00c8000001537504On attendait ce moment depuis quelques semaines, le procès de ThePirateBay est finalement clôt . Contrairement aux prévisions optimistes de nombreux spécialistes (comme Albert432_DTC du forum jeuxvideo.com), les boucaniers ont été lourdement condamnés. C’est qu’une année de mitard et trois millions d’euros de dédommagement, ça représente quand même une bonne branlée, surtout lorsqu’on s’attend à gagner.

Au final, si on regarde cette décision de justice du point de vue des droits d’auteurs tels qu’ils existent depuis cent ans, on ne peut qu’admettre sa logique. L’équipage de TPB a toujours affiché sa volonté de mettre à mort le système actuel et ses nombreuses provocations auront donc eu finalement  plus d’importance dans le verdict que le très bon argumentaire technique de la défense.

Car oui,  c’est cela qui a véritablement été jugé ce vendredi : la prise de position des accusés. Si le juge s’en était purement limité aux textes de loi, le statut d’hébergeur derrière lequel se protégeait avec brio la défense aurait probablement sauvé TPB d’une telle condamnation.

Que va-t-il se passer maintenant ? Bien entendu, il y aura appel depuis la vigie du bateau pirate. Entre temps, l’affaire continuera à faire parler d’elle, avec entre autre, l’enquête ouverte par la police sur la fuite du verdict, 24h avant qu’il ne soit rendu officiellement. TPB restera en ligne. Ses serveurs étant désormais bien au chaud dans un pays du tiers-monde, vous pourrez donc tranquillement continuer à télécharger des films de merde et de la musique de chiotte. Encore mieux, avec le VPN iPredator que les méchants pirates sont en train de développer, vous pourrez, pour une modique somme, être totalement anonyme.

Même si ce nouvel épisode peut sembler être une défaite, c’est au contraire le début d’une nouvelle étape dans le long processus qui finira par obliger les industries culturelles à se sortir les doigts du cul. La progression du Partie Pirate en Suède est en cela révélateur. Et, le moment venu, soyons fous, il n’y aura peut-être que des gagnants (excepté bien sur, nos camarades de TPB qui auront passé quelques mois à ramasser des savonnettes dans les douches d’une prison Suédoise).

En vrac pour ce weekend :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs.