Archive

Archives pour la catégorie ‘Revues de web’

Revue de Web du samedi 17 octobre 2009 [127]

17/10/2009

homme-invisible-chiinoisLe problème quand on laisse les news high tech de coté durant 15 jours, c’est qu’on finit par se retrouver avec assez d’informations pour remplir un tome entier des pages jaunes (ce vieux truc puant, mais très pratique quand il s’agit de torturer sans laisser de traces). D’ailleurs, c’est bien simple, si j’étais assez malade pour vouloir vous communiquer toutes les news de ces deux dernières semaines, je finirais par vous écrire une revue de Web qui taperait bien dans les 3000 ou 4000 mots.

Mon planning étant malheureusement heureusement  surchargé entre mes putes de l’est et les tavernes médiévales, je vais plutôt vous saloper le boulot rapidement et conseiller à ceux qui ont loupé quelque chose d’aller voir sur mon compte twitter les liens qui auraient échappés au crochet du Captain. Peut être même qu’en écoutant le dernier podcast et en lisant le magazine PPI, vous devriez avoir un résumé assez complet de tout ce qui s’est passé sur le net ces dernières semaines. Mais en attendant d’aller voir ailleurs si j’y suis, parlons un peu de Google.

Le géant de l’internet et de la publicité en ligne (1,5 millions d’annonceurs bordel !) est en grande forme et continue de lancer de nouveaux services tous les 5 jours. Ce n’est pas Yahoo, toujours dans le caniveau du secteur de la recherche malgré l’arrêt de son service débile d’indexation payant, qui pourrait se vanter d’un tel chiffre. Microsoft, de son coté, voit la faible progression acquise par bing ces dernières semaine s’envoler sans grand espoir de retour. Seul élément qui pourrait peut être renverser la vapeur entre les deux géants (en étant extremement optimiste) : les négociations en cours avec Twitter pour mettre la main sur sa timeline, immense réservoir d’information en temps réel. Vu que Google est également sur l’affaire, peu de chance que Balmer obtienne une exclusivité, qui ne serait de toute façon par vraiment dans l’intérêt de Twitter.

Au même moment, les équipes de Google se préparent à fister violemment Amazon avec Google Edition, une immense librairie en ligne qui devrait voir le jour l’année prochaine. Mon marabout africain m’a même prédit que le service pourrait bien sortir au même moment que la tablette d’Apple. Y’a de ces coïncidences quand même…

En vrac et en bordel:

  • Coté gadget à la con, ces mini écrans USB sont bien barrés pour reporter la palme de l’année 2009. C’est pas qu’agrandir son bureau windows sur d’autres affichage ne soit pas utile, c’est juste que le faire sur des écrans de 4 pouces met un peu l’intérêt du truc aux chiottes.
  • Si vous ne le saviez pas encore, apprenez que l’homme invisible est un chinois. Du coup, si celui-ci se fait contaminer par un zombie, il sera dur à détecter. C’est la qu’on ressent l’utilité d’investir dans un bon kit de survie en cas d’invasion.
  • En pleine traduction, Twitter prépare également son système de notation des utilisateurs et lance son principe de liste annoncé depuis longtemps. A quelques heures des cinq milliards de Tweets, je pense que l’on peut estimer à juste titre que cela ne marche pas trop mal pour le service (même si je n’aimerais pas être à la place des cons qui sont allés investir des dizaines de millions la dedans).
  • Eric, notre blogueur francophone number one, est parti enquêter et nous ramène les raisons de la disparition soudaine de TechCrunch France. Pas de panique, ils ont juste prolongé leurs vacances jusqu’en 2012, date officielle de la fin du monde.
  • Finalement, le terminator n’aura peut être pas cette rassurante allure humanoïde qu’on lui connaissait au cinéma. C’est en tout cas ma conclusion après avoir découvert ces robots cafards indestructibles. L’industrie de la tapette à insecte en titane risque de décoller d’ici une dizaine d’années.
  • Fliquer et censurer le net est un travail d’avenir. Ce coup ci c’est les buralistes qui s’y mettent en réclamant le filtrage des sites de vente de cigarettes. A leur place je demanderais également à faire bloquer toutes les recherches du type « je crache mes poumons alors que je fume seulement deux paquets de cigarettes par jour ». On ne sait jamais, un client est vite perdu.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs, en écoutant par exemple quelques épisodes de notre fantastique podcast avant qu’on se fasse virer d’iTunes par Apple!

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du lundi 5 octobre 2009 [126]

05/10/2009
La piraterie a encore de beaux jours devant elle. Attention ! Pour une fois je ne discute pas de celle qui sévit sur Internet, mais de la vrai, avec des bateaux, de grands coups de sabres kalachnikov et des otages qu’on menace de balancer aux requins si la rançon n’arrive pas assez vite. Pourquoi le Captain vous parle de ça ? Tout simplement car en trainant sur Twitter, la bouteille à la main, je suis tombé sur cette petite merveille : une carte du trafic maritime affichant en temps quasi-réel la position de milliers de cargos, paquebots, ferrys et autres yachts à travers le monde entier. Une véritable carte au trésor pour tout pirate moderne à la recherche de proies faciles et pas trop éloignées de la maison. Je ne suis pas sur que le premier objectif lors de la création de cette application ait été de fournir les flibustiers somaliens en informations pour leur prochain raid, mais dur de nier que cela doit surement leurs rendre de grands services.
Les pirates numériques, eux,  n’ont pas besoin de cartes d’état major ou d’armes de guerres pour procéder à quelques pillages en règle digne des meilleurs films de cape et d’épée. C’est tout l’avantage de la dématérialisation, on peut désormais lancer à tout moment un raid sanglant sur le dernier « chef d’œuvre » culturel d’Universal sans avoir à bouger nos gros culs.
Il y a bien sur quelques tentatives de contre-attaques comme HADOPI, mais je pense pouvoir dire sans me tromper qu’elles sont aussi efficaces qu’un cachet d’aspirine peut l’être à un lépreux en phase terminale. Dans le pire des cas, le galion amiral se contente de bouger vers d’autres mers plus clémentes, comme va le faire ThePirateBay en déplaçant ses serveurs en Ukraine, pays bien connu pour ses femmes peu farouches et ses hackers amateurs de vodka. De toute façon, même foutus à la porte par Google, nos camarades de TPB trouvent toujours un moyen de rentrer par la fenêtre.
Tout ça pour dire que la technologie n’est pas prête de faire disparaitre la piraterie, maritime ou numérique, bien au contraire elle se révèle souvent un précieux allié. Heureusement pour vous, si vous vous trouvez du coté des innocentes victimes, les contremesures ont également évoluées avec le temps. Ainsi, plus besoin d’aller enterrer votre Freebox sur une ile déserte pour vous protéger des pirates en herbe de borne WiFi, il vous suffit aujourd’hui de retaper votre manoir à la peinture anti-ondes. On n’arrête pas le progrès.
En vrac :
Surprise, l’iPhone et ses milliers d’applications à la con surcharge les réseaux ! La prochaine fois que votre baraque crame et que votre téléphone vous indique de vous mettre votre connexion au cul pour appeler les pompiers, vous connaitrez le responsable.
Les virus sont de plus en plus fourbes. Dernière nouveauté dans le domaine : en plus de virer l’intégralité de votre compte en banque sur le livret A de la mafia russe, certains virus peuvent aussi trafiquer l’affichage de votre relevé en ligne pour être sur que vous ne soupçonniez rien. La prochaine étape sera probablement de vous électrocuter via les ports USB pour être sur que vous ne puissiez pas porter plainte.
Si Google lance de nouvelles fonctionnalités 10 fois par jour, ce n’est pas le cas de Twitter qui se contente de faire une API et de laisser d’autres gars faire le boulot à sa place. C’est donc avec étonnement que l’on apprend l’arrivée prochaine de « Twitter Lists » destinés à promouvoir nos followers.
Bill Gates a perdu 7 milliards de dollars l’an dernier. C’est beaucoup, mais pas autant que Steve Jobs qui a perdu son foie. La crise économique n’épargne décidément personne.
Vous ne comprenez rien à Google Wave et vous n’êtes pas assez riche pour vous offrir une invitation sur eBay ? Rassurez-vous, grâce à cette vidéo de 8 minutes, vous devriez vous rendre compte que vous ne ratez pas grand-chose.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la combo magique revue de web + podcast !

pirate-polanski-prisonLa piraterie a encore de beaux jours devant elle. Attention ! Pour une fois je ne discute pas de celle qui sévit sur Internet, mais de la vraie, avec des bateaux, des abordages à grands coups de sabres kalachnikov et des otages qu’on menace de balancer aux requins si la rançon n’arrive pas assez vite. Pourquoi le Captain vous parle de ça ? Tout simplement car en trainant sur Twitter, la bouteille à la main, je suis tombé sur cette petite merveille : une carte du trafic maritime affichant en temps quasi-réel la position de milliers de cargos, paquebots, ferrys et autres yachts à travers le monde entier. Une véritable carte au trésor pour tout pirate moderne à la recherche de proies faciles et pas trop éloignées de la maison. Je ne suis pas sur que le premier objectif lors de la création de cette application ait été de fournir les flibustiers somaliens en informations pour leur prochain raid, mais dur de nier que cela doit surement leur rendre de grands services.

Les pirates numériques, eux,  n’ont pas besoin de cartes d’état major ou d’armes de guerres pour procéder à quelques pillages en règle digne des meilleurs films de cape et d’épée. C’est tout l’avantage de la dématérialisation, on peut désormais lancer à tout moment un raid sanglant sur le dernier « chef d’œuvre » culturel d’Universal sans avoir à bouger nos gros culs.

Il y a bien sur quelques tentatives de contre-attaques comme HADOPI, mais je pense pouvoir dire sans me tromper qu’elles sont aussi efficaces qu’un cachet d’aspirine peut l’être à un lépreux en phase terminale. Dans le pire des cas, le galion amiral se contente de bouger vers d’autres mers plus clémentes, comme va le faire ThePirateBay en déplaçant ses serveurs en Ukraine, pays bien connu pour ses femmes peu farouches et ses hackers amateurs de vodka. De toute façon, même foutus à la porte par Google, nos camarades de TPB trouvent toujours un moyen de rentrer par la fenêtre.

Tout ça pour dire que la technologie n’est pas prête de faire disparaitre la piraterie, maritime ou numérique, bien au contraire elle se révèle souvent un précieux allié. Heureusement pour vous, si vous vous trouvez du coté des innocentes victimes, les contremesures ont également évoluées avec le temps. Ainsi, plus besoin d’aller enterrer votre Freebox sur une ile déserte pour vous protéger des pirates en herbe de borne WiFi, il vous suffit aujourd’hui de retaper votre manoir à la peinture anti-ondes. On n’arrête pas le progrès.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour la combo magique revue de web + podcast !

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mardi 29 septembre 2009 [125]

29/09/2009
Comme le Captain vous le disait dans l’édito d’hier (oui, j’aime parler de moi à la troisième personne au cas où vous ne l’auriez pas déjà remarqué), il est largement temps de faire revenir les revues de Web de façon régulière. Pour y arriver, il n’y a pas 150 solutions, il faut se sortir les doigts du cul et retourner au charbon. Fini donc les putes russes et les attachées de presse lubriques de chez Microsoft et retour aux bonnes vieilles revues, plus courtes et surtout plus rapides à écrire. Le style risque de s’en ressentir, mais WTF après tout, ce n’est pas comme si je m’adressais à l’académie française.
Et pour commencer cette semaine je vais vous parler de l’arrivée de GoDaddy en Europe. Cette info qui ne devrait intéresser que les travailleurs du Web pourrait bien changer la gueule du marché de l’hébergement Web en France, pour l’instant largement trusté par OVH et Amen (qui appartient au géant allemand 1&1). Contrairement aux services internet qui généralement s’internationalisent très rapidement, les hébergeurs qui souhaitent s’installer dans de nouveaux pays doivent investir énormément de pognon. Datacenter à construire, bande passante, marketing, équipe à recruter etc, autant de dépenses qui font réfléchir à deux fois avant de se lancer dans l’aventure. Du coup, il est facile de deviner que si GoDaddy s’est enfin décidé à se lancer, ce n’est pas pour se contenter de 5% du marché. Les années à venir risquent donc d’être intéressante et promettent une bataille mémorable entre OVH, hébergeur extrêmement innovant et réactif mais dont la communication laisse sérieusement à désirer, et son nouveau concurrent américain, géant blindé de pognon et disposant d’équipes marketing dopées aux hormones de cheval.
Relativisons tout de même, Google, qui est actuellement son propre hébergeur, mettrais tout le monde d’accord si l’envie lui prenait soudain de se lancer dans l’hébergement. Normal, quand on délivre gratuitement 10 milliards de vidéos par mois, ce n’est pas quelques millions de sites à héberger qui vous font salir votre slip.
En vrac, rapidement et à l’arrache :
Vous vous souvenez de Big Dog? Et bien tremble mortel car il a désormais un petit frère, Little Dog qui ne servira surement pas au transport de victime. Par contre, il me semble bien taillé pour livrer des bombes à sous munition.
L’Europe rattrape chaque jour son retard sur les Etats-Unis. Alors certes, on n’a pas encore d’entreprise comme Google, mais les citoyens Européen auront bientôt la joie d’être sous la surveillance d’un équivalent d’Echelon bien de chez nous.
A chaque revue, j’aime vous présenter quelque chose qui ne sert strictement à rien. Cette fois ci je vous ai trouvé GigaTweet, un compteur du nombre de messages total écrits depuis le lancement de twitter. Si quelqu’un trouve une utilité à ce machin, merci de contacter CNN.
Dès 2010 les vampires auront enfin leur propre boisson énergétique. Je pensais tester cette merde à sa sortie, mais finalement je vais plutôt aller place de la bastille et me foutre de la gueule des gothiques qui en auront acheté 50 caisses.
Internet, ça sert aussi à diffuser des vidéos scientifiques, comme cette fascinante vidéo d’une fessée en slow motion.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’au live du podcast, ce soir à 23h30!

Godaddy_super_bowlComme le Captain vous le disait dans l’édito d’hier (oui, j’aime parler de moi à la troisième personne au cas où vous ne l’auriez pas déjà remarqué), il est largement temps de faire revenir les revues de Web de façon régulière. Pour y arriver, il n’y a pas 150 solutions, il faut se sortir les doigts du cul et retourner au charbon. Fini donc les putes russes et les attachées de presse lubriques de chez Microsoft et retour aux bonnes vieilles revues, plus courtes et surtout plus rapides à écrire. Le style risque de s’en ressentir, mais WTF après tout, ce n’est pas comme si je m’adressais à l’académie française.

Et pour commencer cette semaine je vais vous parler de l’arrivée de GoDaddy en Europe. Cette info qui ne devrait intéresser que les travailleurs du Web pourrait bien changer la gueule du marché de l’hébergement Web en France, pour l’instant largement trusté par OVH et 1and1. Contrairement aux services Internet qui s’internationalisent souvent très rapidement, les hébergeurs qui souhaitent s’installer dans de nouveaux pays doivent investir énormément de pognon. Datacenter à construire, bande passante, marketing, équipe à recruter etc, autant de dépenses qui font réfléchir à deux fois avant de se lancer dans l’aventure. Du coup, il est facile de deviner que si GoDaddy s’est enfin décidé à se lancer, ce n’est pas pour se contenter de 5% du marché. Les années à venir risquent donc d’être intéressantes et promettent une bataille mémorable entre OVH, hébergeur extrêmement innovant et réactif mais dont la communication laisse sérieusement à désirer, et son nouveau concurrent américain, géant blindé de pognon et disposant d’équipes marketing dopées aux hormones de cheval.

Relativisons tout de même, Google, qui est actuellement son propre hébergeur, mettrait tout le monde d’accord si l’envie lui prenait soudain de se lancer dans l’hébergement. Normal, quand on délivre gratuitement 10 milliards de vidéos par mois, ce n’est pas quelques millions de sites à héberger qui vous font salir votre slip.

En vrac, rapidement et à l’arrache :

  • Vous vous souvenez de Big Dog? Et bien tremble mortel car il a désormais un petit frère, Little Dog qui ne servira surement pas au transport de victimes sur les champs de batailles. Par contre, il me semble bien taillé pour livrer des bombes à sous munition.
  • L’Europe rattrape chaque jour son retard sur les Etats-Unis. Alors certes, on n’a pas encore d’entreprise comme Google, mais les citoyens Européen auront bientôt la joie d’être sous la surveillance d’Indect, un équivalent d’Echelon bien de chez nous.
  • A chaque revue, j’aime vous présenter quelque chose qui ne sert strictement à rien. Cette fois ci je vous ai trouvé GigaTweet, un compteur du nombre de messages total écrits depuis le lancement de twitter. Si quelqu’un trouve une utilité à ce machin, merci de contacter CNN.
  • Dès 2010 les vampires auront enfin leur propre boisson énergétique. Je pensais tester cette merde à sa sortie, mais finalement je vais plutôt aller place de la bastille et me foutre de la gueule des gothiques qui en auront acheté 50 caisses.
  • Internet, ça sert aussi à diffuser des films scientifiques, comme cette fascinante vidéo d’une fessée en slow motion.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’au live du podcast, ce soir à 23h30!

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du jeudi 24 septembre 2009 [124]

25/09/2009

htc-magic-googleLe dernier des pouilleux numérique est au courant : la loi Hadopi est enfin adoptée et devrait passer, sans trop de problèmes cette fois, le cap du conseil constitutionnel. Maintenant, autant le dire tout haut, la plupart des habitués des réseaux p2p s’en battent amplement les couilles. Vu le nombre de solutions de contournement possible, largement commentées par les médias qui plus est, il est probable que les seuls à se faire chopper en flagrant délit de téléchargement seront les amateurs de Tokyo Hotel et de Mireille Mathieu. Ceux qui s’y connaissent un peu, soit environ 80% des méchants pirates, passeront dans les mailles du filet (qui doivent bien, selon le Captain, faire la surface d’un terrain de foot).

Le point étant fait sur cette grande avancée législative, parlons un peu de Google qui comme toutes les semaines fait les gros titres de l’actualité high-tech.

L’ info la plus intéressante de ce coté la ne vient pas de la nouvelle panne Gmail en cours au moment ou j’écris ces lignes ou d’une énième acquisition de société, mais de la présence durant quelques heures d’une publicité pour le Mobile HTC magic en page d’accueil du moteur. Plutôt surprenant de la part de Google, chez qui la homepage est un sanctuaire vespéral, à peine violé de temps à autre par un lien promo pour Firefox ou Chrome. Ce n’est en tout cas pas chez Twitter que l’on risque de voir ça tout de suite, puisque Biz Stone a confirmé qu’aucune publicité ne serait présente sur le service avant 2010.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web !

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du lundi 21 septembre 2009 [123]

21/09/2009
Le truc bien avec les petits gars de Microsoft, c’est que quitte à devoir se faire une place à coups de gourdins, ils n’hésitent jamais à se lancer sur un nouveau marché, aussi blindé de monde soit-il. Et si le marché en question leur est quasi-inconnu, ce n’est pas bien grave. Après tout, l’expérience de l’entrée de Microsoft dans le business des consoles de salon a prouvé que rien n’était impossible avec un peu de talent et beaucoup de pognon. Sony qui avait fait le même coup à Sega et Nintendo quelques années avant avec sa PlayStation ne vous affirmera pas le contraire.
Tout ça pour dire que Microsoft n’a pas besoin de 10 ans de réflexion pour venir piétiner les couilles d’un concurrent bien installé, pour peu bien sur qu’il y ait quelques brouettes de lingots à la clé. Puis le fait d’avoir une trésorerie qu’envieraient certains pays du tiers monde permet même de tenter des expériences contre nature, comme cette bizarre ouverture d’un « Microsoft Café » à Paris.
Sur ce constat, vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que la firme de Redmond n’a pas abandonné son projet de bouffer des parts de marché à Apple avec son Zune. Une chose plus surprenante par contre, est que Microsoft pourrait bien finalement grignoter quelques clients à son eternel concurrent si l’on en croit les premiers tests qui fleurissent sur le net. Et oui, accrochez vous, le Zune HD aurait une interface à la hauteur de celle de l’iPod, comme nous le montre cette vidéo de CrunchGear. Plus fort encore, le machin HD serait déjà en rupture de stock, ce qui laisse présager un énorme succès ou, solution privilégié par votre Captain, un bordel sans nom du point de vue logistique.
En vrac :
Un pour tous, tous contre un ! L’épique bataille pour la 4em licence mobile continue, et cette fois ci c’est carrément les syndicats d’Orange qui rejoignent le front anti-free au coté de Sarkozy. Courage les amis, il ne vous manque plus que le soutien de la franc-maçonnerie et de l’église satanique avant de pouvoir enfin bruler Xavier Neil en place publique !
Le taille-crayon c’est has-been. Pour impressionner vos collègues et montrer qui est le male dominant du bureau en ce 21em siècle, investissez dans une turbine de Tesla pour faire de vos outils de bureau des armes mortelles.
Le firmware 3.1 serait il le pire de tous ceux jamais sortis pour iPhone ? Possible, mais selon mon expérience, Apple a encore de la marge avant d’en arriver au niveau de certains firmware de Bios dont la seule fonctionnalité est de transformer vos cartes-mère en presse papier.
Tout serait plus simple si l’on pouvait retoucher la vie sous Photoshop. A nous les copier/coller de poneys et de putes yougoslaves au milieu du plateau du 20h de tf1 ! En attendant de rejoindre une dimension ou ce genre de miracle sera possible, voici un avant gout en vidéo.
Enlarge your joystick ! Dans le jeu vidéo comme dans le porno, il importe d’avoir la plus grosse. A ce jeu la, cette borne d’arcade Tetris remporte la médaille d’or.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour une nouvelle revue et un nouveau podcast en live à 23h!

zune-hd-microsoftLe truc bien avec les petits gars de Microsoft, c’est que quitte à devoir se faire une place à coups de gourdins, ils n’hésitent jamais à se lancer sur un nouveau marché, aussi blindé de monde soit-il. Et si le marché en question leur est quasi-inconnu, ce n’est pas bien grave. Après tout, l’expérience de l’entrée de Microsoft dans le business des consoles de salon a prouvé que rien n’était impossible avec beaucoup de talent pognon. Sony qui avait fait le même coup à Sega et Nintendo quelques années avant avec sa PlayStation ne vous affirmera pas le contraire.

Tout ça pour dire que Microsoft n’a pas besoin de 10 ans de réflexion pour venir piétiner les couilles d’un concurrent bien installé, pour peu bien sur qu’il y ait quelques brouettes de lingots à la clé. Puis le fait d’avoir une trésorerie qu’envierait même Google permet de tenter des expériences contre nature, comme cette bizarre ouverture d’un « Microsoft Café » à Paris.

Sur ce constat, vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que la firme de Redmond n’a pas abandonné son projet de bouffer des parts de marché à Apple avec son Zune. Une chose plus surprenante par contre, est que Microsoft pourrait bien finalement grignoter quelques clients à son eternel concurrent si l’on en croit les premiers tests qui fleurissent sur le net. Et oui, accrochez vous, le Zune HD aurait une interface à la hauteur de celle de l’iPod. Plus fort encore, le machin HD serait déjà en rupture de stock, ce qui laisse présager un énorme succès ou, solution privilégié par votre Captain, un bordel sans nom du point de vue logistique.

En vrac :

  • Un pour tous, tous contre un ! L’épique bataille pour la 4em licence mobile continue, et cette fois ci c’est carrément les syndicats d’Orange qui rejoignent le front anti-free au coté de Sarkozy. Courage les amis, il ne vous manque plus que le soutien de la franc-maçonnerie et de l’église satanique avant de pouvoir enfin bruler Xavier Neil en place publique !
  • Le taille-crayon c’est has-been. Pour impressionner vos collègues et montrer qui est le male dominant du bureau en ce 21em siècle, investissez dans une turbine de Tesla pour faire de vos outils de bureau des armes mortelles.
  • Le firmware 3.1 serait il le pire de tous ceux jamais sortis pour iPhone ? Possible, mais selon mon expérience, Apple a encore de la marge avant d’en arriver au niveau de certains firmware de Bios dont la seule fonctionnalité est de transformer vos cartes-mère en presse papier.
  • Tout serait plus simple si l’on pouvait retoucher la vie sous Photoshop. A nous les copier/coller de poneys et de putes yougoslaves au milieu du plateau du 20h de tf1 ! En attendant de rejoindre une dimension ou ce genre de miracle sera possible, voici un avant gout en vidéo.
  • Enlarge your joystick ! Dans le jeu vidéo comme dans le porno, il importe d’avoir la plus grosse. A ce jeu la, cette borne d’arcade Tetris remporte la médaille d’or.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain pour une nouvelle revue et un nouveau podcast en live à 23h!

Revues de web , , ,

Revue de Web du vendredi 18 septembre 2009 [122]

18/09/2009
Internet est un territoire hostile. Un espace dangereux ou, au moindre manque d’attention, vous vous retrouvez sur la page personnelle d’Emile Louis à regarder des vidéos de jeunes filles se faisant enculer par des poneys défoncés au crack. C’est scientifique, livré à lui-même sur le réseau, l’internaute innocent finit systématiquement sur un site de boule en moins de dix minutes. Certains cas parmi les plus graves finissent même par jouer à World of Warcraft et meurent après s’être auto-dévoré faute de pouvoir décoller leur gros cul de la chaise sur laquelle ils sont posés depuis 5 mois. Et encore, le Captain ne vous parle pas du piratage, fléau qui anéantira l’humanité à court terme et empêchera Johny Hallyday de racheter le LHC pour agrandir sa cave à vin.
Heureusement pour nous, notre gouvernement veille au grain et, grâce à des lois aussi visionnaires qu’Hadopi et Lopsi, nous devrions sous peu être aussi bien protégés des menaces extérieures que les pensionnaires permanents  d’un goulag soviétique l’étaient de la propagande occidentale dans les années 50. Logique, après tout il faut bien ça pour nous protéger des sites web malicieux qui ont augmentés de 233% ces six derniers mois.
D’ailleurs, la contre-attaque a commencé sur tous les fronts. Imaginez, même le FBI se bouge le cul jusqu’en Gironde pour arrêter les plus dangereux éléments de notre communauté. Je ne sais pas ce que ces ordures d’hackers avaient bien pu faire, mais quelques mois à Guantanamo leur feront probablement regretter d’avoir piraté le dernier album de 50 cents. Reste que même avec la meilleure volonté du monde, notre cher gouvernement aura du mal à lutter contre les suicides numériques, comme celui perpétré par Ségolène Royal mardi dernier. Comme quoi, même dans le meilleur des mondes, rien ne sera jamais parfait.
En vrac, l’info périmée de ce vendredi :
Vous êtes un fan des vampires et vous trouvez romantique l’idée de vous faire sucer le sang par une créature de fiction ? Méfiez vous, il se pourrait bien que votre vœu se réalise mais que votre partenaire fantastique ne soit pas Lestat mais Bloodbot.
Internet est aussi une fantastique ressource documentaire sans laquelle certains documents d’une importance capitale pour l’histoire de l’humanité auraient disparu à jamais. Ainsi, grâce au réseau des réseaux, retrouvez aujourd’hui le catalogue Ikéa de 1965. Une bonne occasion pour se rendre compte que déjà à l’époque, ils fabriquaient de la merde.
Comme chaque semaine, Google nous lance un nouveau service aux états-unis. Cette fois ci c’est FastFlip, un service proposant de découvrir une revue de presse visuelle basé sur une quarantaine de sources partenaires du moteur. Pendant ce temps la, Bing progresse lentement mais surement, et devrait voler le leadership à Google d’ici 5 siècles.
Dernière rumeur du coté de la tablette Apple. Celle-ci pourrait sortir en février prochain et couter entre 799 et 999$. Pour ce prix la vous aurez probablement une belle boite en carton et un tube de crème pour soulager votre arrière train qui risque d’être en fort mauvais état après un tel achat.
La charte professionnelle des travailleurs du Web est sur la bonne voie ! Reste maintenant à faire une charte pour les « clients des travailleurs du Web » qui indiquera que toute tentative de nous faire bosser pour l’équivalent du SMIC Pakistanais mérite la mort à coup de machette.
Incroyable mais vrai, Facebook, qui vient d’atteindre les 300 millions d’utilisateurs, aurait enfin un cash-flow positif. Sans surprise, on constate que la quasi-totalité des revenus vient de la publicité contre seulement 15% pour la vente de bien virtuels. Tout bien réfléchi, 15% c’est sans doute encore trop vu le tas de merde en question.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi.

pedobear-iphoneInternet est un territoire hostile. Un espace dangereux ou, au moindre manque d’attention, vous vous retrouvez sur la page personnelle d’Emile Louis à regarder des vidéos de jeunes filles se faisant enculer par des poneys défoncés au crack. C’est scientifique, livré à lui-même sur le réseau, l’internaute innocent finit systématiquement sur un site de boule en moins de dix minutes. Certains cas parmi les plus graves finissent même par jouer à World of Warcraft et meurent après s’être auto-dévoré, faute de pouvoir décoller leur gros cul de la chaise sur laquelle ils sont posés depuis 5 mois. Et encore, le Captain ne vous parle pas du piratage, fléau qui anéantira l’humanité à court terme et empêchera Johny Hallyday de racheter le LHC pour agrandir sa cave à vin.

Heureusement pour nous, notre gouvernement veille au grain et, grâce à des lois aussi visionnaires qu’Hadopi et Lopsi, nous devrions sous peu être aussi bien protégés des menaces extérieures que les pensionnaires permanents  d’un goulag soviétique l’étaient de la propagande occidentale dans les années 50. Logique, après tout il faut bien ça pour nous protéger des sites web malicieux qui ont augmentés de 233% ces six derniers mois.

D’ailleurs, la contre-attaque a commencé sur tous les fronts. Imaginez, même le FBI se bouge le cul jusqu’en Gironde pour arrêter les plus dangereux éléments de notre communauté. Je ne sais pas ce que ces ordures d’hackers avaient bien pu faire, mais quelques mois à Guantanamo leur feront probablement regretter d’avoir piraté le dernier album de 50 cents. Reste que même avec la meilleure volonté du monde, notre cher gouvernement aura du mal à lutter contre les suicides numériques, comme celui perpétré par Ségolène Royal mardi dernier. Comme quoi, même dans le meilleur des mondes, rien ne sera jamais parfait.

En vrac, l’info périmée de ce vendredi :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi.

Revues de web , , , ,

Revue de Web du mardi 15 septembre 2009 [121]

15/09/2009
Le futur est un sujet qui passionne les blogueurs High-tech. Pas vraiment étonnant puisqu’une bonne moitié des articles de nos blogs parle de produits qui ne sont pas encore sortis ou dressent des perspectives d’avenir bidons sur la technologie, sans parler des fans de science-fiction, nombreux parmi les Geeks. Du coup, quand un site comme Zbong24 apparait sur la toile et nous livre de l’information en direct de l’année 2024, tout notre petit monde se pisse dessus de bonheur et commence à faire partir le buzz. Admettons-le, pour une fois c’est largement mérité car, de la disparition du dernier dauphin à la vente de la Joconde pour combler le trou de la sécurité sociale, Zbong est l’un des sites les plus réjouissants à lire ces jours ci.
Le Captain attend d’ailleurs avec impatience un article qui traiterait des conséquences politiques en 2024 de l’arrivée sur le Web de nosdeputes.fr. La sortie du site est en effet l’autre grosse actualité de ce début de semaine et c’est le genre de projet qui devrait déplaire à quelques uns de nos députés tellement il devient simple de voir qui prends son mandat au sérieux et qui se tripote les couilles à la buvette de l’assemblée. J’imagine que c’est ce type d’initiative citoyenne qui donne à François Copé de terribles envies de réguler Internet, ce dangereux espace de non-droit.
En attendant de voir nos représentants se précipiter en masse à l’assemblée par peur de se faire taper sur les doigts par leurs électeurs, vous devrez vous contenter pour le futur immédiat de recharger votre passe navigo par Internet depuis votre clavier-ordinateur Asus. Forcément « that sucks » comme dirait Bender en direct du futur.
Vrac, vrac, vrac, l’information en mode quick & dirty :
L’avenir c’est aussi l’e-book, y compris dans la presse papier. Relay qui a commencé à sentir le vent tourner il y a déjà quelques temps vient de rajouter un moteur de recherche plutôt efficace  dans son bureau de presse numérique. Et inutile de rechercher des photos immondes de poney, j’ai essayé et les seules réponses renvoient vers l’annuaire du cheval et Pony Mag.
C’est bien connu, Windows est le seul système d’exploitation à pouvoir s’enorgueillir d’avoir une communauté de développeurs de virus aussi grande. Avec la popularité grandissante d’Ubuntu cela pourrait bien changer comme nous le prouve ce premier botnet de serveurs linux découvert cette semaine. Rassurez vous, il reste tout de même de la marge avant d’atteindre les 2.806.701 malwares actuellement dans les bases de données de Kapersky.
Si votre amour pour les BigMac et les mottes de beure vous a rendu trop large pour passer les tourniquets de la RATP, Internet à une solution pour vous. C’est en tout cas ce que pourrait laisser croire cette vidéo montrant les résultats d’un an de musculation et qui commence à faire le tour du Web à toute vitesse. Basé sur la fameuse méthode de musculation d’Olivier Lafay, ça reste quand même moins efficace que la méthode du Captain consistant à absorber 34 kilos d’hormones de cheval avant de participer à Koh Lanta.
C’est le dixième anniversaire de Free et à cette occasion, le FAI préféré des nerds s’offre Bercy pour une soirée qui devrait rapidement dégénéré en orgie romaine ou en festival du piratage si les ordinateurs portables sont autorisés. Les plus braves d’entre vous peuvent harceler Angélique Berge qui distribue une centaine de place sur Facebook.
Comment faire mieux que les vidéos qui font le buzz sur Internet ? Super simple, faites une compilation des 100 plus gros buzz Youtube en 4 minutes. Vers la moitié de la vidéo, vous devriez ressentir comme moi cette étrange sensation de voir un épisode de vidéo gag sur TF1.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à ce soir 23h30 pour l’enregistrement en direct de notre podcast ici !

zbong24-actu-du-futurLe futur est un sujet qui passionne les blogueurs High-tech. Pas vraiment étonnant puisqu’une bonne moitié des articles de nos blogs parle de produits qui ne sont pas encore sortis ou dresse des perspectives d’avenir bidons sur la technologie, sans parler des fans de science-fiction, nombreux parmi les Geeks. Du coup, quand un site comme Zbong24 apparait sur la toile et nous livre de l’information en direct de l’année 2024, tout notre petit monde se pisse dessus de bonheur et commence à faire partir le buzz. Admettons-le, pour une fois c’est largement mérité car, de la disparition du dernier dauphin à la vente de la Joconde pour combler le trou de la sécurité sociale, Zbong est l’un des sites les plus réjouissants à lire ces jours ci.

Le Captain attend d’ailleurs avec impatience un article qui traiterait des conséquences politiques en 2024 de l’arrivée sur le Web de nosdeputes.fr. La sortie du site est en effet l’autre grosse actualité de ce début de semaine et c’est le genre de projet qui devrait déplaire à quelques uns de nos députés tellement il devient simple de voir qui prend son mandat au sérieux et qui se tripote les couilles à la buvette de l’assemblée. J’imagine que c’est ce type d’initiative citoyenne qui donne à François Copé de terribles envies de réguler Internet, ce dangereux espace de non-droit.

En attendant de voir nos représentants se précipiter en masse à l’assemblée par peur de se faire taper sur les doigts par leurs électeurs, vous devrez vous contenter pour le futur immédiat de recharger votre passe navigo par Internet depuis votre clavier-ordinateur Asus. Forcément « that sucks » comme dirait Bender en direct du futur.

Vrac, vrac, vrac, l’information en mode quick & dirty :

  • L’avenir c’est aussi l’e-book, y compris dans la presse papier. Relay qui a commencé à sentir le vent tourner il y a déjà quelques temps vient de rajouter un moteur de recherche plutôt efficace dans son bureau de presse numérique. Et inutile de rechercher des photos immondes de poney, j’ai essayé et les seules réponses renvoient vers l’annuaire du cheval et Pony Mag.
  • C’est bien connu, Windows est le seul système d’exploitation à pouvoir s’enorgueillir d’avoir une communauté de développeurs de virus aussi grande. Avec la popularité grandissante d’Ubuntu cela pourrait bien changer comme nous le prouve ce premier botnet de serveurs linux découvert cette semaine. Rassurez vous, il reste tout de même de la marge avant d’atteindre les 2.806.701 malwares windows actuellement dans les bases de données de Kapersky.
  • Si votre amour pour les BigMac et les mottes de beure vous a rendu trop large pour passer les tourniquets de la RATP, Internet à une solution pour vous. C’est en tout cas ce que pourrait laisser croire cette vidéo montrant les résultats d’un an de muscu et qui commence à faire le tour du Web à toute vitesse. Basé sur la fameuse méthode de musculation d’Olivier Lafay, ça reste quand même moins efficace que la méthode du Captain consistant à absorber 34 kilos d’hormones de cheval avant de participer à Koh Lanta.
  • C’est le dixième anniversaire de Free et à cette occasion, le FAI préféré des nerds s’offre Bercy pour une soirée qui devrait rapidement dégénérer en orgie romaine ou en festival du piratage (si les ordinateurs portables sont autorisés). Les plus braves d’entre vous peuvent harceler Angélique Berge qui distribue une centaine de place sur Facebook.
  • Comment faire mieux que les vidéos qui font le buzz sur Internet ? Super simple, faites une compilation des 100 plus gros buzz Youtube en 4 minutes. Vers la moitié de la vidéo, vous devriez ressentir comme moi cette étrange sensation de voir un épisode de vidéo gag sur TF1.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à ce soir 23h30 pour l’enregistrement en direct de notre podcast sur notre live !

Revues de web , , , ,

Revue de Web du lundi 14 septembre 2009 [120]

14/09/2009
Merde, déjà le 14 septembre ! Il était en effet temps de reprendre les revues de Web avant qu’elles ne se transforment en cadavres puants et commencent à infester mon galion numérique. Comme la dernière revue date d’il y a presque un mois, on va se contenter de résumer rapidement les derniers jours d’actu avant de repartir sur de la news bien fraiche dès demain (car l’info High Tech périmée c’est comme le poisson pourri, ça schlingue et ça vous rends malade).
Pour commencer, revenons rapidement sur l’événement de la semaine dernière, celui pour lequel des millions de Geek sont restés devant leurs écran plus d’une heure la bite à la main, je vous parle bien entendu de la keynote Apple « Rock’n Roll ».
Alors autant vous le dire tout de suite au cas où vous ne seriez pas au courant, c’était carrément du foutage de gueule. Non pas que les nouveautés annoncées méritent de finir aux chiottes, mais de la à en faire une keynote d’une heure, faut peut-être pas abuser. Si tous les constructeurs faisaient pareil, on se retrouverait à suivre chaque semaine des conférences Brando durant lesquelles leur directeur créatif (dont j’aimerais bien voir la gueule soit dit en passant) nous parlerait de ses nouveaux hubs USB en forme de plaque de vomi.
Finalement, la seule véritable info à retenir, c’est le retour de Steve Jobs sur le devant de la scène. Sa présence hautement symbolique est un signe fort de la part d’Apple qui démontre ainsi que le messie est bien revenu aux commandes de la société. Une bonne nouvelle pour les fans boys et les détenteurs d’action qui espèrent toujours aussi fort une tablette signé Steve pour la prochaine keynote de janvier. D’autres comme Amazon ou Asus et son EEE Reader font probablement moins la fête et se prépare déjà à serrer les fesses.
En vrac pour la reprise :
Vous ne le saviez peut-être pas, mais le département R&D de Facebook est uniquement constitué de lutins albinos qui font la liste des fonctionnalités qu’il est encore possible de pomper sur Twitter. Heureusement pour le service de micro-blogging, certaines choses sont plus difficilement copiables, comme ces cinq particularités dont Tremendousnews.com nous fait la liste.
Sur Google Caféine, les résultats de recherche sont désormais en temps réel. Super utile pour savoir combien de fois le mot « pute » a été rajouté dans les résultats du moteur lors des 45 dernières secondes.
Votre portable 17 pouces pèse déjà trois tonnes et à chaque déplacement  vous maudissez le vendeur de surcouf qui vous l’a refourgué? Vous détesterez alors la prochaine génération de portable avec double écran  qui nécessitera l’achat d’un fenwick pour les transporter.
Le civet de lapin électronique commence à sentir le cramé puisque les trois offres de reprise de Violet, la société  créatrice du Nabaztag  (actuellement en redressement judiciaire), ont toutes été refusés par la justice. Si vous possédez l’un de ces machins, c’est le bon moment pour essayer de le revendre sur eBay.
Chez Orange, on manque d’antidépresseurs, mais on a des idées quand il s’agit de se faire un tas de fric sur du vent.  Dernière idée en date de notre opérateur préféré : proposer un clone de la wikipédia avec de la pub. En échange la fondation Wikimédia bénéficiera des outils développés par le FAI pour porter l’encyclopédie sur mobile. Reste à savoir qui baise qui dans l’affaire, mais j’ai déjà une petite idée de la réponse…
Quand le département marketing d’une marque comme Nespresso ne sait plus comment dépenser son budget pub, il se lance dans la création de surfaces interactives qui vous donne des infos sur le café que vous êtes en train de boire. Je rêve que le rade à coté de chez moi ait le même genre de gadget, que je puisse enfin retrouver l’ordure qui fabrique son jus de pisse et l’abattre d’une balle dans la nuque.
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!

steve-jobs-fortuneMerde, déjà le 14 septembre ! Il était en effet temps de reprendre les revues de Web avant qu’elles ne se transforment en cadavres puants et commencent à infester mon galion numérique. Comme la dernière revue date d’il y a presque un mois, on va se contenter de résumer rapidement les derniers jours d’actu avant de repartir sur de la news bien fraiche dès demain (car l’info High Tech périmée c’est comme le poisson pourri, ça schlingue et ça vous rend malade).

Pour commencer, revenons rapidement sur l’événement de la semaine dernière, celui pour lequel des millions de Geek sont restés devant leurs écran plus d’une heure la bite à la main, je vous parle bien entendu de la keynote Apple « Rock’n Roll ».

Alors autant vous le dire tout de suite au cas où vous ne seriez pas au courant, c’était carrément du foutage de gueule. Non pas que les nouveautés annoncées méritent de finir aux chiottes, mais de la à en faire une keynote d’une heure, faut peut-être pas abuser. Si tous les constructeurs faisaient pareil, on se retrouverait à suivre chaque semaine des conférences Brando durant lesquelles leur directeur créatif (dont j’aimerais bien voir la gueule soit dit en passant) nous parlerait de ses nouveaux hubs USB en forme de plaque de vomi.

Finalement, la seule véritable info à retenir, c’est le retour de Steve Jobs sur le devant de la scène. Sa présence hautement symbolique est un signe fort de la part d’Apple qui démontre ainsi que le messie est bien revenu aux commandes de la société. Une bonne nouvelle pour les fans boys et les détenteurs d’action qui espèrent toujours aussi fort une tablette signée Steve pour la prochaine keynote de janvier. D’autres comme Amazon ou Asus et son EEE Reader font probablement moins la fête et se préparent déjà à serrer les fesses.

En vrac pour la reprise :

  • Vous ne le saviez peut-être pas, mais le département R&D de Facebook est uniquement constitué de lutins albinos qui font la liste des fonctionnalités qu’il est encore possible de pomper sur Twitter. Heureusement pour le service de micro-blogging, certaines choses sont plus difficilement copiables, comme ces cinq particularités dont Tremendousnews.com nous fait la liste.
  • Sur Google Caféine, les résultats de recherche sont désormais en temps réel. Super utile pour savoir combien de fois le mot « pute » a été rajouté dans les résultats du moteur lors des 45 dernières secondes.
  • Votre portable 17 pouces pèse déjà trois tonnes et à chaque déplacement  vous maudissez le vendeur de surcouf qui vous l’a refourgué? Vous détesterez alors la prochaine génération de portable avec double écran qui nécessitera l’achat d’un fenwick pour les transporter.
  • Le civet de lapin électronique commence à sentir le cramé puisque les trois offres de reprise de Violet, la société  créatrice du Nabaztag  (actuellement en redressement judiciaire), ont toutes été refusées par la justice. Si vous possédez l’un de ces machins, c’est le bon moment pour essayer de le revendre sur eBay.
  • Chez Orange, on manque d’antidépresseurs, mais on a des idées quand il s’agit de se faire un tas de fric sur du vent.  Dernière idée en date de notre opérateur préféré : proposer un clone de la wikipédia avec de la pub. En échange la fondation Wikimédia bénéficiera des outils développés par le FAI pour porter l’encyclopédie sur mobile. Reste à savoir qui baise qui dans l’affaire, mais j’ai déjà une petite idée de la réponse…
  • Quand le département marketing d’une marque comme Nespresso ne sait plus comment dépenser son budget pub, il se lance dans la création de surfaces interactives qui vous donnent des infos sur le café que vous êtes en train de boire. Je rêve que le rade à coté de chez moi ait le même genre de gadget, que je puisse enfin retrouver l’ordure qui fabrique son jus de pisse et l’abattre d’une balle dans la nuque.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!

Revues de web , , , , , ,

Revue de Web du mercredi 26 aout 2009 [119]

26/08/2009

apple-tabletTandis que la date fatidique de la rentrée approche, les news high-tech continuent de provoquer des bouchons dans mon agrégateur. C’est un peu comme sur les autoroutes françaises un week-end de 15 aout, sauf que je suis en face de mon pc à me branler les couilles devant des séries tv plutôt que sur une aire d’autoroute.

Alors certes, ce n’est pas très sérieux de succomber aux sirènes de Free Home Vidéo alors que je devrais me casser le cul à écrire une revue de Web chaque jour, mais bon, autant le faire maintenant pendant que j’ai encore l’excuse des vacances d’été et d’une actualité plutôt calme (hors Game Convention, heureusement pour mon quota de glande et malheureusement pour mon compte en banque, ici, ce n’est pas jeuxvideos.com). Maintenant, il est grand temps de rentrer dans le vif de cette nouvelle revue de web en parlant un peu …. d’Apple et de sa tablette tactile fantôme !

Car oui, c’est encore et toujours le sujet favori de la blogosphère mondiale qui adore décidément ressasser sans fin de l’info avariée et de la photo truquée quand on en vient à parler du dernier jouet d’Apple. Dernière nouvelle du front dévoilée par le Wall Street journal, Steve Jobs se concentrerait depuis son retour de convalescence  sur le développement de la fameuse tablette. Si l’info s’avère juste, le machin devrait donc bien sortir l’année prochaine, voire même à noël pour les plus optimistes.

Voila en tous cas qui promet de nouvelles brouettes de lingots à Apple qui s’en servira surement pour paver d’or l’intégralité de sa boutique de la cinquième avenue à New York. C’est en tout cas ce que je ferai à la place de ce bon vieux Steve pour célébrer comme il se doit les hallucinants 350 millions de dollars de chiffre d’affaires réalisés par le modeste gourbi chaque année. Le revenu rondelet de cette seule boutique (1 million de dollars par jour !) que ne renieraient pas les plus grandes marques de luxe donne une petite idée de la santé financière d’Apple, grandement boostée par l’iPod et l’iPhone. Je ne connais pas les chiffres, mais le temps ou les ordinateurs représentaient la plus grosse part du chiffre d’affaires de la société parait bien loin. La preuve, même les boites du dernier Mac OS X semblent être bâclées, les designers de la boite étant probablement trop occupés sur le packaging du prochain iPod Touch (celui qui grillera les saucisses par micro-ondes).

Mais méfiance tout de même car si tout va pour le mieux chez Apple, Microsoft n’est jamais très loin comme le prouve le lancement de son App Store « One App » clairement destiné à venir casser les couilles du transplanté de Cuppertino. Heureusement pour ce dernier, le savoir faire de MicroSoft étant ce qu’il est, la merveille était plantée 5 minutes après le lancement.

En vrac, beaucoup de bordel :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la fin de vos vacances!

Revues de web , , , , ,

Revue de Web du mercredi 19 aout 2009 [118]

19/08/2009

google-youtube-bd-characterTerminées les bacchanales dans de sordides bar-karaoké Hongkongais, les soirées kebab-cocaïnes et les grasses matinées jusqu’à 19h du matin, le Captain est de retour de vacances. La machine à café de mon QG (un cybercafé parisien bien connu pour recueillir la lie de la blogosphère BD) tourne d’ailleurs à plein régime depuis deux semaines, c’est un signe qui ne trompe pas.

Les bonnes vieilles habitudes étant reprises et notre nouveau projet pour cette rentrée sur les rails, il est grand temps de reprendre tranquillement les revues de web avant que mon agrégateur n’explose, gavé de news avariées au point d’en avoir les dents du fond qui baignent. C’est que cela s’accumule ces choses la, même en plein été. Entre les netbooks que MSI semble bien décidé à vous fourrer dans le cul, le rachat de Friendfeeds par Facebook, la liaison maudite Yahoo-Microsoft et les 30000 rumeurs Apple du moment, l’actualité High-tech n’a pas pris de vacances en 2009.

Ce tsunami permanent d’informations ne surprend d’ailleurs plus personne tant les technologies, et plus particulièrement le réseau Internet, sont devenus des éléments essentiels de nos vies. Pour vous en convaincre il vous suffit de calculer rapidement le temps que vous passez chaque jour devant votre écran d’ordinateur et votre téléphone mobile. Entre vos mails, facebook et la consultation à titre informatif des dernières vidéos du gangbus, vous y passez probablement la moitié de votre journée. Et si vous avez encore besoin d’un chiffre révélateur pour illustrer le bordel, sachez qu’aux Etats-Unis, un couple marié sur huit s’est rencontré par l’intermédiaire d’un réseau social sur le web. Cette arrivée en force des réseaux sociaux est d’ailleurs telle que même le secteur du porno ne peut y résister. Tout se perd décidément.

Et un petit vrac pour bien commencer cette nouvelle saison sur votre blog préféré :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!

Revues de web , , , , , , ,