Archive

Articles taggués ‘blogueur’

Influence-moi si tu peux!

08/04/2010

Excellente petite vidéo de nosite.tv trouvé chez Gonzague sur les rapports entre marques et influenceurs (les branleurs comme moi qui ont des blogs ou des comptes twitter et trop de temps à perdre ( mais généralement beaucoup plus de visiteurs)). Pour ceux que le sujet intéresse les billets sur le sujet sont nombreux dans la blogosphere et on avait largement abordé le sujet dans le podcast #16 avec gonzague. Moi perso, du moment que je peux continuer à bouffer à l’oeil aux soirées de constructeurs, je suis content.

Web, blogs etc... ,

Nouvel algo Wikio : devenez blogueur à mi-temps

22/12/2009
Je sors rapidement la tête de ma montagne de poneys boulot pour vous parler de Wikio, et plus particulièrement des changements introduits par Jean Veronis dans l’algorithme du classement. La news ayant en effet fait le tour de la blogosphère high tech à la vitesse de la grippe H1N1 dans une école maternelle, je m’en voudrais de ne pas participer à cette olympiade du troll, même si c’est avec un mois de retard.
Mais déjà, je vous sens perdu. « Wikio », » top blog », tout ça, vous vous demandez quelle importance peut bien avoir tout ce bordel ! Pour le comprendre, il est impératif de prendre conscience des terribles enjeux qui découlent du classement.
C’est que voyez-vous, pour les crevards comme nous, une bonne place chez Wikio c’est l’assurance de recevoir un tas d’invitations à des soirées de grandes marques où l’on pourra piller le buffet. Avec un peu d’entrainement il est même possible de tirer quelques saloperies high tech qui seront immédiatement revendues sur eBay. Wikio c’est un peu le guide Michelin du blogueur, mais dans le sens inverse : plus tu montes dans le classement et plus t’as de chance d’aller bouffer chez les autres (gratuitement). Au prix de la saucisse de Strasbourg de nos jours, les vingt premières places sont donc précieuses.
Hors, pour arriver au paradis des blogueurs (ce lieu magique ou selon la légende les attachées de presse te sucent pendant les présentations produits), une seule chose compte : les backlinks, ces  liens que vos congénères voudront bien faire vers vos billets. Ceux-ci étant le nerf de la guerre, de nombreuses techniques se sont développées au fil des mois pour  en récupérer un maximum tout en en distribuant le moins possible, ceci bien entendu afin de grimper au fameux classement. D’où les changements réguliers de l’algorithme pour éviter la fraude et le copinage.
C’est justement sur ce dernier point que le grand manitou du classement a choisi de sévir.
Désormais finis les échanges de bons procédés pour se maintenir au top, les liens trop fréquents perdront de leur valeur au fil du temps. Bon, ça fait chier, va falloir renégocier tous nos arrangements là ! Voilà comment on va faire alors pour 2010 : Gonzague, Smabite et Fred me linkeront les mois pairs, Thierry, Presse-citron et le modérateur les mois impairs. Pour les autres, on discutera au cas par cas. Comment ça je viens de me faire transférer dans le top scrapbooking ?
Si c’est comme ça alors j’ai plus rien à perdre et je vous donne vite fait trois techniques certifiées pas mes soins et largement utilisées dans le milieu sans pitié de la blogosphère high tech:
  • Une première bonne technique consiste à faire des billets contenant 407 liens vers d’autres blogs en espérant qu’avec un peu de chance 5% d’entre eux renverront la pareille. C’est d’autant plus fort que le grand nombre de liens dans un même billet va leur retirer toute valeur aux yeux de Wikio. Pour camoufler tout ça, rien ne vaut une bonne vieille « revue de web » que vous n’aurez même pas besoin de mettre en page. Après tout, ce n’est pas comme si quelqu’un allait se faire chier à lire vos articles.
  • Peu importe les liens dans vos billets si ceux-ci ne sont pas du tout pris en compte! Pour vous assurer de ne pas avantager un éventuel concurrent, pensez à tronquer votre flux RSS pour que le moteur ne puisse pas analyser l’intégralité du billet (et surtout n’oubliez pas de ne jamais mettre de lien dans le premier paragraphe). Votre flux semble maintenant bien vide dans un agrégateur ? Pas d’inquiétude, une bonne bannière de pub pour remplir ce grand espace blanc et il n’y paraitra plus.
  • Nouvelle méthode qui apparait avec le récent changement de l’algorithme: soyez régulier ! En linkant systématiquement les mêmes blogs mois après mois, vos liens finiront par avoir autant de valeur que les dollars zimbabwéens. Une excellente façon de se faire bien voir par vos collègues tout en leur redistribuant zéro « notoriété » (notez les guillemets). Et pour ne pas être victime du mécanisme, mettez vous à bloguer à mi-temps. En n’écrivant des billets qu’un mois sur deux, vous devriez vous assurer de ne pas être pénalisé par le système tout en bossant deux fois moins. Elle est pas belle la vie ?
Maintenant vous savez ce qui vous reste à faire, moi j’ai déjà pris de l’avance sur le troisième point en ne foutant pratiquement rien ce mois ci, je vous dirais si c’est efficace le 1er janvier.

Web, blogs etc... , , , ,

Revue de Web du mardi 23 juin 2009 [111]

23/06/2009

GeekS01E1-magazineC’est la grande mode du moment, impossible de lire un article abordant le thème de la presse en ligne sans tomber sur un paragraphe dénonçant ces salopards de blogueurs, spécialistes du ragot et de l’information non vérifiée. Circonstance aggravante, ces maudits trouble-fêtes sévissent sur Internet, 9em cercle de l’enfer où des terroristes pédophiles vous attendent à chaque coin de page html. Tout le monde devrait pourtant le savoir depuis le temps : il est impossible de faire confiance à une information qui n’a pas souillé un papier journal de son encre noire pour être ensuite annoncée solennellement au 20h de TF1. Mettez le vous en tête bordel : les auteurs de blog sont définitivement coupables de vouloir bouffer le travail des professionnels de l’information, et en plus ils salopent le boulot en le faisant gratuitement.

Seulement voila, même s’il faut bien admettre que certains arguments sont pertinents (comme l’anonymat de l’auteur ou la vérification des sources) taper sans cesse sur les blogueurs c’est tout de même oublier un peu vite qu’aucun d’entre nous (ou presque) ne revendique le titre de journaliste. Prudent, nous préférons en effet laisser ce rôle à ceux dont c’est le métier et qui ne sont pas susceptibles de mourir de honte après avoir diffusé des extraits de séries TV en les faisant passer pour des images originales de la disparition du vol AF447.

Le nouveau statut d’éditeur de presse en ligne, tant attendu par les pure-player et Marc Dorcel pourrait bien régler ce conflit de poulailler. Encore faudrait-il que la quasi obligation de modérer les commentaires avant publication rejoigne rapidement le cimetière des amendements stupides.

Roulement de tambours, le fantastique vrac du Captain :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , ,

Booster son interface d'admin WordPress

28/02/2009

L’interface d’administration de WordPress s’est enrichie au fil du temps de nombreuses fonctions qui n’était accessibles auparavant que par l’installation de plug-in indépendants. Sans pour autant transformer notre script préféré en usine à gaz, voici quelques extensions supplémentaires qui rendent ma vie de blogueur plus facile et qui feront peut-être de même avec la votre:

Admin Drop Down Menu by Ozh : S’il y’a bien un truc qui pète les couilles (pourtant fort robustes) du Captain sur WordPress 2.7 c’est le menu d’admin vertical sur la gauche. Fermé je dois cliquer 2 fois pour acceder à une option, ouvert ça prend tellement de place que je dois scroller 3 fois pour arriver aux réglages. Grace à cette extension, on récupere un menu déroulant horizontal à l’ancienne et ça fait du bien!

Broken Link Checker : Si comme moi vous bourrez vos posts de liens jusqu’à la gueule, vous serez heureux d’avoir cette extension sous le coude. Elle vous permettra de scanner vos billets à la recherche des liens qui renvoient vers des pages disparues.

Maintenance Mode : Je ne suis pas vraiment délicat quand je travaille sur un site. En général je bosse à la bourrin sur la version de prod (avec un backup de coté quand même). Si je dois travailler sur le site d’un client, je suis un poil plus délicat et je mets le bordel en maintenance.  C’est ce que fait ce plug-in en limitant l’accès aux seuls administrateurs connectés.

Redirection : Un petit plug qui se charge de traquer toute les erreurs 404, et qui vous permet de rediriger ces liens morts proprement vers la nouvelle version de la page (en 301). Très utile surtout si vous venez de migrer de plate forme et que beaucoup de backlinks pointent vers des pages mortes. Ca évite de se faire retourner comme une crêpe par le Google Bot.

WordNote : Une simple fenêtre qui se rajoute au Tableau de bord (dashboard) et vous permet d’écrire de petites notes. Un post-it numérique quoi…

WP-DBManager : Classique mais incontournable, cette extension vous permet de planifier les backup de votre base de données. Bien configuré, c’est une sauvegarde par jour qui arrive proprement sur votre email. Quand votre serveur explosera, vous brulerez probablement des cierges en l’honneur de ces quelques lignes de code.

Wp-Optimize : Très pratique pour optimiser sa base de donnée, supprimer les anciennes versions d’article et gérer ces saloperies de spam en une seule page. Via Ichigo, un blog trouvé sur blogasty.

Je n’ai pas parlé ici des extensions Google Analytics, du pack S.E.O. ou encore de Google XML Sitemap, vu que tout le monde doit déjà les connaitre par cœur. Si ce n’est pas le cas, allez jeter un coup d’oeil ici : la liste des listes de plug-in d’une dizaine de blogs (ça en fait des listes).

Web, blogs etc... , , ,