april_fools_lolcatsSouquez moussaillons, aujourd’hui c’est April Fools, le jour le plus dangereux de l’année pour les junkies d’informations high-tech comme votre Captain. C’est qu’il faut ramer sauvagement entre les infos pourries et les bonnes blagues de comptoir pour ne pas passer pour un con. L’effet de bord, c’est que l’actualité normale en prend un coup. Pas de nouveau service Google, de scoop exclusif sur le firmware 32.0 de l’iPhone ou même de meurtre rituel à la machette organisé depuis Facebook. Devant ce manque cruel de matière première, la revue de Web du jour sera réduite au minimum syndical, ce qui devrait me permettre de dormir au moins deux heures cette nuit.

Sujet inépuisable ces temps ci, même en ce premier avril, le débat Hadopi continue de tenir éveillés les 5 députés socialistes encore présents à l’assemblée. Avec un bel enthousiasme, la majorité qui continue son sprint vers un avenir numérique radieux, a rejeté la proposition visant à remplacer la suspension de l’abonnement Internet par une amende. Le dialogue de sourd entre le gouvernement et l’opposition a d’ailleurs atteint un tel niveau que même le Figaro, organe de propagande des forces bolchéviks, n’a pu s’empêcher de relever les plus belles perles du débat. On ne peut pas vraiment dire que notre démocratie en ressorte grandie.

Autre sujet qui a retenu l’attention du Captain ce mercredi, deux responsables de la sécurité d’EDF auraient été mis en examen pour avoir tenté de s’introduire sur les ordinateurs de l’organisation Greenpeace. Ce n’est pas le Rainbow Warrior, mais on risque fort d’entendre encore parler de cette histoire avant la fin de l’année, d’autant plus que j’ai un contact dans la place prêt à revendre son âme pour des vidéos de cul.

Vite fait, mal fait, le vrac du jour :

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain soir.