Il ne fait jamais bon de se retrouver entre deux géants qui se tapent sur la gueule pour savoir qui a la plus grosse. C’est ce qu’a du penser Steve Jobs en tombant sur cette pub pour la première fois. Pas bien grave me direz vous, l’iPhone n’a plus rien à prouver depuis longtemps et ramasse assez de cash pour ne pas avoir à s’inquiéter d’une mauvaise publicité comme celle que lui apporte ici son partenaire américain AT&T.

Compatriotes francophones, si en voyant ça vous vous dites que c’est dommage de ne pas avoir de telles publicités dans notre beau pays, rassurez vous! Avec la très probable arrivée de Free comme 4ème opérateur mobile, Orange, SFR et Bouygue devraient vite sortir l’artillerie lourde.