Vingtième revue de web aujourd’hui, et comme on est lundi matin, ce sera une revue spéciale weekend avec ce que cela implique de licenciements de masse et de discussions de bistrots (mais sans voisins qui te dégueule dessus après deux litres de bière, ce qui est quand même un putain d’avantage du numérique).

On en parle ces jours ci: les datacenter. Depuis la sortie de l’article bidon du Times affirmant que chaque recherche Google utilisait autant d’énergie que pour se faire chauffer un thé, c’est devenu le sujet à la mode sur le Web. C’est à celui qui aura la moins grosse (dépense d’énergie) et pour y arriver, la société I.B.O. a eu la bonne idée d’enterrer son centre de données à 50cm sous terre. Ca ne doit pas sauver des masses de CO2, mais au moins on économise à fond sur le budget communication. Même lemonde.fr en parle, en nous rappelant que les datacenter sont de plus en plus gourmant en énergie (quelle surprise).

Pour rappel à mon lectorat par forcément technophile, les centres de données sont de grosses salles informatiques ou l’on fourre des serveurs par milliers. Google aurait ainsi pas loin d’un million de serveurs dispatché dans 35 datacentres répartis dans le monde entier. Selon une étude menée par moi même, ils gaspilleraient autant d’énergie en une heure que Charle Pasqua allant aux chiottes.

A propos de Google toujours, la fermeture de Notepad, de Google Vidéo et d’autres services continue à faire parler les blogueurs. Certains commencent d’ailleurs à se demander pourquoi Knol ne s’est pas déjà prit une balle dans la nuque. Avec +18% de chiffre d’affaire sur le quatrième trimestre, Big G peut de toute façon se permettre de balancer de l’argent dans des services qui ne rapportent rien (genre Youtube, désormais diffuseur officiel de la parole divine).

Un petit mot sur la crise maintenant. A peine arrivée à la tête de Yahoo, Carol Bartz gèle les salaires. Chez AMD on serait déjà en train de faire tourner les shredders vu que l’odeur de sapin commence à se faire sentir sur les marchés. En Inde, le procès de Satyam et de ses 13000 employés fantômes promet des heures d’amusement.

Enfin, en vrac pour terminer cette revue: Twitter lève 20 millions de dollars et est évalué à250 millions de dollars (bonne chance pour trouver un business model rentable les gars). Le canada rejoint le club des pays qui filtrent Internet. On serait officiellement un milliard d’internautes sur terre dont beaucoup de chinois et enfin, je suis super à la bourre sur tous mes projets.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs!