Archive

Archives pour la catégorie ‘Revues de web’

Revue de Web du vendredi 10 juillet 2009 [117]

10/07/2009

jolicloudQui n’a pas entendu, lors d’un repas de famille un peu trop arrosé, le beauf de service ressortir le fameux dicton populaire selon lequel «rien ne vaut une bonne guerre pour relancer l’économie ». Je ne sais pas si dans la vie réelle le fait d’envoyer deux bandes de connards s’ouvrir le ventre à la baïonnette est vraiment porteur de bienfaits, mais dans le secteur informatique ce genre de conflits s’avère souvent plutôt positif pour le consommateur. Si je vous parle de ça c’est qu’un nouveau front s’est ouvert cette semaine dans la guerre sans merci que se livre Microsoft et Google.

Le moteur de recherche envahissant vient en effet de lancer un nouveau parpaing sur le petit orteil de son concurrent en annonçant la sortie en 2010 de Chrome OS, un nouveau système d’exploitation spécifiquement destiné aux Netbooks. Si l’arrivée de big G sur le marché des OS pour mini portable était attendue, l’utilisation d’un système basé sur le navigateur chrome reste par contre une véritable surprise. La logique aurait en effet voulu que le système Android, déjà développé par Google pour les téléphones mobiles, soit privilégié. La solution technique retenue (utiliser le moteur de chrome comme interface du système, le tout sur un noyau linux) a également de quoi laisser perplexe les observateurs.

Connaissant Google, cette annonce qui semble étrange au premier abord cache probablement quelques obscurs desseins destinés à fourrer des carottes dans le cul de son concurrent. La gratuité du produit pourrait à elle seule mettre sérieusement Microsoft dans la merde vu que celui-ci continue de faire payer aux fabricants le vénérable ancêtre Windows XP au prix fort.

Pour le commun des mortels par contre, cette nouvelle guerre qui s’annonce sanglante entre Google et Microsoft, à défaut de relancer l’économie, pourrait bien provoquer une baisse du tarif des netbooks. C’est d’autant plus intéressant que de nouveaux acteurs comme Jolicloud (qui vient de lever quelques lingots d’or) ont bien l’intention d’enfoncer la porte du secteur à grand coups de pompes.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web.

PS: je sais que vous avez cliquez sur la photo de Manaudou bande de pervers!

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mardi 7 juillet 2009 [116]

07/07/2009

twitter-iphone-bin-googleYoupi, c’est le mois de juillet. Vive les vacances de chiotte au camping de Trou-sur-mer, le soleil qui te crame la peau au 3éme degré et les MST offertes par ta voisine de table lors de la soirée merguez. Rassurez-vous, le Captain pouvant difficilement survivre sans connexion haut-débit, il restera quand à lui devant son écran à surveiller le net. Bon, moins qu’en temps normal certes, car les vacances c’est un moment sacré et surtout une très bonne excuse pour glander quelques semaines. Ne comptez donc pas trop sur des revues de Web quotidienne jusqu’à la rentrée, d’autant plus que je suis en train de réunir une bonne équipe de bras cassés pour un nouveau projet qui devrait aboutir dans les prochaines semaines.

En attendant le lancement du machin secret, parlons un peu de Twitter puisqu’une fois de plus, le service (dont le nom rentre d’ailleurs pour la première fois dans un dictionnaire) fait les gros titres de 95% des sites hightech. Sujet principal de la grande majorité de ces articles, la course qui fait rage entre Google et Bing pour savoir lequel des deux moteurs intégrera le mieux Twitter dans ses résultats de recherche. Alors que Bing parie sur la mise en avant des messages des «personnalités » inscrites sur le service, Google louche plutôt sur le coté « agence de presse communautaire» et  souhaite intégrer les twitt d’actualités les plus populaires à Google Actu. Si la direction prise par Microsoft semble sans danger, la volonté de Google d’intégrer Twitter à son service d’actualités est nettement plus audacieuse vu la fiabilité pour le moins suspecte de certaines informations.

C’est en tous cas deux façons de faire radicalement différentes qui laissent présager du mouvement autour de Twitter dans les prochaines semaines. Reste maintenant à voir si ces nouvelles fonctions plairont à certaines dictatures comme la Chine ou l’Iran qui essayent par tous les moyens de bloquer le service à leurs citoyens. Entre les moteurs de recherche, les téléphones portables, les proxys et même les extensions wow, on peut parier que les gouvernements en question ne sont pas prêts d’y arriver.

En vrac :

  • Michael Jackson est mort mais heureusement, il ne s’est pas fait enterrer avec sa salle d’arcade comme l’auraient fait certains pharaons d’Egypte. Du coup, on peut visiter ce temple du geek en 360° et même acheter quelque unes des pièces en question puisque tout le bordel est mis aux enchères (ou a déjà été vendu, d’ailleurs si quelqu’un a l’info, laissez la dans les coms, je n’ai pas le courage de chercher  bordel).
  • Le baromètre Greenpeace du mois de juillet vient de sortir et note une fois de plus tous les constructeurs de saloperies électroniques du point de vue écologique. Ce n’est pas brillant, mais entre la survie de l’ours blanc et un nouvel iPhone 20% plus rapide, le choix est vite fait. La loi du plus fort est toujours la meilleure comme le disait Lelay.
  • La fin du monde n’attendra finalement pas 2012 puisque la télé sur iPhone débarque chez Bouygues dès aujourd’hui. D’après mes calculs, cette nouvelle application démoniaque devrait provoquer la mort d’une grande partie de la population, trop occupée à se muscler le cerveau devant tf1 au lieu de regarder en traversant la rue.
  • Facebook gagnerait 500 millions de dollars en 2009. Cela peut sembler beaucoup, mais c’est finalement pas grand chose comparé aux dépenses annuelles de la société. La recherche d’un business model sérieux reste donc toujours d’actualité, comme par exemple la revente d’informations secrètes sur les membres du MI6 aux services secrets chinois.
  • En temps de crise et il est de bon ton de faire des économies dans tous les secteurs. Dans l’armée française, la solution est toute trouvée : on privatisera les satellites militaires de communication. Le Captain attend avec impatience la prochaine étape qui devrait consister en une privatisation de la police puis du gouvernement au grand complet.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du vendredi 3 juillet 2009 [115]

03/07/2009

escort-girl-wow-world-of-warcraftVous cherchez un secteur qui vous permette de ramasser du cash rapidement sur Internet? Suivez les conseils du Captain et lancez-vous dans le business de l’eSex. Pour peu que vous connaissiez de jeunes filles prêtes à tout pour quelques centaines d’euros et que vous n’ayez aucune morale, vous devriez vite devenir millionnaires. C’est d’ailleurs à se demander pourquoi des milliers de chinois se crevaient le cul 20h par jour à farmer de l’or sur Warcraft avant que leur gouvernement ne décide d’endiguer cette activité hautement immorale. Bon certes, monter un site de boule est également interdit en Chine, voir punissable de mort…

Si je vous parle de cul, c’est tout simplement car l’un des plus gros réseaux d’Escort du net vient d’être démantelé, et que les chiffres donnés par la police à cette occasion laissent rêveur. Imaginez, le site incriminé qui servait de tête de pont au réseau recensait 1700 femmes et hommes, et chacun d’entre eux payait aux proxénètes virtuels plusieurs centaine d’euros par mois pour y être référencé. On est loin du prix de l’abonnement meetic.

Au total, le chiffre d’affaire de la maison de passe numérique se serait élevé à plus de 3 millions d’euros par mois…  Vu que les couts de fonctionnement ne devaient pas être énormes (les salaires des hommes de main yougoslaves et des webmasters roumains sont très raisonnables), on est sans doute encore loin de la vérité en tablant sur 15 millions d’euros de bénéfice par an.

Non mais rendez-vous compte : quinze fucking millions d’euros par an! Dans la même période, Youtube perdrait au moins 174 millions de dollars. C’est aussi 5 fois le prix de Pirate Bay et deux fois plus que le premier bénéfice opérationnel que devrait dégager CDiscount cette année après dix ans d’existence.

C’est un signe les amis, même si le secteur high-tech est censé repartir fin 2009, plutôt que d’investir dans les chaines TV pour Geek ou dans la fabrication de clé USB d’un téraoctet en titane, lancez-vous dans le site de boule et la prostitution numérique. C’est Interpol qui vous le dit : y’a des millions d’euros à se faire (et peut-être quelques années de prison pour les moins discrets).

En vrac pour cette reprise des revues de web après quelques jours de code noir :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi.

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du lundi 29 juin 2009 [114]

29/06/2009

iphone-porn-sex-hottest-girlPar nature, Internet est le genre d’entité difficilement contrôlable. C’est l’une des conséquences de sa conception décentralisée dont l’objectif de l’époque était de voir le réseau survivre à une attaque nucléaire globale.  Hasard de l’informatique, cette origine lointaine fait qu’aujourd’hui, même avec la moitié de la planète atomisée, il sera toujours possible d’acheter des balais à chiottes d’occasion sur eBay.

Si un autre élément rend le réseau particulièrement bordelique, c’est bien la multiplicité de formats, de langages, de normes et surtout de connards qui le composent. Du coup, quand quelque chose d’inhabituel arrive, il suffit de peu de choses pour que les algorithmes de nos services préférés deviennent paranoïaques et commencent à virer la moitié de leurs utilisateurs à grand coups de pieds au cul. C’est ce qui est arrivé à Google Actu jeudi dernier quand le moteur a considéré que l’afflux soudain de millions de requêtes sur Michael Jackson avait plus de chance de provenir d’une attaque pirate que cardiaque. Persuadé de se protéger contre des bandits de grand chemin numérique, le moteur s’est alors empressé de bloquer des milliers d’utilisateurs. Les chanceux qui arrivaient malgré tout à obtenir quelques informations avaient quant à eux le droit à de belles pub AdSense leur proposant d’obtenir la liste des pervers sexuels habitant à proximité.

Cela dit, il n’y a pas forcément besoin d’événements extraordinaires pour se retrouver nez à nez avec des bugs qui feraient s’arracher les yeux à de nombreux programmeurs. Les utilisateurs des différents sites de la SNCF le savent bien. Le dernier en date qui génère des cartes de France pour le moins aléatoires prouve bien que même des applications programmées à l’origine pour un appareil aussi robuste que le minitel ne sont pas parfaites…

En vrac pour ces derniers jours :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à je ne sais quand vu que je rebascule en code noir pour quelques jours.

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du jeudi 25 juin 2009 [113]

25/06/2009

michael-jackson-death-mortC’est probablement la Breaking News de l’année : à l’instant même où je commence à écrire cette revue de web  j’apprends par Twitter que Michael Jackson a rejoint en moonwalk la morgue de l’hôpital universitaire de Los Angeles. Aussitôt, et comme c’était à prévoir, un déluge de messages et d’informations pas forcément de bon gout a commencé à inonder le Web, au point d’ailleurs de faire planter quelques sites qui n’avaient pas anticipé un tel événement pour aujourd’hui. Faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’on voit disparaitre une star de cet acabit, adulé pour son talent par la moitié de la planète mais également symbole de prospérité pour de nombreux cabinets d’avocats.

Tout ce bordel me fait d’ailleurs penser que l’on devrait créer une « Echelle de Twitter », qui comme son équivalent sismique pourrait quantifier l’importance d’un événement en fonction de sa vitesse de propagation sur le réseau de micro-blogging. Si un tel outil existait, on pourrait ainsi prouver scientifiquement qu’une révolution au Moyen-Orient ou le crash d’un airbus sur l’Hudson River ne pèsent pas grand-chose comparé à la mort d’une star de la musique comme Michael Jackson.

Les iraniens qui essayent désespérément de faire parler de leur cause malgré la mort du roi de la pop s’en sont déjà rendus compte. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, ils ne pourront bientôt plus se consoler en téléchargeant la discographie complète de Michael sur RapidShare étant donné que le service vient d’être condamné à filtrer ses contenus. Y’a des jours comme ça…

En vrac :

  • Ray Bradbury a beau être un auteur de grand talent, voire même visionnaire quant à sa vision du futur développée dans Fahrenheit 451, il semble avoir un peu de mal avec les nouvelles technologies. On lui pardonne, moi aussi j’ai souvent souhaité qu’Internet aille au diable après une défaite cuisante sur Counter Strike.
  • Camarades déconneurs de toute la France, marquez d’une pierre blanche le dimanche 5 juillet prochain puisqu’une énorme Flashmob organisée par Yahoo devrait avoir lieu à Paris. Comme quoi il reste encore trop de temps libre aux équipes de Yahoo qui sont pourtant censé réorganiser toutes les marques de la société.
  • C’est une grande nouvelle pour le portefeuille de Steve Jobs et l’industrie du divertissement pour adulte : l’iPhone va enfin accepter des contenus plus subversifs que des agendas en 3D ou des clones de Tetris. Préparez vous a croiser des mecs en train de se branler dans les transports en commun, leur iPhone à la main.
  • Si en bon Geek vous adorez les films de zombies, la sortie prochaine du film Zombieland devrait vous donner quelques grands moments de bonheur. A priori Michael Jackson ne jouera pas dedans, mais vu les dettes qu’il laisse derrière lui, allez savoir de ce dont ses héritiers sont capables.

Tout est dit ou presque pour cette revue spécial nécrologie, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain.

Revues de web , , ,

Revue de Web du mercredi 24 juin 2009 [112]

24/06/2009

le-fabuleux-destin-d-amelie-poulainSans s’en rendre compte, il se pourrait bien que nous vivions en ce début de 21em siècle un moment clé de l’aventure humaine. Le Captain est prêt à vous le parier, d’ici quelques décennies les livres d’histoire (ou les Tablets PC qui les auront remplacés) consacreront des pages entières à la démocratisation d’Internet et aux innombrables conséquences géopolitiques du bordel. Même jésus pourra retourner au vestiaire avec ses clous et sa couronne d’épine, doublé en notoriété par une invention à la con qui sert principalement à repérer des putes sur Google Map et à échanger des photos de poneys.

Bon, j’exagère un peu car Internet c’est évidement un accès sans précédent à la quasi-totalité du savoir humain. C’est aussi, et surtout, le plus grand outil de communication jamais conçu. Un outil qui permet au premier connard venu de s’exprimer, que ce soit pour proclamer son amour du tunning ou pour chier sur son gouvernement.

Même si le réseau ne déclenche pas systématiquement des révolutions, son apparition pose en tous cas un problème inédit aux pouvoirs en place. Et oui, contrôler internet, ne serait-ce que de façon préventive (car on n’est jamais trop prudent, une décapitation en place publique est vite arrivée), c’est tout de suite un peu plus dur que de  garder à l’œil quelques chaines de télévision et une dizaine de quotidiens. Même le contrôle de millions de SMS semble plus facile, c’est dire.

Heureusement, tout problème à une solution. Si certains pays comme la chine n’hésitent pas à agir à visage découvert en ce qui concerne le filtrage du net, d’autres comme la France préfèrent y aller doucement mais surement. La loi Hadopi en est un bon exemple, puisque sous le prétexte vaseux de protéger la création artistique,  celle-ci va revenir une nouvelle fois d’entre les morts et permettre enfin la mise en place de mesures techniques de filtrage sur le réseau français.

Petite consolation quand même, grâce au conseil d’état le juge sera désormais de la partie et l’internaute sera seulement «incité à avouer », probablement à grand coups de manche de pioches dans les parties. Au moment ou le mot Geek rentre dans le Larousse, pas sûr que tout cela aille vraiment dans le sens de l’histoire.

En vrac, un petit tas de news pour égayer votre jeudi matin et clôturer cette nouvelle revue de web bien bâclée:

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mardi 23 juin 2009 [111]

23/06/2009

GeekS01E1-magazineC’est la grande mode du moment, impossible de lire un article abordant le thème de la presse en ligne sans tomber sur un paragraphe dénonçant ces salopards de blogueurs, spécialistes du ragot et de l’information non vérifiée. Circonstance aggravante, ces maudits trouble-fêtes sévissent sur Internet, 9em cercle de l’enfer où des terroristes pédophiles vous attendent à chaque coin de page html. Tout le monde devrait pourtant le savoir depuis le temps : il est impossible de faire confiance à une information qui n’a pas souillé un papier journal de son encre noire pour être ensuite annoncée solennellement au 20h de TF1. Mettez le vous en tête bordel : les auteurs de blog sont définitivement coupables de vouloir bouffer le travail des professionnels de l’information, et en plus ils salopent le boulot en le faisant gratuitement.

Seulement voila, même s’il faut bien admettre que certains arguments sont pertinents (comme l’anonymat de l’auteur ou la vérification des sources) taper sans cesse sur les blogueurs c’est tout de même oublier un peu vite qu’aucun d’entre nous (ou presque) ne revendique le titre de journaliste. Prudent, nous préférons en effet laisser ce rôle à ceux dont c’est le métier et qui ne sont pas susceptibles de mourir de honte après avoir diffusé des extraits de séries TV en les faisant passer pour des images originales de la disparition du vol AF447.

Le nouveau statut d’éditeur de presse en ligne, tant attendu par les pure-player et Marc Dorcel pourrait bien régler ce conflit de poulailler. Encore faudrait-il que la quasi obligation de modérer les commentaires avant publication rejoigne rapidement le cimetière des amendements stupides.

Roulement de tambours, le fantastique vrac du Captain :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du vendredi 19 juin 2009 [110]

19/06/2009

steve-jobs-graveC’est la grosse info du weekend, loin devant la sortie de VLC en version finale ou celle de Firefox 1.5 en Release Candidate : Steve Jobs s’est fait greffer un nouveau foie et serait déjà prêt à reprendre le boulot. Si 99,99% de l’humanité n’en a strictement rien à battre, les analystes financiers eux, se frottent déjà les mains à l’idée de voir Jobs de retour au travail dans les prochaines semaines. Peu importe qu’on soit obligé de pousser son lit d’hôpital jusqu’au QG de chez Apple et qu’il crache ses tripes sur les derniers prototypes secrets d’iPhone, le principal est de faire savoir rapidement au reste du monde que le big boss est de retour aux commandes.

Même si l’on ne peut qu’être heureux du retour du messie de Cupertino, ne serait-ce que pour avoir des keynotes intéressantes, la combo maladie+attente de donneur + greffe+retour au taff en aussi peu de temps a tout de même de quoi laisser perplexe. Le conseil d’administration d’Apple aurait-il sous la pression des actionnaires, engagé une paire de tueurs mexicains pour prélever un foie à l’opinel sur le premier utilisateur de Windows venu ? Certaines fois, un miracle tient à peu de choses.

La morale de cette belle histoire : quand l’image de marque d’une société repose uniquement sur la personnalité de son PDG, celle-ci se retrouve bien dans la merde au moment ou le gourou fait ses valises. Finalement, Microsoft a peut être choisi la bonne voie en se fabriquant en 30 ans de carrière la réputation la plus à chier du secteur.

Le vrac du weekend mais que vous pouvez tout de même lire lundi matin au lieu de travailler :

  • Les utilisateurs qui achèteront une machine dotée de Windows auront 18 mois pour downgrader leurs systèmes vers XP. Ce serait génial si les magasins d’electro-ménager proposaient la même chose, je pourrais ainsi échanger gratuitement mon écran plasma de 50’’ tout neuf contre un vieux poste cathodique d’occasion réparé 5 fois.
  • Même mort, Duke Nukem Forever continue à faire parler de lui. Cette fois ci c’est au tribunal que les choses se passent et le ventilateur à caca semble avoir été réglé à la puissance maximum. On commence même à parler de compte offshore sur lequel 3dRealms aurait planté tout le pognon dont se sont fait enfler les investisseurs depuis 10 ans. La suite s’annonce amusante…
  • Internet Explorer 8 c’est fantastique, même que contrairement à Firefox il n’a pas besoin de plugin car tout ce dont vous avez besoin est déjà intégré au navigateur. Si la page n’était pas  hébergée sur les serveurs de Redmond, on aurait pu croire à un gros fake tellement les arguments sont ridicules.
  • Halte au WiFi ! Le résultat d’une étude mené par un groupe de parisiens triés sur le volet conseille, entre autres mesures, la mise à mort immédiate des réseaux sans fil dans les lieux publics. Dommage, juste au moment ou l’espèce humaine allait enfin commencer à muter.
  • Alors que notre gouvernement tente encore de ressusciter le projet de loi Hadopi, la Chine fait les gros yeux à Google China qui ne censurerait pas correctement les résultats de son moteur de recherche. Si l’on ne peut même plus faire confiance à une entreprise capitaliste pour baisser sa culotte en échange d’un camion de pognon, ou va-t-on !
  • Le passeport de demain est en cours d’élaboration et pourrait bien contenir des vidéos de votre face en 3D une fois passé dans la machine adéquate. Le passeport d’après demain sera encore plus efficace puisqu’il prendra la forme d’une pilule que l’on vous carrera dans le cul Ad Vitam Aeternam.
  • Enfin, pour finir, une petite série de photos de l’artiste Joshuah Offine qui, imprimées au format poster, décoreront à merveille la chambre de vos charmants bambins et les transformeront plus tard en psychopathe ou en travailleur du web. Si c’est trop trash pour vous, il reste les comptes de fées version moderne, mais c’est pas la fête non plus…

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi…

Revues de web , , , ,

Revue de Web du jeudi 18 juin 2009 [109]

18/06/2009

surcouf-yougs-venteTout le monde aime s’offrir un petit cadeau de temps à autre. Le Captain lui-même,  entre deux projets de sites de boules, ne rechigne pas à s’offrir quelques moments de bon temps dans le premier bar à putes de Pigalle venu. Les grandes entreprises n’étant pas bien différentes du commun des mortels, l’on vient d’apprendre que la chaine de magasin Youg’s met la main sur Surcouf pour une somme restée secrète.

Depuis le temps que PPR cherchait à se débarrasser de son canard boiteux informatique, le champagne a dû couler à flot. Faut dire que le vaisseau pirate du grand couf prend l’eau de toutes parts depuis  maintenant des années. Entre les prix à la ramasse, les vendeurs prêts à tout pour vous fourguer des fins de séries vieilles de 10 ans et son tout nouveau rayon sex toys, Surcouf est bien loin de sa gloire passée. Et encore, je n’aborde pas le cas du navire amiral de l’avenue Daumesnil, entouré de chaloupes pirates chinoises qui vendent les mêmes produits 50% moins cher. C’est dire si Youg’s aura du boulot pour redresser la barre.

Dans le même genre l’on a pu lire ces dernières heures que la 4e licence 3G serait finalement vendue 240 millions d’euros. Une aubaine pour free qui attend la première occasion pour se faire un gros plaisir en mettant la main dessus (et en fistant au passage ses concurrents). Ce n’est quand même pas gagné vu qu’Orange menace déjà d’attaquer en justice pour contester le prix de vente, pas loin de trois fois inférieur à celui payé par l’opérateur quelques années plus tôt.

Si l’on peut comprendre qu’Orange fasse la gueule, certaines mauvaises langues prétendent que ce n’est qu’un juste retour de bâton qui venge un peu tous les clients ayant claqué leur livret A dans le premier iPhone, pour voir quelques mois après la seconde version en vente deux fois moins chere. Reste que contrairement à l’iPhone dont le Firmware 3.0 est disponible, les licenses 3G n’auront pas droit à des mises à jour gratuites.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner vous perdre ailleurs jusqu’à demain ou après demain ou en 2010 pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mardi 16 juin 2009 [108]

16/06/2009

cadillac-wtf-birthday-nuclearSi le monde entier est en ce moment même connecté sur Twitter à l’affut des derniers événements Iraniens, le business ne s’arrête pas pour autant sur Internet. Normal me direz vous puisque le chiffre d’affaires des industries numériques se calcule désormais en milliards d’euros. Ce serait tout de même con de foutre tout ça aux chiottes pour une sombre histoire d’élection truquée. Pour cette raison (et aussi un peu car tous les blogs parlent déjà de l’Iran) aujourd’hui on va discuter gros sous en évoquant deux levées de fond francophones qui ont fait parler d’elles sur le net ces dernières heures.

La première concerne DoYouBuzz, une jeune startup nantaise spécialisée dans la création de CV en ligne. Avec un investissement de 300.000 euros pour développer ses activités, la boite devrait pouvoir lancer une seconde version de son site incluant de nouvelles fonctionnalités encore plus tournées vers la gestion de l’identité numérique. Bonne pioche pour les investisseurs qui comptent sans doute sur la crise économique pour booster très prochainement le secteur de la recherche d’emploi.

De l’autre coté de la chaine, MyFab, fabricant de meubles bien connu des internautes pour ses envahissantes publicités, boucle quant à lui un tour de table de 5 millions d’euros. La aussi le modèle économique du bordel semble parfaitement adapté à la crise actuelle puisqu’il consiste à faire construire de façon «artisanale » des répliques de meubles cultes à l’autre bout du monde et ceci pour dix fois moins cher que les originaux.

A la lecture de ces nouvelles, on pourrait presque penser que les business angels commencent à en avoir marre de balancer de la thune dans la décoration des nouveaux locaux de Facebook. Zut alors…

En vrac et à l’arrache :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner vous perdre ailleurs jusqu’à demain pour la prochaine revue de Web.

Revues de web , , ,