Voilà un site web que je voulais vous présenter depuis un putain de moment et qui n’intéressera que les plus barbus d’entre vous. En effet, aujourd’hui je vais vous parler contreplaqué, découpes circulaires et powertools  (mais les femmes à barbe sont les bienvenues aussi). Si la simple idée de sortir une perceuse pour installer une étagère vous donne de violentes envies de meurtre, je vous conseille donc de passer directement à un autre article, car ici, ça va envoyer du bois, et du vrai.

Mais avant tout, remettons nous dans le contexte : comme moi et le grand Babozor vous ne supportez plus de devoir acheter des meubles de merde dans les grandes enseignes spécialisées.  Honnêtement, qui d’entre nous n’a pas défoncé l’un de ces objets maudits après une tentative de montage de trois heures sans d’autres résultats que celui de vous être ouvert le pouce avec votre tournevis. Aller, c’est décidé, halte aux étagères composées d’aggloméré en carton qui sont déjà défoncées avant même que le carton soit ouvert! Il est temps pour vous de réaliser le meuble de vos rêves qui accueillera dignement et sur mesure votre collection de pornos Allemands des années 70.

Première étape, le plan. Muni du double décimètre « hello kitty » de votre fille et d’un pack de Kronenbourg, vous prenez les mesures au millimètre près et tracez le schéma exact de votre futur meuble sur un vieux bout de papier toilette. Le résultat sera magnifique, vous avez même prévu un espace pour mettre en valeur le bocal de formol dans lequel flotte votre testicule droit, perdu lors d’un voyage d’affaire à Kaboul. Reste le plus gros problème… acheter le bois!

Car oui, c’est là l’étape cruciale de toute réalisation personnelle et en cet instant plusieurs choix s’offrent à vous :

  1. Vous rendre chez un menuisier qui vous fera un boulot nickel mais vous violera à grand coups de rabots au moment de la facturation.
  2. Acheter dans un magasin de bricolage quelconque de grandes planches de bois et les découper vous-même. Après avoir perdu trois doigts et 10m² de contreplaqués, passer à la solution numéro trois.
  3.  Faire découper vos planches  sur mesure chez Leroy Merlin, Bricolex, au BHV ou tout autre magasin de bricolage. Le prix ne devrait pas être trop élevé, par contre préparez-vous mentalement à vous trouver avec des quinconces à la place de vos beaux rectangles. Avec un peu de chance vous n’aurez qu’un centimètre d’écart sur chaque coupe, ce qui devrait quand même suffire à vous refaire tout redécouper à la main (GoTO : solution 2).
Autre détail emmerdant dans tous les cas de figure ci-dessus, vous allez devoir vous taper le transport, et si vous êtes comme moi un fervent adepte du transport parisien, soyez prêts à vous faire hair par toute la rame de métro, voir tabasser par cinq accordéonistes que vous aurez dérangé dans l’exercice de leur métier délicat. Bien sur il reste la solution de se faire livrer mais pourquoi se casser le cul à se déplacer si c’est pour finir par se faire délivrer le boxon. Bref, rassurez vous, j’ai trouvé la solution magique : Woodeos, un site qui vous propose de découper vos planches au millimètre et de vous les livrer à domicile, tout ça en ligne, sans bouger le cul de votre chaise.
Bon, je ne vais pas vous le cacher, ça vous coûtera quand même un bras, surtout avec les frais de port, mais le bordel propose plein de choix et surtout vous ne serez pas tenté de tuer le vendeur au lance-flamme après trois heures de queue dans une succursale de l’enfer. Mais parlons du prix justement. D’après mes savantes recherches, il semblerait qu’il faille compter dans les 35% supplémentaires. La ou vous payerez du medium 19mm à 25€ le m² chez castorama, il vous faudra taxer 33€ chez Woodéos. La fainéantise à un prix, et il est élevé.
Coté choix maintenant vous allez avoir de quoi faire puisque en dehors des classiques agglo, medium et contreplaqué, vous allez pouvoir commander du mélaminé et de l’OSB (ne me demandez pas ce que c’est, tout est relativement bien expliqué sur leur site). Certains types de matériaux sont même disponibles dans une cinquantaine de couleurs.  Bonus supplémentaire, il  est aussi possible pour le mélaminé de commander un plaquage de chant, c’est à dire d’obtenir des cotés stratifiés (l’épaisseur quoi). Là aussi ça vous coûtera une blinde, mais si vous souhaitez commander sur le net ce genre de produit, c’est probablement que vous en avez les moyens. Enfin, on n’est pas obligé de s’en tenir au format carré, le site proposant des découpes circulaires, elliptiques et oblongues.
Dernier point, un « configurateur de meuble » vous propose quelques meubles de bases (armoires, étagères…) à personnaliser dans tous les sens (hauteur, largeur, profondeur). De l’ikéa sur mesure quoi. Idée sympa donc, mais une étagère à DVD de 18 centimètres de profondeur et 40 de large à 296,59€, ça me semble un poil cher.
Conclusion du bordel, le principe est excellent mais le prix malheureusement encore bien trop cher pour la plupart d’entre nous. Reste que la scierie/menuiserie 2.0 ça claque du poney et du coup je me sentais obligé d’en parler même si je commanderais pas dessus avant d’avoir gagné à l’euromillion.
P.S. : Il y a d’autres sites que Woodeos, mais nettement plus oldschool, comme par exemple ce site ou encore celui là, spécialisé dans les plans de travail, mais ils sont quand même moins bien foutus. Reste à comparer les prix, si quelqu’un veut le faire dans les coms, qu’il se fasse plaisir.