Déjà midi et je commence à peine cette revue de Web. Au rythme ou je prends du retard, je posterais probablement la revue de web de demain dans 3 jours et celle de vendredi dans deux semaines. Pourtant ce n’est pas les nouvelles qui manquent sur le Web entre les gadgets suceurs de bites USB et la vente de chats percés sur eBay.

Mais commençons par une triste nouvelle: le monde de la simulation de pilotage chiante est en deuil depuis l’annonce de la mise à mort de Flight Simulator. Microsoft a en effet décidé de dissoudre à l’acide l’intégralité du Staff du Studio ACES qui développait le jeu et son frère jumeau Train Simulator. Malgré les propos rassurant de Big bro qui affirme réfléchir à la suite, on peut parier que la prochaine version de FS sera développée en freeware sur nGage. Dommage, mon projet « Mule Simulator » dont l’objectif est de faire traverser le désert du Nevada à un âne défoncé au crack ne verra donc probablement jamais le jour.

Chez vente-privée.com pas de licenciements. Apres les fringues, les friteuses inox et les sextoys en forme de dauphin, le célèbre site de brocante en ligne se lance dans l’immobilier. Je serais à votre place, je lirais les conditions générales 50 fois avant de commander, les frais de ports doivent être balèze pour un cinq pièces.

Sans transition, le projet Google de la semaine: Google Océan. En partenariat avec la fondation Cousteau et la mafia Russe, le moteur de recherche Jedi va enfin vous permettre de découvrir la cartographie du fond des océans et les courants marins. Captain Web ne peut que féliciter cette brillante initiative, depuis trop longtemps attendu par l’Association Internationale des Tueurs en Série. Selon nos sources, ce nouveau service devrait être financé par l’affichage de publicités contextuelles vendant du poisson pané et des sites de rencontres de matelots gays.

Enfin, des rumeurs courent comme quoi Ebay serait prêt à balancer Skype aux chiottes après l’avoir payé quelques 2,6 milliards de dollars en 2005. On fait le pari que Google est déjà en train de préparer les valises de billets?

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à la revue de demain!