hadopialbanelL’actualité incontournable du jour, c’est bien entendu la mise à mort temporaire (mais crève salope !) par l’assemblée nationale du projet de loi « création et internet ». L’info, d’abord diffusée sur Twitter, cinq minutes avant la première dépêche officielle de l’AFP, a depuis trusté la majorité des sujets de conversations sur le net, y compris en dehors de nos frontières. La tactique des opposants au projet, qui sont rentrés dans l’hémicycle à la dernière minute pour être bien sûrs de mettre à quatre pattes les quelques députés de la majorité venus prendre le café a tout simplement fonctionné à merveille.

Bien évidement, le gouvernement qui n’aime pas trop se laisser enfiler sans rien dire devrait déposer à nouveau le projet en seconde lecture dans quelques semaines. Ce ne devrait donc être que quelques jours de gagnés avant que la machine infernale ne se mette en marche avec toutes les conséquences que cela implique pour la neutralité du net, la présomption d’innocence et nos libertés individuelles (car c’est de cela qu’il s’agit, bien plus que de savoir si Pascal Obispo va pouvoir se racheter de nouvelles bagouzes en platine avec la vente de quelques albums supplémentaires).

Si vous êtes optimistes de nature, sachez quand même qu’il reste deux petits espoirs de voir cette loi à la con renvoyée au placard. Le premier est une censure du conseil constitutionnel qui pourrait juger que le bordel marche un peu trop sur les pieds des principes fondamentaux de notre société. Le second espoir c’est le paquet télécom qui sera voté le 22 avril et comporte un amendement qui pourrait rendre la loi française contraire au droit européen.

A noter pour terminer sur ce sujet qu’on aura encore l’occasion d’aborder de très nombreuses fois, le billet du député vert François de Rugy qui explique comment s’est déroulé le vote de l’intérieur (merci LTP).

Immédiatement le vrac du jour, car à part Hadopi, c’est plutôt calme en ce moment :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs, sauf sur journal de TF1 bien sur !