Revue de web du mercredi 25 février 2009 [42]

25 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

pirate_drapo_big-300x296Une fois de plus, Twitter aura devancé toute les agences de presse lors du Crash ce matin d’un vol Turkish Airlines à Amsterdam. Le réseau social qui monte prouve donc une fois de plus la puissance et la réactivité de son réseau d’utilisateur. Avec l’augmentation du trafic aérien et donc mathématiquement des accidents, c’est un nouveau créneau prometteur qui s’ouvre pour Twitter. Reste bien sur à trouver le business modèle qui correspond, mais on peut déjà imaginer de la publicité contextuelle pour des parachutes de poches, des assurances vies ou des sacs à viandes en plastique noir.

Mais revenons-en à notre sujet préféré du moment, avec la reprise hier du procès des flibustiers de TPB. La semaine commence bien pour eux puisqu’elle s’ouvre sur une nouvelle victoire de la défense.  C’est désormais toutes les charges concernant la participation du site à des transferts de fichiers piratés qui sont abandonnées. Autant dire qu’il ne reste plus grand chose à l’accusation pour faire plonger ThePirateBay. Cette victoire annoncée fera t’elle enfin avancée l’idée de licence globale en Suède? Rien d’impossible dans un pays dont le seul parti politique qui monte actuellement dans les sondages est le Parti Pirate.

Pendant ce temps la, dans un autre pays censé être la patrie des droits de l’homme, l’Internet Society rend publique une étude de 13 pages sur les conséquences que pourrait avoir la mise en place de la loi Création et Internet. Vision radicalement différente de celle des industries culturelles, les spécialistes de l’Isoc dressent dans le dossier un tableau cauchemardesque du futur façons Hadopi : aggravation du conflit opposant les artistes à leur public, mise sous surveillance globale du réseau, politisation de l’acte de piratage etc. Un pavé de plus dans la gueule du projet de loi, ce qui ne devrait malheureusement pas empêcher son adoption. Pour les idéalistes qui n’ont pas encore perdu tout espoir comme votre Captain, sachez que la quadrature du net lance un appel au blackout de l’Internet Français en signe de protestation.

Au chapitre Google maintenant (car chaque jour a son quota de news avec un gros Q, euh non, un gros G), le moteur préféré des internautes à réfuté l’information selon laquelle son satellite aurait découvert les ruines de l’Atlantide. Encore un complot pour nous cacher la vérité hurle déjà le réseau Voltaire. Dans un geste d’une grande beauté technique, Google tente d’ailleurs de détourner notre attention de la fantastique découverte en rajoutant quelques carottes dans le cul de Microsoft. Profitant en effet de l’autoroute ouverte par Opéra, le moteur pense rejoindre l’action anti-monopole lancé par l’U.E. contre Internet Explorer. C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité mais devant une si belle ironie, on ne peut qu’applaudir.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain, par exemple en jouant à Quake Live depuis votre bureau!

Breaking P.S.  : Grande victoire pour l’industrie du disque, l’UMP propose 1 euro de dédommagement au groupe MGMT après avoir été pris en flagrant délit de violation du droit d’auteur. J’imagine que c’est la somme qu’auront aussi à payer les internautes chopés par l’Hadopi? Non? Ah bon…

Revue de web du mardi 24 février 2009 [41]

24 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

bender_futuramaMes amis, nous avons vécu un moment historique ce matin : Gmail a planté pendant deux bonnes heures. Pour quelqu’un de normal ça semble ridicule de passer 120 minutes sans e-mail, mais pour nous autres, drogués du net, c’est l’enfer de Dante. La preuve, en moins de cinq minutes la nouvelle s’était déjà répandue sur Internet, provoquant un joyeux bordel comme on n’en trouve que sur le réseau.  Si la rumeur sur le web pouvait faire du bruit, on aurait tous perdu l’audition.

A peine un mois après le plantage infernal qui avait passé tous les sites indexés par Google aux chiottes, c’est une nouvelle occasion de s’interroger sur l’omniprésence du moteur dans nos vie numériques. Un jour, pour le défi j’essayerai de passer une journée entière sans avoir recours à un seul service de Big G. Vu que j’utilise Gmail, Google Agenda, Google Docs, Google actu et bien sur le moteur de recherche toute la journée, cela promet d’être un putain de défi. Heureusement il me restera Twitter et Facebook (sic).

Passons maintenant à la suite de notre revue de Web qui s’annonce bien salopée aujourd’hui encore (surtout qu’il ne me reste que 20 minutes pour la poster).

On commence avec des nouvelles de notre ami BigDog. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, BigDog est un impressionnant prototype de robot quadrupède tout-terrain destiné à servir de soutien aux forces armées américaines. Financé par une agence gouvernementale, la charmante machine, a franchit un nouveau cap en réussissant à parcourir plus de 20 kilomètres avec 180 kilos de charge sur le dos. Coïncidence étonnante, c’est environ le poids d’une mitrailleuse lourde…

Chez Sony, qui ne produit plus de robots depuis l’euthanasie d’Aibo, le succès du Blu-Ray commence à se faire attendre. Selon une récente étude, c’est en effet 82% des disques fabriqués qui resteraient à prendre la poussière dans les rayons des magasins. Faut dire que lancer un nouveau support matériel plus cher que le DVD au moment ou l’on ne parle que de dématérialisation et de VOD, ce n’est pas forcément l’idée du siècle. A la place du département R&D de Sony, je commencerais à travailler sur des projets sérieux, comme par exemple des robots-putes ou une PS4 qui fasse grille-pain.

Passons au vrac du jour :

  • Une climatisation en panne dans un central téléphonique à niquée ce matin la connexion Internet de 113 000 foyers dans le Lot-et-Garonne. Faut t’il voir un lien avec la défaillance de Gmail? Google héberge t’il ses serveurs mail dans un local à balais de France Télécom? Le mystère demeure…
  • La mafia, Ben Laden et Ségolène Royal utiliseraient Skype et sa VOIP crypté en 5 térabyte pour échanger anonymement des recettes de cassoulets. Soucieuse du bien-être de ses concitoyens, l’Europe exige de pouvoir mettre sur écoute les conversations IP. C’était la rubrique « mettez vous vos libertés individuelles au cul » du jour.
  • Steve Jobs n’assistera pas à l’assemblée générale d’Apple. Selon nos informations, il aurait été vexé d’apprendre que l’Android Market compte plus d’applications à la con que l’Apple Store (dont plusieurs clones d’iBoobs).
  • Depuis hier l’espace compte quelques tonnes de déchets en plus. C’est donc le moment idéal pour lancer un projet d’avion suborbital Européen. Les singes étant désormais une espèce en voie de disparition, EADS recherche des volontaires humains pour inaugurer la ligne Paris-Iridium33.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs juqu’à demain, 23h59 (maximum, au pire j’antidaterais comme un salaud).

Revue de web du lundi 23 février 2009 [40]

23 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

pascal_negreLa semaine commence très fort. Je pensais avoir tout vu avec l’annonce d’Albanel concernant la mise en place d’une liste blanche pour les accès internet publics, mais ce n’était finalement que la partie visible de l’iceberg de la connerie vers lequel se dirige à grande vitesse l’Internet français.

Le site PcImpact a en effet trouvé une petite merveille dans les échanges qui ont eu lieu au cours des auditions de la Commission des Lois concernant HADOPI. Puisque l’internaute sera considéré comme coupable par défaut, certains députés ont eu la bonne idée de prévoir que celui-ci puisse installer un logiciel labélisé « Hadopi », qui lui permettra de prouver le cas échéant que les accusation portées contre lui sont fausses. Et ce n’est pas le plus fort, car non content d’obliger les gens à installer un flic numérique sur leurs ordinateurs, le rapporteur du projet a précisé que ceux-ci seraient bien entendu payants et…. que l’interopérabilité ne serait pas obligatoire!

Le Captain vous résume rapidement le projet de loi Création et Internet :

  • Avec la collaboration des F.A.I., une haute autorité (on ne sait pas comment elle sera composée, mais on a une estimation du coût: 6,7milions d’euros par an) pourra collecter vos adresses IP, puis vous coller des avertissements au cul, sans décision judiciaire préalable.
  • Toujours sans décision judiciaire, votre accès Internet pourra être coupé si vous récidivez. Si ce n’est pas vous, il ne vous reste plus qu’à le prouver. La présomption d’innocence, vous pouvez vous la coller profond, c’est un concept dépassé quand des choses aussi grave que le piratage du dernier album de la star academy est en jeu. Une idée pour les plus malins, suivez les conseils de Pascal Negre et allez voler vos CD à la Fnac, vous aurez au moins le droit de passer devant un juge si vous vous faites chopper.
  • Plus de connexion Internet? Vous pensez à vous connecter depuis une borne WiFi publique pour consulter votre blog? Pas de chance, vous serez limité aux sites choisis par le gouvernement (a priori, piratebay n’en fera pas parti, comme 99,99% du net)
  • Vous recuperez au bout d’un an une connexion Internet et vous ne voulez pas repartir au désert numérique pour 12 nouveaux mois? Pas de soucis, achetez un logiciel labelisé qui vous fliquera en permanence. Par contre faudra mieux être sous Windows, parce que Linux et MacOS c’est un peu faible en part de marché. Peu probable que les éditeurs se cassent le fion à faire des versions spécifiques pour votre systeme alternatif d’anarchiste.

Bon, passons maintenant au reste de l’actualité avant que je ne pète un plomb et que j’aille crucifier des chats devant le siège social d’Universal Music.

Commençons par Facebook qui hébergerait plus de dix milliards de photos. Si ces chiffres sont exacts, cela signifie que le réseau social généraliste est passé devant les géants du secteur comme Photobucket et Flickr. Un argument de plus pour les oiseaux de mauvaise augure qui comme moi, pensent que Facebook est en surrégime et que le mur se rapproche à la vitesse de la lumière.

Google Image prend un coup de jeune grâce à de nouvelles options de recherche plus intuitives. Au même moment on apprend qu’une seule recherche Google mobiliserait pas moins de 1000 serveurs. C’est pas mal, mais moins que voyages-snc-f.com qui selon ma théorie est hébergé sur un cluster de 10 millions de minitels revendus à la tonne par les PTT.

Enfin, après avoir séverement brisé les couilles de la marine britannique et de l’armée de l’air Francaise,  le virus Confiker commence à muter. Si un lecteur bosse dans une centrale nucléaire, j’aimerais qu’il me confirme que celle-ci ne tourne pas sous Millenium.

Tout est dit ou presque, vous pouvez (enfin) retourner perdre votre temps ailleurs.

Revue de web du vendredi 20 février 2009 [39]

20 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

u2Entre l’arrivée prochaine d’Hadopi et le procès de ThePirateBay, l’actualité high-tech de ces derniers jours a essentiellement tournée autour du débat sur les droits d’auteur. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, cette bataille, opposant les internautes aux pouvoirs en place risque de profondément modifier le modèle économique des industries culturelles. Quoi que ces dernières fassent, la guerre semble de toute façons, perdue d’avance pour elles.

En retard d’une génération sur l’usage qui est aujourd’hui fait de la musique et des films, ceux qui prétendent défendre les droits d’auteurs ne veulent pas voir que l’avenir est (entre autre) dans la dématérialisation des œuvres, dans la vente à l’unité (qui permet de n’acheter qu’un seul morceau sans se taper un album de merde à 15€) et dans la suppression des DRM. Et encore, ne parlons pas de la licence globale qui semble inéluctable.

Tous ces changements, déjà présent dans les habitudes de beaucoup d’entre nous, vont obliger les acteurs économiques du secteur à enfin se sortir les doigts du cul. Une bonne chose si le revers de la médaille n’était pas malheureusement, le vote de lois anti-internet, toutes plus liberticides les unes que les autres.

La loi « Création et Internet » dont le Captain aura l’occasion de vous reparler dans les prochaines semaines en fait parti. Alors que le texte commence tout juste à être débattu en commission, Christine Albanel, ministre de la culture et en première ligne dans la défense du projet se voit déjà interpellé par l’excellent site Numérama. Celui ci demande en effet l’ouverture d’une enquête parlementaire afin d’éclairer ses liens avec les lobbys culturels. Même si cette requête a autant de chance d’aboutir que la lune n’a de chance de sortir de son orbite, il est toujours jouissif de soutenir une telle initiative (ca se passe sur ce groupe facebook, que voulez vous, rien n’est parfait).

En suède pendant ce temps la, le procès de TPB continu. Les deux dernières journées de la semaine auront été riches en coups de poings dans la gueule pour l’accusation qui essaye toujours de comprendre comment une organisation aussi bordelique fonctionne. Pour suivre dans le détail ce feuilleton passionnant, suivez les résumés quotidiens sur Numerama et Gizmodo. Evitez par contre le site local de l’IFPI, il vient d’être piraté.

Preuve également qu’aucune mesure de protection des œuvres musicales ne peut être efficace, le dernier album de U2 s’est retrouvé sur le net avant même sa sortie dans les bacs. Il faudra vérifier les chiffres, mais je serai prêt à parier que cet album va bénéficier d’une meilleure publicité qu’aucune campagne de communication à dix millions de dollars ne lui aurait apportée. Si ce n’est pas le cas, il suffira de retrouver les milliers de pirates qui ont déjà téléchargé l’album pour les punir d’une balle dans la nuque. Avec tous les filtres qu’on met en place sur le réseau ça ne devrait pas être bien dur à trouver. D’ailleurs, même l’UMP se fait prendre la main dans le sac, réjouissant non?

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre week-end ailleurs.

Revue de web du jeudi 19 février 2009 [38]

19 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

PD*27002523Y’a des jours ou le Captain n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent pour sa revue de web quotidienne. Pas de vente d’organes sur eBay, pas de sociétés High Tech qui dépose le bilan ni même de gens qui s’entretuent au couteau de combat lors de la sortie du dernier jeu à la mode. Rien de rien.

J’exagère ? Bon ok, un peu … C’est vrai qu’il se passe toujours quelque chose sur Internet et c’est bien pour ça que j’en ai fait le sujet de ce putain de blog.

Sans plus attendre donc des nouvelles courtes, mais bonnes, de notre monde numérique impitoyable (sérieux c’est comme dallas, sauf que les puits de pétroles ont été transformés en moteurs de recherche).

Commençons par le réseau social star. Voyant que le changement de ses conditions générales était sur le point de provoquer une troisième guerre mondiale, Facebook a vite retourné sa veste hier. En revenant sur son texte sacré, FB a ainsi contenté la majorité de ses utilisateurs qui s’inquiétaient de voir le site utiliser leurs contenus même après leur désinscription. Dur de dire ce qui aurait bien pu être fait avec les messages ou les photos mis en ligne, ci ce n’est peut être une nouvelle arme anti-Talibans.

En Suède, le combat épique entre Pirate Bay et le reste du monde continue et à la fin du troisième round, les corsaires continuent de mener. Histoire d’humilier un peu plus l’adversaire, une version spéciale de « Steal this film », un documentaire sur le piratage, est mis en ligne sur Internet. Profitez en c’est gratuit et légal. Vu le déroulement des événements, je suis prêt à parier sur un K.O. technique avant la 8em reprise.

Si votre fond de commerce est le squat de noms de domaines, ce paragraphe est fait pour vous. On commence avec le changement de cap de L’ICANN, qui repousse pour le moment l’apparition des nouvelles extensions personnalisés. La chambre de commerce américaine se serait effectivement rendu compte du foutage de gueule et exigerait une documentation plus précise sur l’impact éventuel des futures extensions .mac .xxx ou .fuck qui ne manqueront pas d’apparaitre (bien qu’à 185000 dollars l’achat plus 70000 euros l’année, le nombre de volontaire devrait être relativement limité). Au même moment le Mexique relance son .mx, oublié depuis quand même 20 ans.

Puis des conneries en vrac parce qu’il faut bien se détendre un peu avant même le week end :

  • Si vous partez en camping, n’oubliez pas qu’un bon sac de couchage est indispensable. Celui-ci peut faire l’affaire par exemple.
  • En chine, un nouveau marché prometteur s’ouvre aux industriels audacieux : celui du piège à rat mutant. Rassurez-vous, un lance flamme militaire devrait aussi faire l’affaire. Ça sent un peu le fake, mais imprimé, ça peu toujours servir à faire peur à vos grandes mères.
  • Révolution du 21em siècle : les réacteurs nucléaires de jardin arrivent. C’est sans doute le moment de creuser un abri antiatomique au milieu de votre potager.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs.

Revue de web du mercredi 18 février 2009 [37]

18 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

the_pirate_bay_logosvgLe Captain vous invite aujourd’hui à suivre une exceptionnelle revue de web nocturne; c’est magique, si vous regardez dehors il fait nuit (sur mon fuseau horaire tout du moins). Il y a quelques jours je disais qu’au rythme ou j’écris les revues de web, je finirais par les poster avec 48 heures de retards, et bien c’est presque fait. Comme quoi je devrais probablement me reconvertir dans la voyance, seul domaine ou l’on peut difficilement être à la bourre.

Mais sans retarder encore plus ce billet, passons en aux actualités high-tech de ces dernières 24h 36h. On commence bien entendu par la seconde journée du procès de thepiratebay.org qui a vu la moitié des charges contre le site s’envoler. L’accusation qui manifestement ne maitrise pas des masses le coté technique du P2P s’est faite coincée dans une ruelle sombre puis passée à tabac par la défense. Devant l’impossibilité de prouver que les adresses IP qui avaient servi à télécharger les fichiers piratés provenaient des serveurs de piratebay, le procureur a finalement laissé tomber l’accusation de complicité. Brokep a immédiatement commenté sur Twitter cette victoire de TPB par un « EPIC WINNING LOL » qui restera dans la légende.

Ici aussi, la riposte de l’industrie culturelle se prépare, et comme c’est un peu dur de trouver un équivalent français à thepiratebay.org, on préfère attaquer directement le bout de la chaine (ça c’est toi camarade lecteur, si tu sens un léger picotement dans le cul, ne t’étonne pas, c’est juste l’hameçon).

On apprend donc aujourd’hui que la future loi anti-piratage qui mettra en place une riposte graduée envers les internautes devrait commencer sur les chapeaux de roues avec pas moins de 1000 sanctions par jour. Christine Albanel a même mentionné la possibilité de brider les bornes WiFi publiques à une liste blanche de sites autorisés (même la Chine n’avait pas osé, c’est dire si la france peut encore être novatrice dans certains domaines). En attendant la riposte s’organise déjà sur certains forums mal fréquentés ou de petits malins parlent de spoofer les ip des ministères pour télécharger l’intégrale de Michel Sardou. De longues heures d’amusement en perspective quand il s’agira de trouver à qui envoyer les lettres recommandés.

Puis un peu de vrac pour finir cette revue de web tardive :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain matin (et pas sur des sites de streaming bande de salopards).

Revue de web du mardi 17 février 2009 [36]

17 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

fesseboucC’est le sujet du moment et vous allez en manger durant trois semaines : le procès de ThePirateBay fait l’actualité. Pas de coups d’éclats en ce premier jour puisque la plus grande partie de la première journée a été consacré à configurer Powerpoint et à rappeler les faits reprochés au site, soit la distribution sauvage de 35 fichiers (9 films, 22 morceaux de musique et 4 logiciels). Pour qui connait un peu le nombre de torrent indexés sur thepiratebay.org, ça tient de la bonne blague et personne ne mise sur une condamnation exemplaire du site. Les amateurs de batailles juridiques, pourront suivre en direct sur Twitter le déroulement du procès grâce à Peter Kolmisoppi, l’un des administrateurs du site qui bénéficie d’une place de choix au tribunal (sur le banc des accusés).

L’autre buzz de ce début de semaine c’est la modification des conditions générales d’utilisation de Facebook. On savait déjà que le site s’octroyait un droit de cuissage sur nos contenus, et bien celui ci devient désormais « une licence perpétuelle et mondiale« . Autrement dit, si vous fermez votre compte, les données que vous auriez pu poster resteront la propriété de Facebook. Si vous mourrez aussi probablement, ce qui n’est pas de chance pour vos héritiers qui espéraient surement se faire du pognon avec les textes à haute valeur ajouté que vous aviez posté sur le mur de Simone, la pute Ukrainienne rencontré sur le « groupe de soutien aux filles de l’est« .

Chez Microsoft l’année 2009 s’annonce rude pour le département juridique. Après le bordel causé par l’intégration d’Internet Explorer à Windows, c’est le downgrade payant de Vista vers XP qui est mis en cause. Une class action serait en effet sur le point d’être lancé contre le géant de Redmond par quelque utilisateurs mécontent de s’être fait refourgué le dernier OS de la firme puis d’avoir du payer en plus pour obtenir une version vieille de 5 ans. Les gens ne sont décidément jamais contents.

Pour finir, un petit mot de Samsung qui lance le premier prototype d’écran transparent au monde. Ne me demandez surtout pas à quoi peut servir un truc pareil, même l’équipe marketing du constructeur doit encore être en train de chercher.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs.

La chute de FaceBook est elle proche ?

16 fév 2009
CaptainWeb
dans: Breves

C’est le débat intéressant de la soirée lancé sur Twitter par @sylvaindrapau [et la y’a son blog]. Personnellement je pense que Facebook ne pourra pas tenir très longtemps à la croissance infernale qui est la sienne actuellement (+ 25 millions d’utilisateurs actif le mois dernier! WTF?). Face à une telle augmentation, les couts explosent et je ne vois pas comment le site pourrait procéder à une nouvelle levée de fonds sans aucun business plan valable à l’horizon. Surtout que quand Twitter lève 35 millions de dollars pour sa croissance, Facebook a probablement besoin de dix fois plus.

La prédiction du captain : un changement radical dans les 6 mois. Peut être la création d’un abonnement payant symbolique (genre 1€ par mois) pour virer les crevards qui bouffent trop de ressources et cibler les utilisateurs prêt à payer sur Internet.

Votez et participez à la suite de cet excellent débat de geek ici:

Revue de web du lundi 16 février 2009 [35]

16 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

La nouvelle du week-end est que si notre monde de merde ne s’auto détruit d’ici la, vous pourriez bien trouver Windows 7 sous votre sapin en noël 2009. Microsoft, pressé d’oublier l’échec de Vista, aurait revu son planning pour une sortie anticipée de sa nouvelle usine à gaz aux fêtes de fin d’année. Je ne sais pas vraiment si on peut considérer ça comme un cadeau, excepté bien sur pour les actionnaires, car mathématiquement ceux ci devraient voir leurs dividendes augmenter de façon indécente (et inversement proportionnel au nombre de clients satisfaits du service technique de Windows).

Facebook aussi continue à faire parler de lui. Alors que le site vient d’atteindre les 175 millions d’utilisateurs, on apprend grâce à l’une des plus belles gaffes informatiques de ces dernières années, que celui-ci ne vaudrait finalement qu’à peine plus de 3,5 milliards de dollars. C’est quand même quatre fois moins que sa valeur estimée au moment ou Microsoft était rentré au capital. Sauf erreur de ma part, ça valorise à 7$ chaque utilisateur du site, soit bien plus que  l’estimation personnelle que je fait de l’intégralité de mes amis sur Facebook.

Chez les camarades vikings du Captain, c’est aujourd’hui que s’ouvre le tant attendu procès de pirate bay. Cette bataille homérique qui devrait durer trois semaines promet d’être médiatisée comme jamais un procès pour piratage ne l’a été avant. Les accusés se sont en effet assurés que des extraits vidéos et audio seraient retransmis sur le net et que l’affaire ferait l’objet d’un suivi en direct par plusieurs dizaines de blog (sans oublier Twitter). Alors que certains prévoient qu’une victoire des majors (peu probable à priori) pourrait remettre en cause sérieusement la stabilité des réseaux torrents, dans la réalité le risque de voir pirate bay disparaitre est très faible. Depuis la saisie qui avait provoqué une coupure de quelques jours du site, les serveurs de thepiratebay.org sont effectivement dispersés dans plusieurs pays, ce qui rend plutôt hardcore un shutdown global du réseau.

En France pendant ce temps la, Sarkozy confirme le projet de filtrage du net. Une mesure qui, si elle ne concerne que les sites pédophiles pour commencer devrait vite être étendu par décret aux sites de partages, puis à tous les sites que la morale réprouve, soit 99,99% d’Internet.

Sinon, c’est officiel, Lycos n’est plus qu’une vieille charogne et les restes ont été balancés aux chiens.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs, par exemple sur Twitter (ou le Captain perd lui aussi trop de ses précieuses heures).

Revue de web du vendredi 13 février 2009 [34]

13 fév 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

virus

Gagner du pognon sur le Web sans (trop) se casser le cul, ce n’est finalement pas si compliqué que ça. Pas besoin de se lancer dans le racket, de se faire tatouer le logo d’un casino sur le front ou même de se prendre le chou à faire le tour du monde. A la place, vous pouvez plutôt faire un procès à Facebook (pour peu que vous ayez été dans la même classe que Mark Zuckerberg à Harvard).

C’est ce qu’on fait les créateurs de ConnectU qui viennent de gagner le jackpot en faisant cracher au réseau social pas moins de 65 millions de dollars. Surement le business plan le plus abouti de ces dix dernières années dans le domaine des NTIC.

Une autre manière rapide de se faire de l’argent, bien qu’un peu plus risquée : devenir chasseur de prime numérique. Après Kapersky qui avait promis en 2008 une récompense à qui lui permettrait de casser le cryptage du virus  GPcode (par exemple en livrant l’auteur directement à Guantanamo), c’est Microsoft qui propose aujourd’hui 250000 dollars à toute personne pouvant balancer le créateur de Conficker (voir revue de web #31) . Compte tenu du nombre de virus qui apparaissent tous les jours et la vitesse à laquelle l’équipe de Windows rebouche les trous, gageons que c’est un nouveau métier va faire un carton dans les mois à venir.

En  mode « quick & dirty » maintenant, car en fin de semaine le Captain est très occupé à dépenser son magot  dans tous les bars à pute de la capitale :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de web #35 qui devrait être en ligne lundi matin (notez le conditionnel).



le blog high tech du capitaine

Bienvenue moussaillon sur le blog high tech le plus scandaleux du Web français! Un blog qui ne respecte rien et te tient informé de l'actualité technologique à grands coups de poneys défoncés au crack et de putes unijambistes.

Attention, entre les articles, notre podcast hebdomadaire et autres conneries la perte de temps est garantie à 100%...

Flux RSS des articles Le compte Twitter du Captain

le podcast

l'apéro du Captain, c'est une émission live tous les mardis dès 23h ou en download sur iTunes et notre blog.


stickers geek

Les copains de l'apéro



Copyright © 2009 - CaptainWeb.net - Ce bordel utilise WordPress | Design basé sur Dilectio Theme (Design Disease) mais j'ai fait tellement de changements dessus que ça n'a plus grand chose à voir - Directeur de publication : Siegfried Thouvenot - Hébergement & moyens techniques : Le Meilleur des Mondes S.A.R.L. - Administration - Horloge parlante : 2015-07-27 09:50:15