C’était le sujet du week-end dont tout le monde devait parler au moins une fois : le passage de Google en mode super-parano. Faut dire que quarante minutes à nous annoncer que l’intégralité des sites de son index sentaient la mort aux rats, ça la fout mal.

Alors que les rumeurs rejetaient déjà la faute sur l’un des partenaires du moteur (StopBadware), un responsable de Google a reconnu sur le blog de l’entreprise que l’erreur venait bien de son étable et était finalement humaine. La raison du bordel : une case cochée par erreur qui bannissait l’ensemble des sites du répertoire. Reste à savoir qui à pu être assez con pour programmer sur un formulaire aussi important une checkbox pareille. Question bonus à laquelle il serait intéressant de répondre également : quel influence ce bug a t’il eu sur l’utilisation des pubs contextuelles qui elle, ne devaient surement pas être bloquées.

Fort possible en effet que, dans l’impossibilité de cliquer sur les résultats classiques du moteur de recherche, nos camarades internautes ait fait gonfler encore un peu plus rapidement le compte en banque de Google durant 40 minutes.

Autre événement de la fin de semaine, Overblog aurait dépassé Skyblog en nombre de visiteurs. Le Captain n’est pas étonné plus que ça puisque la nouvelle star du blog possède un avantage énorme sur son concurrent : elle autorise le porn (qui est le nerf de la guerre, surtout sur le net). Selon mes sources, Skyrock pourrait contrattaquer bientôt avec les Skatblog, nivelant ainsi la qualité de son contenu  internet (déjà bien bas) sur celle de sa programmation musicale.

Dans le secteur de l’électronique enfin, l’hécatombe économique continue, même au Japon. Hitachi, Toshiba et NEC ont ainsi demandé à quelques 35000 employés de faire Seppuku dans les mois qui viennent.

Pendant ce temps la, d’autres font des œuvres d’art avec plusieurs tonnes de billets, tout va bien.

Vous pouvez maintenant retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à demain matin ou après-demain ou vendredi… Chez le Captain Web, on reste ouvert à toute heure (contrairement à Google qui ferme donc 40 minutes par semaine ah ah ah).