Un long reportage qui nous fait découvrir ces étranges villes fantômes chinoises, vides pour certaines depuis des années et qui risquent de le rester encore longtemps vu le prix des appartements (astronomique comparé au salaire moyen de la population). Le bon coté des choses, c’est que quand le réacteur nucléaire voisin partira en couille, l’évacuation sera pas longue à faire.

Via Gurumed (qui n’est pas le site d’une secte comme le nom pourrait le laisser croire).