free_logo1Free, c’est un peu le gros casse couille de service parmi les FAI français. Alors qu’Orange ou SFR se contentent de fournir un truc qui marche grosso-merdo, leur ennemi de toujours arrive tous les deux mois avec ses grosses baloches pour montrer qui est le chef. La méthode du cowboy de l‘Internet est relativement simple puisqu’elle consiste à coller un gros coup de pelle dans la gueule de ses concurrents en sortant de nouvelles fonctionnalités pour sa freebox. Vu le succès de la technique, on comprend pourquoi les trois vautours historiques n’ont pas trop envie de voir débarquer Free et ses gros sabots dans le secteur de la téléphonie mobile.

Si le Captain vous parle de ça, c’est tout simplement parce que dans le genre « mets toi à quatre patte et bouffe », l’annonce faite mardi par le FAI est un modèle du genre. En effet, ce n’est rien de moins que le lancement d’un réseau de 3 millions de Hot Spot WiFi qui a été présenté hier par Free. Ce boxon, assuré par l’intégralité du parc de Freebox des abonnés devrait permettre à tous les clients du fournisseur d’accès  de se connecter gratuitement de n’ importe où, pourvu qu’un de leurs camarades ait activé sa connexion WiFi pas trop loin. Même si SFR, ancien Neuf (notez l’excellent jeu de mot bordel!) s’était déjà lancé dans l’aventure il y a deux ans, la nouvelle a fait grand bruit, ne serait-ce que par la taille monstrueuse du réseau ainsi créé.

Si quelques questions subsistent coté sécurité et bande passante, c’est une nouvelle preuve du dynamisme de Free qui reste donc bien décidé à coller des coups de pieds au cul de ses adversaires jusqu’à ce que mort s’en suive. Puisse-t-il réussir pour le bien de nos comptes en banque.

En vrac pour ce mercredi:

  • Apple projette de faire construire un datacenter d’un milliard de Dollars sur la cote est des Etats-Unis, à la grande surprise de nombreux analystes. L’ampleur du projet indiquerait en effet qu’Apple, traditionnellement tournée vers le hardware, pourrait lancer de nouveaux projets online histoire de surfer sur le succès d’iTunes et de l’appStore. A priori, il est peu probable qu’il s’agisse d’héberger des films pornos…
  • Des rumeurs courent sur un éventuel show télé lié au service Twitter. Reality Show, série à l’américaine ou format sur mesure, personne n’a encore un  début d’indice sur ce dont il s’agit, mais tout le monde en parle. En attendant d’en savoir plus, vous pouvez toujours rejoindre le Twitterverse qui vous permet de chasser la cochonne en 140 caractères. Ce service la, lui, est malheureusement bien réel.
  • En parlant de Twitter, le compte du camarade Sylvain Drapau a été suspendu hier pour des raisons encore obscures. La résistance s’organise déjà au travers d’une Twittition réclamant son retour et la twitaison du responsable par les twesticules.
  • Si, il y a 20 ans, les parents redoutaient que leurs gosses claquent le PIB du congo sur le 3615 joystick (coucou maman !), ils redoutent désormais que leurs mioches de 3 ans achètent des pelleteuses sur eBay. C’est beau le progrès…
  • L’iXing, c’est le gadget à la con du jour sélectionné par le Captain. Je ne sais pas ce que j’aime le plus chez cet étrange objet, mais c’est probablement sa forme de suppositoire qui me donne envie de le coller dans l’orifice arrière de mon banquier, question de voir si je peux le transformer en caisson de basse humain.
  • Enfin, respectons une minute de silence pour la doyenne des blogueurs qui est décédée il y a de cela quelques jours. Puisse son nom de domaine être racheté par un site de boule qui perpétuera sa mémoire en diffusant dessus des vidéos immondes impliquant des animaux morts et des parties génitales d’être humain emballés dans des gants mappas.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’aux calendes grecques, date à laquelle je devrais trouver du temps pour écrire la prochaine revue de Web…