Archive

Archives pour 10/2009

Le répondeur du podcast est opérationnel!

31/10/2009

repondeur-podcast-sexlineJe sais, je sais, cela semble incroyable et pourtant… après des semaines de luttes, ce putain de répondeur marche enfin! Ayant fait le test du bordel moi même hier soir, j’irais même jusqu’à dire que cela fonctionne à 300%. En conséquence, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas laisser un message à notre charmante secrétaire (photo de gauche), si possible agrémenté de cris de bêtes et de bruits de fouets. Vous n’avez pas d’idée? En voici quelques unes :

  • Le dernière rubrique de LTP vous semble aproximative et vous souhaitez lui coller vos arguments dans les dents pour qu’il vous réponde en direct dans le prochain podcast.
  • Les bruits d’animaux poussés par Manox à chaque épisode vous donnent de furieuses envies de tuer des chatons en leur roulant dessus avec votre 4×4. Insultez le afin de l’inciter à se taire au prochain épisode!
  • Kwakos a encore roté 151 fois lors du dernier podcast, provoquant chez vous une crise d’hémorroïde qui risque de ruiner votre brillante carrière de gratte papier, il est temps de lui apprendre la politesse.
  • Le Captain n’a pas vérifié ses infos (une fois de plus) et affirme que google est sur le point de sortir un service de pompes funèbres en ligne alors que tout le monde sait que c’est un hoax qui date de 1997. Laissez votre message pour le remettre à sa place!

Vous voila avec tous les éléments en main, il ne vous reste donc plus qu’à appeler le 09 72 12 45 10 (prix d’un appel local) pour que votre message soit diffusé en direct durant le podcast, nous économisant donc ainsi autant de temps de préparation.

Le navire ,

Listes Twitter : à quoi faut t-il s’attendre?

30/10/2009

twitter-list-captainwebC’est le grand truc de la journée, la fonctionnalité qui tue et que tout le monde retourne dans tous les sens pour essayer d’en comprendre l’intérêt, je parle bien sur des listes Twitter! Peu de chance que vous soyez passé à coté si vous utilisez déjà le service ou que vous vous intéressez un minimum à l’actualité high tech, on ne parle que de cela partout depuis 48 heures. Malgré tout, comme chez le Captain on aime bien enculer les mouches, revenons un peu sur le sujet.

L’idée des listes n’est pas nouvelle en soi, Tweetdeck et Seesmic Desktop pour ne citer que ces deux programmes ont d’ailleurs implémenté le bordel depuis longtemps en interne. Pour ceux qui passent beaucoup trop de temps sur Twitter, c’est même une fonctionnalité indispensable pour séparer du bruit de la timeline, les tweets d’utilisateurs que vous jugez incontournables. Sans listes, à moins de se limiter à quelques dizaines de personnes suivies, votre veille deviendra vite ingérable et vous louperez 90% des conversations intéressantes (il y a bien une alternative consistant à rester 24h/24 le cul devant votre écran sans rien faire d’autre que de surveiller les updates, mais bon, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un mandat de député (troll inside)).

Le principe étant connu depuis longtemps dans les applications tierces, la nouveauté se situe donc, comme vous l’avez surement deviné, sur la présence de ces listes directement sur Twitter et le partage entre utilisateur qui en découle. L’orgie étant déjà bien entamée, faisons le point sur les changements que cette nouvelle fonctionnalité va apporter :

  • Comme expliqué dans cet article bien fouillé de Kriisiis.fr, l’influence supposée d’un utilisateur ne sera plus uniquement le résultat d’un calcul foireux basé à 99% sur le nombre de followers. La fiabilité des « scores d’influence » obtenus ainsi sera t’elle meilleure? Pas évident étant donné que le copinage va beaucoup jouer dans l’établissement des listes et que je vois d’ici 150000 façons de truquer le bordel via l’API.
  • Les listes étant spécifiques à chaque compte, on va se retrouver rapidement avec des milliers de listes quasi-identiques sur certains thèmes (blogueurs, podcasteurs, putes russes pas chères etc). Comment trouver celles qui sont intéressantes? Qui mettre dans ses listes et qui virer? Cela risque de devenir un bon gros bordel comme le souligne Thierry. Certaines listes « de références » finiront par se dégager du lot, mais il y a fort à parier que celles ci seront l’oeuvre de power-user. Forcément, ça donne l’impression de tourner un peu en rond.
  • Les listes vont peut-être devenir un excellent outil pour surveiller votre identité numérique. Je n’y avais jamais pensé avant, mais cela saute aux yeux en regardant les titres des listes ou nous sommes présents. Ainsi, en jetant un coup d’oeil aux 86 listes me mentionnant, je me rend compte que, si je suis majoritairement perçu en tant que blogueur high tech, mon statut de podcasteur n’est pas bien loin derrière. Avec un bon outil d’analyse sémantique, je vois d’ici les applications d’analyse qui vont rapidement émergés.

Enfin, pour en finir, un type de liste Twitter qui va être amusant à surveiller : les listes négatives ou à fort potentiel chaotique. J’en ai déjà repéré quelque unes comme celle des trollowers de Stageeve, « la liste de Schindler » croisée sur je ne sais plus quel compte et bien entendu ma liste « Plan Sex From Outer Space » qui s’annonce comme un must have pour toutes mes followeuse.

Et vous bande de Geeks, dans quelle liste Twitter m’avez vous fourré?

Web, blogs etc... , ,

Concours Google Wave : and ze winner issss…

29/10/2009

Mardi soir durant le podcast, nous avions mis en jeu 5 invitations Google Wave gracieusement offerte par Bricou (que 150000 personnes le follow sur Twitter et que son nom soit sanctifié). Chose promise, chose due, voici les 5 gagnants tirés au sort ce matin à 11h par une main innocente et poilue,en l’occurrence la mienne. Comme le camarade Kwakos et sa feuille excel à tout faire n’était pas dans le coin, j’ai utilisé ce programme nommé « the hat » qui remplit parfaitement ce type de boulot, à savoir faire un tirage au sort parmi x personnes. On ne sait jamais, cela pourrait servir à quelques blogueurs qui passent par ici. Mais sans plus attendre, les résultats :

google-wave-invitation

Félicitation donc à Heaven Paradise, Matthieu P. , Thibaut L, Alain M. et Damien V qui devraient recevoir leurs invitations assez rapidement!

P.S. : Si comme Bricou vous avez des trucs à offrir durant l’apéro, envoyez nous un petit message via la page contact ou twitter!

Breves

L’apéro du Captain #10 : Le quidditch sexuel de l’homme tronc

28/10/2009

logo-podcast-10L’épisode numéro #10 du podcast, c’était encore une fois du lourd, et pas seulement en raison du langage employé. Préparez vous donc à subir 1h40 d’émission sans compromis, avec des bruits de bouteilles de bières et quelques rots disgracieux en fond sonore (on lutte contre cette pratique, mais certains de mes camarades semblent avoir de graves  problèmes gastriques). En plus du programme auquel vous êtes désormais habitué, nous avons lancé au dernier moment un petit concours durant le live avec 5 invitations Google Wave à la clé. Un grand merci à Bricou qui offre ces invitations et est donc à l’initiative de ce premier cadeau dans l’un de nos podcasts. Les résultats seront donnés demain dans l’après-midi sur le blog après un tirage au sort sous excel (car oui, excel sert vraiment à tout chez le Captain).

Enfin, pour finir cette dixième émission en beauté, Manox nous a ressorti une fois de plus le Professeur Fiontus de la benne à ordure qui lui sert d’appartement. Encore un moment de poésie intense qui n’aura malgré tout, pas réussi à faire fuir les 40 braves suivant encore le direct à 1h30 du matin. Signalons d’ailleurs que nous avons encore battu un record hier avec plus de 50 personnes présente lors du lancement du podcast malgré l’heure tardive! Merci donc à vous tous pour votre  fidélité et les chèques de 1000€ que vous ne manquerez pas de nous envoyer dans les prochains jours!

Sans transition, le programme de l’apéro du Captain #10 enregistré ce mardi 27 octobre :

  • Les actualités high-tech de la semaine par votre serviteur avec comme gros sujet : Windows 7
  • La rubrique de LTP : Hadopi, comment ça marche?
  • Le wazzuf de Kwakos : Petites bites, institutrices cochonnes etc…
  • L’invité de Manox : Le professeur Fiontus is back

Pour l’écoute en direct c’est en dessous, vous pouvez même télécharger directement le mp3 en faisant un clic droit et « Enregistrer sous » sur ce lien (et le flux rss est ici). Comme chaque semaine, les liens évoqués durant le podcast sont disponibles sur le delicious du captain et taggés captainweb-adc10. Les photos diffusées durant le live sont quant à elles disponibles ici.

On se retrouve la semaine prochaine pour l’enregistrement du podcast #11 dès 23h30 sur notre live. Maintenant allez écouter l’apéro et voter pour nous sur iTunes, comme d’habitude!

Le Podcast High Tech , ,

La propagande Klingon arrive sur Youtube

27/10/2009

Je suis pas vraiment au top en Klingon, mais je pense que c’est clairement la vidéo du jour. Si même les klingon commencent à envahir youtube, on est pas sorti de la merde les amis. Tout ça pour dire que j’aurais vraiment tout vu sur le net. Et ouais, ok, demain je vous fait un véritable article plutôt que des ctrl+c / ctrl+v de vidéos…

Graph & design ,

Nerdmobile : les premiers prototypes arrivent

26/10/2009

Grace à cette vidéo, le Captain vient de comprendre pourquoi les geeks se mettront à investir massivement dans le secteur automobile ces prochaines années. Après l’iPhone, la prochaine mode sera t’elle d’avoir LA voiture high tech? Celle qu’on pourra booster à l’aide d’application à la manière de l’appstore? Imaginez, il suffirait de foutre des écrans oled un peu partout sur la caisse et l’on pourrait en deuxclics et pour 3 dollars s’acheter ces magnifiques jantes en or massif qui coutent 10000 fois plus cher dans la vie réelle. J’imagine déjà les merveilles de bon gout que l’on pourrait alors croiser dans la rue…

Concepts , ,

Pour halloween déguisez vous en iPhone!

26/10/2009

Et n’oubliez pas, pour que ce costume fasse vraiment peur, il est indispensable de mettre une étiquette sur le coté avec le prix du machin et celui de l’abonnement 3G. Maintenant que vous avez vu ce qui se fait de mieux en déguisement pour cet halloween 2009, je vais me faire opérer des oreilles pour ne plus jamais avoir à entendre cette musique de chiottes qu’une ordure quelconque a collé sur la vidéo.

Breves , ,

Captainweb.net passe en version 1.2

26/10/2009

captainweb-redesignDepuis la mise en ligne du premier numéro de notre podcast high tech, je m’étais promis de rajouter un cadre pour promouvoir celui-ci dans la colonne de droite. Trois mois après, voici enfin chose faite avec en bonus une refonte complète du menu et l’ajout d’un pied de page digne de ce nom pour y caser quelques informations pas forcément indispensables.

Alors évidement, y’a encore du boulot à faire, mais ce petit coup de peinture devrait m’économiser un redesign complet du site dans les prochains mois. Comme on ne peut pas vraiment être objectif après avoir passé 3 heures de suite sous Photoshop, je compte sur vous pour donner votre avis sur ces petits changements et me signaler les éventuels coquilles qui auraient échappées à l’attention de votre super héros.

Autre petite information qui a son importance, les emails qui étaient en rade depuis le changement de serveur sont enfin de retour. Si vous nous avez envoyé des invitations pour venir chez vous sniffer de la coke ou profiter de votre femme, merci donc de nous les renvoyer !

Le navire

Le navire du captain change de port d’attache

24/10/2009

serveur-ovh-biereD’ailleurs c’est déjà fait pour la plupart d’entre vous au prix de quatre heures de coupure ce vendredi après midi. Les malheureux qui ne peuvent toujours pas accéder au quartier général du Captain au moment ou j’écris ces lignes ne devraient plus en avoir pour très longtemps eux non plus. Sans trop rentrer dans les détails techniques,la propagation des DNS est encore en cours chez certains FAI (ceux qui ont choisi d’investir dans des serveurs en carton ou des clusters de minitel recyclés).

L’explication maintenant : si le blog change de serveur, c’est que le précédent était mis à genoux plusieurs fois par jour, principalement à cause du podcast. Forcement, 40Go d’upload en quelques heures, ça en fait de la bande passante et de l’utilisation de ressources. Vu que le serveur n’était vraiment pas prévu pour ça, j’ai préféré prendre l’initiative d’aller squatter un autre de nos bébés avant qu’OVH ne m’accuse d’avoir foutu le feu à leur datacenter tout neuf. Y’a bien une autre théorie selon laquelle ces salopards de castors de la FredZone auraient téléchargé 30000 fois le podcast #9 pour se venger de leurs propres galères de serveur, mais je vais laisser mes poneys mener l’enquête avant de contre-attaquer .

Dernière chose, si en théorie tout doit être exactement identique à la version présente sur l’ancien serveur, je m’attends quand même à deux trois bugs au détour d’une page d’archive. Vous serez donc bien urbain de les signaler dans les commentaires au cas ou vous croisiez l’une de ces saloperies. Et puis merci de ne pas intervenir vous même, ils sont armés et dangereux et c’est moi qui nettoie le bordel à la fin.

Le navire ,

Revue de Web du jeudi 22 octobre 2009 [129]

22/10/2009
J’en ai déjà parlé longuement dans le podcast de mardi dernier mais il était difficile de ne pas revenir dessus à l’occasion de cette revue : Apple vient de mettre à jour une bonne partie de sa gamme d’ordinateurs. Si les nouveautés donnent forcement envie de braquer une banque pour se les acheter (magic mouse, iMac 16/9, new iBook etc…) la façon dont la marque a lancé ses nouveaux produits est peut être l’élément le plus intéressant de l’affaire. A vrai dire, elle nous oblige même à reconnaitre une fois de plus la supériorité d’Apple en termes de communication.
Si je vous dis cela c’est qu’il fallait quand même oser un coup pareil. Faire une keynote d’une heure en septembre pour présenter les nouveaux iPod nano dont tout le monde se bat les couilles ainsi que quelques modifications d’iTunes pour ensuite nous sortir sans prévenir, un mardi soir, de nouvelles gammes aussi importantes que celle de l’iMac ou des iBook. Illogique me direz vous ? Pas si sur !
Une mise à jour aussi importante des ordinateurs de la firme était en effet assurée de faire le buzz sans qu’Apple n’ait besoin de sortir du placard la machine de guerre habituelle. C’était loin d’être le cas des annonces de la keynote de septembre dernier. Entre l’arrivée d’une caméra inutile pour 99% des utilisateurs sur le nano et la mise à jour d’iTunes, il y avait en effet de quoi rester sur sa faim. La keynote « Rock’n Roll » était donc indispensable pour mobiliser la presse et les blogueurs autour de « l’événement » qui sans cela serait resté une anecdote de quelques lignes vite oubliée.
Microsoft et son Windows Café de Paris on probablement deux ou trois leçon à retenir de ce beau coup marketing d’Apple. Surcouf et son étoile en plastoque géante aussi, mais était il vraiment nécessaire de le préciser ?
Au tour du vrac de ces dernières heures :
Après avoir investi Facebook et Flickr, notre secrétaire d’état préférée lance son blog et inciterait même ses camarades au parlement à utiliser Twitter. Pendant ce temps la, Nadine Morano veut civiliser et filtrer le Net. Y’a encore des efforts à faire coté cohérence gouvernementale.
Fini la rigolade, les acteurs seront désormais puni de twitter lors des tournages. On attend le même genre de clause dans les contrats des blogueurs pour s’assurer que Twitter ne finisse pas par nous tuer nos chers backlinks.
Le bénéfice d’eBay est en baisse de 29%. J’attends avec impatience le moment ou le site, au bord de la faillite, se mettra lui-même en vente sur son service avec une mise à prix symbolique de 1€.
C’est bien parti pour que Free soit finalement le seul candidat à l’obtention de la quatrième licence 3G. Virgin Mobile et Numéricable ont en effet jeté l’éponge, expliquant que faute de garanties suffisantes quand à la mise en place du nouveau réseau, le dossier sentait trop le poney pour y mettre les doigts.
C’est la grosse actualité du moment : Google ET Microsoft ont signés un accord avec Twitter pour intégrer les tweets du service en temps réel dans les résultats de leurs moteurs de recherche respectifs. Ainsi, une recherche sur « caca » devrait enfin nous permettre d’avoir un instantané des gens en train de couler un bronze sur la planète entière. Le progrès amène quand même des choses merveilleuses…
Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web.
Google annonce le WiFi gratuit dans les avions
Cinesmabite : Zombieland
La SNCF en direct sur iPhone

imac-169-nouveauJ’en ai déjà parlé longuement dans le podcast de mardi dernier mais il était difficile de ne pas revenir dessus à l’occasion de cette revue : Apple vient de mettre à jour une bonne partie de sa gamme d’ordinateurs. Si les nouveautés donnent forcement envie de braquer une banque pour se les acheter (magic mouse, iMac 16/9, new iBook etc…) la façon dont la marque a lancé ses nouveaux produits est peut être l’élément le plus intéressant de l’affaire. A vrai dire, elle nous oblige même à reconnaitre une fois de plus la supériorité d’Apple en termes de communication.

Si je vous dis cela c’est qu’il fallait quand même oser un coup pareil. Faire une keynote d’une heure en septembre pour présenter les nouveaux iPod nano dont tout le monde se bat les couilles ainsi que quelques modifications d’iTunes pour ensuite nous sortir sans prévenir, un mardi soir, de nouvelles gammes aussi importantes que celle de l’iMac ou des iBook. Illogique me direz vous ? Pas si sur !

Une mise à jour aussi importante des ordinateurs de la firme était en effet assurée de faire le buzz sans qu’Apple n’ait besoin de sortir du placard la machine de guerre habituelle. C’était loin d’être le cas des annonces de la keynote de septembre dernier. Entre l’arrivée d’une caméra inutile pour 99% des utilisateurs sur le nano et la mise à jour d’iTunes, il y avait en effet de quoi rester sur sa faim. La keynote « Rock’n Roll » était donc indispensable pour mobiliser la presse et les blogueurs autour de « l’événement » qui sans cela serait resté une anecdote de quelques lignes vite oubliée.

Microsoft et son Windows Café de Paris on probablement deux ou trois leçon à retenir de ce beau coup marketing d’Apple. Surcouf et son étoile en plastoque géante aussi, mais était il vraiment nécessaire de le préciser ?

Au tour du vrac de ces dernières heures :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web.

Revues de web , , , , ,