Kwakos étant en manque d’inspiration sur son blog ciné, je me suis dit qu’un peu de culture ne vous ferais pas de mal entre deux podcast alcoolisé. Voici donc ce que je n’ai pas peur d’appeler LE film de la décennie, une merveille du septième art qui prouve qu’avec un peu d’inspiration et 30 balles de budget il est toujours possible de réaliser des chefs d’oeuvre : « The Gingerdead Man ».

J’oserais presque proposer de le mater en première partie de notre fameuse soirée à venir « The Human Centipede », mais je pense que Lord Ton Père risque de péter une durite avant la fin du générique d’intro.

Aller, sans plus attendre, la bande annonce que vous attendez tous! Sortez votre rouleau à pâtisseries, votre sac de farine et vos slips en amiantes, c’est du lourd!

Via Gwenael qui m’a fait découvrir ce truc par mail, merci mec!

P.S. : Ce film existe vraiment, en voici même une critique sur cinemarde.com qui résume  bien la chose.