Et voila donc le concurrent de Facebook que notre multinationale préférée nous préparait depuis un moment. On retrouve les fonctions classiques des réseaux sociaux (groupes d’amis, chat, partage), le tout à la sauce Google. Le principe des cercles d’amis semble en tout cas pas mal foutu, bien loin du bordel de Fb avec ses 150 autorisations paramétrables. Reste à voir si ce nouveau projet ne connaitre pas le funeste sort de Google Wave, exécuté proprement d’une balle dans la nuque au bout de six mois de bons et loyaux services.

P.S. : Si quelqu’un a une invitation d’ailleurs, je suis preneur!