Archive

Archives pour la catégorie ‘Software & Apps’

Stupid Apps Saturday : Silver Revolver, le simulateur de flingue

21/11/2009

Stupid Apps Saturday #5 : Frustré de ne pas pouvoir vous balader dans la rue avec votre kalachnikov en bandoulière? Marre de ne pas être autorisé à faire valoir votre droit légitime à l’autodéfense à grand coup d’arbalètes? Heureusement pour vous, l’application Silver Revolver vous permettra de jouer au chef de gang sans permis de port d’arme et ceci grâce à une multitude de fonction allant du rechargement du bazar au jeu de la roulette russe. Malheureusement pour le QI global de l’humanité, les gens ayant acheté cette fantastique application pour 99 cents ne pourront pas réellement se tirer une balle avec, contrairement à ce que voudrait faire croire cette publicité mensongère.

Software & Apps , , ,

Stupid Apps Saturday : iDriver télécommande votre voiture

21/11/2009

Stupid Apps Saturday #4 : Grace a cette invention qui, je l’espère, sera bientôt en série sur tous les véhicules vendus, l’accident de voiture sera enfin à la porté de tous sans aucun risques (pour le conducteur tout du moins). Merci qui?

Software & Apps ,

Stupid Apps Saturday : iLingual

21/11/2009

Stupid Apps Saturday #3 : J’attends avec impatience qu’un petit malin fasse la même application avec une bite ou une vulve et présente ça à Apple. Ne rigolez pas dans le fond, vous savez bien que quelqu’un a déjà du y penser ou le programmer!

Software & Apps , ,

Stupid Apps Saturday : Blower

21/11/2009

Stupid Apps Saturday #2 : Un classique maintenant (à comprendre : sur le net depuis plus de 48h). Le blower n’est pas une application qui va permettre à votre iPhone de vous sucer sur commande, mais bien un séchoir diabolique qui va utiliser le haut parleur de votre iPhone pour souffler sur une flamme ou tout autre élément mettant en danger votre précieux portable. Inutile de demander à quoi cela sert, vous savez bien qu’il n’existe pas de réponse à cette question.

Software & Apps

Stupid Apps Saturday : Nude It

21/11/2009

Stupid Apps Saturday #1 : En voila une killer’app qui rentre parfaitement dans le cadre du S.A.S. Avouez que si elle existait vous seriez déjà en train de faire chauffer votre carte de crédit pour l’acheter bande de petits salopards!

Software & Apps , ,

Stupid Apps Saturday : l’iPhone dans tous ses états

21/11/2009

iphone-stupid-appsTrainer sur le net à 4 heure du matin ne donne jamais rien de bon. Au mieux on termine sur rotten.com à regarder des mecs se faire découper par des palles d’hélicoptère, au pire on perds sa nuit à découvrir des vidéos d’applications iPhone à la con.

Le bon coté des choses si vous êtes un blogueur, c’est qu’il s’agit d’une ressource sans fin de billets pour votre blog (les applications hein, pas le steak haché humain de rotten). Prenons la moisson du jour du Captain par exemple : c’est bien simple, j’ai trouvé tellement de conneries que je pense bien avoir de quoi doubler en une seule journée mon activité du mois. Bon certes, mon cerveau a bien failli couler sur le parquet mais c’est les risques du métier non?!

La résistance humaine ayant ses limites, je ne vais quand même pas aller vous présenter toutes les applications à la con du mobile d’Apple (soit sans doute 98% des 100.000 disponibles). Par contre, je vais me faire un petit plaisir en ce samedi merdique et vous postez quelques unes de mes découvertes. Puis comme un bon titre bien putassier « in english please » c’est important, je vais appeller ça le « Stupid Apps Saturday » à la Twitter.

Maintenant, si vous aussi vous avez trouvé quelques applications iPhone dont l’unique utilité est de vous faire perdre votre temps ou/et votre argent, postez les sur votre blog dans la journée et je linkerais tout ça dans un billet spécial dimanche. Les meilleures gagneront des photos de poneys par email.

P.S. : Bien entendu, je ne me limite pas aux vrais apps, je m’autorise aussi les fakes du plus mauvais gout (mais en vidéo!)

Software & Apps , ,

Un nouveau concept de navigation présenté par Sony sur PS3 et PSP

09/09/2009

On parle beaucoup de nouvelles interfaces depuis quelques mois, qu’il s’agisse de Multitouch ou de machins plus exotiques, tel le projet Natal de Microsoft ou le Motion Controller de Sony. Mais au delà de ces quelques exemples dont on entend parler depuis des lustres, il est encore possible de trouver des initiatives intéressantes dans le domaine.

Sur la vidéo ci-dessous, vous allez découvrir une démo technologique développée par Sony et nommée « High-Resolution Image Enlargement ». L’idée : pouvoir naviguer dans une application en zoomant à l’infini sur une image ou du texte. En agrandissant ainsi l’image, on découvre de nouvelles zones interactives pouvant elle même contenir d’autres zones. Fonctionnant sur PS3 et PSP, le principe laisse imaginer de nombreuses applications, pas forcément liées aux jeux vidéos.

Alors bien sur, l’idée n’est pas nouvelle (il semblerait qu’un projet semblable ait été déjà présenté à TED il y a quelques années), mais la technique a l’air au point et pourrait faire émerger quelques applications sympa pour peu qu’elle soit intégrée à un prochain firmware des deux consoles. Et vous, vous en imaginez déjà quelques unes d’applications?

Source : Diginfonews

Software & Apps , ,

Firefox : mais c’est de la merde!

27/08/2009

firefox-vs-chromeEn lisant hier un billet de presse-citron consacré à gReactions, un autre plug-in à la con pour firefox, j’ai soudainement réalisé que j’utilisais beaucoup moins qu’avant mon navigateur favori. Sans en arriver à l’affirmation racoleuse (mais vendeuse) qui fait le titre de ce billet, il faut bien reconnaitre que j’ai de plus en plus le reflexe de privilégier Chrome pour surfer.

Entendons nous bien. Firefox est un putain de navigateur. C’est même le premier logiciel que j’installe sur chaque ordinateur qui me tombe sous les mains afin de m’affranchir d’Internet Explorer. Les plug-ins de mon fidele FF me rendent d’innombrables services et je n’imagine même plus comment travailler sur un site sans ma barre du développeur à porté de clic. Puis c’est quand même à Mozilla qu’on doit la descente aux enfers actuelle d’IE, et rien que pour cette raison, l’équipe derrière le bousin mériterait de recevoir un prix Nobel.
Ceci dit, regardons les choses en face. Sans m’en rendre vraiment compte,  j’ai pris depuis quelques mois l’habitude d’utiliser Google Chrome à la place de mon fidele renard. Ce ne fut pas une décision soudaine, mais plutôt un lent glissement qui me fait aujourd’hui réfléchir à carrément passer Chrome comme navigateur par défaut.
Le fautif, celui sur qui repose le péché originel, je le connais! C’est la pierre angulaire de ma veille technologique quotidienne : Netvibes. Avec le millier de flux que je surveille chaque jour, utiliser l’usine à gaz de Tariq Krim était devenu absolument impossible sur Firefox. Au mieux cela ramait à mort, au pire Firefox freezait et j’étais bon pour un bon vieux ctrl+Alt+suppr des familles. Evidement j’aurais pu essayer Google Reader, voir même passer sur OS X mais, voila, quand je suis habitué à un outil qui marche (relativement) bien, je reste dessus jusqu’à ce que mort s’en suive. Pour vous donner une idée, la dernière fois que j’ai switché d’un logiciel à un autre, ça devait être pour passer d’Eudora à Thunderbird.
Autre raison d’utiliser principalement Google Chrome : les fuites de mémoires monstrueuse qui me donnaient parfois l’impression d’être revenu sur mon bon vieux 486Dx (les plus jeunes d’entre vous peuvent consulter la Wikipédia). Pour résumer la catastrophe : un seul onglet ouvert sur n’importe quel site en html et c’était carrément 1go de mémoire qui se trouvait vampirisé par Firefox. Malgré une réinstallation de XP et un passage sous Seven, je n’ai jamais pu trouver la source de ce mystère que j’imagine se situer du coté d’un plug-in mal foutu ou d’un conflit avec un autre logiciel en mémoire (Adobe air?). Mes recherches sur le sujet m’ont d’ailleurs fait découvrir que je n’étais pas le seul à en être victime.
Quoi qu’il en soit, le résultat est la : Firefox ne me sert plus que lorsque je travaille sur des développements de site. Le reste du temps, qu’il s’agisse de mater des vidéos, de consulter des sites ou de faire de la veille, Chrome est mon ami. L’ultra simplicité de l’interface, la vitesse et l’efficacité redoutable du produit (qui sont autant de marques de fabrique de Google), auront réussi la ou d’autres navigateurs avec des centaines d’options à la con se seront brisé les dents.
Et vous? Vous restez fidèle à votre navigateur ou il vous est déjà arrivé de switcher?.

Entendons nous bien. Firefox est un putain de navigateur. C’est même le premier logiciel que j’installe sur chaque ordinateur qui me tombe sous les mains afin de m’affranchir d’Internet Explorer. Les plug-ins de mon fidele FF me rendent d’innombrables services et je n’imagine même plus comment travailler sur un site sans ma barre du développeur à portée de clic. Puis c’est quand même à Mozilla qu’on doit la descente aux enfers actuelle d’IE, et rien que pour cette raison, l’équipe derrière le bousin mériterait de recevoir un prix Nobel.

Cela dit, regardons les choses en face. Sans m’en rendre vraiment compte,  j’ai pris depuis quelques mois l’habitude d’utiliser Google Chrome à la place de ma fidele bête à poils ras. Ce ne fut pas une décision soudaine, mais plutôt un lent glissement qui me fait aujourd’hui réfléchir à carrément passer Chrome comme navigateur par défaut.

Le fautif, celui sur qui repose le péché originel, je le connais! C’est la pierre angulaire de ma veille technologique quotidienne : Netvibes. Avec le millier de flux que je surveille chaque jour, utiliser l’usine à gaz de Tariq Krim était devenu absolument impossible sur Firefox. Au mieux cela ramait à mort, au pire Firefox freezait et j’étais bon pour un bon vieux ctrl+Alt+suppr des familles. Evidement j’aurais pu essayer Google Reader, voir même passer sur OS X mais, voila, quand je suis habitué à un outil qui marche (relativement) bien, je reste dessus jusqu’à ce que mort s’en suive. Pour vous donner une idée, la dernière fois que j’ai switché d’un logiciel à un autre, ça devait être pour passer d’Eudora à Thunderbird.

Autre raison d’utiliser principalement Google Chrome : les fuites de mémoires monstrueuses qui me donnaient parfois l’impression d’être revenu sur mon bon vieux 486Dx (les plus jeunes d’entre vous peuvent consulter la Wikipédia). Pour résumer la catastrophe : un seul onglet ouvert sur n’importe quel site basic en html et c’était carrément 1go de mémoire qui se trouvait vampirisé par Firefox. Malgré une réinstallation de XP et un passage sous Seven, je n’ai jamais pu trouver la source de ce mystère que j’imagine se situer du coté d’un plug-in mal foutu ou d’un conflit avec un autre logiciel en mémoire (Adobe Air?). Mes recherches sur le sujet m’ont d’ailleurs fait découvrir que je n’étais pas le seul à en être victime, ce qui me rassure un peu par certains cotés.

Quoi qu’il en soit, le résultat est la : Firefox ne me sert plus que lorsque je travaille sur des développements de site. Le reste du temps, qu’il s’agisse de mater des vidéos, de consulter des sites ou de faire de la veille, Chrome est mon ami. L’ultra simplicité de l’interface, la vitesse et l’efficacité redoutable du produit (qui sont autant de marques de fabrique de Google), auront réussi la ou d’autres navigateurs dotés de centaines d’options à la con s’étaient cassés les dents.

Et vous? Vous restez fidèle à votre navigateur ou il vous est déjà arrivé de switcher?

Software & Apps , , ,

iSniffe, l’application iPhone qui défonce

02/05/2009

isnort-iphone1Je pense que vais désormais dédier le samedi aux vidéos à la con. Les vidéos c’est idéal. Deux lignes de texte, un copier/coller du code youtube et c’est parti.

C’est dire si ça fait des billets rapides à écrire qui me permettent de retourner aussi sec me concentrer sur une bonne bouteille de vodka.

Aujourd’hui, je vous présente l’application iSnort découverte via Binnie qui a eu le bon gout de la poster sur son blog. Autant le dire direct, c’est la killer app du téléphone Apple. Celle qui fera de vous la star des soirées mondaines quand on vous verra sniffer virtuellement quelques lignes de cocaïne sur votre mobile à 600€. Évidement ça ne vous met pas encore le cerveau en vrac, mais je suis certain que dans la version 2.0 une option devrait permettre de débrider le WiFi pour que les ondes transforment votre cortex cérébral en bouillie.

Software & Apps ,