Tous les deux mois, un petit carnet de bord du Captain s’impose. C’est en tout cas la consigne officielle de la flibuste numérique, entité dont je suis le seul et unique membre mais qui devrait être amené à conquérir le monde dans les années à venir.
Pour les bleus bites qui viennent juste de monter à bord du galion, sachez qu’un carnet de bord c’est un billet faisant le point sur la vie du blog. Généralement je suis le seul à les lire, mais ça me permet de garder une trace du bordel pour le cas ou je perde soudainement la mémoire, victime d’une crise d’Alzheimer foudroyante. Tout ça pour dire que si les blogs et leur petite cuisine interne ne vous passionne pas plus que cela, vous pouvez directement passer à autre chose sans lire la suite de ce billet. Maintenant que les avertissements d’usage ont été faits, il est temps de rentrer dans le vif du sujet.
Les revues de Web
Vous l’aurez remarqué sans peine, surtout si vous êtes de vieux habitués, les revues de Web s’espacent de plus en plus pour ne pas dire qu’elles ont carrément disparu de la surface de ce blog. La raison principale de ce ralentissement vous ne la trouverez pas dans une capitulation du Captain face à l’obésité de son compte Netvibes, mais plutôt dans un manque de temps directement lié à ma passion pour les bordels espagnols mon travail. L’écriture d’une revue me prend en effet beaucoup trop de temps comme j’ai déjà pu l’expliquer dans un éditorial. Au delà de ce simple fait, j’ai également pu remarquer le très peu de retours que les revues engendre et le nombre de lecture de chacune d’entre elles qui reste faible comparé aux autres billets. J’en suis donc au stade de la réflexion quand à savoir ce que je vais bien pouvoir en foutre. Sans en venir à les faire disparaitre, il faut vraiment que je trouve un format plus concis, peut être dans le genre de ce que fait Smabite (mais définitivement pas une liste à la Guim).
L’Apéro du Captain
Du coté de l’apéro je crois pouvoir dire que le succès est au rendez-vous. Rien de comparable aux poids lourds du genre comme MacJT ou LRDV évidement, mais avec nos presque 2000 téléchargements par semaines au bout d’une dizaine d’épisodes seulement, on n’est pas peu fier de notre podcast. D’ailleurs je sors plus dans la rue sans mes lunettes noires et un tazer pour éloigner les fans en furie. Autre motif de satisfaction concernant le podcast, le nombre d’auditeurs présent lors du live qui ne cesse d’augmenter (pratiquement 80 simultanés à un moment lors du #11). Les fameux « after » inaugurés lors de l’épisode #8 n’y sont pas étranger. Aucune raison de s’arrêter donc, surtout que l’équipe a plein de projets en tête.
Cuisine interne du blog
La nouveauté la plus importante sur le blog du point de vue « technique » a été la mise en ligne de la version 1.2 il y a de cela une dizaine de jours. Il reste encore quelques trucs à faire, mais dans l’ensemble, cette petite retouche graphique semble plaire à tout le monde. La mise en avant du podcast dans le menu de gauche va permettre d’accéder plus facilement aux épisodes en attendant que l’on consacre peut être un site dédié à celui-ci (et la, il va falloir peser sérieusement le pour et le contre). Détail important également, la colonne centrale du site qui contient les articles gagne 100pixels de largeur ce qui permet une lecture et une mise en page bien plus agréable. Reste à voir si tous ces changements seront efficaces, mais la baisse du taux de rebond ces derniers jours est déjà un bon signe.
Autre événement qui mérite d’être commenté : le changement de serveur intervenu récemment. Cette migration était devenue indispensable suite à la montée en charge des téléchargements du podcast. A titre d’info la semaine dernière il y a eu plus de 2500 épisodes téléchargés, soit pratiquement 200Go de transfert.
Top Wikio et autre branlettes égotiques
Du coté du classement de référence des blogs (je parle de Wikio bien sur, pas d’overblog) les choses ont également bien bougées ces derniers mois. Apres l’entrée de captainweb.net dans le top 100 au mois de septembre, le blog s’est retrouvé 62em en octobre et finalement 50em ce mois ci. C’est largement au delà des objectifs que je m’étais fixé en début d’année lors du lancement du site. Conséquence logique de cette bonne place, la progression s’annonce désormais difficile à moins d’envoyer mon associé Afhgan briser les rotules de mes concurrents à grand coups de masse, option que je n’écarte pas totalement.
Qui qu’il en soit, cette cinquantième position reste quand même une bonne nouvelle car, même si le classement Wikio est toujours autant décrié, il permet d’avoir une bonne évaluation de la popularité du blog. Puis, plus que la place, c’est la progression qui donne un indice intéressant de ce qui se passe (à mettre en relation avec le nb de visiteurs uniques bien sur). Enfin et surtout, les agences de com et les départements marketing des marques prennent en comptes les blogs présents dans ces tops wikio. C’est donc un élément indispensable pour picoler et bouffer gratos à des soirées organisées par les grandes marques High Tech, véritable saint graal de la blogosphère.
Sur ce je laisse le blog reprendre le cours normal de ses programmes en attendant un prochain carnet de bord, probablement au début de l’année prochaine pour fêter le premier anniversaire du Captain !

captain-hightech-poneyTous les deux mois, un petit carnet de bord s’impose. C’est en tout cas la consigne officielle de la flibuste numérique, entité dont je suis le seul et unique membre mais qui devrait être amenée à conquérir le monde dans les années à venir.

Pour les petits nouveaux qui viennent juste de monter à bord du galion, sachez qu’un carnet de bord est un billet faisant le point sur la vie du blog. Généralement je suis le seul à lire ce genre de posts, mais ça me permet de garder une trace du bordel pour le cas ou je perde soudainement la mémoire, victime d’une crise d’Alzheimer foudroyante.

Tout ça pour dire que si les blogs et leurs petites cuisines internes ne vous passionnent pas plus que cela, vous pouvez directement passer à autre chose sans lire la suite de ce billet. Maintenant que les avertissements d’usage ont été faits, il est temps de rentrer dans le vif du sujet.

Les revues de Web
Vous l’aurez remarqué sans peine, surtout si vous êtes de vieux habitués, les revues de Web s’espacent de plus en plus pour ne pas dire qu’elles ont carrément disparu de la surface de ce blog. La raison principale de ce ralentissement vous ne la trouverez pas dans une capitulation du Captain face à l’obésité de son compte Netvibes, mais plutôt dans un manque de temps directement lié à ma passion pour les bordels espagnols à mon travail. L’écriture d’une revue me prend en effet beaucoup trop de temps comme j’ai déjà pu l’expliquer dans un éditorial. Au delà de ce simple constat, j’ai également pu remarquer le très peu de retours que les revues engendrent et le nombre de lecture qui reste faible comparé à celui des autres billets. J’en suis donc au stade de la réflexion quant à savoir ce que je vais bien pouvoir en foutre. Sans en venir à les faire disparaitre, il faut vraiment que je trouve un format plus concis, peut être dans le style des revues de Smabite (mais définitivement pas une liste à la Guim).

L’Apéro du Captain
Du coté de l’apéro je crois pouvoir dire que le succès est au rendez-vous. Rien de comparable aux poids lourds du genre comme MacJT ou LRDV évidement, mais avec nos presque 2000 téléchargements par semaines au bout d’une dizaine d’épisodes seulement, on n’est pas peu fier de notre podcast high tech. D’ailleurs je ne sors plus dans la rue sans mes lunettes noires et un tazer pour éloigner les fans en furie. Autre motif de satisfaction concernant le podcast, le nombre d’auditeurs présent lors du live qui ne cesse d’augmenter (pratiquement 80 simultanément lors de l’enregistrement du #11). Les fameux « after » inaugurés lors de l’épisode #8 n’y sont pas étrangers. Aucune raison de s’arrêter donc, surtout que l’équipe a plein de projets en tête.

Cuisine interne du blog
La nouveauté la plus importante sur le blog du point de vue « technique » a été la mise en ligne de la version 1.2 il y a de cela une dizaine de jours. Il reste encore quelques trucs à faire, mais dans l’ensemble, cette petite retouche graphique semble plaire à tout le monde. La mise en avant du podcast dans le menu de gauche va permettre d’accéder plus facilement aux épisodes en attendant que l’on consacre peut être un site dédié à celui-ci (et la, il va falloir peser sérieusement le pour et le contre). Détail important également, la colonne centrale du site qui contient les articles gagne 100pixels de largeur ce qui permet une lecture et une mise en page plus agréable. Reste à voir si tous ces changements seront efficaces, mais la baisse du taux de rebond ces derniers jours est déjà un bon signe. Autre événement qui mérite d’être commenté : le changement de serveur intervenu récemment. Cette migration était devenue indispensable suite à la montée en charge des téléchargements du podcast. A titre d’info la semaine dernière il y a eu plus de 2500 épisodes téléchargés, soit pratiquement 200Go de transfert.

Top Wikio et branlettes égotiques
Du coté du classement de référence des blogs (je parle de Wikio, pas d’overblog hein) les choses ont également bien bougé ces derniers mois. Apres l’entrée de captainweb.net dans le top 100 au mois de septembre, le blog s’est retrouvé 62em en octobre et finalement 50em ce mois ci. C’est largement au delà des objectifs que je m’étais fixé en début d’année lors du lancement du site. Conséquence logique de cette bonne place, la progression s’annonce désormais difficile à moins d’envoyer mon associé Afhgan briser les rotules de mes concurrents à grand coups de masse, option que je n’écarte pas totalement.
Quoi qu’il en soit, cette cinquantième position reste une bonne nouvelle car, même si le classement Wikio est toujours autant décrié. Celui ci permet en effet d’avoir une bonne évaluation de la popularité du blog. Puis, plus que la place, c’est la progression qui donne un indice intéressant de ce qui se passe (à mettre en relation avec le nombre de visiteurs uniques bien sur). Enfin et surtout, les agences de com et les départements marketing des marques prennent en comptes les blogs présents dans ces tops wikio. C’est donc un élément indispensable pour picoler et bouffer gratos à des soirées organisées par les grandes marques High Tech, véritable saint graal de la blogosphère.

Sur ce je laisse le blog reprendre le cours normal de ses programmes en attendant un prochain carnet de bord, probablement au début 2010 pour fêter le premier anniversaire du Captain !