livingstone-amstradL’amstrad 6128, c’était le premier ordinateur du Captain en cette lointaine époque où les gens utilisaient encore le téléphone pour s’insulter et où le Internet était encore autre chose qu’un supermarché géant. Je me rappelle avec émotion de mon premier jeu, un machin nommé Docteur Livingstone ou on devait faire survivre 5 pixels dans un tableau rempli d’obstacles et de beaucoups de bugs. Pour la difficulté, Super Mario à coté c’était de la pisse de chat.

Pour tous les nostalgiques, voici la pub télé que vous avez forcément du voir il y a une vingtaine d’années sur vos postes.

Et pour les ancien possesseurs d’Amstrad, cadeau bonux : voici cpczone, déjà lié quelques lignes plus haut, mais je suis sur que vous n’avez pas cliqué bande de fainiasse. Faites le tour vite fait, c’est le site indispensable pour retrouver quelques screenshots de ces jeux sur lesquels vous avez perdu une bonne partie de votre jeunesse (et de votre vue aussi, probablement).