baby-baby-babyToutes les agences de com’ et autres spécialistes à 2 balles travaillant dans le domaine du marketing vous le diront, faire le buzz est devenu l’objectif à atteindre pour les campagne de pub sur Internet. Derrière ce terme étrange, souvent inconnu des gens ayant encore une vie sociale, se cache le Saint Graal du Web pour toute marque désirant faire parler d’elle ou de son dernier produit à la con.

Le principe est simple puisqu’il repose sur l’utilisation du bouche à oreille pour diffuser de façon virale un message auprès du plus grand nombre de pigeons personnes possible. L’humanité étant ce qu’elle est, il s’agit souvent de vendre de la merde en utilisant des vidéos avec un fort taux de paires de fesses.

Un bon exemple de Buzz qui circule ces jours ci, c’est la vidéo du groupe « Make the girl dance ». Le clip est en effet un classique du genre avec ses trois putes anorexiques qui font de l’exhib en plein milieu de paris sur une musique de chiottes. Si le bordel n’a rien de fantastique a première vue, c’est pourtant un énorme succès avec déjà plus de deux millions de visualisations sur dailymotion au moment où j’écris cette revue. Comme quoi le cul ça paye toujours, surtout avec un budget de crevard. De quoi bien dégouter des boites comme Telnic qui claquent des brouettes de billets pour des pubs classes avec de vrais acteurs.

En vrac :

  • Le verdict du procès contre TPB risquant fort de se voir annuler très prochainement, les ayant droits ont fait saisir les comptes bancaires des accusés par la justice suédoise avant qu’il ne soit trop tard. Sage décision au moment ou de nouvelles informations sur les étranges relations du juge avec les plaignants sont révélées.
  • Si vous n’avez pas peur du ridicule et que vous possédez une fortune personnelle investissez vite dans cette impressionnante combinaison d’Iron Man faites à la main par un Internaute. Le jour ou les cons seront mis sur orbite vous pourrez même voler avec…
  • La mauvaise série continue pour Google qui a été inaccessible une partie de l’après-midi de ce vendredi pour de nombreux utilisateurs. Selon les informations exclusives du Captain, le coupable aurait été condamné par la direction à faire ses recherches Web sur yahoo durant six mois.
  • En dix ans de surf sur Internet, j’en ai vu des concepts à la con condamnant l’entreprise l’ayant imaginé une mort rapide et douloureuse. Si je devais en faire un classement, je pense que le business modèle de Beezik arriverait largement dans le top 10, pas loin de l’opérateur qui voulait imposer 30 secondes de pubs avant chaque appel téléphonique en échange d’une ristourne.
  • Même si  notre planète finissait par épuiser toutes les réserves de pétrole, Google pourrait continuer à mettre à jour Street View grâce à ses superbes tricycles high-tech. Ces merveilles sont totalement écologiques, puisque le seul carburant nécessaire est le kilo de produit dopant que doit ingurgiter le conducteur pour pouvoir déplacer l’engin.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi.