tffombL’identité numérique, c’est le thème à la mode sur le Web depuis quelques temps. Normal me direz-vous maintenant que n’importe quel connard peut trouver en 5 minutes sur le Web ce qu’un détective privé aurait eu du mal à rassembler en 6 mois il y a de cela 10 ans. Et si vous vous dites que ce n’est pas bien important que ces photos de vous en train de torturer votre chat à l’acide ornent votre profil Facebook, vous changerez probablement d’avis quand votre prochain recruteur tombera dessus.

Il en est d’ailleurs de même pour les entreprises. Une identité numérique cela se gère au quotidien, d’autant plus si votre société est une multinationale qui a une image de marque à défendre. C’est même indispensable si l’on veut pouvoir éviter certains cauchemars médiatiques, ou tout du moins intervenir à temps avant que le bad buzz ne vous fasse perdre 90% de votre chiffre d’affaire.

Pour tous ces petits problèmes d’image, rien de mieux que de demander aux super-héros de l’identité numérique, mais également du marketing (car ouais, tout ça c’est quand même bien proche) présents sur Twitter et dont voici une petite sélection :

  1. @fbrahimi : Si je ne devais citer qu’une seule personne sur ce thème, ce serait probablement elle : Fadhila Brahimi, experte de l’identité numérique, du personal Branding, du Community Management et de plein d’autres trucs super relous à prononcer mais qui vous sauveront la mise quand il s’agira de protéger votre réputation sur Internet. A suivre sur Twitter donc, mais aussi sur son blog : blogpersonalbranding.com
  2. @eogez : Exploratrice du Web, Emilie Ogez est responsable Marketing & Communication chez Xwiki, une start-up spécialisée dans la création de solutions de collaboration. Egalement bloggeuse de talent sur son site www.emilieogez.com, la suivre sur twitter vous assurera d’être au courant de toute les nouveautés dans le domaine bien vaste qui nous intéresse aujourd’hui.
  3. @LilianMahoukou : Encore un spécialiste des médias sociaux et du marketing indispensable à suivre sur Twitter. Comme tous les autres de cette liste, c’est de plus quelqu’un de très accessible avec qui il est facile de discuter (et c’est aussi l’un des intérêts de Twitter non?). Son site : www.lilianmahoukou.net.
  4. @EmmanuelGadenne :Voici un autre utilisateur incontournable de Twitter quand on en vient à parler de « Web reputation ». C’est aussi un grand spécialiste des monnaies virtuelles et un membre des explorateurs du Web, association destiné à explorer les nouveaux usages du Web et à faire partager ceux-ci. Bien entendu, Emmanuel est aussi blogueur et officie sur son site : www.webusage.net.
  5. @henrikaufman : Comme je l’ai lu quelque part : Henri Kaufman est un scientifique qui a mal tourné : il est devenu publicitaire ! Cette phrase résume tout à elle seule et devrait vous donner envie de le suivre immédiatement sur Twitter et sur ses blogs pour découvrir plein de choses en marketing, design et bien plus. A noter qu’il est aussi l’un des initiateurs des vidéos du succès dont vous avez forcement entendu parler si comme moi vous passez trop de temps sur Internet.

Et pour ceux qui auraient raté les deux premiers numéros de cette série de FFOMG, voici les liens :

podcast-illustrationDes fois, il arrive que rien ne marche. C’était un peu le cas ce mercredi soir lors de l’enregistrement du second épisode de notre podcast alcoolisé. Camera impossible à connecter, coupure de courant sur l’ordinateur en charge de l’enregistrement après dix minutes d’émission (nous obligeant ainsi a recommencer depuis le début), seconde coupure en plein milieu du podcast pour cause d’espace disque insuffisant… on aurait difficilement pu faire pire.

Malgré tout, le résultat est au rendez-vous et voici sous vos yeux ébahis l’apéro du captain #2 soit 80 minutes de conneries et de high-tech en un seul podcast, le tout enregistré en live hier soir pour le plus grand plaisir des 20 personnes présentes sur le chat (l’intégralité de nos familles + 3 otages).

Au menu :

  1. Revue de l’actualité high-tech de la semaine
  2. Les dossiers de LTP (explosions d’iPhone et vieux jeux vidéos)
  3. Kwakontest : clodogame, le jeu polémique
  4. Le wazuff de kwakos : second life est il toujours en vie?
  5. L’invité de Manox : le professeur Fiontus

Amusez vous bien et n’oubliez pas d’aller voter sur iTunes dans la rubrique podcast ou directement par ce lien pour faire de nous des putains de stars!



Pour downloader en direct, clic droit et « Enregistrer sous » sur ce lien et le flux rss est ici !

P.S. : On etait aussi en direct a 19h sur Podradio.fr pour un debat d’octet avec Phil_Goud et Matthieu Blanco de WeLoveMacJt. Pour ecouter, cela se passe ici.

Carnet de bord du captain #4

1 sept 2009
CaptainWeb
dans: Le navire

carnet4Finies les vacances, cette fois c’est la rentrée pour de bon! Nouvelle « saison » oblige, je me sens obligé de vous faire le quatrième carnet de bord de ce blog, histoire de vous parler un peu de ce qui s’est passé sur le vaisseau amiral du Captain ces derniers mois. C’est que le dernier carnet remonte quand même à début juin et il s’en est passé des choses depuis, spécialement en aout.

Bon, je sais que la plupart d’entre vous s’en battent très vigoureusement les couilles, mais ce n’est pas comme si j’en avais vraiment quelque chose à foutre alors en avant pour les news :

Le podcast du Captain

La plus grosse nouveauté de ces derniers mois (et qui a ramené un paquet de nouveaux visiteurs sur le blog) a bien sur été le lancement du podcast début aout en compagnie de mes trois camarades Kwakox, LTP et Manox. Alors que nous nous attendions a recevoir quelques mails d’insulte et un refus catégorique d’Apple concernant notre inclusion dans iTunes, l’accueil a été remarquablement positif dans son ensemble, nous obligeant ainsi à racheter un tonneau de bière pour la préparation du prochain épisode.

Celui ci sera d’ailleurs enregistré ce mercredi 2 septembre en direct sur live.captainweb.net vers 22h, heure à laquelle vous êtes tous invités à nous rejoindre sur le chat pour ce qui s’annonce comme un grand moment de n’importe quoi.

Juste avant vers 19h30, nous devrions également être présents dans le débat d’Octets, podcast High Tech animé par Phil_Goud. Dans tous les cas et pour être tenu au courant en temps réel du déroulement de cette soirée exceptionnelle, suivez moi sur Twitter : @captainweb.

Et oui, le Captain Twitt aussi

Faut l’avouer, Twitter comme addiction c’est pire que le crack. A peine l’application lancée, on se retrouve avec la tête coincé dans un flot d’informations sans fin, tout juste entrecoupé de temps à autre par des vidéos de vache se faisant égorger ou de mecs étranges reprenant de l’opéra à la guitare électrique. Je crois que je vais finir par faire comme certains, à savoir couper TweetDeck quand je taff et quand je cherche des putes sur Internet. Ce sera l’occasion de voir si le nombre de nouveaux followers est en rapport avec mon activité sur le réseau.

En attendant de tester ça, le compte du Captain a pratiquement 900 followers et accueillera dans son repaire secret le Paris Twunch du 5 septembre organisé par PofMagicFingers. Ce sera l’occasion de rencontrer nombre de personnes que l’on croise tous les jours sur Twitter sans les connaitre donc n’hésitez pas à venir si vous êtes dans le coin. En plus on bouffe au mac do, ça va être un putain de festin, youhouuuu!

Backlinks fuckfest

Du coté des liens ça a été la grosse fête le mois dernier et ceci grâce à deux articles en particulier. Le premier est sans surprise le billet annonçant la sortie du premier podcast du Captain. Vu que les amateurs de poneys (et de castors) sont nombreux parmi les blogueurs High-tech, nous avons reçu le soutien de quelques collègues et autant de Backlinks. Le second article, qui a été repris par le journal du Geek et presse-citron (dans le cadre du top-hebdo de Fuzz) est mon montage honteux sur la prochaine boite de Mac OS X. Comme quoi des chats avec un doigt dans le cul ça rapporte aussi des visites. En tout cas un grand merci à tous ceux qui suivent, que leurs bannières adsenses soient cliquées un million de fois :

Sur ce, on va s’arrêter la pour ce quatrième carnet de bord tout en vous donnant rendez vous ce mercredi soir en direct!

Blog day 2009!

31 août 2009
CaptainWeb
dans: Web, blogs etc...
Le 31 aout de chaque année, c’est le Blog Day, jour béni ou chaque blogueur choisi cinq de ses collègues et les présente en deux ou trois lignes. Une sorte de follow friday pour blog, sauf que c’est nettement moins casse-burne que Twitter puisque n’ayant lieu qu’une fois par an. Point important et que je vais essayer de respecter : idéalement il faut faire découvrir des blogs peu ou pas connus et qui ne portent pas sur le même thème que le votre. Souvent, c’est à ce moment la qu’on réalise à quel point on ne s’intéresse qu’à notre bout de décharge numérique sans jamais regarder ce qui se passe au delà. Après un grand moment de solitude, j’ai quand même fini par en trouver cinq dans mon agrégateur qui ne parlent ni de poneys morts, ni de High-tech (enfin pas trop).
Cafe du Design : Voila un blog tout récent et totalement à l’opposé des sujets que j’aborde ici d’habitude. Ca parle de mode, de design et de tendances, ambiance mamans et jeunes femmes branchées. Ecrit à deux mains (en anglais) entre Paris et Hong Kong, c’est mon conseil de lecture du jour, d’autant plus que le blog n’est que la première pierre d’un site B2B au concept très intéressant qui devrait voir le jour rapidement. Et je ne dis pas ça uniquement car c’est un projet de ma femme hein…
Discodog : Vous travaillez dans le web et vous aimez les sites impeccables aux CGV aussi longues que les pages jaunes? Votre truc c’est les présentations HTML irréprochables et trimer 10h par jour pour faire un référencement aussi clean que possible (c’est à dire obéissant au 73690 recommandations de Google)? Mauvaise pioche, car Discodog c’est tout l’inverse. A vous les joies du Black Hat, la génération de centaines d’annuaires à la con et les affiliations sur poney-lovers.cc! Pour tout vous dire, c’est tellement mal fréquenté comme site que, rien qu’en le linkant, je risque fort de me retrouver dans la sandbox de Google pour les 30 prochaines années.
Le crayon de Lola : Le blog Bd d’une copine dessinatrice qui commence à sérieusement trouver son style. Un peu trop Kawai pour moi, mais c’est quand même un blog que je suis avec plaisir, ne serais ce que pour prendre des nouvelles de temps à autre. Allez la lire régulièrement, si grâce à moi elle devient la nouvelle Pénélope Jolicoeur, je deviens son agent et je prends ma retraite dans un bordel hongrois.
Domain Name : Difficile de faire plus explicite, voici un blog qui parle des noms de domaine et plus spécifiquement des aspects juridiques du bordel. Dirigé de main de maitre par le professeur Cedric Manara, c’est une source d’information extrêmement intéressante pour qui s’intéresse au business des noms de domaines et souhaite éviter de perdre son slip en procès divers et variés.
Sexactu : Bon, ok il ne s’agit pas d’un petit blog, Maia Mazaurette étant connue comme le loup blanc sur Internet (geekette, écrivaine, bloggeuse depuis des années etc. etc.). Cela dit, peu de personnes connaissent son blog SexActu, à mois qu’elles n’osent pas le dire, ce qui est bien possible aussi. Si vous ne faites pas parti de cette seconde catégorie, cliquez vite pour découvrir un univers étrange rempli de lien NSFW.
Et pour découvrir ce que mes camarades blogueurs ont recommandés, ça se passe ici :

badge_yellowLe 31 aout de chaque année, c’est le Blog Day, jour béni ou chaque blogueur choisi cinq de ses collègues et les présente en deux ou trois lignes. Une sorte de follow friday pour blog, sauf que c’est nettement moins casse-burne que Twitter puisque n’ayant lieu qu’une fois par an. Point important et que je vais essayer de respecter : idéalement il faut faire découvrir des blogs peu ou pas connus et qui ne portent pas sur le même thème que le votre. Souvent, c’est à ce moment la qu’on réalise à quel point on ne s’intéresse qu’à notre bout de décharge numérique sans jamais regarder ce qui se passe au delà. Après un grand moment de solitude, j’ai quand même fini par en trouver cinq dans mon agrégateur qui ne parlent ni de poneys morts, ni de High-tech (enfin pas trop).

  1. Cafe du Design : Voila un blog tout récent et totalement à l’opposé des sujets que j’aborde ici d’habitude. Ca parle de mode, de design et de tendances, ambiance mamans et jeunes femmes branchées. Ecrit à deux mains (en anglais) entre Paris et Hong Kong, c’est mon conseil de lecture du jour, d’autant plus que le blog n’est que la première pierre d’un site B2B au concept très intéressant qui devrait voir le jour rapidement. Et je ne dis pas ça uniquement car c’est un projet de ma femme hein…
  2. Discodog : Vous travaillez dans le web et vous aimez les sites impeccables aux CGV aussi longues que les pages jaunes? Votre truc c’est les présentations HTML irréprochables et trimer 10h par jour pour faire un référencement aussi clean que possible (c’est à dire obéissant au 73690 recommandations de Google)? Mauvaise pioche, car Discodog c’est tout l’inverse. A vous les joies du Black Hat, la génération de centaines d’annuaires à la con et les affiliations sur poney-lovers.cc! Pour tout vous dire, c’est tellement mal fréquenté comme site que, rien qu’en le linkant, je risque fort de me retrouver dans la sandbox de Google pour les 30 prochaines années.
  3. Le crayon de Lola : Le blog Bd d’une copine dessinatrice qui commence à sérieusement trouver son style. Un peu Kawai pour moi, mais c’est quand même un blog que je suis avec plaisir, ne serait-ce que pour prendre des nouvelles de temps à autre. Allez la lire régulièrement, si grâce à moi elle devient la nouvelle Pénélope Jolicoeur, je deviens son agent et je prends ma retraite dans un bordel hongrois.
  4. Domain Name : Difficile de faire plus explicite comme nom, voici un blog qui parle des noms de domaine et plus spécifiquement des aspects juridiques du bordel. Dirigé de main de maitre par le professeur Cedric Manara, c’est une source d’information extrêmement intéressante pour qui s’intéresse au business du domaining et souhaite éviter de perdre son slip en procès divers et variés.
  5. Sexactu : Bon, ok il ne s’agit pas d’un petit blog, Maia Mazaurette étant connue comme le loup blanc sur Internet (geekette, écrivaine, bloggeuse depuis des années etc. etc.). Cela dit, peu de personnes connaissent son blog SexActu, à moins qu’elles n’osent pas le dire, ce qui est bien possible aussi. Si vous ne faites pas partie de cette seconde catégorie, cliquez vite pour découvrir un univers étrange rempli de lien NSFW.

Et pour découvrir ce que mes camarades blogueurs ont recommandés, ça se passe ici : http://technorati.com/tag/blogday2009

PS: 45g8zfxmqa (comprendra qui voudra)

Twitter FollowFriday OMB #2 : Podcasteurs

28 août 2009
CaptainWeb
dans: Web, blogs etc...

tffombSeconde édition de ce Follow Friday On My Blog que j’ai inauguré la semaine dernière. Cette fois ci c’est un spécial podcasteur, thème sur mesure puisque l’apéro du Captain devrait reprendre la semaine prochaine si la planète n’implose pas comme un iPhone 3GS d’ici la.

Il faut bien dire aussi que le premier numéro du podcast, mis en ligne début aout, a été l’occasion de rencontrer et de discuter avec de nombreux podcasteurs à coté desquels l’équipe du Captain fait encore office de bleu-bite. Voici donc ma sélection de nouveaux copaings à suivre sur Twitter, sans modération bien sur :

  1. @matthieublanco : Animateur du podcast MacJT, devenu il y a quelques jours WeLoveMacJT, Matthieu Blanco est sans doute le podcasteur le plus pro qu’on puisse trouver en ce qui concerne l’actualité Mac. Il sera également aux commandes dès la rentrée d’un nouveau projet de podcast nommé Financimmo ou l’on parlera d’animaux à sabots et de défiscalisation (pas forcément dans cet ordre la). Comme le Captain, il passe beaucoup trop de temps sur Twitter, ce qui le rend indispensable à suivre.
  2. @Phil_goud : C’est l’animateur des débats d’Octets, podcast diffusé sur Podradio dont il est l’un des membres fondateurs. Pour ceux qui ne connaitraient pas encore PodRadio, c’est une radio web dont on aura l’occasion de reparler très rapidement puisque l’apéro du Captain devrait y être diffusé dès septembre. A suivre sur Twitter sans hésitations et sur son blog par la même occasion.
  3. @PofMagicfingers : Podcasteur vidéo sur pofmagicfingers.fr (3 épisodes dispo pour le moment), c’est un bon Twitter-addict également puisqu’on peut l’y retrouver à pratiquement toute heure du jour et de la nuit. PofMagicFinger est aussi l’un des piliers de PodRadio dont nous parlions un peu plus tôt.
  4. @jeromekeinborg : L’un des trois membres déjantés du podcast vidéo scuds.tv, mais également de ZapCast (le podcast sur les podcasts). Coté Twitt, que du bon, qu’il s’agisse de liens ou de conversations improbables comme les adore le Captain.
  5. @notpatrick : Finissons par l’incontournable Patrick Beja, producteur et animateur de nombreux podcast parmi lesquels le rendez-vous Tech, leader incontestable du secteur. A suivre sur Twitter si vous n’avez pas peur de jongler entre anglais et français, entre deux visites sur son site frenchspin histoire de voir les nouveautés.

Voila qui finit ce second numéro. La semaine prochaine retrouvez une sélection spéciale surprise (bon, ok, je n’y ai pas encore pensé).

On connait déjà le nom du prochain mac OS

28 août 2009
CaptainWeb
dans: What the fuck

fingered-cat

Et on a même une photo de la boite en exclusivité. Evidement il y aura des grincheux, mais faut comprendre Apple, y’a pas 300.000 espèces de félins non plus. A un moment faut bien innover.

Firefox : mais c’est de la merde!

27 août 2009
CaptainWeb
dans: Software & Apps

firefox-vs-chromeEn lisant hier un billet de presse-citron consacré à gReactions, un autre plug-in à la con pour firefox, j’ai soudainement réalisé que j’utilisais beaucoup moins qu’avant mon navigateur favori. Sans en arriver à l’affirmation racoleuse (mais vendeuse) qui fait le titre de ce billet, il faut bien reconnaitre que j’ai de plus en plus le reflexe de privilégier Chrome pour surfer.

Entendons nous bien. Firefox est un putain de navigateur. C’est même le premier logiciel que j’installe sur chaque ordinateur qui me tombe sous les mains afin de m’affranchir d’Internet Explorer. Les plug-ins de mon fidele FF me rendent d’innombrables services et je n’imagine même plus comment travailler sur un site sans ma barre du développeur à porté de clic. Puis c’est quand même à Mozilla qu’on doit la descente aux enfers actuelle d’IE, et rien que pour cette raison, l’équipe derrière le bousin mériterait de recevoir un prix Nobel.
Ceci dit, regardons les choses en face. Sans m’en rendre vraiment compte,  j’ai pris depuis quelques mois l’habitude d’utiliser Google Chrome à la place de mon fidele renard. Ce ne fut pas une décision soudaine, mais plutôt un lent glissement qui me fait aujourd’hui réfléchir à carrément passer Chrome comme navigateur par défaut.
Le fautif, celui sur qui repose le péché originel, je le connais! C’est la pierre angulaire de ma veille technologique quotidienne : Netvibes. Avec le millier de flux que je surveille chaque jour, utiliser l’usine à gaz de Tariq Krim était devenu absolument impossible sur Firefox. Au mieux cela ramait à mort, au pire Firefox freezait et j’étais bon pour un bon vieux ctrl+Alt+suppr des familles. Evidement j’aurais pu essayer Google Reader, voir même passer sur OS X mais, voila, quand je suis habitué à un outil qui marche (relativement) bien, je reste dessus jusqu’à ce que mort s’en suive. Pour vous donner une idée, la dernière fois que j’ai switché d’un logiciel à un autre, ça devait être pour passer d’Eudora à Thunderbird.
Autre raison d’utiliser principalement Google Chrome : les fuites de mémoires monstrueuse qui me donnaient parfois l’impression d’être revenu sur mon bon vieux 486Dx (les plus jeunes d’entre vous peuvent consulter la Wikipédia). Pour résumer la catastrophe : un seul onglet ouvert sur n’importe quel site en html et c’était carrément 1go de mémoire qui se trouvait vampirisé par Firefox. Malgré une réinstallation de XP et un passage sous Seven, je n’ai jamais pu trouver la source de ce mystère que j’imagine se situer du coté d’un plug-in mal foutu ou d’un conflit avec un autre logiciel en mémoire (Adobe air?). Mes recherches sur le sujet m’ont d’ailleurs fait découvrir que je n’étais pas le seul à en être victime.
Quoi qu’il en soit, le résultat est la : Firefox ne me sert plus que lorsque je travaille sur des développements de site. Le reste du temps, qu’il s’agisse de mater des vidéos, de consulter des sites ou de faire de la veille, Chrome est mon ami. L’ultra simplicité de l’interface, la vitesse et l’efficacité redoutable du produit (qui sont autant de marques de fabrique de Google), auront réussi la ou d’autres navigateurs avec des centaines d’options à la con se seront brisé les dents.
Et vous? Vous restez fidèle à votre navigateur ou il vous est déjà arrivé de switcher?.

Entendons nous bien. Firefox est un putain de navigateur. C’est même le premier logiciel que j’installe sur chaque ordinateur qui me tombe sous les mains afin de m’affranchir d’Internet Explorer. Les plug-ins de mon fidele FF me rendent d’innombrables services et je n’imagine même plus comment travailler sur un site sans ma barre du développeur à portée de clic. Puis c’est quand même à Mozilla qu’on doit la descente aux enfers actuelle d’IE, et rien que pour cette raison, l’équipe derrière le bousin mériterait de recevoir un prix Nobel.

Cela dit, regardons les choses en face. Sans m’en rendre vraiment compte,  j’ai pris depuis quelques mois l’habitude d’utiliser Google Chrome à la place de ma fidele bête à poils ras. Ce ne fut pas une décision soudaine, mais plutôt un lent glissement qui me fait aujourd’hui réfléchir à carrément passer Chrome comme navigateur par défaut.

Le fautif, celui sur qui repose le péché originel, je le connais! C’est la pierre angulaire de ma veille technologique quotidienne : Netvibes. Avec le millier de flux que je surveille chaque jour, utiliser l’usine à gaz de Tariq Krim était devenu absolument impossible sur Firefox. Au mieux cela ramait à mort, au pire Firefox freezait et j’étais bon pour un bon vieux ctrl+Alt+suppr des familles. Evidement j’aurais pu essayer Google Reader, voir même passer sur OS X mais, voila, quand je suis habitué à un outil qui marche (relativement) bien, je reste dessus jusqu’à ce que mort s’en suive. Pour vous donner une idée, la dernière fois que j’ai switché d’un logiciel à un autre, ça devait être pour passer d’Eudora à Thunderbird.

Autre raison d’utiliser principalement Google Chrome : les fuites de mémoires monstrueuses qui me donnaient parfois l’impression d’être revenu sur mon bon vieux 486Dx (les plus jeunes d’entre vous peuvent consulter la Wikipédia). Pour résumer la catastrophe : un seul onglet ouvert sur n’importe quel site basic en html et c’était carrément 1go de mémoire qui se trouvait vampirisé par Firefox. Malgré une réinstallation de XP et un passage sous Seven, je n’ai jamais pu trouver la source de ce mystère que j’imagine se situer du coté d’un plug-in mal foutu ou d’un conflit avec un autre logiciel en mémoire (Adobe Air?). Mes recherches sur le sujet m’ont d’ailleurs fait découvrir que je n’étais pas le seul à en être victime, ce qui me rassure un peu par certains cotés.

Quoi qu’il en soit, le résultat est la : Firefox ne me sert plus que lorsque je travaille sur des développements de site. Le reste du temps, qu’il s’agisse de mater des vidéos, de consulter des sites ou de faire de la veille, Chrome est mon ami. L’ultra simplicité de l’interface, la vitesse et l’efficacité redoutable du produit (qui sont autant de marques de fabrique de Google), auront réussi la ou d’autres navigateurs dotés de centaines d’options à la con s’étaient cassés les dents.

Et vous? Vous restez fidèle à votre navigateur ou il vous est déjà arrivé de switcher?

Revue de Web du mercredi 26 aout 2009 [119]

26 août 2009
CaptainWeb
dans: Revues de web

apple-tabletTandis que la date fatidique de la rentrée approche, les news high-tech continuent de provoquer des bouchons dans mon agrégateur. C’est un peu comme sur les autoroutes françaises un week-end de 15 aout, sauf que je suis en face de mon pc à me branler les couilles devant des séries tv plutôt que sur une aire d’autoroute.

Alors certes, ce n’est pas très sérieux de succomber aux sirènes de Free Home Vidéo alors que je devrais me casser le cul à écrire une revue de Web chaque jour, mais bon, autant le faire maintenant pendant que j’ai encore l’excuse des vacances d’été et d’une actualité plutôt calme (hors Game Convention, heureusement pour mon quota de glande et malheureusement pour mon compte en banque, ici, ce n’est pas jeuxvideos.com). Maintenant, il est grand temps de rentrer dans le vif de cette nouvelle revue de web en parlant un peu …. d’Apple et de sa tablette tactile fantôme !

Car oui, c’est encore et toujours le sujet favori de la blogosphère mondiale qui adore décidément ressasser sans fin de l’info avariée et de la photo truquée quand on en vient à parler du dernier jouet d’Apple. Dernière nouvelle du front dévoilée par le Wall Street journal, Steve Jobs se concentrerait depuis son retour de convalescence  sur le développement de la fameuse tablette. Si l’info s’avère juste, le machin devrait donc bien sortir l’année prochaine, voire même à noël pour les plus optimistes.

Voila en tous cas qui promet de nouvelles brouettes de lingots à Apple qui s’en servira surement pour paver d’or l’intégralité de sa boutique de la cinquième avenue à New York. C’est en tout cas ce que je ferai à la place de ce bon vieux Steve pour célébrer comme il se doit les hallucinants 350 millions de dollars de chiffre d’affaires réalisés par le modeste gourbi chaque année. Le revenu rondelet de cette seule boutique (1 million de dollars par jour !) que ne renieraient pas les plus grandes marques de luxe donne une petite idée de la santé financière d’Apple, grandement boostée par l’iPod et l’iPhone. Je ne connais pas les chiffres, mais le temps ou les ordinateurs représentaient la plus grosse part du chiffre d’affaires de la société parait bien loin. La preuve, même les boites du dernier Mac OS X semblent être bâclées, les designers de la boite étant probablement trop occupés sur le packaging du prochain iPod Touch (celui qui grillera les saucisses par micro-ondes).

Mais méfiance tout de même car si tout va pour le mieux chez Apple, Microsoft n’est jamais très loin comme le prouve le lancement de son App Store « One App » clairement destiné à venir casser les couilles du transplanté de Cuppertino. Heureusement pour ce dernier, le savoir faire de MicroSoft étant ce qu’il est, la merveille était plantée 5 minutes après le lancement.

En vrac, beaucoup de bordel :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la fin de vos vacances!

WOof : bye bye peanuts!

24 août 2009
CaptainWeb
dans: Breves

peanuts - full hd readyPeanuts, c’était le clébard le plus connu de l’Internet francophone. Une légende vivante chez les Geeks Français. Celui qui, par l’intermédiaire de son maitre, nous permettait de découvrir les meilleurs les pires moments de la télévision française à raison de dizaines d’heures de vidéos chaque mois (et encore, sans compter les directs). D’ailleurs, à la seule vue de la photo illustrant cet article, le nom de « FullHdReady », pourvoyeur de vidéos devant l’éternel aura sauté à l’esprit de la majorité d’entre vous. Faut dire que tous les geeks se retrouvent face au célèbre portrait de peanuts plusieurs fois par jour. Entre lepost.fr, Dailymotion, Twitter et j’en passe, les occasions ne manquent pas.

La nature étant une pute, Peanuts a cessé d’émettre le 19 aout dernier, laissant Full HD Ready bien seul en face de ses 62 écrans et de sa vingtaine de télécommande. Trois de mes collègues blogueurs ont donc monté rapidement un petit site disponible ici (http://www.fullhdready.me) à la mémoire de Peanuts et également destiné à permettre au plus gros bosseur d’entre nous (3000 posts en 16 mois ! WTF ?!) de se retrouver un compagnon à poil rapidement si possible (St Bernard, Grand Danois ou même un cheval si il y a de la place chez lui, soyons fous).

Le Captain étant un être sensible malgré ses nombreuses addictions aux drogues dures et sa propension à la violence gratuite, je vous invite à vous rendre sur le site pour laisser un petit message et pourquoi pas participer financièrement à l’achat d’une nouvelle bête à quatre pattes. Puis pour une fois qu’un animal contribue à Internet autrement qu’en copulant avec des danoises défoncés au crack, vous ne pouvez pas refuser !

tffombInutile de vous décrire Twitter car la plupart d’entre vous passez déjà la moitié de votre vie dessus (et oui, je connais bien mes lecteurs). En plus, ce serait autant de minutes que je ne passerai pas sur TweetDeck à suivre des liens à la con ou  les clash entre blogueurs influents. Faut dire que comme saloperie qui te bouffe du temps, le service est pas mal. Ça me rappellerait presque l’IRC, à l’époque ou je passais 50% de mes journées à chercher des prostituées slovaques sur le channel #fuckme du réseau Undernet. Mais revenons en au sujet avant de glisser encore plus loin dans le #WTF.

Donc sur Twitter, tous les vendredis, c’est le FollowFriday, rituel qui consiste à recommander à vos followers vos Twittos préférées (quel terme ridicule). En gros ça donne quelque chose comme ça : « #followfriday #escortfetish : @Tatiana @brigittelatigressedugoulag @frappemoi ». Le petit problème c’est qu’à force d’enchainer des #ff tous les 7 jours, on tombe vite dans le n’importe quoi, en enchainant des recommandations par dizaine sans en expliquer la raison. Puis quand comme le Captain vous suivez beaucoup trop de comptes intéressants, c’est dur de faire un choix. Autant de raisons pour lesquelles je ne me soumets jamais à cette tradition quasiment aussi vieille que Twitter. De toute façon, à la vitesse ou les messages sombrent dans les archives, les Follow Friday ont une durée de vie qui doit se compter en minutes, et encore.

En réfléchissant au problème cet après midi, j’en suis venu à la conclusion que la meilleure solution était peut être encore de faire mon Follow Friday directement sur ce blog. Après tout cela a l’avantage de permettre aux recommandations de rester visibles un bon moment tout en étant facilement retrouvables, et surtout de s’affranchir de cette saloperie de limite de 140 caractères qui, si elle fait tout l’intérêt de Twitter, donne aussi des envies de meurtre quand on veut faire une phrase construite qui ne semble pas sortir directement d’un Skyblog.

En conclusion, bienvenue sur le premier #TFFOMB (Twitter Follow Friday On My Blog) du Captain, concept au nom magnifique qui sera bien entendu repris immédiatement par la moitié de la blogosphère française et m’assurera le bonheur et la gloire pour ces 30 prochaines années (ou pas). Pour cette inauguration, je vais commencer par du lourd en vous conseillant de suivre ces blogueurs High-Tech bien connus du milieu et qui squattent  activement sur notre service préféré de micro-blogging :

  1. PresseCitron : A tout seigneur, tout honneur, suivez bien entendu Eric Dupin, roi incontesté des blogs High-Tech avec presse-citron.net, et ceci depuis des temps immémoriaux. Très accessible quand il s’agit de discuter, vous trouverez aussi chez Eric de la bonne info en permanence, qu’il s’agisse de sujet tech, de musique ou de poneys (bien que, pour le dernier, je ne suis pas certain).
  2. FredZone : Autre squatteur du top Wikio, le seul blogueur francophone à me disputer la médaille d’or du blog le plus insultant (Fredzone.org) est également une source de premier ordre en ce qui concerne les informations High Tech sur Twitter. A suivre donc, surtout si vous aimez les histoires de castors soufrant de priapisme aigu.
  3. ThierryRoget : Spécialiste de l’optimisation de blog et de l’étude approfondi du classement Wikio, le compte Twitter de Thierry ne se contente pas de vous annoncer les derniers articles de Roget.biz puisque vous y trouverez tout au long de la journée ses nombreux bookmarks tous plus intéressants les uns que les autres.
  4. Moderateur : Le modérateur, pro du blog emploi, est également présent sur Twitter ou il vous fera partager toute ses trouvailles et ressources Internet sur le sujet. Entre ses twits et son excellent site, si vous ne trouvez pas de boulot, c’est forcément que vous le faites exprès bande de faignasse!
  5. Vendeesign : Dernier de ce billet, mais pas le moindre, Benjamin Romei rédacteur du blog Vendeesign est aussi un utilisateur de Twitter à suivre en priorité. Infos High-Tech et liens de qualités à tous les étages!

Pour le prochain #TFFOMB, je vous ferai une sélection spéciale podcasteur en l’honneur de l’arrivée imminente de « l’apéro du Captain » sur Podradio.fr. En attendant, je passe la chaine à qui veut, même si le vendredi n’est déjà plus qu’un lointain souvenir (puis ça fait un billet facile, ça ne se refuse pas).



le blog high tech du capitaine

Bienvenue moussaillon sur le blog high tech le plus scandaleux du Web français! Un blog qui ne respecte rien et te tient informé de l'actualité technologique à grands coups de poneys défoncés au crack et de putes unijambistes.

Attention, entre les articles, notre podcast hebdomadaire et autres conneries la perte de temps est garantie à 100%...

Flux RSS des articles Le compte Twitter du Captain

le podcast

l'apéro du Captain, c'est une émission live tous les mardis dès 23h ou en download sur iTunes et notre blog.


stickers geek

Les copains de l'apéro



Copyright © 2009 - CaptainWeb.net - Ce bordel utilise WordPress | Design basé sur Dilectio Theme (Design Disease) mais j'ai fait tellement de changements dessus que ça n'a plus grand chose à voir - Directeur de publication : Siegfried Thouvenot - Hébergement & moyens techniques : Le Meilleur des Mondes S.A.R.L. - Administration - Horloge parlante : 2015-01-29 20:19:09