Le mercredi c’est ravioli, donc pas de revue de web, mais un article de bon ton pour vous parler d’un site indispensable s’il vous arrive de commander des armes automatiques assiettes en porcelaine aux USA. Je veux parler de Shipito, un service web qui vous fournit une adresse postale aux Etats-unis pour recevoir lettres et paquets qui vous seront ensuite renvoyés vers la France ou tout autre pays dans le monde (encore que j’ai des doutes pour la Somalie et l’Afghanistan).

L’intérêt évidement, c’est de pouvoir acheter des produits dont la vente ou la livraison est normalement limitée au continent américain. Exemple type : le board d’HP fait une overdose de cocaïne lors d’un conseil d’administration un peu trop arrosé et décide de foutre aux chiottes son stock de 200.000 touchpad pour 99$ la pièce. Drame, sur le Market Place Amazon la vente est limitée aux Etats-Unis. Heureusement pour vous, Shipito est là et en cinq minutes vous voilà avec une belle adresse en californie pour recevoir votre nouveau jouet. Bon évidemment dans la pratique ces batards vont annuler votre commande et vous l’aurez dans le cul, mais c’est une autre histoire. Voyons plutôt comment ça marche.

Première étape, l’inscription. Vous allez commencer par choisir une formule parmi les trois disponibles. Selon votre choix vous paierez plus ou moins cher les frais de traitement pour chaque paquet reçu. Si comme moi vous utilisez le boxon une fois tous les deux ans, la formule sans frais mensuels sera probablement le bon choix (mais vous devrez quand même faire un premier dépot de 8,50$ équivalent aux frais forfaitaires pour un paquet de moins de 20 kilos). Shipito vous demandera aussi votre nom et l’adresse à laquelle transférer les paquets qu’ils recevront pour vous. Une fois votre compte en banque délesté de ces quelques dollars, le site vous propose donc une adresse de transit à votre nom, adresse que vous pouvez d’ailleurs choisir entre plusieurs pays car, oui, le système marche aussi pour la Chine, Hong Kong et le Japon. Toujours rien pour Kaboul par contre, doit pas y avoir beaucoup de sites de e-commerce là-bas.

Ceci fait, il ne vous reste plus qu’à commander sur le site de votre choix en indiquant votre toute nouvelle adresse pour la livraison. Le paquet reçu chez Shipito, vous recevrez un e-mail vous invitant à vous rendre sur le site pour valider la livraison et choisir le type d’envoi postal (économique, DHL, UPS, pony express). Truc pas con, pour être bien sur que ce ne soit pas votre cousin Escobar de Colombie qui vous fasse une bonne blague, un gars de là-bas prend deux photos de votre colis que vous pouvez alors consulter sur le site.

Pour avoir testé le système pas plus tard que la semaine dernière, je peux confirmer que cela marche très bien. Maintenant abordons le principal problème : cela va vous coûter un bras. Chaque envoi est en effet facturé 8,50$ pour le service auquel il faut ajouter les frais de port. Pour un colis d’un kilo que vous faites renvoyer en France par DHL Express (livraison sous 3 jours), on arrive immédiatement à 46$ de frais (8,50$ forfaitaire + 38,27$ de frais UPS). A cela on peut rajouter les frais de livraison déjà facturés par le vendeur pour envoyer le truc chez Shipito. Autant vous dire que si vous achetez une merde à 30$, vous paierez plus en frais de port que pour le produit lui même. Si c’est une montre en or à cinquante bâtons ok, par contre pour se faire livrer le coffret collector de Hulk XXX, j’ai des doutes quand à la rentabilité du truc.

Enfin, notez qu’il existe bien sur d’autres alternatives à Shipito que je ne suis pas allé tester :

En conclusion, c’est un service génial quand vous avez besoin de quelque chose qui est en vente uniquement aux états-unis, en Chine ou à Hong Kong. Par contre préparez vous à payer un minimum d’une trentaine d’euros supplémentaire pour ce type de prestation. Si vous aussi vous avez testé Shipito ou un équivalent pour recevoir 3 kilos de marijuana, on attend vos avis dans les commentaires.