htc-magic-googleLe dernier des pouilleux numérique est au courant : la loi Hadopi est enfin adoptée et devrait passer, sans trop de problèmes cette fois, le cap du conseil constitutionnel. Maintenant, autant le dire tout haut, la plupart des habitués des réseaux p2p s’en battent amplement les couilles. Vu le nombre de solutions de contournement possible, largement commentées par les médias qui plus est, il est probable que les seuls à se faire chopper en flagrant délit de téléchargement seront les amateurs de Tokyo Hotel et de Mireille Mathieu. Ceux qui s’y connaissent un peu, soit environ 80% des méchants pirates, passeront dans les mailles du filet (qui doivent bien, selon le Captain, faire la surface d’un terrain de foot).

Le point étant fait sur cette grande avancée législative, parlons un peu de Google qui comme toutes les semaines fait les gros titres de l’actualité high-tech.

L’ info la plus intéressante de ce coté la ne vient pas de la nouvelle panne Gmail en cours au moment ou j’écris ces lignes ou d’une énième acquisition de société, mais de la présence durant quelques heures d’une publicité pour le Mobile HTC magic en page d’accueil du moteur. Plutôt surprenant de la part de Google, chez qui la homepage est un sanctuaire vespéral, à peine violé de temps à autre par un lien promo pour Firefox ou Chrome. Ce n’est en tout cas pas chez Twitter que l’on risque de voir ça tout de suite, puisque Biz Stone a confirmé qu’aucune publicité ne serait présente sur le service avant 2010.

En vrac :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la prochaine revue de Web !