En bonus pour les courageux auditeurs qui ont écouté le débat JFK entre Yeti et Kwakos, voici la version illustrée de la fameuse balle magique. J’avais affiché pendant le live quelques images sur ustream, images que les auditeurs du podcast en différé ne verront pas, d’où l’intérêt de ce petit article pour leur permettre de bien suivre le débat indispensable de cette fin d’année.

La balle magique est le nom qu’on donne à la balle qui a blessé Kennedy au niveau de la gorge puis le gouverneur Connally à la poitrine, au poignet, pour enfin finir dans sa cuisse. Présenté comme ça, la balle semble avoir une trajectoire très curieuse, voire impossible, ce qui laisserait plutôt supposer la présence de plusieurs balles pour cet ensemble de blessures, et donc plusieurs tireurs.

Les deux images suivantes montrent la trajectoire supposée de cette balle magique.

bogus3Trajectoire de la balle magiqe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si on s’arrête là, il faut bien admettre la conclusion qu’Oswald, avec une balle unique n’a pas pu causer ces blessures.

Etant un adepte de la thèse officielle (et accessoirement recevant des tickets restaurant de la part de la CIA), je vais vous présenter les différents éléments pour montrer que cette balle magique a bel et bien existé !

Avant tout, l’image 2 est fausse, Kennedy et Connally ne sont pas assis l’un derrière l’autre comme dans une vulgaire Scénic. En regardant les photos de la voiture officielle, Connally est décalé sur la gauche de Kennedy, il est aussi assis plus bas.

height_in_car2 height_in car

220px-Sbt2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a une vidéo très bien faite (en anglais) pour expliquer cette balle magique, que Captain Posix et François ont signalé dans les commentaires du podcast : http://www.youtube.com/watch?v=PfSXkfV_mhA

Bien entendu, ceci n’est pas une preuve du tireur isolé, mais en tout cas montre qu’une seule balle suffit à expliquer les blessures observées.