Archive

Articles taggués ‘Filtrage Internet’

Revue de Web du samedi 17 octobre 2009 [127]

17/10/2009

homme-invisible-chiinoisLe problème quand on laisse les news high tech de coté durant 15 jours, c’est qu’on finit par se retrouver avec assez d’informations pour remplir un tome entier des pages jaunes (ce vieux truc puant, mais très pratique quand il s’agit de torturer sans laisser de traces). D’ailleurs, c’est bien simple, si j’étais assez malade pour vouloir vous communiquer toutes les news de ces deux dernières semaines, je finirais par vous écrire une revue de Web qui taperait bien dans les 3000 ou 4000 mots.

Mon planning étant malheureusement heureusement  surchargé entre mes putes de l’est et les tavernes médiévales, je vais plutôt vous saloper le boulot rapidement et conseiller à ceux qui ont loupé quelque chose d’aller voir sur mon compte twitter les liens qui auraient échappés au crochet du Captain. Peut être même qu’en écoutant le dernier podcast et en lisant le magazine PPI, vous devriez avoir un résumé assez complet de tout ce qui s’est passé sur le net ces dernières semaines. Mais en attendant d’aller voir ailleurs si j’y suis, parlons un peu de Google.

Le géant de l’internet et de la publicité en ligne (1,5 millions d’annonceurs bordel !) est en grande forme et continue de lancer de nouveaux services tous les 5 jours. Ce n’est pas Yahoo, toujours dans le caniveau du secteur de la recherche malgré l’arrêt de son service débile d’indexation payant, qui pourrait se vanter d’un tel chiffre. Microsoft, de son coté, voit la faible progression acquise par bing ces dernières semaine s’envoler sans grand espoir de retour. Seul élément qui pourrait peut être renverser la vapeur entre les deux géants (en étant extremement optimiste) : les négociations en cours avec Twitter pour mettre la main sur sa timeline, immense réservoir d’information en temps réel. Vu que Google est également sur l’affaire, peu de chance que Balmer obtienne une exclusivité, qui ne serait de toute façon par vraiment dans l’intérêt de Twitter.

Au même moment, les équipes de Google se préparent à fister violemment Amazon avec Google Edition, une immense librairie en ligne qui devrait voir le jour l’année prochaine. Mon marabout africain m’a même prédit que le service pourrait bien sortir au même moment que la tablette d’Apple. Y’a de ces coïncidences quand même…

En vrac et en bordel:

  • Coté gadget à la con, ces mini écrans USB sont bien barrés pour reporter la palme de l’année 2009. C’est pas qu’agrandir son bureau windows sur d’autres affichage ne soit pas utile, c’est juste que le faire sur des écrans de 4 pouces met un peu l’intérêt du truc aux chiottes.
  • Si vous ne le saviez pas encore, apprenez que l’homme invisible est un chinois. Du coup, si celui-ci se fait contaminer par un zombie, il sera dur à détecter. C’est la qu’on ressent l’utilité d’investir dans un bon kit de survie en cas d’invasion.
  • En pleine traduction, Twitter prépare également son système de notation des utilisateurs et lance son principe de liste annoncé depuis longtemps. A quelques heures des cinq milliards de Tweets, je pense que l’on peut estimer à juste titre que cela ne marche pas trop mal pour le service (même si je n’aimerais pas être à la place des cons qui sont allés investir des dizaines de millions la dedans).
  • Eric, notre blogueur francophone number one, est parti enquêter et nous ramène les raisons de la disparition soudaine de TechCrunch France. Pas de panique, ils ont juste prolongé leurs vacances jusqu’en 2012, date officielle de la fin du monde.
  • Finalement, le terminator n’aura peut être pas cette rassurante allure humanoïde qu’on lui connaissait au cinéma. C’est en tout cas ma conclusion après avoir découvert ces robots cafards indestructibles. L’industrie de la tapette à insecte en titane risque de décoller d’ici une dizaine d’années.
  • Fliquer et censurer le net est un travail d’avenir. Ce coup ci c’est les buralistes qui s’y mettent en réclamant le filtrage des sites de vente de cigarettes. A leur place je demanderais également à faire bloquer toutes les recherches du type « je crache mes poumons alors que je fume seulement deux paquets de cigarettes par jour ». On ne sait jamais, un client est vite perdu.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs, en écoutant par exemple quelques épisodes de notre fantastique podcast avant qu’on se fasse virer d’iTunes par Apple!

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mardi 29 septembre 2009 [125]

29/09/2009
Comme le Captain vous le disait dans l’édito d’hier (oui, j’aime parler de moi à la troisième personne au cas où vous ne l’auriez pas déjà remarqué), il est largement temps de faire revenir les revues de Web de façon régulière. Pour y arriver, il n’y a pas 150 solutions, il faut se sortir les doigts du cul et retourner au charbon. Fini donc les putes russes et les attachées de presse lubriques de chez Microsoft et retour aux bonnes vieilles revues, plus courtes et surtout plus rapides à écrire. Le style risque de s’en ressentir, mais WTF après tout, ce n’est pas comme si je m’adressais à l’académie française.
Et pour commencer cette semaine je vais vous parler de l’arrivée de GoDaddy en Europe. Cette info qui ne devrait intéresser que les travailleurs du Web pourrait bien changer la gueule du marché de l’hébergement Web en France, pour l’instant largement trusté par OVH et Amen (qui appartient au géant allemand 1&1). Contrairement aux services internet qui généralement s’internationalisent très rapidement, les hébergeurs qui souhaitent s’installer dans de nouveaux pays doivent investir énormément de pognon. Datacenter à construire, bande passante, marketing, équipe à recruter etc, autant de dépenses qui font réfléchir à deux fois avant de se lancer dans l’aventure. Du coup, il est facile de deviner que si GoDaddy s’est enfin décidé à se lancer, ce n’est pas pour se contenter de 5% du marché. Les années à venir risquent donc d’être intéressante et promettent une bataille mémorable entre OVH, hébergeur extrêmement innovant et réactif mais dont la communication laisse sérieusement à désirer, et son nouveau concurrent américain, géant blindé de pognon et disposant d’équipes marketing dopées aux hormones de cheval.
Relativisons tout de même, Google, qui est actuellement son propre hébergeur, mettrais tout le monde d’accord si l’envie lui prenait soudain de se lancer dans l’hébergement. Normal, quand on délivre gratuitement 10 milliards de vidéos par mois, ce n’est pas quelques millions de sites à héberger qui vous font salir votre slip.
En vrac, rapidement et à l’arrache :
Vous vous souvenez de Big Dog? Et bien tremble mortel car il a désormais un petit frère, Little Dog qui ne servira surement pas au transport de victime. Par contre, il me semble bien taillé pour livrer des bombes à sous munition.
L’Europe rattrape chaque jour son retard sur les Etats-Unis. Alors certes, on n’a pas encore d’entreprise comme Google, mais les citoyens Européen auront bientôt la joie d’être sous la surveillance d’un équivalent d’Echelon bien de chez nous.
A chaque revue, j’aime vous présenter quelque chose qui ne sert strictement à rien. Cette fois ci je vous ai trouvé GigaTweet, un compteur du nombre de messages total écrits depuis le lancement de twitter. Si quelqu’un trouve une utilité à ce machin, merci de contacter CNN.
Dès 2010 les vampires auront enfin leur propre boisson énergétique. Je pensais tester cette merde à sa sortie, mais finalement je vais plutôt aller place de la bastille et me foutre de la gueule des gothiques qui en auront acheté 50 caisses.
Internet, ça sert aussi à diffuser des vidéos scientifiques, comme cette fascinante vidéo d’une fessée en slow motion.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’au live du podcast, ce soir à 23h30!

Godaddy_super_bowlComme le Captain vous le disait dans l’édito d’hier (oui, j’aime parler de moi à la troisième personne au cas où vous ne l’auriez pas déjà remarqué), il est largement temps de faire revenir les revues de Web de façon régulière. Pour y arriver, il n’y a pas 150 solutions, il faut se sortir les doigts du cul et retourner au charbon. Fini donc les putes russes et les attachées de presse lubriques de chez Microsoft et retour aux bonnes vieilles revues, plus courtes et surtout plus rapides à écrire. Le style risque de s’en ressentir, mais WTF après tout, ce n’est pas comme si je m’adressais à l’académie française.

Et pour commencer cette semaine je vais vous parler de l’arrivée de GoDaddy en Europe. Cette info qui ne devrait intéresser que les travailleurs du Web pourrait bien changer la gueule du marché de l’hébergement Web en France, pour l’instant largement trusté par OVH et 1and1. Contrairement aux services Internet qui s’internationalisent souvent très rapidement, les hébergeurs qui souhaitent s’installer dans de nouveaux pays doivent investir énormément de pognon. Datacenter à construire, bande passante, marketing, équipe à recruter etc, autant de dépenses qui font réfléchir à deux fois avant de se lancer dans l’aventure. Du coup, il est facile de deviner que si GoDaddy s’est enfin décidé à se lancer, ce n’est pas pour se contenter de 5% du marché. Les années à venir risquent donc d’être intéressantes et promettent une bataille mémorable entre OVH, hébergeur extrêmement innovant et réactif mais dont la communication laisse sérieusement à désirer, et son nouveau concurrent américain, géant blindé de pognon et disposant d’équipes marketing dopées aux hormones de cheval.

Relativisons tout de même, Google, qui est actuellement son propre hébergeur, mettrait tout le monde d’accord si l’envie lui prenait soudain de se lancer dans l’hébergement. Normal, quand on délivre gratuitement 10 milliards de vidéos par mois, ce n’est pas quelques millions de sites à héberger qui vous font salir votre slip.

En vrac, rapidement et à l’arrache :

  • Vous vous souvenez de Big Dog? Et bien tremble mortel car il a désormais un petit frère, Little Dog qui ne servira surement pas au transport de victimes sur les champs de batailles. Par contre, il me semble bien taillé pour livrer des bombes à sous munition.
  • L’Europe rattrape chaque jour son retard sur les Etats-Unis. Alors certes, on n’a pas encore d’entreprise comme Google, mais les citoyens Européen auront bientôt la joie d’être sous la surveillance d’Indect, un équivalent d’Echelon bien de chez nous.
  • A chaque revue, j’aime vous présenter quelque chose qui ne sert strictement à rien. Cette fois ci je vous ai trouvé GigaTweet, un compteur du nombre de messages total écrits depuis le lancement de twitter. Si quelqu’un trouve une utilité à ce machin, merci de contacter CNN.
  • Dès 2010 les vampires auront enfin leur propre boisson énergétique. Je pensais tester cette merde à sa sortie, mais finalement je vais plutôt aller place de la bastille et me foutre de la gueule des gothiques qui en auront acheté 50 caisses.
  • Internet, ça sert aussi à diffuser des films scientifiques, comme cette fascinante vidéo d’une fessée en slow motion.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’au live du podcast, ce soir à 23h30!

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mardi 15 septembre 2009 [121]

15/09/2009
Le futur est un sujet qui passionne les blogueurs High-tech. Pas vraiment étonnant puisqu’une bonne moitié des articles de nos blogs parle de produits qui ne sont pas encore sortis ou dressent des perspectives d’avenir bidons sur la technologie, sans parler des fans de science-fiction, nombreux parmi les Geeks. Du coup, quand un site comme Zbong24 apparait sur la toile et nous livre de l’information en direct de l’année 2024, tout notre petit monde se pisse dessus de bonheur et commence à faire partir le buzz. Admettons-le, pour une fois c’est largement mérité car, de la disparition du dernier dauphin à la vente de la Joconde pour combler le trou de la sécurité sociale, Zbong est l’un des sites les plus réjouissants à lire ces jours ci.
Le Captain attend d’ailleurs avec impatience un article qui traiterait des conséquences politiques en 2024 de l’arrivée sur le Web de nosdeputes.fr. La sortie du site est en effet l’autre grosse actualité de ce début de semaine et c’est le genre de projet qui devrait déplaire à quelques uns de nos députés tellement il devient simple de voir qui prends son mandat au sérieux et qui se tripote les couilles à la buvette de l’assemblée. J’imagine que c’est ce type d’initiative citoyenne qui donne à François Copé de terribles envies de réguler Internet, ce dangereux espace de non-droit.
En attendant de voir nos représentants se précipiter en masse à l’assemblée par peur de se faire taper sur les doigts par leurs électeurs, vous devrez vous contenter pour le futur immédiat de recharger votre passe navigo par Internet depuis votre clavier-ordinateur Asus. Forcément « that sucks » comme dirait Bender en direct du futur.
Vrac, vrac, vrac, l’information en mode quick & dirty :
L’avenir c’est aussi l’e-book, y compris dans la presse papier. Relay qui a commencé à sentir le vent tourner il y a déjà quelques temps vient de rajouter un moteur de recherche plutôt efficace  dans son bureau de presse numérique. Et inutile de rechercher des photos immondes de poney, j’ai essayé et les seules réponses renvoient vers l’annuaire du cheval et Pony Mag.
C’est bien connu, Windows est le seul système d’exploitation à pouvoir s’enorgueillir d’avoir une communauté de développeurs de virus aussi grande. Avec la popularité grandissante d’Ubuntu cela pourrait bien changer comme nous le prouve ce premier botnet de serveurs linux découvert cette semaine. Rassurez vous, il reste tout de même de la marge avant d’atteindre les 2.806.701 malwares actuellement dans les bases de données de Kapersky.
Si votre amour pour les BigMac et les mottes de beure vous a rendu trop large pour passer les tourniquets de la RATP, Internet à une solution pour vous. C’est en tout cas ce que pourrait laisser croire cette vidéo montrant les résultats d’un an de musculation et qui commence à faire le tour du Web à toute vitesse. Basé sur la fameuse méthode de musculation d’Olivier Lafay, ça reste quand même moins efficace que la méthode du Captain consistant à absorber 34 kilos d’hormones de cheval avant de participer à Koh Lanta.
C’est le dixième anniversaire de Free et à cette occasion, le FAI préféré des nerds s’offre Bercy pour une soirée qui devrait rapidement dégénéré en orgie romaine ou en festival du piratage si les ordinateurs portables sont autorisés. Les plus braves d’entre vous peuvent harceler Angélique Berge qui distribue une centaine de place sur Facebook.
Comment faire mieux que les vidéos qui font le buzz sur Internet ? Super simple, faites une compilation des 100 plus gros buzz Youtube en 4 minutes. Vers la moitié de la vidéo, vous devriez ressentir comme moi cette étrange sensation de voir un épisode de vidéo gag sur TF1.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à ce soir 23h30 pour l’enregistrement en direct de notre podcast ici !

zbong24-actu-du-futurLe futur est un sujet qui passionne les blogueurs High-tech. Pas vraiment étonnant puisqu’une bonne moitié des articles de nos blogs parle de produits qui ne sont pas encore sortis ou dresse des perspectives d’avenir bidons sur la technologie, sans parler des fans de science-fiction, nombreux parmi les Geeks. Du coup, quand un site comme Zbong24 apparait sur la toile et nous livre de l’information en direct de l’année 2024, tout notre petit monde se pisse dessus de bonheur et commence à faire partir le buzz. Admettons-le, pour une fois c’est largement mérité car, de la disparition du dernier dauphin à la vente de la Joconde pour combler le trou de la sécurité sociale, Zbong est l’un des sites les plus réjouissants à lire ces jours ci.

Le Captain attend d’ailleurs avec impatience un article qui traiterait des conséquences politiques en 2024 de l’arrivée sur le Web de nosdeputes.fr. La sortie du site est en effet l’autre grosse actualité de ce début de semaine et c’est le genre de projet qui devrait déplaire à quelques uns de nos députés tellement il devient simple de voir qui prend son mandat au sérieux et qui se tripote les couilles à la buvette de l’assemblée. J’imagine que c’est ce type d’initiative citoyenne qui donne à François Copé de terribles envies de réguler Internet, ce dangereux espace de non-droit.

En attendant de voir nos représentants se précipiter en masse à l’assemblée par peur de se faire taper sur les doigts par leurs électeurs, vous devrez vous contenter pour le futur immédiat de recharger votre passe navigo par Internet depuis votre clavier-ordinateur Asus. Forcément « that sucks » comme dirait Bender en direct du futur.

Vrac, vrac, vrac, l’information en mode quick & dirty :

  • L’avenir c’est aussi l’e-book, y compris dans la presse papier. Relay qui a commencé à sentir le vent tourner il y a déjà quelques temps vient de rajouter un moteur de recherche plutôt efficace dans son bureau de presse numérique. Et inutile de rechercher des photos immondes de poney, j’ai essayé et les seules réponses renvoient vers l’annuaire du cheval et Pony Mag.
  • C’est bien connu, Windows est le seul système d’exploitation à pouvoir s’enorgueillir d’avoir une communauté de développeurs de virus aussi grande. Avec la popularité grandissante d’Ubuntu cela pourrait bien changer comme nous le prouve ce premier botnet de serveurs linux découvert cette semaine. Rassurez vous, il reste tout de même de la marge avant d’atteindre les 2.806.701 malwares windows actuellement dans les bases de données de Kapersky.
  • Si votre amour pour les BigMac et les mottes de beure vous a rendu trop large pour passer les tourniquets de la RATP, Internet à une solution pour vous. C’est en tout cas ce que pourrait laisser croire cette vidéo montrant les résultats d’un an de muscu et qui commence à faire le tour du Web à toute vitesse. Basé sur la fameuse méthode de musculation d’Olivier Lafay, ça reste quand même moins efficace que la méthode du Captain consistant à absorber 34 kilos d’hormones de cheval avant de participer à Koh Lanta.
  • C’est le dixième anniversaire de Free et à cette occasion, le FAI préféré des nerds s’offre Bercy pour une soirée qui devrait rapidement dégénérer en orgie romaine ou en festival du piratage (si les ordinateurs portables sont autorisés). Les plus braves d’entre vous peuvent harceler Angélique Berge qui distribue une centaine de place sur Facebook.
  • Comment faire mieux que les vidéos qui font le buzz sur Internet ? Super simple, faites une compilation des 100 plus gros buzz Youtube en 4 minutes. Vers la moitié de la vidéo, vous devriez ressentir comme moi cette étrange sensation de voir un épisode de vidéo gag sur TF1.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à ce soir 23h30 pour l’enregistrement en direct de notre podcast sur notre live !

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mercredi 24 juin 2009 [112]

24/06/2009

le-fabuleux-destin-d-amelie-poulainSans s’en rendre compte, il se pourrait bien que nous vivions en ce début de 21em siècle un moment clé de l’aventure humaine. Le Captain est prêt à vous le parier, d’ici quelques décennies les livres d’histoire (ou les Tablets PC qui les auront remplacés) consacreront des pages entières à la démocratisation d’Internet et aux innombrables conséquences géopolitiques du bordel. Même jésus pourra retourner au vestiaire avec ses clous et sa couronne d’épine, doublé en notoriété par une invention à la con qui sert principalement à repérer des putes sur Google Map et à échanger des photos de poneys.

Bon, j’exagère un peu car Internet c’est évidement un accès sans précédent à la quasi-totalité du savoir humain. C’est aussi, et surtout, le plus grand outil de communication jamais conçu. Un outil qui permet au premier connard venu de s’exprimer, que ce soit pour proclamer son amour du tunning ou pour chier sur son gouvernement.

Même si le réseau ne déclenche pas systématiquement des révolutions, son apparition pose en tous cas un problème inédit aux pouvoirs en place. Et oui, contrôler internet, ne serait-ce que de façon préventive (car on n’est jamais trop prudent, une décapitation en place publique est vite arrivée), c’est tout de suite un peu plus dur que de  garder à l’œil quelques chaines de télévision et une dizaine de quotidiens. Même le contrôle de millions de SMS semble plus facile, c’est dire.

Heureusement, tout problème à une solution. Si certains pays comme la chine n’hésitent pas à agir à visage découvert en ce qui concerne le filtrage du net, d’autres comme la France préfèrent y aller doucement mais surement. La loi Hadopi en est un bon exemple, puisque sous le prétexte vaseux de protéger la création artistique,  celle-ci va revenir une nouvelle fois d’entre les morts et permettre enfin la mise en place de mesures techniques de filtrage sur le réseau français.

Petite consolation quand même, grâce au conseil d’état le juge sera désormais de la partie et l’internaute sera seulement «incité à avouer », probablement à grand coups de manche de pioches dans les parties. Au moment ou le mot Geek rentre dans le Larousse, pas sûr que tout cela aille vraiment dans le sens de l’histoire.

En vrac, un petit tas de news pour égayer votre jeudi matin et clôturer cette nouvelle revue de web bien bâclée:

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du vendredi 19 juin 2009 [110]

19/06/2009

steve-jobs-graveC’est la grosse info du weekend, loin devant la sortie de VLC en version finale ou celle de Firefox 1.5 en Release Candidate : Steve Jobs s’est fait greffer un nouveau foie et serait déjà prêt à reprendre le boulot. Si 99,99% de l’humanité n’en a strictement rien à battre, les analystes financiers eux, se frottent déjà les mains à l’idée de voir Jobs de retour au travail dans les prochaines semaines. Peu importe qu’on soit obligé de pousser son lit d’hôpital jusqu’au QG de chez Apple et qu’il crache ses tripes sur les derniers prototypes secrets d’iPhone, le principal est de faire savoir rapidement au reste du monde que le big boss est de retour aux commandes.

Même si l’on ne peut qu’être heureux du retour du messie de Cupertino, ne serait-ce que pour avoir des keynotes intéressantes, la combo maladie+attente de donneur + greffe+retour au taff en aussi peu de temps a tout de même de quoi laisser perplexe. Le conseil d’administration d’Apple aurait-il sous la pression des actionnaires, engagé une paire de tueurs mexicains pour prélever un foie à l’opinel sur le premier utilisateur de Windows venu ? Certaines fois, un miracle tient à peu de choses.

La morale de cette belle histoire : quand l’image de marque d’une société repose uniquement sur la personnalité de son PDG, celle-ci se retrouve bien dans la merde au moment ou le gourou fait ses valises. Finalement, Microsoft a peut être choisi la bonne voie en se fabriquant en 30 ans de carrière la réputation la plus à chier du secteur.

Le vrac du weekend mais que vous pouvez tout de même lire lundi matin au lieu de travailler :

  • Les utilisateurs qui achèteront une machine dotée de Windows auront 18 mois pour downgrader leurs systèmes vers XP. Ce serait génial si les magasins d’electro-ménager proposaient la même chose, je pourrais ainsi échanger gratuitement mon écran plasma de 50’’ tout neuf contre un vieux poste cathodique d’occasion réparé 5 fois.
  • Même mort, Duke Nukem Forever continue à faire parler de lui. Cette fois ci c’est au tribunal que les choses se passent et le ventilateur à caca semble avoir été réglé à la puissance maximum. On commence même à parler de compte offshore sur lequel 3dRealms aurait planté tout le pognon dont se sont fait enfler les investisseurs depuis 10 ans. La suite s’annonce amusante…
  • Internet Explorer 8 c’est fantastique, même que contrairement à Firefox il n’a pas besoin de plugin car tout ce dont vous avez besoin est déjà intégré au navigateur. Si la page n’était pas  hébergée sur les serveurs de Redmond, on aurait pu croire à un gros fake tellement les arguments sont ridicules.
  • Halte au WiFi ! Le résultat d’une étude mené par un groupe de parisiens triés sur le volet conseille, entre autres mesures, la mise à mort immédiate des réseaux sans fil dans les lieux publics. Dommage, juste au moment ou l’espèce humaine allait enfin commencer à muter.
  • Alors que notre gouvernement tente encore de ressusciter le projet de loi Hadopi, la Chine fait les gros yeux à Google China qui ne censurerait pas correctement les résultats de son moteur de recherche. Si l’on ne peut même plus faire confiance à une entreprise capitaliste pour baisser sa culotte en échange d’un camion de pognon, ou va-t-on !
  • Le passeport de demain est en cours d’élaboration et pourrait bien contenir des vidéos de votre face en 3D une fois passé dans la machine adéquate. Le passeport d’après demain sera encore plus efficace puisqu’il prendra la forme d’une pilule que l’on vous carrera dans le cul Ad Vitam Aeternam.
  • Enfin, pour finir, une petite série de photos de l’artiste Joshuah Offine qui, imprimées au format poster, décoreront à merveille la chambre de vos charmants bambins et les transformeront plus tard en psychopathe ou en travailleur du web. Si c’est trop trash pour vous, il reste les comptes de fées version moderne, mais c’est pas la fête non plus…

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi…

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mercredi 3 juin 2009 [104]

03/06/2009

e3Aujourd’hui encore, l’actualité high-tech tourne principalement autour du jeu vidéo en raison de l’E3. Vous voila donc prévenus, si comme Christine Albanel, les jeux vidéos provoquent chez vous de furieuses crises d’hémorroïdes, passez directement une semaine dans le futur, en revue de Web #110, pour connaitre toutes les nouveautés de l’iPhone 3. Dans le cas contraire, enfilez vos slips en amiantes et passez au paragraphe suivant.

Après la démonstration de force de Microsoft hier, c’était donc au tour de Sony de montrer lors de sa propre conférence qui dispose de la plus grosse paire de testicules de l’E3. A ce petit jeu, le créateur de la Playstation a su se faire respecter en annonçant 35 exclusivités dont quelques jeux très attendus comme The Last Guardian, dont une vidéo exclusive s’était déjà perdue sur le net.  Autre grand moment de la conférence, la présentation de nouvelles images de Gran Turismo 5, pouvant laisser penser que Kazunori Yamauchi se serait enfin sorti les doigts du cul pour finir le jeu. Coté hardware, concurrence de la Wii oblige, une « ps3mote » a été présentée sans véritablement soulever l’enthousiasme du public, blasé après la claque donnée par Microsoft le jour précédent.

Plus tot dans la journée, c’était Nintendo qui présentait ses nouveautés lors d’un grand show dédié aux amateurs de plombiers à grosses moustaches et de champignons hallucinogènes. Si la conférence est restée très classique comme on en a l’habitude avec Nintendo, quelques annonces ont tout de même fait lever les sourcils des journalistes présents dans la salle. C’est ainsi le cas de « New Super Mario Bros Wii », un Mario old school en 2D qui devrait ravir les nostalgiques de la SNES. Les fans de 3D ne seront pas déçus non plus puisqu’un nouveau Super Mario Galaxy est annoncé. Les joueurs Casual n’ont bien sur pas été oubliés, puisqu’on notera l’arrivée d’une nouvelle pompe à pognon sous la forme d’un second jeu Wii Fit ainsi que d’un accessoire nommé « Vitality Sensor » qui mesurera en temps réel votre rythme cardiaque.

On en est donc désormais certain, que ce soit chez Microsoft, Sony ou Nintendo, les belles années où le jeu vidéo se pratiquait le cul posé sur son canapé, une tranche de pizza à la main semble bien révolues. Triste monde…

Et pour clôturer en beauté cette revue de Web, un petit vrac spécial «colle toi tes libertés au cul »:

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain très tard pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mardi 26 mai 2009 [100]

26/05/2009

pony-captain-webCamarades lecteurs, nous y voila. Devant vos yeux mouillés d’émotion se trouve la centième revue de Web du Captain. Alors pour l’occasion j’avais pensé à plein de trucs supers comme de me prendre en photo dans ma piscine olympique entouré de putes bulgares ou de m’acheter un nouveau poney Shetland pour agrémenter mes orgies à thème. Manque de chance, mon butin de guerre est encore bien maigre et le règlement de copropriété de mon immeuble m’interdit strictement d’entretenir des animaux à sabots dans le local à vélo. J’ai bien fait remarquer au président du syndic que sa femme sentait déjà le cheval, mais il n’a pas voulu entendre raison.

Du coup, je me suis dit que j’allais simplement cultiver mon talent naturel pour le foutage de gueule en vous bâclant en cinq minutes une revue de Web bien pourrie. Et comme c’est dans les petits détails qu’on reconnait les vrais super héros, je vous la mets en ligne avec 24 heures de retard !

Allez, anniversaire oblige, je vais tout de même offrir un petit plaisir à mes lecteurs en consacrant une bonne partie de cette centième revue à des histoires de cul.

Après avoir déjà subi toutes sortes d’attaques allant du DoS aux injonctions de justice, Youtube, le site le moins rentable du net, vient d’innover en se prenant dans les dents une initiative pour le moins originale. Les petits rigolos du site 4chan ont en effet décidé de protester contre le retrait de nombreux vidéos clips en déclenchant un « porn day » durant lequel ils ont submergé le site Web de milliers de vidéos pornos. La réaction de Youtube ne s’est pas fait attendre et les modérateurs ont immédiatement commencé à retirer tout le contenu interdit, une boite de kleenex à portée de la main. Dommage, le contenu du site n’avait jamais été aussi intéressant.

Chez Apple aussi, image de marque oblige, on a de gros problèmes avec  tout ce qui touche au sexe. Ainsi, la marque à la pomme avait récemment refusé une application iPhone donnant accès aux milliers d’e-books gratuits du projet Gutenberg, ceci sous le prétexte fallacieux que l’un des titres en question était une version du Kamasutra. Le livre interdit, une traduction anglaise de 1883, rentrait selon Apple en conflit avec les conditions générales de l’AppStore qui interdit formellement tout contenu pouvant exciter les innocents propriétaires du téléphone. L’info ayant rapidement commencé à faire un bad buzz, la société a quand même fini par lâcher l’affaire en autorisant l’application Eucalyptus à être vendu. Faut dire qu’entre les procès que lui colle Cartier dans le derrière et l’apparition de logiciels aussi subversifs que Pod to Pc, Apple a d’autres chats à fouetter pour protéger sa poule aux œufs d’or.

Enfin, en vrac et dans le désordre :

Tout est dit ou presque pour cette exceptionnelement banale revue number #100, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour le prochain numéro !

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mercredi 6 mai 2009 [89]

06/05/2009

popcap-zombiesAujourd’hui, le Captain a pris la bonne décision de ne pas s’embarquer une fois de plus dans un billet de mille mots. Je vais donc éviter les sujets à forts risques de dérapage, comme le passage de l’Angleterre en mode 1984 ou le dernier épisode du vote de l’Hadopi. Comprenez bien, ce n’est pas que je veuille éviter d’en parler, mais entre la remise en cause de la présomption d’innocence et le filtrage généralisé du réseau, je vais forcément finir par traiter quelqu’un de connard. De façon à respecter l’anonymat de cette personne, je ne dirais donc rien sur Maxime Le Forestier et je vais plutôt me concentrer sur l’actualité High Tech de ces dernières heures.

Parmi les trop nombreuses infos qui ont retenu ma précieuse attention, deux d’entre elles se télescopent de belle façon. En effet, au moment où TF1 annonce une perte opérationnelle de 10 à 15 millions d’euros sur le premier trimestre 2009, Illiad voit son chiffre d’affaire exploser avec plus de 42% d’augmentation.

S’il fallait un symbole de l’importance que prend le net dans l’économie, ces deux chiffres côte à côte pourraient sans doute faire l’affaire. Alors, bien sur, on me dira que la chaine historique se prend de plein fouet la concurrence de la TNT alors que de son coté Free vient de récupérer un bon gros paquet d’abonnés avec le rachat d’Alice. On pourrait aussi parler de la crise économique qui a provoqué une grosse baisse des budgets publicités.

C’est vrai et j’ajouterai même que les deux sociétés ne sont pas comparables en terme de poids ou d’activité. Maintenant, si l’on regarde d’un point de vue plus global, média vs média, cette spectaculaire bite dans le cul que vient de se prendre TF1 ne pourrait-elle pas être interprétée comme le signe avant coureur de profonds changements ?
Le vrac bordélique de ce mercredi :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’a la revue de demain ou d’après demain…

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mardi 5 mai 2009 [88]

05/05/2009

mobile2Attention, le Captain a une révélation à faire aux moins branchés d’entre vous : contrairement à ce que l’on pourrait croire, la technologie est bien loin d’être le plus fidèle allié de nos gouvernements.

Prenons la France par exemple. Il y a encore quinze ans, communiquer avec quelqu’un à l’autre bout du globe nécessitait l’utilisation d’une ligne téléphonique aussi sécurisée que le local à poubelle du Flunch de mon quartier. Le courrier électronique ? Réservé à une caste d’initiés que l’on aurait surement pu incarcérer intégralement à Guantanamo (en tassant un peu à grands coups de pelles dans la gueule). Ne parlons même pas de la téléphonie mobile entre la catastrophe du bip bop et les GSM qui tenaient plus du parpaing que de l’appareil portable.

Dans ces conditions, s’exprimer au delà du cercle de poivrots que constituait votre entourage représentait déjà un certain défi. Et pour peu que vous soyez du genre anarchiste relou, il n’était de toutes façons pas bien difficile d’espionner votre ligne France télécom et vos courriers postaux.

Malheureusement pour les renseignements généraux, la technologie va vite et l’allié d’hier est devenu l’ennemi d’aujourd’hui. Ainsi, rien que par chez nous, ce n’est pas moins de 18 millions de connards qui ont actuellement accès à un réseau dont le pentagone n’aurait pas osé rêver il y a encore un quart de siècle. Pire que tout, ces ordures libertaires l’utilisent pour communiquer. Vous l’aurez deviné, c’est tout de suite plus dur à surveiller.

Qu’à cela ne tienne, impossible n’est pas français et comme nous le prouve les dernières nouvelles venus du front, rien ne nous sauvera de l’inefficace marathon du flicage qui est lancé. D’Hadopi à la surveillance de nos SMS jusqu’aux futurs insectes Cyborg, le futur nous promet décidément le meilleur (du pire).

Bon, je me rends compte au moment de la relecture que ce billet par en couille alors, tchic-tchac, un petit vrac spécial fin du monde:

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’a la très en retard revue de demain!

Revues de web , , , ,

Revue de Web du lundi 30 mars 2009 [65]

30/03/2009

dalai-lama-bushCe début de semaine a comme un petit air de déjà vu. Inutile de chercher bien loin pour en trouver la raison : le projet de loi Création et Internet revient à l’assemblée nationale pour un dernier tour de piste plein de rebondissements (même si la fin de l’histoire est déjà écrite depuis longtemps).

Christine Albanel, qui continue de porter le vilain projet à bout de bras, semble bien décidée à en finir rapidement et pour cause, il faut maintenant faire vite avant que le parlement européen ne vote l’amendement Bono. Celui-ci, taillé sur mesure pour coller une balle dans la nuque à l’initiative française est en effet à deux doigts d’être adopté, et ce malgré les tentatives de la France pour le repousser aux calendes grecques.

La ministre qui commence d’ailleurs à sentir le vent du boulet, pourrait finalement abandonner  le principe de suspension de l’abonnement pour en revenir à la bonne vieille amende. Faites comme le Captain et ne vous y trompez pas : même si le principe de la coupure d’accès était finalement jeté aux ordures,  cette petite victoire n’empêcherait en rien la mise en place d’un véritable système de surveillance et de filtrage du net. Pour ceux qui auraient loupé un épisode, un résumé complet et sarcastique à souhait du foutoir est disponible sur le site The Inquirer.

Passons à un sujet plus léger maintenant, si on peut dire cela de Google. Comme toutes les deux semaines, la société de Mountain View fait parler d’elle en balançant un paquet de nouveaux services, à commencer par le laboratoire Gmail en Français. Si comme nombre de nos compatriotes, vous ne maitrisez pas la langue de Shakespeare, vous pourrez enfin accéder aux nombreuses fonctions indispensables du Lab, comme celle vous empêchant d’envoyer des courriers électroniques traitant votre ex de pute quand vous êtes bourrés.

Plus ambitieux, le service Google Music Search, sort de beta privée en Chine pour s’ouvrir à tous les utilisateurs. Celui-ci est effectivement une exclusivité chinoise et permet la recherche et le téléchargement gratuit de plus de 300000 morceaux suite à un accord avec les principales maisons de disques qui se verront reverser une partie des recettes publicitaires. Ca ne vous rappelle pas la licence globale ça ?

En vrac, les infos et autres rumeurs putassières du jour :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain.

Revues de web , , , , , , , ,