flashvaginaVous êtes du genre bricoleur du dimanche ou amateur d’engins volants originaux (et potentiellement dangereux)? Le mois de mars commence bien pour vous ! N’ayez pas peur de vous prendre des décharges électriques dans le cul lors d’un séjour tous frais payés dans les caraïbes et suivez le bon plan de Captain Web : volez les plans secrets-défense de Marine One.

Le plus beau c’est que vous n’avez même pas besoin d’être un Warlord pour obtenir le guide de construction de l’hélicoptère d’Obama, il suffit simplement de savoir utiliser un client P2P. Un brave gars de chez Lockheed Martin  a eu le bon gout de les partager par erreur sur Internet, probablement en récupérant des vidéos de head-fucking impliquant cinq nains et deux mulets. Comme la nature fait bien les choses, celui-ci devrait perdre son boulot ainsi que deux ou trois organes vitaux en échange de ses loyaux services.

La RIAA qui aimerait bien faire subir le même sort à ces ordures d’internautes (ça c’est nous) qui pillent son répertoire de bouses d’œuvre , en est réduite à licencier ses salariés faute de moyens. A priori, ce n’est pas l’issue toute proche du procès de ThePirateBay qui devrait renflouer ses caisses et encore moins le shutdown global des sites de sous-titrage.

Chez Neuf-SFR, la fusion maudite provoque des problèmes de mail chez les abonnés. Si vous avez vu le film « La Mouche », imaginez la même chose avec un serveur de mail (je vous laisse deviner qui joue le rôle de l’insecte). Pour certains amateurs de complots, cette coupure n’est rien d’autre qu’une anticipation de la loi Hadopi. Celle-ci devrait d’ailleurs être examinée avec une semaine de retard. Ca vous laisse encore un peu de temps pour faire un beau (mais malheureusement inutile) black-out sur votre site.

En attendant le flicage, commencez à vous habituer aux trucs quasi-gratuits en téléchargeant  Flash Gordon (ouais c’est dur, mais contrairement à l’intégrale de Luc Besson, votre QI ne pourra pas descendre en dessous de zéro).

Finissons enfin sur une note de tendresse dans ce réseau de brutes. La société de production Vivid, soucieuse du bien être des huit chiards de Nadya Suleman, vient de lui proposer un travail lucratif. Le Captain n’irait pas jusqu’à faire un rapprochement avec l’histoire de Head Fucking du premier paragraphe, mais ça le démange…

Tout est dit ou presque, je vous laisse retourner perdre votre temps ailleurs car mon ordinateur est en train de dénoncer quelqu’un et ça réveille mes connards de voisins (on n’arrête pas le progrès).