Après trois semaines à suivre et compiler l’info pour ce blog, un schémas semble se dégager sur leur propagation. Les infos hightech et spécifiques aux NTIC viennent quasi-intégralement de sites anglophones (excepté, bien sur, tout ce qui est spécifiquement français comme Hadopi ou la récente nomination de NKM au secrétariat au machin numérique).

Souvent les sites « sources » se repompent d’ailleurs entre eux les mêmes infos. Rare sont les véritables « créateur » de contenu.  Un jour ou j’aurais que ça à faire j’essayerais de trouver une trame commune au chemin de ces contenus pour le poser sur papier proprement.