Et préparez vous à en voir d’autre car mon petit doigt (celui qui me sert à prévoir la météo et à détecter les putes hongroises dans un rayon de 3km) me dit que des applications comme celle la sur iPhone vous allez en manger matin midi et soir dans les mois à venir. Pratique en tout cas pour retrouver les connards qui vous manque de respect et leur passer sur les jambes avec votre Humvee.

Trouvé sur Tools in Web

P.S.: Je sais, je sais, c’est encore une vidéo, mais rdv d’ici quelques heures pour la mise en ligne du podcast #14 enregistré cette nuit et qui s’annonce comme une grande cuvée!

pearltreesIl y a de cela une dizaine de jours, j’ai eu l’occasion de rendre visite à mes voisins parisiens de Pearltrees pour une présentation de leur service Web autour de quelques sushis (le captain se laisse facilement acheter pour peu qu’on lui file à boire ou à bouffer, avis aux amateurs). Après quelques minutes de marche à pied me voici devant une grande porte d’immeuble rue de Charonne, direction fond de la cour, premier étage à gauche. Le temps de pousser la porte et je me retrouve dans un grand openspace où une quinzaine de personnes s’affairent sur des ordinateurs. Vu l’ambiance et l’odeur de café, pas de doute me voici dans une véritable startup. Le temps de faire les présentations et voila le vidéo projecteur branché pour découvrir le site par la bouche même de ceux qui le développent.

Comme probablement nombre d’entre vous, j’avais déjà eu l’occasion de croiser Pearltrees au détour d’un message twitter ou via quelques articles de rue89, sans pour autant approfondir le bordel. C’est qu’il faut bien avouer que la première fois que l’on arrive sur le site, l’expérience est pour le moins déroutante. Bien loin des services de bookmarks en ligne que nous connaissons désormais par cœur (Delicious pour ne citer que lui), Pearltrees nous propose de structurer nos liens internet d’une façon radicalement nouvelle à l’aide de « perles » qui nous serviront à trier ceux ci par thèmes. Autant vous le dire immédiatement, si vous êtes un fanatique des tags, vous risquez d’être un peu perdu.

C’est que tout ici tourne autour des centres d’intérêts. Que vous soyez un adepte d’animation japonaise, un maniaque de la grippe A ou que vous vous intéressiez à l’affaire Hortefeux, il vous est possible de créer une arborescence de vos liens visible de tous. Ceux ci seront alors disposés à votre choix, sur un ou plusieurs niveaux, permettant ainsi d’organiser au mieux votre vision du sujet et éventuellement d’indiquer à vos lecteurs un ordre de lecture logique. La grande différence par rapport à un service classique de bookmark est la présentation graphique en flash qui permet d’avoir en un seul regard une vue globale du thème abordé et de l’organisation de celui-ci. Il suffit de tripoter un peu la bête pour se rendre rapidement compte que c’est un atout précieux quand il s’agit de présenter un sujet complexe disposant de multiples sources.

Autre intérêt de pearltrees, si ce n’est le principal, la découverte de ressources en rapport avec vos thèmes de prédilection. L’ajout d’un lien déjà présent sur le compte d’un autre utilisateur vous mettra en effet directement en connexion avec ce dernier, vous permettant ainsi de découvrir sa propre sélection de pages sur le même thème. En un clic vous pourrez alors récupérer sa « perle » pour l’ajouter à votre arborescence, améliorant du coup la pertinence de votre propre sélection.

Tous ces éléments rendent pearltree véritablement convaincant dans sa volonté de créer ce qu’ils appellent eux même un « réseau d’intérêts collaboratif ». Une sorte d’annuaire humain comme aux premiers temps du web mais boosté par une interface visuelle novatrice et des fonctions sociales à la « web 2.0 » (oui ce terme est old school, mais wtf). La version 0.4 sortie quelque jours après mon passage et qu’il m’a été donné de découvrir en exclu rajoute d’ailleurs des fonctions de partage Facebook et Twitter.

Reste maintenant à voir si ce projet prometteur trouvera ses adeptes et surtout un business model à la hauteur de ses ambitions. L’équipe a de toute façon encore bien du chemin a parcourir avant la sortie d’une version 1.0 localisée en français et sans doute dotée d’une interface un peu plus claire que l’actuelle. En attendant bon courage les gars, car la seule vue de votre planning de développement m’a donné mal à la tête pour 3 jours. De mon coté, je vais plutôt me contenter d’utiliser le système pour proposer à mes lecteurs quelques liens intéressants sur mes thèmes de prédilection (rassurez vous, pour les fans de la première heure il y aura des poneys).

P.S. : Si vous avez des questions sur Pearltree, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, je les transmettrai à François Rocaboy et à Pierre-Etienne qui devraient répondre assez rapidement.

podcast-hitech-13Comme nous vous l’avions annoncé la semaine dernière, l’équipe de l’apéro a reçu lors de ce podcast numéro #13 son second invité en la personne d’Antistress, membre d’associations de défense du logiciel libre et modérateur chez livejasmin framasoft. Et comme chez le Captain on aime rentabiliser à mort les invités (la bière ça coute cher), celui-ci a co-animé la rubrique de Lord Ton Père où l’on parlait cette semaine de la neutralité du net, sujet super light comme vous devez vous en douter.

Inutile de vous dire donc, qu’entre le dossier de LTP et les actus qui ont une fois de plus largement dépassé le temps imparti, ce podcast n’est pas vraiment le plus court qu’il nous ait été donné d’enregistrer. Le bon coté des choses reste que si vous nous écoutez dans les transports en commun, vous savez déjà comment vous occuper durant 1h52.

Mais passons tout de suite au programme de l’apéro #13, non sans rappeler que quelques invitations « google wave » sont en jeu grâce au généreux Oxide en laissant un commentaire sur ce billet (tirage au sort samedi).

Ze Programme of dah podcast #13 de l’apéro :

  • Introduction, tour de table et présentation d’Antistress
  • L’actualité High Tech by the Captain
  • LTP et Antistress nous parlent de la neutralité du net
  • La sélection de Wazzuf de Kwakos
  • L’invité de Manox : Patrice Dolmes

Pour l’écoute en direct cela se passe en dessous et le fichier mp3 est directement récupérable en faisant un clic droit et « Enregistrer sous » sur ce lien (et comme d’habitude, retrouvez le flux rss du podcast ici).

A mardi prochain dès 23h30 (a peu près quoi) sur notre live pour l’apéro #14 ou l’on parlera une fois de plus de Marc Dorcel et de poneys unijambistes!

Trouvé chez les copains de AMHA, cette vidéo représente un peu tout ce qu’on aime dans l’équipe de Captainweb.net. Le graphisme old school, les gonzesses à poil, l’ambiance pipi-caca… que du bon à part la musique qui me donne envie de sauter immédiatement par la fenêtre. Sur ce grand moment de finesse, on arrête le  flood de vidéos sur le blog et on essaye de reprendre les vrais articles dès demains.

Stupid Apps Saturday #6 : Le multitouch c’est grave dépassé. Aujourd’hui, les consommateurs d’applications iPhone ont besoin de choses neuves, innovantes et si possible bourées de microbe! Dans cette catégorie, l’app « iLick » est ce qu’il se fait de mieux. Bon courage avec vos champignons cela dit!

Stupid Apps Saturday #5 : Frustré de ne pas pouvoir vous balader dans la rue avec votre kalachnikov en bandoulière? Marre de ne pas être autorisé à faire valoir votre droit légitime à l’autodéfense à grand coup d’arbalètes? Heureusement pour vous, l’application Silver Revolver vous permettra de jouer au chef de gang sans permis de port d’arme et ceci grâce à une multitude de fonction allant du rechargement du bazar au jeu de la roulette russe. Malheureusement pour le QI global de l’humanité, les gens ayant acheté cette fantastique application pour 99 cents ne pourront pas réellement se tirer une balle avec, contrairement à ce que voudrait faire croire cette publicité mensongère.

Stupid Apps Saturday #4 : Grace a cette invention qui, je l’espère, sera bientôt en série sur tous les véhicules vendus, l’accident de voiture sera enfin à la porté de tous sans aucun risques (pour le conducteur tout du moins). Merci qui?

Stupid Apps Saturday : iLingual

21 Nov 2009
CaptainWeb
dans: Software & Apps

Stupid Apps Saturday #3 : J’attends avec impatience qu’un petit malin fasse la même application avec une bite ou une vulve et présente ça à Apple. Ne rigolez pas dans le fond, vous savez bien que quelqu’un a déjà du y penser ou le programmer!

Stupid Apps Saturday : Blower

21 Nov 2009
CaptainWeb
dans: Software & Apps

Stupid Apps Saturday #2 : Un classique maintenant (à comprendre : sur le net depuis plus de 48h). Le blower n’est pas une application qui va permettre à votre iPhone de vous sucer sur commande, mais bien un séchoir diabolique qui va utiliser le haut parleur de votre iPhone pour souffler sur une flamme ou tout autre élément mettant en danger votre précieux portable. Inutile de demander à quoi cela sert, vous savez bien qu’il n’existe pas de réponse à cette question.

Stupid Apps Saturday : Nude It

21 Nov 2009
CaptainWeb
dans: Software & Apps

Stupid Apps Saturday #1 : En voila une killer’app qui rentre parfaitement dans le cadre du S.A.S. Avouez que si elle existait vous seriez déjà en train de faire chauffer votre carte de crédit pour l’acheter bande de petits salopards!



le blog high tech du capitaine

Bienvenue moussaillon sur le blog high tech le plus scandaleux du Web français! Un blog qui ne respecte rien et te tient informé de l'actualité technologique à grands coups de poneys défoncés au crack et de putes unijambistes.

Attention, entre les articles, notre podcast hebdomadaire et autres conneries la perte de temps est garantie à 100%...

Flux RSS des articles Le compte Twitter du Captain

le podcast

l'apéro du Captain, c'est une émission live un lundi sur deux dès 21h30 ou en download sur iTunes et notre blog. Pour savoir la date du prochain live, suivez notre compte twitter!


stickers geek

Le champagne de l'ADC



Copyright © 2009 - CaptainWeb.net - Ce bordel utilise WordPress | Design basé sur Dilectio Theme (Design Disease) mais j'ai fait tellement de changements dessus que ça n'a plus grand chose à voir - Directeur de publication : Siegfried Thouvenot - Hébergement & moyens techniques : Le Meilleur des Mondes S.A.R.L. - Administration - Horloge parlante : 2018-06-23 10:20:57