L’interface d’administration de WordPress s’est enrichie au fil du temps de nombreuses fonctions qui n’était accessibles auparavant que par l’installation de plug-in indépendants. Sans pour autant transformer notre script préféré en usine à gaz, voici quelques extensions supplémentaires qui rendent ma vie de blogueur plus facile et qui feront peut-être de même avec la votre:

Admin Drop Down Menu by Ozh : S’il y’a bien un truc qui pète les couilles (pourtant fort robustes) du Captain sur WordPress 2.7 c’est le menu d’admin vertical sur la gauche. Fermé je dois cliquer 2 fois pour acceder à une option, ouvert ça prend tellement de place que je dois scroller 3 fois pour arriver aux réglages. Grace à cette extension, on récupere un menu déroulant horizontal à l’ancienne et ça fait du bien!

Broken Link Checker : Si comme moi vous bourrez vos posts de liens jusqu’à la gueule, vous serez heureux d’avoir cette extension sous le coude. Elle vous permettra de scanner vos billets à la recherche des liens qui renvoient vers des pages disparues.

Maintenance Mode : Je ne suis pas vraiment délicat quand je travaille sur un site. En général je bosse à la bourrin sur la version de prod (avec un backup de coté quand même). Si je dois travailler sur le site d’un client, je suis un poil plus délicat et je mets le bordel en maintenance.  C’est ce que fait ce plug-in en limitant l’accès aux seuls administrateurs connectés.

Redirection : Un petit plug qui se charge de traquer toute les erreurs 404, et qui vous permet de rediriger ces liens morts proprement vers la nouvelle version de la page (en 301). Très utile surtout si vous venez de migrer de plate forme et que beaucoup de backlinks pointent vers des pages mortes. Ca évite de se faire retourner comme une crêpe par le Google Bot.

WordNote : Une simple fenêtre qui se rajoute au Tableau de bord (dashboard) et vous permet d’écrire de petites notes. Un post-it numérique quoi…

WP-DBManager : Classique mais incontournable, cette extension vous permet de planifier les backup de votre base de données. Bien configuré, c’est une sauvegarde par jour qui arrive proprement sur votre email. Quand votre serveur explosera, vous brulerez probablement des cierges en l’honneur de ces quelques lignes de code.

Wp-Optimize : Très pratique pour optimiser sa base de donnée, supprimer les anciennes versions d’article et gérer ces saloperies de spam en une seule page. Via Ichigo, un blog trouvé sur blogasty.

Je n’ai pas parlé ici des extensions Google Analytics, du pack S.E.O. ou encore de Google XML Sitemap, vu que tout le monde doit déjà les connaitre par cœur. Si ce n’est pas le cas, allez jeter un coup d’oeil ici : la liste des listes de plug-in d’une dizaine de blogs (ça en fait des listes).