demi-moore-twitterCela faisait longtemps que le Captain n’avait pas évoqué une bonne vieille vague de licenciement à la machette dans le secteur du High Tech. Ce n’est pourtant pas ce qui manque, mais si je devais faire un paragraphe à chaque fois qu’un gars se retrouve a faire ses cartons chez EA ou HP, le blog squatterait vite autant d’espace disque que la catégorie dédiée à StarWars de la Wikipédia.

Cette fois ci, c’est donc Yahoo qui s’y colle et qui annoncera en début de semaine plusieurs centaines de licenciements. Après une première brouette d’employés fin 2008, cela fait quand même prêt de 10% des effectifs mondiaux qui auront été invités à aller effectuer ailleurs leurs recherches (d’emploi) en quelques mois. Rien de vraiment étonnant quand on voit que même Google voit sa croissance ralentir très légèrement au premier trimestre de cette année et que les ventes de PC baissent d’une manière encore jamais vu sur la même période.

En vrac maintenant car le Captain est débordé aujourd’hui et a autre chose à foutre que de trainer sur le net à la recherche de sextape de Christine Bouttin ou de vidéos virales à la con (bien qu’excellentes, ok) :

  • A la suite d’un sprint de toute beauté,  le grand gagnant de la course au million (de followers) est …. Kutcher ! Il faut avouer que face à la rigidité de CNN,  poster des photos du cul de Demi Moore représentait quand même un avantage de taille pour gagner (je parle pas de la taille des fesses la, bien que…).
  • Oprah, ayant surement suivi du coin de l’œil le duel des chefs, arrive elle aussi sur Twitter. Si tous ses spectateurs s’ouvrent un compte dans les jours à venir, attendez-vous à voir la célèbre fail-whale vous rendre visite régulièrement.
  • Le nouveau site de TF1 est en ligne. Tout le cahier des charges du bordel tient en quatre mots «  gagner plus de pognons ». C’est en tout cas ma conclusion à la vue du fond de page flash à la gloire de Coca et qui doit bien peser au bas mot 3mo.
  • Le gadget du jour est pour tous les geeks qui, comme moi, bouffent des hamburgers plein de gras au dessus de leurs ordinateurs. Grâce au Clavier Medigenic, fini les problèmes d’hygiene, votre objet préféré ne contaminera plus tous vos collaborateurs d’une souche inconnue de la malaria. Merci qui ?
  • Contrairement à ce que pourrait laisser penser le brillant historique à l’assemblée nationale de Jack Lang, celui-ci n’est pas mort. La preuve, il viendra voter en faveur du projet de loi « création et Internet ». Je me tâte encore pour savoir s’il faut en rire ou en pleurer.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs en attendant la prochaine revue de Web qui sera mise en ligne avec quelque chose comme 48h de retard.