s’occuper des FAI qui gueulent comme des cochons passant à l’abattoir.

Le vrac du mardi :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de Web de demain, qui sera je l’espere moins en retard que celle-ci.

Revues de web , , ,

Le retour du Roy

09/05/2009

87J’y avais assisté en direct devant mon poste de télé, mais c’est un tel moment de rigolade que je me dois de vous le faire partager, et ceci, même si 90% d’entre vous doivent déjà l’avoir vu ailleurs. La vidéo qui suit a été filmée en plein débat sur Hadopi, il y a de cela quelques jours. Patrick Roy (le député, pas l’animateur mort) prend la parole et nous fait une longue tirade sur le métal, genre musical assez peu connu sur les bancs de l’Assemblée nationale.

Le député préféré des hardos, qui était déjà intervenu sur le même thème, un magazine de métal à la main lors de la première lecture du texte nous fait même l’éloge de Gojira, groupe français connu des amateurs de Mozart et de Napalm Death. Je vous laisse apprécier ce grand moment de solitude vécu par Christine Albanel qui devait être à deux doigts d’aller se défenestrer pour en finir une bonne fois pour toute avec le chemin de croix qu’est devenu pour elle Hadopi.


Un grand merci au poto Benco, webdesigner de talent, qui m’a envoyé le lien via son Twitter!
PS : Oué oué, j’ai pas eu le temps de vous faire une revue de Web ce vendredi, mais en même temps c’était férié alors j’ai préféré me branler les couilles plutôt que d’écrire!

Breves , ,

Revue de Web du jeudi 7 mai 2009 [90]

07/05/2009

laptop-pillow-oreiller-portJe sais, je sais, je disais encore hier qu’on ne parlerait plus d’Hadopi ici vu qu’à chaque fois cela se termine par des billets aussi longs que la liste des infractions au code de l’hygiène du restaurant indien au coin de ma rue. Je m’étais vraiment juré de ne plus y toucher et de discuter uniquement de gadgets high-tech à la con et de poneys unijambistes au sexe hypertrophié. Seulement voila… hier soir j’ai eu la mauvaise idée de jeter un coup d’œil au direct de l’assemblée nationale ou il était question du projet de loi « création et Internet ».

En effet, l’amendement 138 (celui qui colle une carotte dans le cul de l’Hadopi) ayant été voté au parlement Européen en début de journée, j’avais osé espérer que nous aurions enfin droit à un débat digne de ce nom. C’était manifestement bien optimiste de ma part. Pour notre ministre de la culture, ce nouveau revers ne remettrait tout simplement pas en cause la légalité de la coupure d’accès à Internet prévu par le projet de loi français. Mais bien sur.

Pour ce qui est des amendements déposés par les détracteurs du projet, leur traitement ne fut qu’une suite sans fin de « défavorable » égrainé des heures durant par Christine Albanel alors que J-F Copé sautait d’un banc de l’UMP à l’autre pour tenir éveillés les députés présents. Pour arriver à en retenir autant aussi tard le soir, j’imagine qu’il devait leur faire entrevoir un sort identique à celui réservé aux employés de TF1 coupables d’avoir des opinions politiques contraire à celles de la chaine.

Tous ceux qui comme le Captain ont eu le malheur de regarder hier soir ce triste spectacle pourront vous confirmer que le terme de « représentation nationale » n’est finalement pas galvaudé. Le taux d’abrutis qui siègent à l’Assemblée semble en effet curieusement identique à celui de la population française…

En vrac maintenant que je suis bien chaud :

Tout est dit ou presque, allez donc glander ailleurs jusqu’à demain, car oui, le Captain vous écrira probablement une revue de web en ce 8 mai, pourtant férié. Merci qui ?

Revues de web , , , ,

L'amendement 138 "anti-hadopi" adopté au parlement Européen!

06/05/2009

parlementBreaking News comme on dit chez CNN, l’amendement 138 vient d’être adopté par le Parlement Européen, lors de la seconde lecture du Paquet Télécom. Les verts ont réussi à faire inverser l’ordre de vote des amendements, faisant passer celui qui nous intéresse tout particulièrement (puisqu’il représente à priori l’arrêt de mort du texte Hadopi) avant le texte de compromis qui devait lui retirer tout intérêt.

C’est un poil compliqué, mais vous retrouverez plus de détail sur le site ecrans.fr en attendant que Numerama nous ponde un article plus complet comme ses journalistes savent si bien le faire. En attendant un énième rebondissement, ouvrons le champagne à la santé du derrière d’Albanel qui doit actuellement ressembler à une autoroute à quatre voies…

MAJ @ 15h13 : Un premier article de numérama est en ligne donnant pas mal de détails et une mise à jour indique qu’en raison du passage de l’amendement, le paquet télécom serait encore une fois repoussé jusqu’en septembre. Je vous le disais, on a pas fini d’en entendre parler…

Breves

Revue de Web du mercredi 6 mai 2009 [89]

06/05/2009

popcap-zombiesAujourd’hui, le Captain a pris la bonne décision de ne pas s’embarquer une fois de plus dans un billet de mille mots. Je vais donc éviter les sujets à forts risques de dérapage, comme le passage de l’Angleterre en mode 1984 ou le dernier épisode du vote de l’Hadopi. Comprenez bien, ce n’est pas que je veuille éviter d’en parler, mais entre la remise en cause de la présomption d’innocence et le filtrage généralisé du réseau, je vais forcément finir par traiter quelqu’un de connard. De façon à respecter l’anonymat de cette personne, je ne dirais donc rien sur Maxime Le Forestier et je vais plutôt me concentrer sur l’actualité High Tech de ces dernières heures.

Parmi les trop nombreuses infos qui ont retenu ma précieuse attention, deux d’entre elles se télescopent de belle façon. En effet, au moment où TF1 annonce une perte opérationnelle de 10 à 15 millions d’euros sur le premier trimestre 2009, Illiad voit son chiffre d’affaire exploser avec plus de 42% d’augmentation.

S’il fallait un symbole de l’importance que prend le net dans l’économie, ces deux chiffres côte à côte pourraient sans doute faire l’affaire. Alors, bien sur, on me dira que la chaine historique se prend de plein fouet la concurrence de la TNT alors que de son coté Free vient de récupérer un bon gros paquet d’abonnés avec le rachat d’Alice. On pourrait aussi parler de la crise économique qui a provoqué une grosse baisse des budgets publicités.

C’est vrai et j’ajouterai même que les deux sociétés ne sont pas comparables en terme de poids ou d’activité. Maintenant, si l’on regarde d’un point de vue plus global, média vs média, cette spectaculaire bite dans le cul que vient de se prendre TF1 ne pourrait-elle pas être interprétée comme le signe avant coureur de profonds changements ?
Le vrac bordélique de ce mercredi :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’a la revue de demain ou d’après demain…

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mardi 5 mai 2009 [88]

05/05/2009

mobile2Attention, le Captain a une révélation à faire aux moins branchés d’entre vous : contrairement à ce que l’on pourrait croire, la technologie est bien loin d’être le plus fidèle allié de nos gouvernements.

Prenons la France par exemple. Il y a encore quinze ans, communiquer avec quelqu’un à l’autre bout du globe nécessitait l’utilisation d’une ligne téléphonique aussi sécurisée que le local à poubelle du Flunch de mon quartier. Le courrier électronique ? Réservé à une caste d’initiés que l’on aurait surement pu incarcérer intégralement à Guantanamo (en tassant un peu à grands coups de pelles dans la gueule). Ne parlons même pas de la téléphonie mobile entre la catastrophe du bip bop et les GSM qui tenaient plus du parpaing que de l’appareil portable.

Dans ces conditions, s’exprimer au delà du cercle de poivrots que constituait votre entourage représentait déjà un certain défi. Et pour peu que vous soyez du genre anarchiste relou, il n’était de toutes façons pas bien difficile d’espionner votre ligne France télécom et vos courriers postaux.

Malheureusement pour les renseignements généraux, la technologie va vite et l’allié d’hier est devenu l’ennemi d’aujourd’hui. Ainsi, rien que par chez nous, ce n’est pas moins de 18 millions de connards qui ont actuellement accès à un réseau dont le pentagone n’aurait pas osé rêver il y a encore un quart de siècle. Pire que tout, ces ordures libertaires l’utilisent pour communiquer. Vous l’aurez deviné, c’est tout de suite plus dur à surveiller.

Qu’à cela ne tienne, impossible n’est pas français et comme nous le prouve les dernières nouvelles venus du front, rien ne nous sauvera de l’inefficace marathon du flicage qui est lancé. D’Hadopi à la surveillance de nos SMS jusqu’aux futurs insectes Cyborg, le futur nous promet décidément le meilleur (du pire).

Bon, je me rends compte au moment de la relecture que ce billet par en couille alors, tchic-tchac, un petit vrac spécial fin du monde:

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’a la très en retard revue de demain!

Revues de web , , , ,

Revue de Web du jeudi 30 avril 2009 [86]

30/04/2009

arton87Non mais qu’est ce que c’est que ce bordel ? A peine le Captain s’absente t’il pour quelques heures qu’une rébellion couve parmi ses lecteurs. Bon ok, je dois bien l’admettre, je suis super à la bourre sur la revue de Web d’aujourd’hui (ou plutôt d’hier compte tenu de l’heure) mais ce n’est pas de ma faute. Tout ça, c’est à cause d’un complot de grande ampleur impliquant les services secrets britanniques, la grippe porcine et mon talent naturel pour la sieste. Histoire de faire oublier ce malheureux retard, voici une revue spéciale « Double Cheese »à l’occasion du 1er mai, avec une section vrac aussi épaisse que les talonnettes de Sarkozy. De quoi bien commencer votre weekend que je vais, pour ma part, passer à pioncer et à me saouler.

Mais avant d’en arriver au vrac de cette revue #86, revenons un peu sur ce qui a fait l’actualité high-tech de ces derniers jours, à savoir le grand retour de la loi « Création et Internet » à l’assemblée nationale, fièrement porté par Christine Albanel et TF1. Après la baffe filée par l’opposition le 9 avril dernier, le gouvernement est bien décidé cette fois ci à faire passer l’Hadopi, quitte à devoir faire squatter ses députés sur les bancs de l’hémicycle quelques jours de suite.

C’est ainsi dans une assemblée inhabituellement pleine qu’un simulacre de débat a eu lieu entre d’un coté les anti-hadopi égrenant une liste sans fin d’arguments contre le projet, et de l’autre les défenseurs du texte qui se contentaient de dormir la bave aux lèvres, en attendant le vote. De suspensions de séances en rappels au règlement, ce nouvel épisode peu glorieux de la saga Hadopi se sera finalement conclu par un rejet de la demande de renvoi en commission du texte. Celui ci devrait donc être voté rapidement après la reprise des débats le 5 mai prochain.

La mise en œuvre de l’usine à gaz s’annonce en tout cas amusante dans un climat mondial globalement hostile au principe de riposte graduée et alors que le parti pirate Suédois risque fort d’entrer au parlement européen.  Allez, ne soyons pas trop durs avec nos députés qui ont voté pour le texte, ce n’est pas vraiment de leurs fautes puisqu’ils ne comprennent de toute façons rien au projet. Si vous en doutiez encore, je vous conseille fort cette vidéo de bakchich.info qui le prouve en beauté:

Et maintenant le vrac de ces dernières heures qui devrait combler les junkies de l’information et tous ceux qui se font chier au bureau :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs pour le moment. La prochaine revue de Web sera celle de lundi, mais je posterais sans doute un truc ou deux durant le week-end.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du jeudi 23 avril 2009 [81]

23/04/2009

google-earthday09Hier c’était le « Earth Day », seul jour de l’année dédié à notre planète terre et à la sauvegarde de l’environnement. En conséquence, toutes les bonnes âmes étaient priées de faire un geste, comme par exemple en allant déféquer dans le bac à sable du square voisin afin d’économiser cinq litres de flotte. La preuve que c’est une cause importante : Google avait même changé le logo de sa page d’accueil pour l’occasion. Les aigris diront que le fichier image étant trois fois plus lourd que celui affiché habituellement ça a du cramer pas mal de C02, mais après tout c’est l’intention qui compte.

Un peu partout sur les blogs et autres sites d’actualités, on ne parlait d’ailleurs que de ça. Bon, ce n’est pas encore un gros buzz comme le best-of vidéo de Frederic Lefebvre ou Susan Boyle chantant la carmagnole les fesses à l’air, mais ça finira peut-être par arriver avant que l’humanité ne disparaisse en 2023. En attendant, le Captain a pris la bonne décision de faire recycler proprement ses poubelles en les emmenant quotidiennement à la déchèterie éloignée de 40 kilomètres. En Hummer.

En parlant de poubelles, la loi Hadopi continue de faire des dommages collatéraux et de semer la zizanie dans le monde impitoyable du droit d’auteur. Cette fois ci, c’est la Sacem  qui s’est bouffée le piège à ours en pleine face grâce à sa fameuse « pétition des 10.000 ».  Après Paul Atrèide, les artistes mystères et les employés de maisons de disque c’est donc au tour de la signature d’une certaine Lola DTC d’être déterrée par la Quadrature du Net. Je ne sais pas si les maisons de production sont aussi efficaces que la Sacem quand il s’agit de saloper un boulot, mais si c’est le cas, faut pas s’étonner que les ventes de musiques baissent d’année en année.

En vrac et en mode Super Quick & Dirty :

C’est tout pour cette revue bien bâclée, vous pouvez repartir perdre vos précieuses heures de travail ailleurs en attendant le billet de demain (à 8h29 pile poil si le serveur ne freeze pas dans la nuit).

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mercredi 22 avril 2009 [80]

22/04/2009

0asecondglijComme toute créature trônant au sommet de sa chaine alimentaire, Google aime rappeler régulièrement son rôle de male dominant à ce qui lui sert de concurrence. Cela se traduit généralement par un beau tir groupé d’annonces mêlant nouveaux services et améliorations plus ou moins utiles du bordel existant, ceci toutes les quatre ou cinq semaines. Et comme c’est du Google, on retrouve bien sur le tout surmonté d’une mention «beta », histoire de vous prévenir que si ça merde, ce sera tant pis pour votre sale gueule.

Histoire de ne pas briser ce qui commence presque à ressembler à une tradition, c’est donc trois nouvelles fonctions que big G nous offre cette semaine. Au menu : la timeline Google News, Google Me pour faciliter encore un peu plus le travail du détective privé de votre future ex-femme et une nouvelle option de recherche d’images par similitude. Si cette dernière fonction s’annonce très prometteuse sur le papier, on ne peut qu’être déçu pour le moment par la pauvreté des résultats. Impossible en effet d’uploader la photo de votre voisine de palier pour vérifier si comme sa démarche en canard le laisse supposer, celle-ci a récemment eu l’occasion de tourner dans un film comportant de gros plans de son intestin grêle.

De l’autre coté de l’échiquier Internet, les pirates du dimanche et hackers de tout poils continuent de foutre un joyeux bordel sur le réseau (parfois même avec la complicité de leur FAI, comme c’est par exemple le cas en Suède). Si générlement le délinquant numérique se contente de montrer son coté rebelle en téléchargeant le DivX de « Bienvenue chez les Chti », il arrive aussi que certains d’entre eux se montrent plus entreprenant. C’est ainsi le cas de quelques plaisantins brésiliens qui se sont amusés à hacker un satellite militaire de la navy pour le transformer en émetteur CB géant. Bad buzz pour l’armée US qui venait déjà de se faire voler une partie des plans de son F35 par quelques hacktivistes chinois non-identifiés. Si après ça je vous dis que l’Oncle Sam souhaite utiliser des iPhone dans un cadre militaire, vous me croyez ?

En vrac pour clôturer cette revue de Web number 80 :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de Web 81 qui parlera de poneys morts sodomisés (ou pas).

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du vendredi 17 avril 2009 [78]

17/04/2009

00c8000001537504On attendait ce moment depuis quelques semaines, le procès de ThePirateBay est finalement clôt . Contrairement aux prévisions optimistes de nombreux spécialistes (comme Albert432_DTC du forum jeuxvideo.com), les boucaniers ont été lourdement condamnés. C’est qu’une année de mitard et trois millions d’euros de dédommagement, ça représente quand même une bonne branlée, surtout lorsqu’on s’attend à gagner.

Au final, si on regarde cette décision de justice du point de vue des droits d’auteurs tels qu’ils existent depuis cent ans, on ne peut qu’admettre sa logique. L’équipage de TPB a toujours affiché sa volonté de mettre à mort le système actuel et ses nombreuses provocations auront donc eu finalement  plus d’importance dans le verdict que le très bon argumentaire technique de la défense.

Car oui,  c’est cela qui a véritablement été jugé ce vendredi : la prise de position des accusés. Si le juge s’en était purement limité aux textes de loi, le statut d’hébergeur derrière lequel se protégeait avec brio la défense aurait probablement sauvé TPB d’une telle condamnation.

Que va-t-il se passer maintenant ? Bien entendu, il y aura appel depuis la vigie du bateau pirate. Entre temps, l’affaire continuera à faire parler d’elle, avec entre autre, l’enquête ouverte par la police sur la fuite du verdict, 24h avant qu’il ne soit rendu officiellement. TPB restera en ligne. Ses serveurs étant désormais bien au chaud dans un pays du tiers-monde, vous pourrez donc tranquillement continuer à télécharger des films de merde et de la musique de chiotte. Encore mieux, avec le VPN iPredator que les méchants pirates sont en train de développer, vous pourrez, pour une modique somme, être totalement anonyme.

Même si ce nouvel épisode peut sembler être une défaite, c’est au contraire le début d’une nouvelle étape dans le long processus qui finira par obliger les industries culturelles à se sortir les doigts du cul. La progression du Partie Pirate en Suède est en cela révélateur. Et, le moment venu, soyons fous, il n’y aura peut-être que des gagnants (excepté bien sur, nos camarades de TPB qui auront passé quelques mois à ramasser des savonnettes dans les douches d’une prison Suédoise).

En vrac pour ce weekend :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs.

Revues de web , , , , ,