Accueil > Software & Apps > Le coeur des pommes

Le coeur des pommes

Salut les nouilles ! J’ai décidé de m’attaquer à un gros dossier, OSX (attention Lord, on dit OS Ten, c’est un peu comme U2 ou UB40, y a un piège). Pour les plus à la rue d’entre vous, c’est le système d’exploitation des Macs, la dernière version en date, Lion, est sortie à la fin de l’été. Le Captain et ses ouailles n’étant pas toujours tendres avec la marque à la pomme, je m’en vais faire rétablir un semblant d’équilibre. Aujourd’hui, je m’attaque à trois contre-vérités sur OSX ; la semaine prochaine, j’essaierai de dresser un bilan exhaustif des avantages et des inconvénients de ce système ; et pour finir j’aimerai bien faire un article sur mon usage d’OSX en tant que développeur web. Mais je reste bien sûr ouvert à vos suggestions et questions…

Mac c’est hors de prix

Le matériel est effectivement très cher. On peut apprécier la qualité de finition et la durabilité des machines produites par Apple, il n’en reste pas moins que le coût du hardware est deux à trois fois supérieur à la concurrence, et que 200 euros pour passer de 4 à 8 go de RAM sur un iMac c’est carrément du foutage de gueule.

Pour un desktop, j’ai la solution : le hackintosh. En geeks avisés vous n’êtes pas sans savoir que depuis la première version d’OSX en 2006, Apple a abandonné les processeurs Power PC pour Intel et leur architecture X86. Ce qui rend les Macs virtuellement identiques aux PC. Des gens doués se sont empressés de voir s’il n’était pas possible de feinter un peu tout ça, et depuis quelques années les solutions pour installer OSX sur un ordinateur acheté à Surcouf fleurissent sur le net, de plus en plus accessibles et fiables. On pourrait débattre de leur légalité ; la plupart prônent l’installation à partir d’un disque officiel, dont vous payerez donc la licence ; c’est probablement illégal mais ça reste toléré et on imagine mal Apple poursuivre des particuliers en justice pour ça (en revanche une société, Psystar, a tenté de vendre des PCs avec OSX pré-installé et s’est vite retrouvée avec une armée de LTP en costard aux fesses). Le site à consulter si ça vous intéresse est http://www.tonymacx86.com ; il y a de nombreux tutoriels sur le sujet, notamment sur lifehacker, et les règles à respecter sont un peu les mêmes que pour Linux : assurez vous de la compatibilité du matériel avant de l’acheter, car tout n’est pas supporté, et qu’on peut rapidement se retrouver face à de gros problèmes si on s’éloigne trop des composants qui équipent habituellement des Macs. Au final vous pouvez vous monter un Mac mini pour moins de 300 euros. Et là où c’est rigolo, c’est que le prix du système d’exploitation est de 29 euros pour la version téléchargeable, ou de 59 euros pour la version sur clé USB. C’est la même version. Il y en a une seule, d’ailleurs. Là où Windows vous propose 3 versions retails allant de 119 à 299 euros. J’ai même versé des larmes de sang en voyant une amie avec notebook sous Windows 7 Starter Edition, où tu n’as pas le droit de changer de fond d’écran…

Une fois votre beau desktop configuré avec OSX, le seul prérequis est d’avoir un clavier Apple. C’est une des grosses galères lorsqu’on switche, les claviers n’ont pas la même disposition et la transition fait mal. Les claviers Apple filaires sont très agréables et bon marché (49 euros) ce qui vous consolera un peu quand vous chercherez comment faire un(e) pipe | avec.

Ensuite il faudra passer par la case logiciel, et là, suprise : Apple est plutôt moins cher. Microsoft Office commence à 139 €, les 3 logiciels de la suite d’Apple, Pages, Numbers et Keynote sont tous à 16 € ; Adobe Premiere est à 820 euros là ou Final Cut Pro X est à 199 € ; Lightroom est à 290 € là où Aperture est à 63 € ; etc. L’open-source et le piratage sont bien évidemment tout aussi possibles que sous Windows (attention, les deux sont gratuits mais un seul est karmiquement écologique).

Bref, Apple n’est pas toujours plus cher. Pour les portables, il est compliqué de monter un hackintosh (difficile d’en trouver un avec tous les composants compatibles, le clavier est un souci, et l’intérêt des portables Mac en terme d’autonomie et de finition justifierait presque leur prix), mais pour un ordinateur de bureau c’est une alternative tout à fait viable voir recommandable.

Oué mais on peut pas jouer sous Mac

Il y a 3 problèmes différents ; tout d’abord, le processeur et surtout la carte graphique qui équipe votre Mac. Apple n’a jamais fait beaucoup d’efforts à ce niveau, et il faut se souvenir du rapport de prix cité plus haut ; si vous achetez un Mac Mini à 999 €, il faut pas perdre de vue que vous aurez l’équivalent d’un PC à 300 € ; joli, discret, mais absolument pas fait pour jouer. En revanche vous pouvez très bien vous monter un gros PC gamer (en prenant des composants supportés) comme vous le feriez sous Windows. Si vous optez pour un « vrai » mac, il faut choisir avec soin le modèle suivant le type de jeux qui vous intéressent. J’ai eu la chance d’avoir un Macbook pro grâce à mon formidable patron, et c’était un portable tout à fait correct pour jouer (même si un Asus deux fois moins cher fait aussi bien, on est d’accord).

Ensuite, il y a les jeux disponibles sur OSX. Certains développeurs comme Blizzard ont toujours supporté Mac, et si tu ressors ton vieux CD de Diablo 2, tu pourras l’installer sans aucun souci. D’autres ont rejoint la plateforme plus récemment, comme Valve ou Ubi. Half Life 2, Team Fortress 2, Portal 2 marchent très bien. Steam a sa version Mac, et offre la fonction SteamPlay : quand tu achètes un jeu sur Steam, s’il est disponible sur Mac, tu peux y jouer indifféremment sur Mac et sur Windows. Tout n’est pas parfait, les portages d’Ubisoft par exemple sont un peu légers (aucun support de la manette), mais ça s’améliore ces dernières années et les jeux indés sortent souvent sur Mac (Minecraft, Limbo, Braid, The Binding of Isaac me viennent à l’esprit).

Si les jeux qui t’intéressent ne sont pas disponibles sur Mac, tu as la dernière solution, le multiboot. Apple fournit Bootcamp depuis bientôt 4 ans, qui te permet en 1h maximum d’avoir un dual-boot Windows / OSX fonctionnel. Si tu as un hackintosh, Chameleon te permet de faire ça très simplement également. Avec les machines actuelles, redémarrer se fait en quelques minutes, c’est bien sûr moins confortable que de pouvoir lancer un jeu directement, mais personnellement ça m’évite aussi de trop glander. Quand je lance Windows, c’est que j’ai une heure devant moi pour jouer, pas parce que je viens de finir tel truc alors je peux bien faire une pause de « juste cinq minutes » sur Skyrim.

Mac c’est pour les cons y a pas de clic droit

Le clic droit a longtemps été absent sous Mac, c’est vrai, et c’était tellement naze que c’est normal qu’on s’en moque encore. Mais bon, c’est fini depuis 2005. Il y a un clic droit sur Mac, il est même indispensable, et les souris 5 boutons sont très bien supportées…

Voilà, on approche des 6 minutes estimées de lecture pour cet article, je pense que c’est assez pour ta capacité limitée d’attention. Je te sens toujours dubitatif ; tu pourrais effectivement passer sous OSX sans vendre un rein et en continuant de baver sur la sortie prochaine de Diablo 3, mais bon, quel intérêt ? Peut être aucun pour toi, ça dépend de ta curiosité et de tes usages… On se retrouve la semaine prochaine pour en parler ? Bisous bisous !

Software & Apps , , ,

http://www.wikio.fr
  1. Lukior
    14/11/2011 à 13:40 | #1

    Et pour le fail silently et la surassistance du luser en puissance?

  2. Poil d’Ortie
    14/11/2011 à 13:44 | #2

    Concernant la première idée reçue, le « 2 à 3 fois plus cher » est un peu exagéré, notamment pour les portables.

    Fabriques-toi une configuration équivalente chez lenovo ou HP (écran, CPU, RAM GPU), et tu verras que la différence n’est pas énorme. Et puis l’alu monobloc, c’est juste indestructible.

    Par contre, je suis d’accord avec toi, les options (RAM, HD) sont juste du foutage de gueule, mais c’est la même chose ailleurs (HP, Lenovo, Dell). Et un mac, ça se bricole facilement, pour peu qu’on ait le bon tournevis !

  3. Aeon
    14/11/2011 à 14:03 | #3

    Office et la suite Apple, c’est le jour et la nuit, la comparaison du prix me paraît suspecte.

    « l’intérêt des portables Mac en terme d’autonomie et de finition justifierait presque leur prix » est une phrase de gros fanboy. Il suffit de voir les derniers ultra portable Asus par exemple, le prix est incomparable et niveau finition/autonomie, ils n’ont pas à rougir face au mac (je pourrais citer beaucoup de cas comme celui-ci).

    Les conclusions du genre « bon ok je suis obligé d’admettre que sur mac, on ne peut pas jouer mais en fait, c’est un avantage car comme ça on ne glande pas », c’est vraiment énorme :).

  4. Lukior
    14/11/2011 à 14:07 | #4

    Et puis niveau foutage de gueule, apple, ils sont pas à ça près. Dixit le site d’apple lui même: « Immunisé aux virus PC ».

    Mon pc est immunisé aux virus mac, pour sa part. Et aussi à applecare.

  5. 14/11/2011 à 14:41 | #5

    Le mak cé le mal, fo instalé débiane !

    En tout cas, très bon article encore une fois MoutonRebelle !
    J’attends la suite avec impatience.

  6. 14/11/2011 à 14:41 | #6

    je savais que c’était un bon sujet bien consensuel et pas un appeau à troll :)

    @Aeon je sais pas ce que tu entends par ta remarque sur Office, mais si tu prends juste Keynote contre Powerpoint je pense pas qu’il y ait débat..Après j’utilise très peu les softs de bureautiques donc je suis pas le meilleur juge… Vive LibreOffice de toutes façons :)

    Pour les Asus, j’ai envie de te dire reviens comparer dans 3 ans. Le macbook pro aura toujours une bonne autonomie, le système sortira de veille dès que tu soulèveras l’écran, et le portable restera très utilisable. L’Asus je serais nettement plus circonspect (mais ils ont peut être fais de gros progrès…).

    J’ai plein de reproches à faire à Apple, hein, et je suis tout à fait d’accord pour le prix prohibitif du hardware. mais faut au moins leur reconnaitre la qualité et le soin apporté aux produits.

    Quand au gaming, on peut jouer sous Mac ; cette année c’était Civilisation V et Starcraft II pour moi. Mais j’ai aussi joué sous Windows, moi ça me dérange pas mais ça peut en déranger certains.

  7. Lukior
    14/11/2011 à 15:37 | #7

    Il manque une vérité inaliénable dans cet article. La mort de Steve Jobs est la meilleure chose qui aurait pu arriver pour la progression scientifique et technologique de l’informatique.

  8. Poil d’Ortie
    14/11/2011 à 16:13 | #8

    Godwin is near…

  9. Aeon
    14/11/2011 à 18:46 | #9

    @moutonrebelle: le problème vois-tu, est que le débat complètement stérile mac/osX vs pc/win (dans lequel je ne veux pas rentrer d’ailleurs), est ponctué d’assertion complètement non fondées dans ce style:

    « Pour les Asus, j’ai envie de te dire reviens comparer dans 3 ans. Le macbook pro aura toujours une bonne autonomie, le système sortira de veille dès que tu soulèveras l’écran, et le portable restera très utilisable. L’Asus je serais nettement plus circonspect (mais ils ont peut être fais de gros progrès…). »

    Alors je ne sais pas sur quoi tu te bases pour dresser un tel diagnostique sur une telle période mais ça m’intéresse. En tout cas, j’ai eu un macbook unibody et un macbook pro, la batterie tenait difficilement l’heure au bout de 2 ans avec une utilisation en itinérance faible…

    Et oui, je le confirme, tu dois effectivement utiliser très peu les softs de bureautique en particulier en milieu pro pour trouver la suite Apple est super!

    C’est tout aussi surréaliste que d’affirmer que sur mac « on peut jouer ». C’est vraiment prendre les utilisateurs pour des cons. Monsieur Michou va se prendre une sacrée douche froide lorsqu’il apprendra qu’en fait, il ne peut jouer ni à Battlefield 3, Assassin’s Creed ou WoW (que des petits jeux indés), sauf s’il s’achète une version de Windows hors de prix, qu’il se fait un multiboot et qu’il baisse sérieusement la qualité graphique parce que ce n’est pas avec les configs « entrée de gamme » d’Apple qu’il va faire tourner BF3 à 60fps avec une qualité optimale…

  10. 14/11/2011 à 19:01 | #10

    Asus vs Macbook Pro, dans la boite on a acheté un de chaque il y a environ 4 ans, et au final aujourd’hui le Asus ne tient plus que sur courant et met 3 plombes à démarrer, le Mac marche toujours au poil et conserve plus de 2h d’autonomie. Après peut être qu’on a eu de la chance, auquel cas navré d’avoir généralisé…

    Pour les jeux que tu cites WoW et AC sont dispos sur OSX. WoW tournera sur n’importe quel Mac vu la date du moteur. AC j’imagine qu’il faut un bon truc, mais là encore :
    – je doute que tu y joues dans de bonne condition sur le premier portable venu
    – j’invite vraiment à se monter un hackintosh ; ma machine actuelle doit revenir à 700 euros (sans l’écran), elle tourne parfaitement sous OSX, et je reboote sous Windows pour certains jeux (récemment Rage ou Orc must die).

    La suite de Office de Microsoft est également disponible sur OSX, si c’est un point essentiel au débat :)

    Et pareil, je suis pas là pour troller sur Windows ou OSX ; les deux OS ont leurs avantages et leurs défauts. L’objet est juste de rectifier quelques idées préconçues dans cet article. On peut jouer à de plus en plus de jeux sous OSX, se faire un multiboot est très simple, et se monter un « faux » mac pour 3 fois moins cher est accessible au public de geek qui lit ce blog.

  11. Pénis_Nécrosé
    14/11/2011 à 19:26 | #11

    Non mais sériously les boys, je ne peux rester muet face à ce genre d’inepties, je ne sais pas si vous êtes au courant mais Apple… Apple c’est une entreprise qui fait travailler jusqu’à la mort des petits asiatiques dans des usines d’électronique et lorsque que l’un des trous d’balle d’ingénieurs de chez eux perdent des prototypes, ils décident de matraquer un ado de 16 ans à mort dans une cellule puis de balancer son cadavre depuis les fenêtres de Foxconn pour faire croire à un suicide alors bon… Franchement, je suis tout à fait d’accord pour dire qu’Apple est le régime nazi de l’informatique ! Steve Jobs = Hitler ! Gloire à Richard Stallman !!

  12. Aeon
    14/11/2011 à 22:22 | #12

    A ma connaissance Brotherhood n’est pas sorti sur Mac et Revelation n’a pas été annoncé. Bref, c’est un détail, un joueur n’ira pas jouer sur un Mac.

    C’est marrant que tu parles de temps de démarrage montonrebelle parce qu’actuellement mon macbook met quasiment 10 minutes pour démarrer… Il faut que je fasse un diagnostique du disque et que je répare les secteurs défectueux pour régler ce problème mais tout ça pour dire que ton soit disant comparatif, c’est du flan…

    Quand à Office sur Mac, c’est une sombre blague, j’ai été obligé de l’utiliser un temps donc j’en sais quelque chose (c’est de bonne guerre de la part de MS remarque). A titre personnel, la suite bureautique n’a pas beaucoup d’importance mais faut redescendre sur terre, en entreprise, c’est 99% de l’utilisation des machines avec internet et la suite Apple est inutilisable dans ce cadre (déjà qu’Office n’est pas un cadeau…).

    Après je ne comprends pas très bien ton raisonnement: tu commences par dire que les machines Apple ne sont pas si chers que ça et à équipement équivalent, il est difficile de trouver moins cher chez la concurrence mais qu’ensuite tu peux te faire un hackintosh qui t’offre sensiblement les mêmes prestations pour 3 fois moins cher…

    En tant qu’utilisateur, je trouve que Mac OS X est un très mauvais système d’exploitation, tout comme le sont XP, Vista et Seven, mais ce que je constate c’est que le besoin incessant de comparer les deux mondes et de troller sur le sujet est initié la plupart du temps par les utilisateurs Mac, preuve en est qu’ils ont un besoin de se prouver quelque chose…

  13. 14/11/2011 à 23:08 | #13

    @pénis_nécrosé :-D

    @Aeon, tu me fais plaisir. C’est trop d’honneur que d’attirer un beau specimen comme toi !

    – Brotherhood est sorti sur Mac.
    – je pense effectivement qu’on devrait comparer les temps de boots des différents OS uniquement avec des secteurs défectueux, ça me semble plus fiable
    – Tu as raison, tout le monde passe sa journée de travail à faire des camemberts sous Office et à surfer sur Facebook, choses impossibles à faire sur Mac

    J’ai juste envie de faire découvrir un OS à des gens qui le critiquent trop souvent sans le connaître. Je n’irais pas le recommander à tout le monde, après quand on est geek on est un peu curieux en général…

  14. Zarkoff
    15/11/2011 à 00:57 | #14

    300€ pour un mac mini ? t’as trouvé ça où ? sur lifehacker ou tonymacx86 c’est plutôt vers les 600$ donc dans 450€…

  15. 15/11/2011 à 01:15 | #15

    @Zarkoff ouep, je me suis emballé. Je viens de vérifier et effectivement c’est plutôt 450 euros, contre 600 euros pour l’officiel…

  16. iTux
    15/11/2011 à 01:35 | #16

    Bon article dans l’ensemble, je souhaite y approter quelques précisions :
    – Le clavier Apple n’est pas obligatoire !
    Le mappage PC se trouve un peu partout sur internet, une fois installé (très simple à faire), le clavier réagis comme sous windows.
    – Utiliser bootcamp n’ets pas la seule méthode pour lancer des jeux windows !
    Une machine virtuelle ou une application basée sur Wine (comme crossover par exemple) suffisent dans la très grande majorité des cas.

  17. Poil d’Ortie
    15/11/2011 à 01:58 | #17

    Vous voulez lutter contre la dictature d’Apple et ses tarifs exhorbitants : n’achetez pas leurs produits, laissez-les à ceux qui ont les moyens !

    Salauds de pauvres !

  18. Aeon
    15/11/2011 à 07:44 | #18

    @Moutonrebelle que tu ne supportes pas ton status de gros troll en puissance, c’est ton problème, tu es un mouton absolument pas rebelle voilà tout :)

    Je suspecte un problème de secteur mais peu importe, tu venais de dire le post précédent que les install mac ne se dégradaient pas, c’est faux, la preuve (on s’en fout de la raison), car je n’ai eu aucune utilisation particulière qui justifie cet état (Windows démarre normalement).

    Visiblement tu es ignorant au monde de l’entreprise.

    Pourquoi partir tout de suite dans des comparaisons vaseuses alors qu’il suffisait juste de présenter les hackintosh, Mac OSX, etc. … ? C’est juste la question que je me pose…

  19. majoux
    15/11/2011 à 14:27 | #19

    Mac c’est pour les bobos !

  20. matchf
    15/11/2011 à 16:34 | #20

    une mini-correction, parce que si j’emmerde pas un peu le monde sur des choses insignifiantes, ma journée est foutue :

    – Mac OSX 10.7 à 29 euros ça n’est vrai qu’en mise-à-jour de la version 10.6 via le Mac Appstore.

    – Si tu veux une licence complète de 10.7, il faut passer par la clé USB à 59 euros

    – techniquement, l’installeur contient pourtant exactement la même chose sur les deux supports.

    – de toute façon, comme le but est de faire un hackintosh, on s’en branle de la licence.

  21. 15/11/2011 à 17:51 | #21

    Dans le monde de l’entreprise, la suite Office compte ses jours aussi. Bientot on n’en entendra plus parler \o/
    Libreoffice pour tous !

    Troll gratuit : Arretez de parler de jeux et de PC. Plus personne ne joue sur PC. Tout se passe sur console maintenant. Ceux qui restent sur PC sont des pauvres qui n’ont pas les moyens d’acheter une console, ou alors des gens qui paient leurs abonnements WoW -et qui donc n’ont plus les moyens pour acheter une console-

    @Aeon : Normal que ce soit les macusers qui initient les comparaisons OSX/Windows. Tu t’amuses pas à lancer les comparatifs quand tu as la plus petite hein :)

  22. 15/11/2011 à 21:37 | #22

    Merci @matchf et @iTux pour les corrections !

    @Yeti il y a encore des jeux différents sur PC, Starcraft 2 par exemple. Diablo 3 aussi :)

    @Aeon dans l’article j’ai du faire 3 lignes de comparaison, sur l’aspect tarifaire uniquement. Je maintiens qu’on peut jouer sur Mac et que niveau tarif de l’OS et des logiciels c’est plutôt moins cher que l’équivalent PC. Et je maintiens qu’un Mac vieillira mieux qu’un PC à usage égal, que ce soit niveau matériel ou logiciel, même si of course il y a des cas de figures / ça dépend de l’utilisateur (les enfants de madame Michou peuvent flinguer son Windows en quelques mois, sur Mac c’est nettement plus compliqué. les power users comme les lecteurs du captain savent gérer / maintenir un Windows en état plus longtemps).

    Après sur l’aspect Mac c’est pour les bobos, OUI clairement si tu achètes du matos pour faire joli / pour frimer. Vu le prix du matériel c’est clairement la cible. On peut dire la même chose d’Audi, pourtant je crois pas qu’il y ait des débats aussi houleux avec les possesseurs de Renault :)

  23. Aeon
    15/11/2011 à 22:02 | #23

    Madame Michou va flinguer son OS en quelques mois parce qu’elle ne sait pas qu’un compte super user n’est pas forcement nécessaire pour ces gosses. Après j’admets volontier que Windows gère extrêmement mal les privilèges et que le système a tendance à se dégrader avec le temps, mais j’ai le même phénomène avec Mac OS X. Les seules installs qui ne bougeaient pas chez moi, c’était ma LFS et ma Slackware.

    @Yeti: Linux a la plus grosse dans beaucoup de domaines et pourtant, je les entends moins :).

  24. Moi
    15/11/2011 à 22:03 | #24

    Pourquoi découvrir un OS fermé quand on a la possibilité (bien plus simple) de découvrir un monde libre et bien plus riche ?
    Pourquoi payer cher des composants moins bon ? Sous prétexte qu’on n’a pas besoin de plus de puissance … pourquoi acheter plus cher alors ?
    La batterie ? La concurrence fais aussi bien, faut sortir des clichés.

    A prix ÉGAL, qu’est ce qu’Apple nous propose de plus ?

  25. 16/11/2011 à 12:21 | #25

    C’est vrai quoi, qu’est-ce qu’Apple a vraiment fait pour nous ?

    Aqueduct, sanitation, roads, irrigation, medecine, education, health, wine…

  26. 16/11/2011 à 13:01 | #26

    @Aeon perso sous OS X mes installs ne se sont jamais dégradées, même après des mises à jour de l’OS « à la sauvage ». Sous Windows, si tu fais une upgrade de Vista à 7 tu peux serrer les fesses. J’avais une installation d’Ubuntu qui marchait bien jusqu’à ce que le support soit abandonné, et bien j’ai pleuré et j’ai réussi à la flinguer en prenant de mauvais dépôts. Je pense être un peu plus doué que Madame Michou pourtant.

    @Moi philosophiquement je suis d’accord avec toi : le monde irait bien mieux si les gens étaient prêts à faire l’effort, que dis-je le sacrifice de passer sous Linux. Je te renvoie à mon premier article sur ce blog : 99% des gens se branlent des préoccupations philosophiques / éthiques et veulent un truc qui marche simplement et qui soit joli. Facebook ou Google n’auraient pas l’audience qu’ils ont sinon. Linux reste trop compliqué pour beaucoup de choses, et les interfaces sont souvent imbitables. Tu peux probablement faire la même chose avec Gimp qu’avec Photoshop, n’empêche que l’usage de Gimp reste confidentiel.

    Mon article vise plus les utilisateurs de Windows un peu curieux ; si tu te montes un desktop aujourd’hui, tu peux le faire avec OS X en dépensant autant niveau hardware et moins au niveau licence de l’OS et des logiciels.

    Pour les portables, tu as peut être raison pour la batterie (même si c’est loin d’être systématique, on doit trouver des équivalents chez la concurrence) ; si tu veux juste un exemple où le soin apporté par Apple fait la diff, regarde la mise en veille. Sur un macbook, tu fermes l’écran, ça se coupe, tu relèves l’écran, ça se rallume. Tout de suite. Avec un portable sous Windows, tu peux compter 20 secondes et brûler un cierge.

    Quand à ce qu’OS X propose de plus // à Windows ça dépend de ton usage, et j’entrerai dans les détails dans mon prochain article. Pour moi c’est justement les avantages de Linux avec un vrai shell et la possibilité d’installer facilement et proprement tout ce qui concerne le dev web (Apache, PHP, Rails, etc…) tout en conservant une interface graphique confortable et des logiciels pros comme Photoshop.

    @Yeti : ton commentaire ressemble à un spam pour Civilisation. Ou pour Bouygues. :)

  27. Lukior
    16/11/2011 à 15:26 | #27

    J’ai un windows 7 qui a été upgrade de puis vista à a sortie du premier et qui va encore très bien, pourtant j’en ai fais de la merde avec. Et il tourne sur un asus (qui est une excellente marque). Il est pas forcément plus stable qu’un linux, mais pas forcément moins non plus. Disons qu’au moins quand j’ai un gros soucis avec le matos, je peux pas le rater (je devrais fonder le club des BSOD lovers).

    Linux, ça peut être en béton armé (slackware étant le maus de sa catégorie), comme ça peut être un véritable immondice d’internet (ceci est un canonitroll). Mais dans tout les cas, ce kernel a le bon goût d’être majoritairement libéré (même un peu) du reich POSIX (l’interop c’est sympa, mais faut pas trop y sacrifier non plus).

    MacOS c’est pas l’OS des machines à écrire mécanique des années 40?

  28. Lukior
    16/11/2011 à 15:28 | #28

    Et la réplique de Yeti était une référence aux Monty Python.

  29. 17/11/2011 à 04:02 | #29

    Merci Lukior, il n’y a pas que des incultes sur ce blog infame !

  30. aka
    17/11/2011 à 14:51 | #30

    J’ai trouvé un site sympa pour tester Mac OS X Lion sous Windows grâce à VMware : http://www.cachem.fr/vmware-mac-os-x-lion-pc-windows/

  1. 15/11/2011 à 13:13 | #1
  2. 17/11/2011 à 11:21 | #2