deezerVoila déjà un petit moment que tout le monde l’attendait, mais cette fois ci, on y arrive enfin. 2009 sera l’année ou les services Web qui accumulent des millions de visiteurs et des milliards de fichiers depuis des lustres vont se retrouver financièrement au pied du mur. Fini les investisseurs qui balancent des camions de cash les gars, c’est l’heure de se trouver un modèle économique viable. Et si le Captain vous parle de ça, c’est tout simplement car le sujet occupe une bonne partie de la revue de web du jour.

Deezer est le premier à tenter l’exercice casse-gueule et commence à poser les jalons. Désormais l’inscription devient en effet obligatoire pour pouvoir écouter l’intégralité du catalogue. Ce changement devrait permettre au site de récupérer plein de données intéressantes sur vous comme vos gouts musicaux ou votre taille de slip, soit autant d’informations qui valent beaucoup d’argent quand il s’agit de diffuser de la pub et de faire payer les annonceurs plus cher. Ce gros changement dans la politique de Deezer laisse penser que la diffusion des publicités audio entre les morceaux est désormais imminente. Grace au profiling avancé que permettra l’inscription plus de risques de diffuser de la pub pour le cd posthume de pascal Sevran à un fan de Marilyn Manson.

Autre changement de Deezer pour rentrer dans le rang et faire plaisir aux majors, les morceaux sont désormais localisés et seul ceux autorisés dans votre pays pourront être écoutés. Si officiellement très peu de morceaux sont impactés, la gueule de mes différentes playlist me fait un peu penser le contraire. En plus je n’ai plus accès à la bande originale de Conan le barbare et ça, ça me donne vraiment envie d’assommer un chameau à coup de poing (mais heureusement pour les fans de guerriers aux avant-bras hypertrofiés des solutions existent).

Chez Twitter aussi on cherche à gagner un peu d’argent autrement qu’en défonçant le cul le portefeuille des investisseurs. Du coup après avoir pensé à taxer les développeurs d’applications externe, le staff du site réfléchit à mettre à l’amende les professionnels qui utiliseraient le service. Vu la frontière extrêmement tenu sur Internet entre pro et particulier et le succès tout relatif du même concept sur Netvibes, l’idée semble vraiment fantastique.

Sans transition et en vrac parce qu’il se fait tard :
•    la mise à jour 2.7.1 pour WordPress est dispo. Elle ne suce pas encore, mais c’est tout comme.
•    les ados anglais regardent 87 heures de porno par an, soit finalement moins que ce que tourne Belladonna en un mois. Bonne chance aux acteurs du Web 2.0 qui veulent justement les protéger.
•    le gouvernement lance sa cyber douane. Attention donc sur le net, si vous essayez de passer en contrebande des fichiers depuis un autre pays, vous risquez à partir de maintenant de vous faire cyber-tabasser dans un coin sombre.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs.