Accueil > Revues de web > Revue de web du mardi 24 février 2009 [41]

Revue de web du mardi 24 février 2009 [41]

bender_futuramaMes amis, nous avons vécu un moment historique ce matin : Gmail a planté pendant deux bonnes heures. Pour quelqu’un de normal ça semble ridicule de passer 120 minutes sans e-mail, mais pour nous autres, drogués du net, c’est l’enfer de Dante. La preuve, en moins de cinq minutes la nouvelle s’était déjà répandue sur Internet, provoquant un joyeux bordel comme on n’en trouve que sur le réseau.  Si la rumeur sur le web pouvait faire du bruit, on aurait tous perdu l’audition.

A peine un mois après le plantage infernal qui avait passé tous les sites indexés par Google aux chiottes, c’est une nouvelle occasion de s’interroger sur l’omniprésence du moteur dans nos vie numériques. Un jour, pour le défi j’essayerai de passer une journée entière sans avoir recours à un seul service de Big G. Vu que j’utilise Gmail, Google Agenda, Google Docs, Google actu et bien sur le moteur de recherche toute la journée, cela promet d’être un putain de défi. Heureusement il me restera Twitter et Facebook (sic).

Passons maintenant à la suite de notre revue de Web qui s’annonce bien salopée aujourd’hui encore (surtout qu’il ne me reste que 20 minutes pour la poster).

On commence avec des nouvelles de notre ami BigDog. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, BigDog est un impressionnant prototype de robot quadrupède tout-terrain destiné à servir de soutien aux forces armées américaines. Financé par une agence gouvernementale, la charmante machine, a franchit un nouveau cap en réussissant à parcourir plus de 20 kilomètres avec 180 kilos de charge sur le dos. Coïncidence étonnante, c’est environ le poids d’une mitrailleuse lourde…

Chez Sony, qui ne produit plus de robots depuis l’euthanasie d’Aibo, le succès du Blu-Ray commence à se faire attendre. Selon une récente étude, c’est en effet 82% des disques fabriqués qui resteraient à prendre la poussière dans les rayons des magasins. Faut dire que lancer un nouveau support matériel plus cher que le DVD au moment ou l’on ne parle que de dématérialisation et de VOD, ce n’est pas forcément l’idée du siècle. A la place du département R&D de Sony, je commencerais à travailler sur des projets sérieux, comme par exemple des robots-putes ou une PS4 qui fasse grille-pain.

Passons au vrac du jour :

  • Une climatisation en panne dans un central téléphonique à niquée ce matin la connexion Internet de 113 000 foyers dans le Lot-et-Garonne. Faut t’il voir un lien avec la défaillance de Gmail? Google héberge t’il ses serveurs mail dans un local à balais de France Télécom? Le mystère demeure…
  • La mafia, Ben Laden et Ségolène Royal utiliseraient Skype et sa VOIP crypté en 5 térabyte pour échanger anonymement des recettes de cassoulets. Soucieuse du bien-être de ses concitoyens, l’Europe exige de pouvoir mettre sur écoute les conversations IP. C’était la rubrique « mettez vous vos libertés individuelles au cul » du jour.
  • Steve Jobs n’assistera pas à l’assemblée générale d’Apple. Selon nos informations, il aurait été vexé d’apprendre que l’Android Market compte plus d’applications à la con que l’Apple Store (dont plusieurs clones d’iBoobs).
  • Depuis hier l’espace compte quelques tonnes de déchets en plus. C’est donc le moment idéal pour lancer un projet d’avion suborbital Européen. Les singes étant désormais une espèce en voie de disparition, EADS recherche des volontaires humains pour inaugurer la ligne Paris-Iridium33.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs juqu’à demain, 23h59 (maximum, au pire j’antidaterais comme un salaud).

Revues de web , , , , ,

http://www.wikio.fr
  1. Phy.
    25/02/2009 à 09:38 | #1

    Une journée sans Google, c’est un peu comme si nos chères et tendres vivaient une journée sans lave-linge ni lave-vaisselle ni frigo ni congelo ni aspirateur ni télé !

    Nos arrière-grands-parents vivaient sans électroménager, et c’est totalement entré dans les moeurs, alors on n’a pas à culpabiliser de notre dépendance à Google…

    Par contre, la machine à laver, elle est chez nous, et si elle tombe en rade, on peut toujours sonner Darty, alors que Google, c’est par essence déporté…

    Plutôt que d’envoyer un fichier Excel pour préparer une réunion de famille avec les frangins, j’utilise Google Docs, mais si c’est pour avoir mes données partout avec moi, je préfère les transporter sur clé USB !

  2. walkmindz
    25/02/2009 à 10:44 | #2

    Si la guerre propre consiste à une extermination massive, mais sélective, je ne sais pas si je dois avoir peur de la course à l’armement des États ou celle de l’équipement des foyers en informatique familial.

    Au fond, il n’y a pas de différence entre les deux, si ce n’est la démocratisation à outrance au nom du progrès et des actionnaires, petits ou gros.

    Le mythe de la technologie de service laisse peu à peu place à l’assistanat compensateur.

    Le tout fonctionnel transforme le temps d’activité en consommation passive.

    Quand les objets deviennent des outils, on peut observer les premiers signes de dépendance émotionnelle.

    Pas besoin d’une grande imagination banale ou d’une de ces paranoïas simulées pour constater que notre écosystème subit une profonde mutation.

    http://souklaye.wordpress.com/2009/02/24/effets-secondaires-de-la-fracture-numerique/

  3. CaptainWeb
    25/02/2009 à 19:33 | #3

    Phy > Mieux vaut prévoir une solution de secours. Perso tous mes mails sont récupéré en pop 3 et au pire je bascule sur mes serveurs mx de secours. Pas de gros risques d’interruption comme ça.

    Walkmindz > Gnu?

    Nina (com effacé) > Faire un copié/collé du même texte sur 150 sites dans la journée, même artisanalement n’en reste pas moins du spam.

  4. Yeti
    26/02/2009 à 10:06 | #4

    Y en a encore qui font du spam artisanal ?
    Ils ne savent pas qu’il y a des chinois et des indiens pour ça ?

  1. Pas encore de trackbacks