On s’en doutait, mais la confirmation est tombé hier, Lycos France ne sera pas sauvé à la dernière minute. Le cadavre puant de ce qui était, il y a quelques années encore, l’un des fleurons du Web français sera donc enterré sans fleur ni couronnes le 15 février. Une dernière fois, saluons l’exploit de Lycos Europe qui a réussi à flinguer après les avoir racheté une montagne d’or une bonne partie des pionniers du web francophone (Caramail, Multimania, Spray…). Pour ceux qui aiment les histoires sanglantes et pleines de tripes, le journal du net retrace l’histoire du labrador le plus célèbre du net.

Chez Free par contre on rentabilise ses investissements. L’opérateur vient ainsi de présenter la nouvelle box d’Alice, qui n’est au final qu’une freebox relookée. Alice, racheté récemment devrait donc rester une marque indépendante proposant une offre bien distincte de celle de free (et plus chère). Les pubs TV à cet égard assez représentative du public ciblé par les deux marques : Free pour les Nerds asociaux et Alice pour les blondes lobotomisées (on est loin des pubs du superbowl de ce week end) .

Coté blog, chez Techcrunch, Ouriel Ohayon figure emblématique de la version française du célèbre blog met les voiles vers de nouvelles aventures. Sur rue89, c’est le pion blogueur de Seine-Saint-Denis qui, démasqué, préfère démissionner suite à des menaces de poursuites de la part de la direction du collège ou il travaillait.

Autre sujet intéressant sur la toile ces heures ci : la difficile rentabilité de Facebook. Alors que la croissance du réseau social s’emballe avec plus de 10 millions d’inscriptions par mois, la question de la monétisation du bordel reste posée. Compte tenu des couts gigantesques en bande passante, espace disque et équipes de maintenance, beaucoup de monde commence à penser que le site fonce droit dans le mur et pourrait bientôt se retrouver dans une impasse technique et financière. MrBoo en parle sur son blog et tente de chiffrer les économies que pourrait faire Facebook en stockant ses données sur le service S3 d’amazon.

Vous pouvez maintenant retourner perdre votre temps dans la jungle sauvage qui nous sert de réseau, voir même vous ruiner les oreilles grâce à Microsoft et son logiciel de torture sonore Songsmith.