Archive

Articles taggués ‘Google’

Google Holodeck

06/09/2009

Il est bien connu que les mecs qui travaillent chez Google méritent la mort, ne serait-ce que pour avoir sous la main le plus grand bac à sable du monde (ceux qui ne comprennent pas n’ont jamais vu de vidéos des bureaux de big G). En voici encore la preuve avec cette démonstration du Google Holodeck, un gadget de luxe pour surfer peinard sur Google Earth.

Maintenant vous pouvez retourner bosser/pleurer dans le trou à rat de 2m² qui vous sert de bureau au 3em sous-sol de votre entreprise.

Trouvé via sur accessoweb.com via Wikio.

Concepts , ,

Firefox : mais c’est de la merde!

27/08/2009

firefox-vs-chromeEn lisant hier un billet de presse-citron consacré à gReactions, un autre plug-in à la con pour firefox, j’ai soudainement réalisé que j’utilisais beaucoup moins qu’avant mon navigateur favori. Sans en arriver à l’affirmation racoleuse (mais vendeuse) qui fait le titre de ce billet, il faut bien reconnaitre que j’ai de plus en plus le reflexe de privilégier Chrome pour surfer.

Entendons nous bien. Firefox est un putain de navigateur. C’est même le premier logiciel que j’installe sur chaque ordinateur qui me tombe sous les mains afin de m’affranchir d’Internet Explorer. Les plug-ins de mon fidele FF me rendent d’innombrables services et je n’imagine même plus comment travailler sur un site sans ma barre du développeur à porté de clic. Puis c’est quand même à Mozilla qu’on doit la descente aux enfers actuelle d’IE, et rien que pour cette raison, l’équipe derrière le bousin mériterait de recevoir un prix Nobel.
Ceci dit, regardons les choses en face. Sans m’en rendre vraiment compte,  j’ai pris depuis quelques mois l’habitude d’utiliser Google Chrome à la place de mon fidele renard. Ce ne fut pas une décision soudaine, mais plutôt un lent glissement qui me fait aujourd’hui réfléchir à carrément passer Chrome comme navigateur par défaut.
Le fautif, celui sur qui repose le péché originel, je le connais! C’est la pierre angulaire de ma veille technologique quotidienne : Netvibes. Avec le millier de flux que je surveille chaque jour, utiliser l’usine à gaz de Tariq Krim était devenu absolument impossible sur Firefox. Au mieux cela ramait à mort, au pire Firefox freezait et j’étais bon pour un bon vieux ctrl+Alt+suppr des familles. Evidement j’aurais pu essayer Google Reader, voir même passer sur OS X mais, voila, quand je suis habitué à un outil qui marche (relativement) bien, je reste dessus jusqu’à ce que mort s’en suive. Pour vous donner une idée, la dernière fois que j’ai switché d’un logiciel à un autre, ça devait être pour passer d’Eudora à Thunderbird.
Autre raison d’utiliser principalement Google Chrome : les fuites de mémoires monstrueuse qui me donnaient parfois l’impression d’être revenu sur mon bon vieux 486Dx (les plus jeunes d’entre vous peuvent consulter la Wikipédia). Pour résumer la catastrophe : un seul onglet ouvert sur n’importe quel site en html et c’était carrément 1go de mémoire qui se trouvait vampirisé par Firefox. Malgré une réinstallation de XP et un passage sous Seven, je n’ai jamais pu trouver la source de ce mystère que j’imagine se situer du coté d’un plug-in mal foutu ou d’un conflit avec un autre logiciel en mémoire (Adobe air?). Mes recherches sur le sujet m’ont d’ailleurs fait découvrir que je n’étais pas le seul à en être victime.
Quoi qu’il en soit, le résultat est la : Firefox ne me sert plus que lorsque je travaille sur des développements de site. Le reste du temps, qu’il s’agisse de mater des vidéos, de consulter des sites ou de faire de la veille, Chrome est mon ami. L’ultra simplicité de l’interface, la vitesse et l’efficacité redoutable du produit (qui sont autant de marques de fabrique de Google), auront réussi la ou d’autres navigateurs avec des centaines d’options à la con se seront brisé les dents.
Et vous? Vous restez fidèle à votre navigateur ou il vous est déjà arrivé de switcher?.

Entendons nous bien. Firefox est un putain de navigateur. C’est même le premier logiciel que j’installe sur chaque ordinateur qui me tombe sous les mains afin de m’affranchir d’Internet Explorer. Les plug-ins de mon fidele FF me rendent d’innombrables services et je n’imagine même plus comment travailler sur un site sans ma barre du développeur à portée de clic. Puis c’est quand même à Mozilla qu’on doit la descente aux enfers actuelle d’IE, et rien que pour cette raison, l’équipe derrière le bousin mériterait de recevoir un prix Nobel.

Cela dit, regardons les choses en face. Sans m’en rendre vraiment compte,  j’ai pris depuis quelques mois l’habitude d’utiliser Google Chrome à la place de ma fidele bête à poils ras. Ce ne fut pas une décision soudaine, mais plutôt un lent glissement qui me fait aujourd’hui réfléchir à carrément passer Chrome comme navigateur par défaut.

Le fautif, celui sur qui repose le péché originel, je le connais! C’est la pierre angulaire de ma veille technologique quotidienne : Netvibes. Avec le millier de flux que je surveille chaque jour, utiliser l’usine à gaz de Tariq Krim était devenu absolument impossible sur Firefox. Au mieux cela ramait à mort, au pire Firefox freezait et j’étais bon pour un bon vieux ctrl+Alt+suppr des familles. Evidement j’aurais pu essayer Google Reader, voir même passer sur OS X mais, voila, quand je suis habitué à un outil qui marche (relativement) bien, je reste dessus jusqu’à ce que mort s’en suive. Pour vous donner une idée, la dernière fois que j’ai switché d’un logiciel à un autre, ça devait être pour passer d’Eudora à Thunderbird.

Autre raison d’utiliser principalement Google Chrome : les fuites de mémoires monstrueuses qui me donnaient parfois l’impression d’être revenu sur mon bon vieux 486Dx (les plus jeunes d’entre vous peuvent consulter la Wikipédia). Pour résumer la catastrophe : un seul onglet ouvert sur n’importe quel site basic en html et c’était carrément 1go de mémoire qui se trouvait vampirisé par Firefox. Malgré une réinstallation de XP et un passage sous Seven, je n’ai jamais pu trouver la source de ce mystère que j’imagine se situer du coté d’un plug-in mal foutu ou d’un conflit avec un autre logiciel en mémoire (Adobe Air?). Mes recherches sur le sujet m’ont d’ailleurs fait découvrir que je n’étais pas le seul à en être victime, ce qui me rassure un peu par certains cotés.

Quoi qu’il en soit, le résultat est la : Firefox ne me sert plus que lorsque je travaille sur des développements de site. Le reste du temps, qu’il s’agisse de mater des vidéos, de consulter des sites ou de faire de la veille, Chrome est mon ami. L’ultra simplicité de l’interface, la vitesse et l’efficacité redoutable du produit (qui sont autant de marques de fabrique de Google), auront réussi la ou d’autres navigateurs dotés de centaines d’options à la con s’étaient cassés les dents.

Et vous? Vous restez fidèle à votre navigateur ou il vous est déjà arrivé de switcher?

Software & Apps , , ,

Revue de Web du mercredi 26 aout 2009 [119]

26/08/2009

apple-tabletTandis que la date fatidique de la rentrée approche, les news high-tech continuent de provoquer des bouchons dans mon agrégateur. C’est un peu comme sur les autoroutes françaises un week-end de 15 aout, sauf que je suis en face de mon pc à me branler les couilles devant des séries tv plutôt que sur une aire d’autoroute.

Alors certes, ce n’est pas très sérieux de succomber aux sirènes de Free Home Vidéo alors que je devrais me casser le cul à écrire une revue de Web chaque jour, mais bon, autant le faire maintenant pendant que j’ai encore l’excuse des vacances d’été et d’une actualité plutôt calme (hors Game Convention, heureusement pour mon quota de glande et malheureusement pour mon compte en banque, ici, ce n’est pas jeuxvideos.com). Maintenant, il est grand temps de rentrer dans le vif de cette nouvelle revue de web en parlant un peu …. d’Apple et de sa tablette tactile fantôme !

Car oui, c’est encore et toujours le sujet favori de la blogosphère mondiale qui adore décidément ressasser sans fin de l’info avariée et de la photo truquée quand on en vient à parler du dernier jouet d’Apple. Dernière nouvelle du front dévoilée par le Wall Street journal, Steve Jobs se concentrerait depuis son retour de convalescence  sur le développement de la fameuse tablette. Si l’info s’avère juste, le machin devrait donc bien sortir l’année prochaine, voire même à noël pour les plus optimistes.

Voila en tous cas qui promet de nouvelles brouettes de lingots à Apple qui s’en servira surement pour paver d’or l’intégralité de sa boutique de la cinquième avenue à New York. C’est en tout cas ce que je ferai à la place de ce bon vieux Steve pour célébrer comme il se doit les hallucinants 350 millions de dollars de chiffre d’affaires réalisés par le modeste gourbi chaque année. Le revenu rondelet de cette seule boutique (1 million de dollars par jour !) que ne renieraient pas les plus grandes marques de luxe donne une petite idée de la santé financière d’Apple, grandement boostée par l’iPod et l’iPhone. Je ne connais pas les chiffres, mais le temps ou les ordinateurs représentaient la plus grosse part du chiffre d’affaires de la société parait bien loin. La preuve, même les boites du dernier Mac OS X semblent être bâclées, les designers de la boite étant probablement trop occupés sur le packaging du prochain iPod Touch (celui qui grillera les saucisses par micro-ondes).

Mais méfiance tout de même car si tout va pour le mieux chez Apple, Microsoft n’est jamais très loin comme le prouve le lancement de son App Store « One App » clairement destiné à venir casser les couilles du transplanté de Cuppertino. Heureusement pour ce dernier, le savoir faire de MicroSoft étant ce qu’il est, la merveille était plantée 5 minutes après le lancement.

En vrac, beaucoup de bordel :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la fin de vos vacances!

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mercredi 19 aout 2009 [118]

19/08/2009

google-youtube-bd-characterTerminées les bacchanales dans de sordides bar-karaoké Hongkongais, les soirées kebab-cocaïnes et les grasses matinées jusqu’à 19h du matin, le Captain est de retour de vacances. La machine à café de mon QG (un cybercafé parisien bien connu pour recueillir la lie de la blogosphère BD) tourne d’ailleurs à plein régime depuis deux semaines, c’est un signe qui ne trompe pas.

Les bonnes vieilles habitudes étant reprises et notre nouveau projet pour cette rentrée sur les rails, il est grand temps de reprendre tranquillement les revues de web avant que mon agrégateur n’explose, gavé de news avariées au point d’en avoir les dents du fond qui baignent. C’est que cela s’accumule ces choses la, même en plein été. Entre les netbooks que MSI semble bien décidé à vous fourrer dans le cul, le rachat de Friendfeeds par Facebook, la liaison maudite Yahoo-Microsoft et les 30000 rumeurs Apple du moment, l’actualité High-tech n’a pas pris de vacances en 2009.

Ce tsunami permanent d’informations ne surprend d’ailleurs plus personne tant les technologies, et plus particulièrement le réseau Internet, sont devenus des éléments essentiels de nos vies. Pour vous en convaincre il vous suffit de calculer rapidement le temps que vous passez chaque jour devant votre écran d’ordinateur et votre téléphone mobile. Entre vos mails, facebook et la consultation à titre informatif des dernières vidéos du gangbus, vous y passez probablement la moitié de votre journée. Et si vous avez encore besoin d’un chiffre révélateur pour illustrer le bordel, sachez qu’aux Etats-Unis, un couple marié sur huit s’est rencontré par l’intermédiaire d’un réseau social sur le web. Cette arrivée en force des réseaux sociaux est d’ailleurs telle que même le secteur du porno ne peut y résister. Tout se perd décidément.

Et un petit vrac pour bien commencer cette nouvelle saison sur votre blog préféré :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!

Revues de web , , , , , , ,

Revue de Web du vendredi 10 juillet 2009 [117]

10/07/2009

jolicloudQui n’a pas entendu, lors d’un repas de famille un peu trop arrosé, le beauf de service ressortir le fameux dicton populaire selon lequel «rien ne vaut une bonne guerre pour relancer l’économie ». Je ne sais pas si dans la vie réelle le fait d’envoyer deux bandes de connards s’ouvrir le ventre à la baïonnette est vraiment porteur de bienfaits, mais dans le secteur informatique ce genre de conflits s’avère souvent plutôt positif pour le consommateur. Si je vous parle de ça c’est qu’un nouveau front s’est ouvert cette semaine dans la guerre sans merci que se livre Microsoft et Google.

Le moteur de recherche envahissant vient en effet de lancer un nouveau parpaing sur le petit orteil de son concurrent en annonçant la sortie en 2010 de Chrome OS, un nouveau système d’exploitation spécifiquement destiné aux Netbooks. Si l’arrivée de big G sur le marché des OS pour mini portable était attendue, l’utilisation d’un système basé sur le navigateur chrome reste par contre une véritable surprise. La logique aurait en effet voulu que le système Android, déjà développé par Google pour les téléphones mobiles, soit privilégié. La solution technique retenue (utiliser le moteur de chrome comme interface du système, le tout sur un noyau linux) a également de quoi laisser perplexe les observateurs.

Connaissant Google, cette annonce qui semble étrange au premier abord cache probablement quelques obscurs desseins destinés à fourrer des carottes dans le cul de son concurrent. La gratuité du produit pourrait à elle seule mettre sérieusement Microsoft dans la merde vu que celui-ci continue de faire payer aux fabricants le vénérable ancêtre Windows XP au prix fort.

Pour le commun des mortels par contre, cette nouvelle guerre qui s’annonce sanglante entre Google et Microsoft, à défaut de relancer l’économie, pourrait bien provoquer une baisse du tarif des netbooks. C’est d’autant plus intéressant que de nouveaux acteurs comme Jolicloud (qui vient de lever quelques lingots d’or) ont bien l’intention d’enfoncer la porte du secteur à grand coups de pompes.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web.

PS: je sais que vous avez cliquez sur la photo de Manaudou bande de pervers!

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mardi 7 juillet 2009 [116]

07/07/2009

twitter-iphone-bin-googleYoupi, c’est le mois de juillet. Vive les vacances de chiotte au camping de Trou-sur-mer, le soleil qui te crame la peau au 3éme degré et les MST offertes par ta voisine de table lors de la soirée merguez. Rassurez-vous, le Captain pouvant difficilement survivre sans connexion haut-débit, il restera quand à lui devant son écran à surveiller le net. Bon, moins qu’en temps normal certes, car les vacances c’est un moment sacré et surtout une très bonne excuse pour glander quelques semaines. Ne comptez donc pas trop sur des revues de Web quotidienne jusqu’à la rentrée, d’autant plus que je suis en train de réunir une bonne équipe de bras cassés pour un nouveau projet qui devrait aboutir dans les prochaines semaines.

En attendant le lancement du machin secret, parlons un peu de Twitter puisqu’une fois de plus, le service (dont le nom rentre d’ailleurs pour la première fois dans un dictionnaire) fait les gros titres de 95% des sites hightech. Sujet principal de la grande majorité de ces articles, la course qui fait rage entre Google et Bing pour savoir lequel des deux moteurs intégrera le mieux Twitter dans ses résultats de recherche. Alors que Bing parie sur la mise en avant des messages des «personnalités » inscrites sur le service, Google louche plutôt sur le coté « agence de presse communautaire» et  souhaite intégrer les twitt d’actualités les plus populaires à Google Actu. Si la direction prise par Microsoft semble sans danger, la volonté de Google d’intégrer Twitter à son service d’actualités est nettement plus audacieuse vu la fiabilité pour le moins suspecte de certaines informations.

C’est en tous cas deux façons de faire radicalement différentes qui laissent présager du mouvement autour de Twitter dans les prochaines semaines. Reste maintenant à voir si ces nouvelles fonctions plairont à certaines dictatures comme la Chine ou l’Iran qui essayent par tous les moyens de bloquer le service à leurs citoyens. Entre les moteurs de recherche, les téléphones portables, les proxys et même les extensions wow, on peut parier que les gouvernements en question ne sont pas prêts d’y arriver.

En vrac :

  • Michael Jackson est mort mais heureusement, il ne s’est pas fait enterrer avec sa salle d’arcade comme l’auraient fait certains pharaons d’Egypte. Du coup, on peut visiter ce temple du geek en 360° et même acheter quelque unes des pièces en question puisque tout le bordel est mis aux enchères (ou a déjà été vendu, d’ailleurs si quelqu’un a l’info, laissez la dans les coms, je n’ai pas le courage de chercher  bordel).
  • Le baromètre Greenpeace du mois de juillet vient de sortir et note une fois de plus tous les constructeurs de saloperies électroniques du point de vue écologique. Ce n’est pas brillant, mais entre la survie de l’ours blanc et un nouvel iPhone 20% plus rapide, le choix est vite fait. La loi du plus fort est toujours la meilleure comme le disait Lelay.
  • La fin du monde n’attendra finalement pas 2012 puisque la télé sur iPhone débarque chez Bouygues dès aujourd’hui. D’après mes calculs, cette nouvelle application démoniaque devrait provoquer la mort d’une grande partie de la population, trop occupée à se muscler le cerveau devant tf1 au lieu de regarder en traversant la rue.
  • Facebook gagnerait 500 millions de dollars en 2009. Cela peut sembler beaucoup, mais c’est finalement pas grand chose comparé aux dépenses annuelles de la société. La recherche d’un business model sérieux reste donc toujours d’actualité, comme par exemple la revente d’informations secrètes sur les membres du MI6 aux services secrets chinois.
  • En temps de crise et il est de bon ton de faire des économies dans tous les secteurs. Dans l’armée française, la solution est toute trouvée : on privatisera les satellites militaires de communication. Le Captain attend avec impatience la prochaine étape qui devrait consister en une privatisation de la police puis du gouvernement au grand complet.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du lundi 29 juin 2009 [114]

29/06/2009

iphone-porn-sex-hottest-girlPar nature, Internet est le genre d’entité difficilement contrôlable. C’est l’une des conséquences de sa conception décentralisée dont l’objectif de l’époque était de voir le réseau survivre à une attaque nucléaire globale.  Hasard de l’informatique, cette origine lointaine fait qu’aujourd’hui, même avec la moitié de la planète atomisée, il sera toujours possible d’acheter des balais à chiottes d’occasion sur eBay.

Si un autre élément rend le réseau particulièrement bordelique, c’est bien la multiplicité de formats, de langages, de normes et surtout de connards qui le composent. Du coup, quand quelque chose d’inhabituel arrive, il suffit de peu de choses pour que les algorithmes de nos services préférés deviennent paranoïaques et commencent à virer la moitié de leurs utilisateurs à grand coups de pieds au cul. C’est ce qui est arrivé à Google Actu jeudi dernier quand le moteur a considéré que l’afflux soudain de millions de requêtes sur Michael Jackson avait plus de chance de provenir d’une attaque pirate que cardiaque. Persuadé de se protéger contre des bandits de grand chemin numérique, le moteur s’est alors empressé de bloquer des milliers d’utilisateurs. Les chanceux qui arrivaient malgré tout à obtenir quelques informations avaient quant à eux le droit à de belles pub AdSense leur proposant d’obtenir la liste des pervers sexuels habitant à proximité.

Cela dit, il n’y a pas forcément besoin d’événements extraordinaires pour se retrouver nez à nez avec des bugs qui feraient s’arracher les yeux à de nombreux programmeurs. Les utilisateurs des différents sites de la SNCF le savent bien. Le dernier en date qui génère des cartes de France pour le moins aléatoires prouve bien que même des applications programmées à l’origine pour un appareil aussi robuste que le minitel ne sont pas parfaites…

En vrac pour ces derniers jours :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à je ne sais quand vu que je rebascule en code noir pour quelques jours.

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du jeudi 18 juin 2009 [109]

18/06/2009

surcouf-yougs-venteTout le monde aime s’offrir un petit cadeau de temps à autre. Le Captain lui-même,  entre deux projets de sites de boules, ne rechigne pas à s’offrir quelques moments de bon temps dans le premier bar à putes de Pigalle venu. Les grandes entreprises n’étant pas bien différentes du commun des mortels, l’on vient d’apprendre que la chaine de magasin Youg’s met la main sur Surcouf pour une somme restée secrète.

Depuis le temps que PPR cherchait à se débarrasser de son canard boiteux informatique, le champagne a dû couler à flot. Faut dire que le vaisseau pirate du grand couf prend l’eau de toutes parts depuis  maintenant des années. Entre les prix à la ramasse, les vendeurs prêts à tout pour vous fourguer des fins de séries vieilles de 10 ans et son tout nouveau rayon sex toys, Surcouf est bien loin de sa gloire passée. Et encore, je n’aborde pas le cas du navire amiral de l’avenue Daumesnil, entouré de chaloupes pirates chinoises qui vendent les mêmes produits 50% moins cher. C’est dire si Youg’s aura du boulot pour redresser la barre.

Dans le même genre l’on a pu lire ces dernières heures que la 4e licence 3G serait finalement vendue 240 millions d’euros. Une aubaine pour free qui attend la première occasion pour se faire un gros plaisir en mettant la main dessus (et en fistant au passage ses concurrents). Ce n’est quand même pas gagné vu qu’Orange menace déjà d’attaquer en justice pour contester le prix de vente, pas loin de trois fois inférieur à celui payé par l’opérateur quelques années plus tôt.

Si l’on peut comprendre qu’Orange fasse la gueule, certaines mauvaises langues prétendent que ce n’est qu’un juste retour de bâton qui venge un peu tous les clients ayant claqué leur livret A dans le premier iPhone, pour voir quelques mois après la seconde version en vente deux fois moins chere. Reste que contrairement à l’iPhone dont le Firmware 3.0 est disponible, les licenses 3G n’auront pas droit à des mises à jour gratuites.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner vous perdre ailleurs jusqu’à demain ou après demain ou en 2010 pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du lundi 15 juin 2009 [107]

15/06/2009

iran-twitter-photoSept jours d’absence et c’est l’orgie romaine sur ma page Netvibes. Si j’avais voulu choisir à dessein la semaine la plus chargée de l’année pour me prendre une pause, je ne serais probablement pas tombé mieux. En conséquence, le Captain ne va pas vous balancer un résumé de la semaine précédente car il y en aurait pour 24 heures non stop entre le nouvel iPhone 3GS, le rejet par le conseil constitutionnel de la scélérate loi Hadopi ou l’arrivée au parlement européen du parti pirate suédois. A la place, on va plutôt reprendre peinard les revues de Web en parlant de Twitter et de la façon dont celui ci a encore filé de grands coups de lattes aux médias traditionnels ce weekend.

Cette fois ci, c’est à l‘occasion des émeutes qui ont suivi le simulacre d’élection présidentielle Iranienne que Twitter a démontré une nouvelle fois sa capacité à faire circuler l’information rapidement. En effet, alors que CNN et les autres chaines d’information continues en était encore à commenter les résultats sportifs de la journée, les premières news, photos et vidéos des événements en cours à Téhéran commençaient déjà à faire le tour du réseau.

La majorité des journalistes ayant été foutus dehors à grand coup de pieds au cul par le régime iranien, ce sont les blogueurs eux mêmes qui les ont remplacés à pieds levés, contournant comme ils le pouvaient la censure mise en place sur Internet. D’heure en heure, les utilisateurs de Twitter ont ainsi pu assister en temps réel  aux événements, donnant pour la première fois peut-être, une vue dénuée de tout filtre de la réalité politique Iranienne.

Sans en venir à parler comme certains de « révolution twitter », il semble désormais évident que cette nouvelle façon de diffuser l’information en zappant les médias traditionnels  va prendre de plus en plus d’importance dans les années à venir.

Reste juste un problème essentiel : quelle confiance peut-on accorder aux informations provenant de Twitter, vu que n’importe qui peut s’y faire passer pour la reine d’Angleterre. La validation des comptes qui vient de commencer est sans doute un début de réponse (contrairement aux Tweets sponsorisés qui risque de faire sombrer le réseau dans les abimes de l’enfer).

En vrac, plein de trucs pas forcément tout jeunes, fin de code noir oblige :

  • Tous les blogueurs « pro » (à savoir ceux qui se font sucer par des attachées de presse dans les toilettes du CES) le savent déjà, wordpress 2.8 est sorti la semaine dernière. Je suis pas allé trop voir les nouveautés, mais je suis sur qu’aucune fonction ne permet encore de jouer avec la très éventuelle future balise <nsfw>.
  • Au 21em siècle, deux choses rapportent de l’argent sans se crever le cul (ou presque) : tourner des pornos et revendre de l’or dans WOW. La réunion de ces deux activités lucratives, ça donne ça et forcément, ça fait un peu peur.
  • Si grâce aux bons conseils du Captain vous êtes devenus multimilliardaires et que vous souhaitez le montrer à votre entourage de gueux, investissez dans un A380 que vous transformerez en jet privé. Si vous êtes toujours fauchés, vous pouvez toujours acheter le plus petit micro-onde du monde qui se chargera de flinguer l’alimentation de votre ordinateur via cable USB.
  • MySpace commence à sérieusement sentir la charogne faute de modèle économique  basé sur autre chose que la revente de son fichier client à la mafia russe. A défaut de virer ses utilisateurs, le réseau social a plutôt choisi de virer une partie de son personnel. La prochaine fois qu’un serveur plante préparez vous donc à aller le réparer vous-même, économies obligent.
  • C’est la vidéo qui a fait le buzz la semaine dernière : Jacques Chirac se faisant gauler par Bernadette en train de draguer la vilaine à la foire au jambon de Pouilleux-Sur-Oise. Sans vouloir m’avancer, je pense que Jacquot a du être priver de dessert et qu’il devra se contenter de Google Street View pour visiter Disneyland ces 5 prochaines années.
  • C’est officiel, Internet Explorer ne sera pas automatiquement activé dans Windows 7. Firefox ne sera pas intégré au système pour autant, mais heureusement il vous suffira d’activer IE8 pour pouvoir le télécharger. Cherchez l’arnaque…

Allez, tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la prochaine revue de Web.

Photo : Tehranlive.com

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mardi 2 juin 2009 [103]

02/06/2009

xbox360-booth-babesC’est en ce moment même à Los Angeles qu’a lieu durant trois jours l’E3, la grande messe du jeu vidéo. L’Electronic Entertainment Expo, pour ceux qui ne connaitraient pas, est tout simplement le plus grand salon international du jeu vidéo et des loisirs interactifs. C’est d’ailleurs souvent lors de ce salon qu’entre deux lignes de coke les éditeurs présentent les plus grosses nouveautés de l’année et les futurs hits de noël. Après deux éditions ou les organisateurs avaient tenté de rendre le bordel plus sobre, l’expo revient d’entre les morts sous sa forme originale pour le plus grand bonheur des journalistes. Rappelons en effet que c’est le seul endroit au monde ou durant quelques jours les boites de jeux vidéo s’autorisent à utiliser des putes pour promouvoir leurs produits (aussi appelées booth babes).

Cette année, c’est Microsoft qui a ouvert le feu, en présentant lors de sa conférence de nombreuses nouveautés pour la Xbox 360 parmi lesquelles le projet Natal, manifestement destiné à fister la Wii de Nintendo sur son propre terrain. A la base du projet, une nouvelle caméra nommée Xbox Fluid censé reconnaitre à la perfection les mouvements du joueur, le libérant ainsi de tout contrôleur. Il faut bien l’admettre après avoir vu la vidéo, la technologie semble impressionnante et pourrait donner du fil à retordre à la Wii. Seul truc dommage, à défaut d’avoir à acheter de nouvelles manettes, vous aurez besoin d’investir dans un appartement de 200m².

Coté jeu, c’est un nouveau coup de couteau dans le dos que reçoit la PlayStation 3, puisqu’après la désertion de la série Final Fantasy en 2008, c’est au tour de Metal Gear Solid de passer chez l’ennemi. Le prochain épisode, MGS4 sortira en effet sur 360 pour le plus grand bonheur de Microsoft dont la console devient chaque jour un peu plus incontournable.

Reste donc à attendre la conférence de Sony, histoire de voir si le constructeur a prévu une contre-attaque de taille envers Microsoft, autre que la fameuse PSP Go. Sans grosses annonces pour les mois à venir, il se pourrait fort que la PS3 soit condamnée à occuper la dernière marche du podium jusqu’à l’arrivée de la prochaine génération de console dans quelques années.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , , ,