space-station-issUn petit interlude scientifique avant la revue de web du jour, car oui, le Captain sait parler d’autre chose que de poney se faisant introduire des magnums de champagne dans l’arrière train (mais c’est rare).

Comme les plus geek d’entre vous le savent peut-être, la mission STS-119 vient juste de revenir sur terre après quinze jours passé dans l’espace. Cette mission avait pour objectif principal d’installer le quatrième et dernier panneau solaire de la station spatiale internationale, et accessoirement la poutre de 14 tonnes qui sert à accrocher le bordel au reste de l’ISS.

Ces nouveaux panneaux vont permettre à la station d’être enfin opérationelle au quasi maximum de ses possibilités. Pour la première fois, la station disposera en effet de toute sa puissance électrique, ce qui permettra de doubler l’équipage permanent à bord. Plus intéressant pour nous autres en bas, l’ISS devient l’objet le plus brillant du ciel terrestre après la lune, ce qui signifie que vous pouvez la voir à l’œil nu depuis votre balcon pour peu que vous regardiez au bon endroit au bon moment. A l’aide d’un télescope, d’une caméra et d’un peu d’organisation, vous pouvez même faire des photos qui ne manqueront pas d’impressionner la femme de votre voisin, comme par exemple celles-ci :

satellites_photos_iss_20080604_1_rs satellites_iss_20080604_film_serie1 iss-290607


Pour la dernière, comptez quand même un télescope à quelques millions de dollars et beaucoup de place dans votre jardin.

Enfin, si vous vous demandiez à quoi ressemblait la station spatiale quasi-complète vue de l’espace, regardez la vidéo ci-dessous prise par la navette Discovery il y a quelques jours. En temps réel, la vidéo dure trente minutes, elle est ici condensée en 1m30. Une demi heure, c’est d’ailleurs environ le temps que met l’ISS pour faire un tiers du tour de la terre. Elle en fait le tour complet 15 fois par jours.

Pour plus d’infos :

Le site de la NASA
La page youtube de la NASA (on n’arrête pas le progrès)
Le fil twitter d’une passionnée parisienne d’astronomie
Et l’univers Netvibes de cette même passionnée